Au Népal, des caméras cachées pour compter les tigres sauvages


  • Au Népal, des caméras cachées pour compter les tigres sauvagesPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Des milliers de photographies défilent, toutes prises par des caméras cachées dans la jungle du Népal. Au bout du compte, une certitude réjouissante: la population de tigres de ce pays himalayen a quasiment doublé en une décennie après être passée tout près de l'extinction.

    - Avec AFP

    Il n'en restait que 121 spécimens en 2009, ils sont aujourd'hui 235 félins adultes, selon un décompte récemment achevé, fruit d'un vaste recensement réalisé par les défenseurs de l'environnement, qui ont dissimulé plus de 3.200 appareils dans la nature pour les prendre en photo. Chayan Kumar Chaudhary, 25 ans, était sur la ligne de front de ce ratissage minutieux. Il compte parmi les locaux formés pour l'occasion et a participé à l'opération dans le parc national de Bardia, où le nombre de tigres a presque quintuplé. 

    Les plaines basses de la partie sud du Népal, qui sont le berceau de cinq parcs nationaux, ont été divisées en parcelles, dont chacune a été équipée avec des appareils dotés de capteurs de mouvement et de changement de température.

    Il a aidé à pister et enregistrer les déplacements des tigres dans ce parc, en passant en revue la masse d'images prises par les caméras cachées. "C'était très excitant de consulter les cartes (mémoire) et de trouver des photos de tigres...", raconte-t-il à l'AFP. "On a l'impression de participer à quelque chose de grand !"

    Plus de 4000 photos de tigre faites

     Il a parfois fallu utiliser des éléphants pour aller installer des caméras dans la profondeur de la jungle. "Ce n'était pas facile et c'était aussi risqué", explique Man Bahadur Khadka, directeur du département de protection de la faune et des parcs nationaux du Népal. Bien vite, les premiers clichés sont arrivés: des tigres solitaires saisis par l'objectif, des mères avec leurs enfants chahuteurs, à l'occasion un félin se repaissant d'une proie fraîchement tuée. Et le favori de Chaudhary: un tigre qui semble apprécier de faire le beau devant l'objectif...

    Débutée en novembre 2017 et achevée en mars suivant, l'opération a produit plus de 4.000 images de tigres. "Nous avons alors commencé à analyser les photos", relate M. Khadka. "Tout comme nos empreintes digitales, les tigres ont des rayures uniques. Il n'y a pas deux tigres pareils." D'après les experts, la clé du succès de la préservation des tigres au Népal réside dans le fait d'impliquer les populations locales dans leur protection -- alors que celles-ci pourraient gagner des milliers de dollars avec le braconnage d'un tigre. 

     Un accord entre 13 pays

     En 2010, le Népal et 12 autres pays hébergeant des tigres sauvages ont signé un accord pour doubler leurs populations d'ici 2022. La nation himalayenne devrait être la première à parvenir à cet objectif. "Si un pays comme le Népal - petit, moins développé, avec beaucoup de problèmes - peut le faire, les autres le peuvent", déclare Ghana Gurung, représentant local du Fonds mondial pour la nature (WWF).

    Si l'on estimait à 100.000 le nombre de tigres dans le monde en 1900, leur population a chuté jusqu'à 3.200 en 2010, le seuil le plus bas enregistré.

    Mais les défenseurs de l'environnement sont conscients que la multiplication des tigres représente aussi une aubaine pour les trafiquants et le marché noir. Le braconnage de ces félins est particulièrement difficile à identifier et à tracer car, à l'inverse des rhinocéros, tout le corps est bon à prendre et il n'en reste rien après le passage des braconneurs. Pour Ashok Bhandari, employé des parcs nationaux, "il est plus important que jamais de rester vigilant".

    A lire aussi :

    La Terre a perdu 60% de ses animaux sauvages en 44 ans

    Demain, les tigres et les lions ne seront-ils plus que des peluches ?


    Autres articles à lire

  • Disparition de Daphne Sheldrick, la « mère » des éléphants orphelins

    Faune sauvageDaphne Sheldrick, pionnière de la protection de l'environnement, était connue pour avoir développé une méthode permettant d'élever des éléphanteaux orphelins au Kenya. Elle est décédée jeudi, à l'âge de 83 ans.

    16 Avril 2018
  • La gorille Koko est morte

    Faune sauvageLe gorille qui parlait le langage des signes est mort ce jeudi 21 juin à l’âge de 46 ans. Mondialement célèbre, la primate (c'était une femelle) a été élevée par l’éthologue Penny Patterson dont les travaux scientifiques ont suscité la polémique à cause d’une trop grande proximité affective avec Koko.

    21 Juin 2018
  • Trois bébés rhinocéros de Java ont été filmés dans un parc national

    Faune sauvageTrois bébés rhinocéros de Java ont été filmés dans un parc national en Indonésie. Une bonne nouvelle pour cette espèce de pachyderme la plus rare au monde et menacée d'extinction.

    09 Septembre 2015
  • Pyrénées : les oursons de Sorita ont disparu...

    Faune sauvageL’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a perdu la trace des deux oursons de Sorita, l’une des deux ourses réintroduites en Béarn en octobre 2018. L’hypothèse avancée est la prédation des petits par un ours mâle.

    05 Juin 2019
  • Trump veut réautoriser d’anciennes pratiques de chasse à l’ours

    Faune sauvageIl sera bientôt possible pour les chasseurs en Alaska d'appâter les ours avec du bacon ou des donuts dans les zones protégées, l'administration Trump souhaitant revenir sur des réglementations adoptées sous Barack Obama.

    23 Mai 2018
  • Un emprunt pour sauver le rhinocéros ?

    Faune sauvageUn consortium d’associations travaille actuellement à la mise en place d’un tout nouvel instrument financier afin d’aider à la protection du rhinocéros noir d’Afrique. Si cela fonctionne, ce modèle pourra être appliqué à d’autres espèces en voie de disparition.

    22 Septembre 2019
  • Le brame du cerf

    Faune sauvagePartout en France, des sorties sont organisées pour écouter ce chant légendaire. Un rendez-vous nocturne qui permet de découvrir la forêt sous un nouveau jour…

    03 Septembre 2018
  • De rares et superbes photos des léopards des neiges

    Faune sauvageEspèce menacée et difficile à observer, le léopard des neiges se dévoile devant les caméras de l’association Snow Leopard Trust qui œuvre à la préservation du félin.

    12 Janvier 2017
  • Bornéo : libération d’un orang-outan albinos rare

    Faune sauvageAprès un sauvetage en 2017, Alba, la seule orang-outan albinos connue, a pu être relâchée fin décembre 2018. Elle est placée sous haute surveillance.

    10 Janvier 2019
  • Au Mexique, le nombre de jaguars augmente de 20%

    Faune sauvageLueur d’espoir pour le plus grand félin d’Amérique. Un nouveau recensement fait état d’une hausse de la population, liée à la mise en place de programmes de conservation et à une restauration de l’habitat naturel du jaguar.

    15 Juin 2018
  • La sexualité de nos animaux 43/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le kamasutra.

    14 Mai 2016
  • Y aura-t-il de nouveaux ours dans les Pyrénées en 2018 ?

    Faune sauvageLe gouvernement étudierait un programme de renforcement de la population d’ours dans le Béarn, où la situation du plantigrade est critique. Face à l’urgence, les associations espèrent un lâcher d’au moins deux ourses dès cette année.

    14 Février 2018
  • Pourquoi les macaques japonais ont-ils le visage rouge ?

    Faune sauvageLa couleur rouge a toujours occupé une place particulière au sein des sociétés humaines. Associée à la puissance et à la richesse pendant l’Antiquité, elle revêt ensuite de multiples symboliques selon les époques. Mais qu’en est-il chez d’autres espèces, et notamment chez les primates non-humains ?

    23 Octobre 2019
  • Le mystérieux comportement des éléphants avec leurs défunts

    Faune sauvageBeaucoup d’anecdotes sur le comportement des éléphants avec leurs compagnons décédés circulent mais jusqu’ici, aucune étude approfondie n’avait vraiment examiné ces interactions. C’est désormais chose faite grâce à des chercheurs américains.

    12 Février 2020
  • Des noms pour les oursons !

    Faune sauvageA l'issue d'un vote sur Internet, les quatre oursons nés dans les Pyrénées en 2014 et 2015 ont été baptisés.

    11 Octobre 2016
  • En Belgique, un loup est soupçonné d’avoir mangé un kangourou

    Faune sauvageUn loup est soupçonné d’avoir tué un kangourou domestiqué et d’en avoir mordu un autre au cours d’une attaque nocturne à Balen, dans le nord-est de la Belgique, a indiqué mercredi à l’AFP un spécialiste de la faune sauvage.

    27 Décembre 2019
  • A-t-on retrouvé l’un des oursons de Sorita ?

    Faune sauvageUn ourson non sevré d'environ 5 mois, qui errait à proximité des habitations du village de Couflens en Ariège, a été recueilli par les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, (ONCFS). Il est maintenant hors de danger, et l’objectif est de le rendre à la vie sauvage : une tâche compliquée…

    13 Juin 2019
  • Quand la technologie vient au secours des rhinocéros

    Faune sauvageTués pour leur corne, les rhinocéros sont la cible d’attaques de plus en plus féroces des braconniers. Si rien n’est fait pour leur protection, ils risquent de disparaître d’ici une dizaine d’années. Pour lutter contre ce phénomène, des dispositifs ultra-performants de surveillance sont mis en place dans les réserves.

    28 Septembre 2017
  • [VIDEO] Les ourses Claverina et Sorita s’apprêtent à hiverner

    Faune sauvageDepuis leur lâcher dans les Pyrénées en octobre, les deux ourses slovènes ont parcouru près de 530 kilomètres chacune. Elles sont en pleine forme et même plus jeunes qu’on ne le pensait. La preuve en images.

    19 Décembre 2018
  • Karamel, l’écureuil amputé, reçoit une prothèse

    Faune sauvageCet écureuil privé de deux pattes après avoir été pris dans un piège peut de nouveau se déplacer grâce à une prothèse conçue sur mesure par des scientifiques de l’université Aydin d'Istanbul, enTurquie.

    09 Avril 2018