Mon animal maigrit, est-ce une bonne nouvelle ?


  • Mon animal maigrit, est-ce une bonne nouvelle ?Photo : Boryana Manzurova
  • Chiens/ Santé

    On parle souvent de l’obésité qui menace la santé de nos animaux de compagnie, si bien que l’on peut se réjouir de la perte de poids d’un chat ou d’un chien trop gros, Mais, si celle-ci se produit sans qu’un régime en soit la cause, ce n’est pas forcément bon signe…

    Lorsqu’un animal est en bonne santé, que son poids est normal, qu’il reçoit une alimentation équilibrée et peut se défouler quotidiennement, il n’y a aucune raison pour qu’il maigrisse. Si c’est le cas, et a fortiori si cet amaigrissement est rapide et/ou important (égal ou supérieur à 10 % de son poids d’origine), il faut absolument en chercher les causes si l’on ne veut pas passer à côté d’un problème médical à régler au plus vite.

    UN RÉGIME TROP RESTRICTIF

    Si vous avez adopté une alimentation faible en calories car votre petit compagnon commençait à prendre de l’embonpoint et qu’il mincit, ce n’est pas une surprise. Assurez-vous tout de même que son régime n’est pas trop restrictif en faisant le point avec le vétérinaire : en effet, dans ce cas précis, la perte de poids doit être progressive et régulière (2 % du poids à perdre par semaine). Tout va bien lorsqu’il est possible de palper ses côtes et que, vu du dessus, le creux de ses flancs est visible. Une fois atteint son poids idéal, il doit rester stable…

    Si vous n’avez rien changé à son régime mais que vous avez augmenté son niveau d’entraînement physique, sa silhouette va également s’affiner. Vérifiez avec le vétérinaire que son régime reste adapté car les chiens sportifs comme les chiens de traîneau, par exemple, ont des besoins accrus en acides gras.

    UN DIABÈTE

    Alors que l’animal avait plutôt pris des kilos ces derniers temps, il semble soudain retrouver son poids de jeunesse sans effort particulier. Vous remarquez toutefois qu’il boit beaucoup et urine souvent. Au moindre doute, conduisez-le chez le vétérinaire, qui lui fera une prise de sang pour vérifier son taux sanguin de glucose : s’il est trop élevé et que ce dosage anomal est confirmé, c’est que votre animal est diabétique. A ce moment-là, un nouveau régime spécial diabète et, si besoin, des injections quotidiennes d’insuline sont préconisés par le vétérinaire pour lui éviter de nombreuses complications comme une insuffisance rénale, des atteintes oculaires et/ou nerveuses, etc.

    UNE HYPERTHYROÏDIE

    Une hypersécrétion de l’hormone thyroïdienne chez un vieux chat peut entraîner plusieurs symptômes comme un amaigrissement, en dépit d’un gros appétit, un transit accéléré (qui se caractérise par des diarrhées), mais aussi un changement de comportement : il est surexcité, miaule beaucoup et peut aller jusqu’à commettre des dégâts alors qu’il était de nature plutôt sage. Au lieu de se dire qu’il retrouve une seconde jeunesse, mieux vaut envisager une prise de sang pour vérifier le taux de ses hormones thyroïdiennes. Une fois le diagnostic établi, le vétérinaire prescrit des médicaments antithyroïdiens de synthèse, généralement à vie. Encore faut-il que le chat ne présente pas de contre-indication en raison d’une insuffisance rénale associée, par exemple. Si c’est le cas, le vétérinaire peut proposer de retirer la glande thyroïdienne (thyroïdectomie). L’animal doit alors prendre un traitement à vie pour compenser les hormones qui ne sont plus produites naturellement.

    DES VERS INTESTINAUX

    Les animaux non vermifugés, a fortiori lorsqu’ils chassent et mangent de petites proies ou consomment de la viande crue, risquent fort d’être parasités par des vers intestinaux. Lorsque ces derniers sont en nombre important, ils finissent par retentir sur la croissance et le poids de l’animal. Parfois encore, les vers parasites provoquent des diarrhées favorisant la perte de poids et l’apparition de carences. Vermifuger régulièrement son animal est encore la meilleure des préventions. Quand il est trop tard (l’intestin est parasité), le vétérinaire prescrit un traitement antiparasitaire spécifique pour en finir avec les indésirables.

    Enfin, les vers intestinaux ne sont pas les seuls responsables d’une perte de poids : la dirofilariose, due à la présence de vers dans le cœur du chien (transmis par un moustique), finit par entraîner un amaigrissement, tout comme la leishmaniose, due à des parasites transmis par un insecte piqueur, surtout présent dans la moitié sud de la France. La gravité potentielle de ces deux affections aurait mérité de prendre des précautions : rentrer son chien avant la tombée de la nuit dans les régions à risque, ou recourir aux répulsifs ou au vaccin contre la leishmaniose, etc.

    UNE PATHOLOGIE SÉRIEUSE

    Si votre petit compagnon ne vide plus sa gamelle, c’est sûr qu’il va vite fondre. Mais n’attribuez pas trop vite ce problème à un caprice de votre animal car, même si vous avez changé récemment son régime alimentaire parce que le vétérinaire l’a jugé nécessaire, il ne va pas se laisser mourir de faim. Si vraiment il est devenu anorexique, il faut chercher une autre cause : peut-être a-til un abcès dentaire qui le fait souffrir ou une forte fièvre annonçant une infection ? Autre possibilité : peut-être souffre-t-il d’une pathologie beaucoup plus grave, comme un cancer ou une insuffisance rénale avancée, etc. Dans tous les cas, un bilan vétérinaire s’impose.

    UN STRESS INTENSE

    Avec un chat surtout, en cas de perte de poids inexpliquée, la piste du stress ne doit pas être exclue (en raison d’un conflit territorial avec un autre chat récemment adopté par exemple). Si c’est le cas, il ne mange plus, ne se toilette plus, fait ses besoins sous lui et ne sort plus de sa cachette. C’est une urgence vétérinaire qui mène généralement à l’hospitalisation du chat et sa mise sous perfusion, sous antidépresseurs et anxiolytiques. Contrairement au chien, qui peut supporter le jeûne, le chat anorexique est en danger de mort en raison d’une lipidose hépatique, une maladie du foie pouvant mener à la mort de l’animal.

    Et si c’était un problème de vol ?
    Lorsque plusieurs animaux vivent sous le même toit, même depuis longtemps, en cas de perte de poids inexpliquée d’un animal, il faut s’assurer avant tout que l’autre animal ne mange pas le contenu de la gamelle de celui qui maigrit. Pour cela, séparez-les le temps qu’ils mangent et vérifiez si l’animal qui perd du poids vide bien sa gamelle lorsqu’il est seul. Il est possible aussi que le «voleur» de gamelle ne soit pas un animal de la maisonnée, mais un chat errant ou du voisinage qui vient se servir et terroriser le vôtre. Dans le doute, une caméra installée près de la gamelle, le temps de démasquer le coupable, peut vous aider à boucler l’enquête !

     A lire aussi :

     diététique et santé : les aliments spécifiques

     Mon chat est hypertendu


    Autres articles à lire

  • Comment réagir s’il vient d’avaler mes médicaments

    ChiensQuelques bons réflexes à connaître.

    01 Mars 2016
  • Chien ou chat : Peut-il souffrir d’allergies alimentaires ?

    ChiensMême si les 'vraies' allergies alimentaires sont rares chez l’animal, elles existent et peuvent se traduire par des troubles cutanés.

    02 Décembre 2018
  • Pourquoi mon chien a-t-il le hoquet?

    ChiensComme pour nous, c’est la contraction brutale du diaphragme qui provoque le hoquet. Pourquoi survient-elle? Et est-elle le signe de quelque chose de grave?

    12 Juillet 2017
  • Les dermatites à la loupe

    ChiensDémangeaisons, rougeurs, irritations… La fourrure de votre chien ou de votre chat n’est pas toujours sans plaie et sans reproche ! Lorsque dermatite (inflammation de la peau) il y a, mieux vaut en trouver la cause exacte car la réussite du traitement en dépend.

    15 Novembre 2015
  • diététique et santé : les aliments spécifiques

    ChiensTout comme il existe des régimes stricts chez l’homme en cas de maladie, chiens et chats peuvent avoir besoin d’une alimentation équilibrée mais enrichie ou appauvrie en nutriments.

    24 Janvier 2016
  • Comment voient nos animaux?

    ChiensLeur vision diffère de la nôtre et, surtout, ils peuvent aussi compter sur leur odorat et leur ouïe, très développés et bien plus performants !

    27 Février 2019
  • Mon animal s’est empoisonné, que faire ?

    ChiensNos animaux ne consomment pas que ce qui est dans leur gamelle. Ils croquent et goûtent des produits interdits et finissent parfois en urgence chez le vétérinaire…

    29 Mars 2019
  • Boules, nodules, tumeurs cutanées… C'est quoi ?

    ChiensRien ne ressemble plus à une excroissance sur la peau qu’une autre excroissance sur la peau ! C’est pourquoi avant de la mettre sur le compte d’une inoffensive verrue, mieux vaut demander l’avis du vétérinaire, conseille Animaux-online.

    19 Janvier 2016
  • Cryptorchidie, quand faut-il s’inquiéter?

    ChiensCette affection n’inquiète que les mâles puisqu’elle concerne les testicules qui, parfois, ne descendent pas dans les bourses (ou scrotum) dans les mois qui suivent la naissance.

    11 Octobre 2016
  • Attention, les chenilles processionnaires sont de retour

    ChiensAlors que le printemps s’annonce timidement, les chenilles processionnaires ont déjà entamé la descente des pins pour s’enfouir dans le sol : une période à risque pour les hommes comme pour les animaux, confrontés aux redoutables poils urticants de cet insecte.

    20 Mars 2018
  • Vaccins : mieux vaut prévenir que guérir

    ChiensUn vaccin n’a d’intérêt que s’il permet à votre animal d’échapper à une maladie infectieuse à laquelle il est exposé. Les risques évoluant en fonction de divers critères, le vétérinaire reste le meilleur interlocuteur pour décider, avec vous, de la stratégie la plus efficace.

    20 Décembre 2015
  • Le mauvais temps influence-t-il sa santé ?

    ChiensChaleur, froid, humidité… peuvent perturber son organisme. Particulièrement si votre animal est fragilisé, par son âge ou son état de santé…

    20 Novembre 2015
  • Il bave, à quoi est-ce dû ?

    ChiensPlusieurs raisons peuvent faire saliver un chien de manière excessive...

    27 Octobre 2018
  • Santé du chien : les tiques en 5 questions

    ChiensLe retour des beaux jours, propice aux balades avec votre animal, marque également la reprise de l’activité des tiques. Quels sont les risques, comment les prévenir, comment retirer les indésirables… quelques « piqûres » de rappel :

    24 Mai 2018
  • Poils gris ou blancs : un phénomène pas toujours lié à l’âge

    ChiensChez le Chien comme chez l’Homme, les poils grisonnent ou blanchissent avec l’âge mais ce phénomène peut aussi se produire chez des individus jeunes.

    26 Août 2018
  • Un régime sans le stresser

    ChiensQue ce soit en raison d’un surpoids, d’un diabète, d’une allergie, de calculs à répétition, d’une insuffisance rénale, etc., le vétérinaire peut décider de lui prescrire un régime diététique particulier. Reste à le lui faire accepter!

    06 Décembre 2016
  • Quelle solution pour la hernie du chien et du chat ?

    ChiensL’apparition d’une boule chez le chien ou le chat n’est pas forcément synonyme de hernie, mais elle mérite un avis vétérinaire pour s’assurer du diagnostic et, si besoin, opérer avant la survenue de complications.

    13 Août 2015
  • Comment savoir si sa mue est normale ?

    ChiensChiens et chats perdent des poils toute l’année, avec des pics avant l’été et l’hiver. Mais parfois, la mue se prolonge ou s’intensifie. Est-ce normal?

    02 Mai 2019
  • Et si c'était une urgence?

    ChiensQuand notre petit compagnon montre des signes de maladie ou de faiblesse, difficile de savoir si cela va passer, s’il peut attendre le rendez-vous vétérinaire ou si c’est une urgence. Pourtant, certains comportements ou symptômes peuvent nous mettre sur la voie…

    05 Décembre 2016
  • REPAS DE fêtes : comment bien partager

    ChiensEnfants et adultes ne sont pas les seuls à aimer les copieux repas familiaux de fin d’année : nos petits compagnons savent aussi les apprécier. Mais prudence, les excès de bonne chère, volontaires ou non, peuvent se révéler nocifs pour eux!

    22 Décembre 2016