Indonésie : non, les populations d’orangs-outans ne sont pas en hausse


  • Indonésie : non, les populations d’orangs-outans ne sont pas en haussePhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Contrairement aux récentes déclarations du gouvernement indonésien, les populations d'orangs-outans n'ont pas augmenté, loin s'en faut.

    Les populations d'orangs-outans continuent de décliner rapidement, malgré les affirmations du gouvernement indonésien selon lesquelles les choses vont mieux pour les grands singes rouges. Ainsi, dans la revue Current Biology, une équipe de chercheurs critiquent leurs méthodes inappropriées pour évaluer les impacts des activités humaines sur la faune et demandent que des mesures scientifiquement rationnelles soient utilisées afin de garantir des chiffres fiables.

    De multiples contradictions

    Le récent rapport du gouvernement indonésien indique que les populations d'orangs-outans ont augmenté de plus de 10 % entre 2015 et 2017. Selon les auteurs de l’article, "ces chiffres contrastent fortement avec ceux d'autres publications récentes sur le statut et les tendances de l'orang-outan".

    En effet, les études montrent qu’au cours des dix dernières années seulement, le nombre d'orangs-outans de Bornéo a diminué d'au moins 25 %, ce qui représente une perte de plus de 100 000 individus depuis 1999. Les orangs-outans de Sumatra et de Tapanuli ont, eux, perdu plus de 60 % de leur habitat entre 1985 et 2007, et leur population devrait encore diminuer de 11 à 27 % d’ici à 2020. "C’est une absurdité de penser que le nombre d’orangs-outans puisse augmenter alors que leur habitat continue de se réduire", s’insurge Chanee, fondateur de l’association Kalaweit qui se bat pour la sauvegarde de la faune indonésienne. Les scientifiques réaffirment que les dernières données scientifiques montrent que les trois espèces d’orangs-outans continuent d’être sérieusement menacées par la déforestation : tous sont "en danger critique d'extinction" dans la liste rouge de l'UICN.

    De mauvaises méthodes de surveillance

    Comment peut-il y avoir un tel décalage entre ce que le gouvernement déclare et ce que des scientifiques publient ? Les auteurs de l’article proposent quelques suggestions. D’une part, les méthodes de surveillance du gouvernement se concentrent sur 9 sites de surveillance, ce qui représente moins de 5 % de l’aire de répartition des orangs-outans de Bornéo et de Sumatra, et 0 % de ceux de Tapanuli. Ces sites sont situés dans des zones protégées, or les orangs-outans vivent en grande majorité sur des terres non protégées comme les plantations de palmiers à huile. D’autre part, certains des sites de surveillance sont utilisés pour l’introduction et la relocalisation des orangs-outans, donc si les chiffres augmentent dans ces réserves, c’est bien qu’ils diminuent ailleurs. Par ailleurs, ils ne sont pas soumis aux menaces qui pèsent sur ces animaux dans la nature, et, connaissant les taux de mortalité et de naissance dans les populations suivies, les chiffres avancés par le gouvernement sont d’autant plus improbables.

    La solution ? Selon les auteurs, il faudrait améliorer la collaboration et le partage de données entre les scientifiques et les autorités gouvernementales indonésiennes. C'est d’autant plus important que l’Indonésie élabore son nouveau plan d’action pour la conservation de l'orang-outan pour les années 2018 à 2027.

    À lire aussi :

    Singes en péril : « chacun peut prendre ses responsabilités »

    La Terre a perdu 60 % de ses animaux sauvages en 44 ans

     


    Autres articles à lire

  • Loup : le quota d'autorisation d'abattage relevé à 51 bêtes

    Faune sauvageLes autorités françaises ont relevé le quota d'autorisations d'abattage de loups de 43 à 51 bêtes pour 2018, après la découverte d'un de ces animaux empoisonnés dans la Drôme, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

    23 Octobre 2018
  • Le chat sauvage d’Écosse, une espèce aux portes de la disparition

    Faune sauvageDepuis une dizaine d’années, de nombreux acteurs se sont élevés pour essayer de préserver une espèce emblématique des Highlands : le chat sauvage d’Écosse. Anne Étourneau, fondatrice de la société FranceAgora – l’intermédiaire français des projets écossais – nous parle plus en détails de cet animal et des mesures mises en place pour le protéger.

    14 Septembre 2018
  • Hécatombe d’antilopes saïgas au Kazakhstan

    Faune sauvagePrès de 120 000 antilopes saïgas ont été retrouvées mortes ces deux dernières semaines dans les plaines de l’ex-république soviétique d’Asie centrale.

    07 Septembre 2015
  • La technique de chasse du renard

    Faune sauvageLe renard mulotte. Il étonnant de le voir en action. Il serait le seul mammifère à utiliser cette technique pour chasser. En quoi consiste-t'elle ? Animaux-Online vous la décrypte.

    06 Janvier 2016
  • Le diable de Tasmanie : une résistance inespérée

    Faune sauvageL’horizon de l’emblématique diable de Tasmanie est peut-être en train de s’éclaircir. Menacé d’extinction par une forme contagieuse de cancer, ce marsupial montre des signes d’adaptation qui sont autant d’espoirs pour la survie de cette espèce unique.

    29 Mars 2019
  • Braconnage : un chasseur de lémuriens interpellé à Madagascar

    Faune sauvageDouze lémuriens, petits primates emblématiques de Madagascar, ont été récemment braconnés dans la Grande-Ile et un chasseur présumé interpellé, a annoncé mercredi la ministre de l'Environnement malgache.

    07 Mars 2018
  • Indonésie: le macaque au selfie nommé « personnalité de l'année »

    Faune sauvagePeta a distingué Naruto, un macaque en Indonésie, devenu mondialement célèbre après avoir dérobé l’appareil d’un photographe animalier et s’être pris en photo. Après une bataille judicaire, il a pu toucher une partie des droits d’auteur de l’image.

    06 Décembre 2017
  • Singes en péril : « chacun peut prendre ses responsabilités »

    Faune sauvageUne étude américaine a montré que 75% des populations de singes dans le monde sont en déclin, en grande partie à cause des activités humaines. Pour la primatologue Shelly Masi, il est encore temps d’enrayer le phénomène, si chacun prend conscience de la menace et change ses habitudes.

    25 Janvier 2017
  • Des Ours à Paris

    Faune sauvageProfitez des vacances des Noël pour découvrir le travail du photographe animalier Vincent Munier dans le cadre de l’exposition « Ours » au jardin des Plantes, à Paris.

    16 Décembre 2016
  • La sexualité de nos animaux 43/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le kamasutra.

    14 Mai 2016
  • Des chercheurs réclament des « congés maternité » pour les éléphantes

    Faune sauvageLe travail des éléphants domestiques, représentant la moitié des 800 pachydermes du pays, s’intensifie au Laos : pour tenter de mieux les protéger et enrayer le déclin de l’espèce, des chercheurs demandent à ce que les femelles ne soient pas obligées de travailler pendant leur période de gestation.

    03 Novembre 2017
  • Les selfies dangereux pour les animaux sauvages

    Faune sauvageUne ONG lance une alerte concernant la pratique de plus en plus en vogue qui consiste à se prendre en photo avec des animaux sauvages. Car derrière les clichés de vacances se trouve bien souvent la triste réalité de l’exploitation animale.

    05 Octobre 2017
  • Mort de plusieurs rhinocéros placés dans une nouvelle réserve

    Faune sauvageNeuf rhinocéros noirs, une sous-espèce en grand danger d'extinction, sont morts après avoir été déplacés en juin dans une réserve du sud du Kenya. Une enquête est en cours pour déterminer les raisons de ces disparitions.

    18 Juillet 2018
  • Bornéo : libération d’un orang-outan albinos rare

    Faune sauvageAprès un sauvetage en 2017, Alba, la seule orang-outan albinos connue, a pu être relâchée fin décembre 2018. Elle est placée sous haute surveillance.

    10 Janvier 2019
  • Un emprunt pour sauver le rhinocéros ?

    Faune sauvageUn consortium d’associations travaille actuellement à la mise en place d’un tout nouvel instrument financier afin d’aider à la protection du rhinocéros noir d’Afrique. Si cela fonctionne, ce modèle pourra être appliqué à d’autres espèces en voie de disparition.

    22 Septembre 2019
  • Diable de Tasmanie : pour la première fois observable en France

    Faune sauvageAfin de protéger ce marsupial australien du cancer qui le décime, un programme s’efforce de capturer les individus sains, de les placer dans une zone protégée de la Tasmanie ainsi que dans des zoos pour multiplier les viviers sains et travailler sur un vaccin.

    18 Avril 2019
  • Hérissons domestiques : une association tire la sonnette d’alarme

    Faune sauvageFace à la mode croissante transformant des hérissons pygmées d’Afrique en animaux de compagnie, la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) a publié un communiqué pour rappeler que ces petits mammifères ne sont pas faits pour être domestiqués. En France, les hérissons sont une espèce protégée et il est interdit d’en élever ou d’en posséder.

    11 Septembre 2017
  • Présentation des derniers-nés au parc des félins

    Faune sauvageBagany, le lionceau, et Sayan, Lyuha et Neva, les trois bébés tigres, sont nés au parc des félins, à Nesles (77). Animaux-online a eu le privilège de les approcher et de les toucher rien qu’avec les yeux.

    18 Février 2016
  • Disparition de Bertha, la plus vieille des hippopotames

    Faune sauvageUne hippopotame du zoo de Manille est morte le 7 juillet de vieillesse à l’âge de 65 ans, après avoir largement dépassé l’espérance de vie de ces mammifères. Il s’agissait vraisemblablement de la doyenne des hippopotames vivant en captivité.

    12 Juillet 2017
  • Climat : la moitié des espèces pourrait disparaître d’ici 2080

    Faune sauvageSi rien n’est fait pour inverser la tendance, le réchauffement climatique pourrait menacer jusqu'à 50% des espèces végétales et animales de Madagascar à l'Amazonie, selon une nouvelle étude co-produite par l’ONG WWF.

    14 Mars 2018