Deux ourses slovènes emménagent dans les Pyrénées


  • Deux ourses slovènes emménagent dans les PyrénéesPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Deux ourses slovènes viennent d’être relâchées dans les Pyrénées occidentales afin de venir renforcer la petite population qui s’y trouve.

    C’est fait ! La promesse est tenue puisque deux ourses femelles viennent de rejoindre les Pyrénées malgré la forte opposition et les menaces des anti-ours. Le 20 septembre dernier, tout juste investi dans ses nouvelles fonctions à la suite du départ de Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique François de Rugy avait confirmé la réintroduction de deux ourses slovènes dans les Pyrénées occidentales. Cette décision prise par son prédécesseur s’inscrit dans la directive Habitat de 1992, dans laquelle la France s’est engagée à sauver sa population d’ours, menacée de disparition sur notre territoire. Cette réintroduction était réclamée depuis de nombreuses années par les défenseurs de la présence de l’ours dans les Pyrénées car sans ce renforcement, l’espèce risquait de disparaître. " En effet, il existe deux sous-populations d’ours. Celle des Pyrénées centrales est composée de 41 ours mâles et femelles et celle des Pyrénées occidentales de seulement 2 mâles ", détaille Sabine Matraire, coordinatrice " ours " de l’association FERUS. Il était donc nécessaire de renforcer l’espèce qui n’avait pas bénéficié d’un apport de sang neuf depuis le dernier lâcher, il y a 14 ans. Les deux femelles introduites vont donc participer à la sauvegarde de la population actuelle ainsi que son aire de répartition.

     

     

    Les deux ourses, Claverina et Sorita, ont été capturées en Slovénie et ont subi une batterie de tests et de traitements avant de rejoindre les Pyrénées. La première, âgée de 7 ans et pesant 140 kilos, a été relâchée par héliportage dans le Béarn le 4 octobre à 9 heures, la seconde (8 ans et 150kg) le lendemain matin. " Un collier émetteur permettra de les suivre pendant 2 à 3 ans afin de voir si elles s’adaptent bien et également pour les protéger des éventuels opposants qui leur voudraient du mal ", explique Sabine Matraire. Dans cette même idée, l’association FERUS organisera des formations grand public pour les personnes qui se rendent en montagne. " Le but est de les rendre vigilantes à la présence de poisons pour les ours et de braconnage, car malheureusement ça existe ".

    " Les opposants n’ont aucun argument sérieux "

    Selon une consultation publique sur internet, organisée du 25 juin au 25 juillet par la préfecture des Pyrénées-Atlantiques et la région Occitanie, 89% des Français sont favorables à cette réintroduction. Pourtant de nombreux éleveurs et élus s’y opposent. " Le problème, c’est que nous sommes gérés par des lobbies, et celui agricole est très puissant ", déplore la coordinatrice de FERUS. " Sénateurs et éleveurs demandent au gouvernement de ne pas respecter les engagements de la France et oeuvrent pour annuler les lâchers d’ours ", constate-t-elle. L’un des seuls arguments avancé est celui des dégâts que cause cet animal. Or, l’association FERUS a analysé en détail le bilan de l’année 2017. Le constat est simple : plus de 80% des dégâts sont localisés sur des troupeaux non-protégés (regroupement nocturne et/ou chien de protection). " Ils n’ont pas d’argument sérieux. Le souci, c’est que les éleveurs qui refuse l'ours ne veulent pas protéger leur troupeau. En vérité, les ours ne mettent en difficulté aucune exploitation agricole ", conclut Sabrine Matraire.

    A lire aussi :

     Trump veut réautoriser d’anciennes pratiques de chasse à l’ours

     Devenir bénévole pour défendre les ours


    Autres articles à lire

  • Un emprunt pour sauver le rhinocéros ?

    Faune sauvageUn consortium d’associations travaille actuellement à la mise en place d’un tout nouvel instrument financier afin d’aider à la protection du rhinocéros noir d’Afrique. Si cela fonctionne, ce modèle pourra être appliqué à d’autres espèces en voie de disparition.

    22 Septembre 2019
  • Singes en péril : « chacun peut prendre ses responsabilités »

    Faune sauvageUne étude américaine a montré que 75% des populations de singes dans le monde sont en déclin, en grande partie à cause des activités humaines. Pour la primatologue Shelly Masi, il est encore temps d’enrayer le phénomène, si chacun prend conscience de la menace et change ses habitudes.

    25 Janvier 2017
  • Etats-Unis : des 'bombes de cyanure' pour tuer les animaux

    Faune sauvageL'administration du président américain Donald Trump a levé l'interdiction, malgré l'opposition de groupes de défense de l'environnement, de pièges empoisonnés au cyanure de sodium destinés à tuer renards, coyotes et chiens sauvages.

    09 Août 2019
  • Hérissons domestiques : une association tire la sonnette d’alarme

    Faune sauvageFace à la mode croissante transformant des hérissons pygmées d’Afrique en animaux de compagnie, la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) a publié un communiqué pour rappeler que ces petits mammifères ne sont pas faits pour être domestiqués. En France, les hérissons sont une espèce protégée et il est interdit d’en élever ou d’en posséder.

    11 Septembre 2017
  • Incroyable découverte : un lionceau des cavernes retrouvé congelé

    Faune sauvageUn petit lion, vieux d’au moins 20 000 ans, a été retrouvé en Sibérie dans un très bon état de conservation, ce qui devrait permettre aux chercheurs d’en apprendre plus sur les félins, à l’époque où ils côtoyaient les mammouths et les ours des cavernes.

    14 Novembre 2017
  • Chanee, 'Monsieur gibbon'

    Faune sauvageL’ONG qu’il a créée est devenue le plus grand projet au monde de sauvegarde des gibbons. Aurélien Brulé, dit Chanee, fondateur de Kalaweit (« gibbon » en indonésien), se passionne depuis l’adolescence pour ces primates menacés. En 18 ans, cet Indonésien d’adoption a réussi à sauver de nombreux animaux mais aussi à faire avancer les mentalités. A l’occasion de son passage en France, nous l’avons rencontré.

    22 Septembre 2016
  • Un lièvre de Patagonie découvert dans l’Oise

    Faune sauvageUn lièvre de Patagonie a été capturé par les services de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage dans une zone industrielle du Val-d’Oise. Probablement échappé de chez un particulier, il a été remis au zoo de Vincennes.

    13 Juin 2016
  • Des millions d’internautes réunis pour la naissance d’un girafon

    Faune sauvageLa girafe April a accouché le 15 avril dans un parc animalier de l’État de New York, ravissant ses fans du monde entier qui ont pu suivre, en direct, la naissance du girafon.

    18 Avril 2017
  • Que peut faire la France pour sauver les grands singes ?

    Faune sauvageCirques, trafics, zones d’accueil : un collectif réuni autour de la primatologue Sabrina Krief interpelle le gouvernement pour que la France protège la population de grands singes, menacée de disparition dans les années à venir.

    10 Avril 2018
  • Australie : l'ornithorynque au bord de l’extinction

    Faune sauvageNouveauLes sécheresses et autres manifestations du réchauffement climatique exercent en Australie une pression de plus en plus forte sur la population d'ornithorynques, au point de les pousser vers l'extinction, avertissent des chercheurs dans une nouvelle étude.

    22 Janvier 2020
  • Nouveau plan ours : un renforcement de la population est prévu

    Faune sauvageL'Etat a arrêté son plan ours pour 2018-2028, destiné à préserver l'ours brun dans les Pyrénées, y compris par l'introduction d'individus selon un texte signé par Nicolas Hulot et rendu public début mai.

    14 Mai 2018
  • Un singe magot en ville mis à l'abri !

    Faune sauvageBob divaguait seul dans les rues de Sevran (93). Les autorités ont contacté la Fondation 30 Millions d’Amis pour prendre en charge ce singe magot de moins d’un an. Cette espèce protégée est très largement victime du trafic illégal. Le petit primate a été transféré aux Pays-Bas dans un centre pour faune sauvage.

    01 Juin 2015
  • Réchauffement du climat : les animaux plus touchés qu'on ne le pensait

    Faune sauvageLes conséquences du dérèglement du climat sont encore plus inquiétantes que ce que les scientifiques ont envisagé jusqu’à présent, particulièrement pour les primates et les éléphants.

    15 Février 2017
  • Inde : des drones et des éléphants pour retrouver un léopard en fuite

    Faune sauvageDes drones, des éléphants et une centaine de gardes forestiers sont mobilisés dans l'est de l'Inde pour retrouver un léopard qui s'est échappé d'un parc animalier, ont annoncé vendredi les autorités.

    05 Janvier 2019
  • Pourquoi le cerf brame-t-il un peu plus tôt chaque année ?

    Faune sauvageHabituellement, la saison du brame du cerf démarre dans nos forêts à la mi-septembre. Mais depuis quelques années, l’appel du brame commence plus tôt. Eric Dion, gestionnaire du domaine de Saint-Benoît, à Rambouillet, nous explique pourquoi.

    13 Octobre 2018
  • Projet « Dulan » : le nouveau défi de l’association Kalaweit

    Faune sauvageLes équipes de l'association Kalaweit, fondée il y a 20 ans par Chanee, viennent de découvrir un petit bijou de biodiversité sur l'île de Bornéo. Seul problème, ces 1 500 hectares de forêts sont encerclés par des compagnies de charbon et d'huile de palme…

    17 Décembre 2018
  • Il n’y a plus de chevaux sauvages sur Terre

    Faune sauvageLes Przewalski, que l’on croyait être les derniers chevaux sauvages au monde, étaient, à l'origine, des équidés domestiqués qui ont retrouvé un mode de vie naturel au fil de l'histoire, d'après les résultats d'une étude, qui remet en question toutes nos connaissances sur l’origine des chevaux.

    23 Février 2018
  • La sexualité de nos animaux 43/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le kamasutra.

    14 Mai 2016
  • Présentation des derniers-nés au parc des félins

    Faune sauvageBagany, le lionceau, et Sayan, Lyuha et Neva, les trois bébés tigres, sont nés au parc des félins, à Nesles (77). Animaux-online a eu le privilège de les approcher et de les toucher rien qu’avec les yeux.

    18 Février 2016
  • La musaraigne-éléphant : un animal original et méconnu

    Faune sauvageLe parc Biotropica, en Normandie, s’est vu confier par le zoo de Rotterdam un couple de musaraignes-éléphants de Peters. Au total, seule une quinzaine d’individus peuvent être observés en Europe. Zoom sur cette espèce aussi intrigante qu’intéressante.

    22 Mai 2019