Les dermatites à la loupe


  • Les dermatites à la loupePhoto : Fotolia
  • Chiens/ Santé

    Leur fourrure est la première protection de nos animaux de compagnie et c’est pourquoi la santé générale de l’animal va bien souvent de pair avec l’état de son pelage. Une bonne raison pour ouvrir l’oeil ! 

    DERMATITE PAR ALLERGIE AUX PIQÛRES DE PUCES

    • Pourquoi ça arrive : la dermatite par allergie aux piqûres de puces suppose une sensibilisation préalable. C’est la première cause d’eczéma en terme de fréquence, mais cette réaction est sans rapport avec le nombre de puces dans la fourrure d’un animal. Tous les chiens ou les chats confrontés à la présence de puces n’y sont pas sujets. 

    • Ce qui peut vous mettre sur la piste : bien souvent, tout commence par une crise de grattage aiguë. Le chien ou le chat concerné s’y adonne sans relâche. Si le propriétaire ne voit rien, il finit quand même par être alerté par une perte de poils (au lieu de grattage) et l’apparition de plaques et de croûtes (eczéma), le plus souvent dans le dos et autour de l’anus. Si les puces ne sont pas toujours visibles, leurs déjections qui se présentent sous forme de petits grains noirs prenant une teinte rouge quand on les humidifie (du sang digéré), elles sont facilement repérables. De quoi mettre le vétérinaire sur la piste !

    • Comment traiter : le vétérinaire traite la crise par corticoïdes (en injection, avec un relais par voie
    orale), mais cela ne résout pas le problème de la récidive. Pour limiter au maximum le risque de nouvelle contamination par ces indésirables, il est impératif de traiter l’animal préventivement contre les puces, environ tous les deux mois. 

    DERMATITE PAR INTOLÉRANCE ALIMENTAIRE

    • Pourquoi ça arrive : nos animaux de compagnie peuvent présenter une allergie cutanée. Toutefois, il faut parfois des mois, voire des années de sensibilisation à un ingrédient avant que le corps ne réagisse, c’est pourquoi les chiots sont plus rarement concernés. 

    • Ce qui peut vous mettre sur la piste : le grattage et le léchage sont souvent les seuls symptômes. Une fois que le vétérinaire aura vérifié qu’il ne s’agit pas d’une dermatite allergique aux piqûres de puces, le diagnostic de l’intolérance alimentaire peut être envisagé. Les démangeaisons et lésions peuvent être limitées aux pattes et à la face ou s’étendre à tout le corps. Pour déterminer l’éventuel ingrédient coupable, ça se complique : tout ce que votre animal ingurgite depuis qu’il présente cette possible allergie (y compris les friandises et vos restes de plats) doit être passé au crible et comparé avec ce qu’il prenait avant. Le vétérinaire peut aussi pratiquer des tests cutanés (équivalents à ceux pratiqués chez l’humain) pour vérifier qu’une allergie non alimentaire est en cause. Les autres tests reposant sur une prise de sang et visant à identifier les origines allergiquesne sont aujourd’hui pas très fiables. Mais lorsque tout concorde – le début de l’allergie,
    l’ingrédient soupçonné et les tests – c’est un argument de plus pour débuter un régime d’éviction, en ôtant l’aliment suspecté. 

    • Comment traiter : l’ aliment incriminé doit être définitivement radié de la liste des repas ou friandises de votre petit compagnon. Des gammes d’aliments « sans » existent et sont très pratiques. Les protéines, soit d’origine animale (boeuf, viande, lait, beurre, fromage), soit d’origine végétale (riz, céréales, etc.) sont souvent en cause.

    DERMATITE PAR IRRITATION

    • Pourquoi ça arrive : le sable et l’eau de mer en été, le sel de déneigement et la neige en hiver, n’ont pas leur pareil pour irriter la peau de votre animal. Notamment là où elle est la plus fine : entre les doigts des pattes, au niveau des plis, etc. à moins bien sûr, de bien rincer à l’eau douce au retour de chaque promenade. Attention également à la douche avec un shampooing non adapté à son espèce ou encore pas suffisamment rincé. Dans ce cas, c’est l’ensemble du corps qui peut être touché. 

    • Ce qui peut vous mettre sur la piste : rougeurs et démangeaisons sont au rendez-vous. En l’absence de prise en charge, l’animal finit tellement par se gratter que des croûtes apparaissent localement. 

    • Comment traiter : trempez ses pattes irritées dans du Dakin®, rincez et séchez. Au niveau de la peau, appliquez plutôt une pommade apaisante comme la Biafine ®. Le vétérinaire peut prescrire
    par ailleurs un traitement antidémangeaison et lorsque la dermatite est trop importante, une crème corticoïde.

    DERMATITE D’ORIGINE INFECTIEUSE 

    • Pourquoi ça arrive : la dermatite à levures est une infection de la peau par un champignon, normalement présent chez le chien, mais qui se multiplie de façon anormale dans certaines circonstances (mauvaise nutrition, mauvaise hygiène, allergie sous-jacente, parasitose, etc.). Par ailleurs, une dermatite d’origine bactérienne est toujours possible. Il arrive que les deux soient combinées.

    • Ce qui peut vous mettre sur la piste : en plus de la rougeur et des démangeaisons qui sont le propre des dermatites, c’est une perte de poils et une mauvaise odeur corporelle caractéristique qui peuvent vous mettre sur la voie d’une dermatite liée à des champignons. En cas d’infection d’origine bactérienne, les plaies peuvent suppurer et des signes généraux comme une fièvre peuvent attirer l’attention. 

    • Comment traiter : crèmes ou traitements oraux antifongiques sont incontournables et il faut souvent faire preuve de patience car cela peut être long (plusieurs semaines ou mois pour une infection par des champignons). En cas d’infection bactérienne, ce sont des antibiotiques qu’il lui faut.

    NE PRATIQUEZ PAS L’AUTOMÉDICATION
    Rien ne ressemble plus à une peau rouge qui démange qu’une peau en proie à
    l’infl ammation et qui gratte. C’est pourquoi même si le vétérinaire a déjà prescrit une
    crème corticoïde dans ce type de circonstances et à une autre occasion, il ne faut jamais
    l’appliquer sans diagnostic préalable. Car s’il s’agit d’une infection cutanée à l’origine
    de la rougeur, appliquer ce type de crème va surtout faire fl amber l’infection et compliquer
    son traitement. Attention enfi n à bien rincer vos mains après avoir appliqué une crème
    corticoïde à votre chien: en effet, le principe actif traverse la peau humaine!

    Autres articles à lire

  • Le mauvais temps influence-t-il sa santé ?

    ChiensChaleur, froid, humidité… peuvent perturber son organisme. Particulièrement si votre animal est fragilisé, par son âge ou son état de santé…

    20 Novembre 2015
  • Pourquoi faire vacciner son animal contre la rage ?

    ChiensChaque année, à l’occasion du rappel des vaccinations, le propriétaire d’un animal domestique qui ne voyage pas peut légitimement se poser la question de l’opportunité de faire vacciner son animal contre la rage alors que notre territoire est déclaré exempt de cette maladie très contagieuse.

    21 Juin 2016
  • Canicule : ne pas non plus laisser son animal dans le jardin !

    ChiensUn triste événement vient de montrer que laisser son animal dehors pour la journée peut être mortel… Ombre, eau, nourriture humide, bref : soyez vigilant !

    29 Juin 2019
  • Gare à la chenille processionnaire du pin

    ChiensC’est au printemps, parfois plus tôt dans l’année, que les chenilles processionnaires du pin descendent de leurs arbres en file indienne. Leur poil urticant est un danger pour nos animaux, en particulier nos chiens.

    18 Février 2016
  • Une nouvelle étude alerte sur les régimes à base de viande crue

    ChiensManger cru, c'est fréquent chez les chats et les chiens mais pas sans risque : outre sa dose de viande quotidienne, Médor risque bien d'ingurgiter (mais aussi de transmettre) de nombreuses bactéries, dont certaines résistantes aux antibiotiques, selon une nouvelle étude Suisse.

    16 Octobre 2019
  • Il s'est brûlé !

    ChiensSi l’été et les vacances nous poussent au farniente, attention à ne pas trop baisser la garde en raison d’un risque accru d’accidents domestiques et notamment de brûlures…

    03 Juillet 2017
  • Chiens allergiques : pourquoi ne pas tenter la désensibilisation ?

    ChiensPour les chiens souffrant d’allergies, sachez que la désensibilisation peut être envisagée - comme chez les humains- pour les empêcher de se gratter !

    09 Octobre 2019
  • Poils gris ou blancs : un phénomène pas toujours lié à l’âge

    ChiensChez le Chien comme chez l’Homme, les poils grisonnent ou blanchissent avec l’âge mais ce phénomène peut aussi se produire chez des individus jeunes.

    26 Août 2018
  • Un chien stressé vieillit plus vite

    ChiensL’anxiété et l’impulsivité peuvent aussi toucher le chien. Selon une étude américaine, l’une des conséquences visibles de ce stress chez l’animal serait le blanchiment précoce de ses poils, signe de vieillissement.

    31 Janvier 2017
  • Comment l'empêcher de prendre du poids ?

    ChiensLa meilleure façon de maigrir, c’est de ne pas grossir. Plus facile à dire qu’à faire pour beaucoup de maîtres qui ne savent pas dire non à leur animal.

    02 Novembre 2019
  • Qui et quand vermifuger ?

    ChiensDes vers dans son intestin ? Ce n’est ni glamour ni bon pour la santé de votre animal… ou la vôtre. Une bonne raison pour le vermifuger d’office !

    04 Octobre 2018
  • Pourquoi mon chien devient-il incontinent urinaire ?

    ChiensQuel que soit l’âge, le sexe ou la race, le contrôle de l’appareil urinaire peut s’altérer chez le chien. Pour le praticien, la difficulté consiste à en trouver la cause pour proposer le bon traitement.

    31 Janvier 2019
  • Comment voient nos animaux?

    ChiensLeur vision diffère de la nôtre et, surtout, ils peuvent aussi compter sur leur odorat et leur ouïe, très développés et bien plus performants !

    27 Février 2019
  • Qu’est-ce que la grossesse nerveuse ?

    ChiensLa grossesse nerveuse, ou lactation de pseudo-gestation, est un état physiologique qui apparaît chez une femelle non gestante dans les semaines suivant ses chaleurs. La femelle présente des signes physiques et comportementaux d’une mise bas récente.

    27 Décembre 2018
  • Mon animal vomit, est-ce grave?

    ChiensQui ne s’est jamais inquiété de voir son chien ou son chat vomir? Toute la question est de différencier un simple incident d’une pathologie nécessitant un avis vétérinaire.

    23 Août 2016
  • Vaccins : mieux vaut prévenir que guérir

    ChiensUn vaccin n’a d’intérêt que s’il permet à votre animal d’échapper à une maladie infectieuse à laquelle il est exposé. Les risques évoluant en fonction de divers critères, le vétérinaire reste le meilleur interlocuteur pour décider, avec vous, de la stratégie la plus efficace.

    20 Décembre 2015
  • Comment contrôler son taux de sucre dans ses urines ?

    ChiensC’est votre vétérinaire qui contrôle le diabète de votre chien, grâce à des prises de sang régulières. Mais pour des raisons pratiques, il peut être amené à vous demander de le faire. Animaux-online vous donne les étapes à suivre.

    22 Janvier 2016
  • Les bobos du bord mer

    ChiensTrop chaud, trop sec, trop irritant… En été, ce n’est pas parce que la météo va, que tout va ! Et le bord de mer, avec son sable chaud et ses rochers, recèle quelques surprises. Voici 7 situations problématiques et 7 conseils pour préserver votre chien.

    05 Décembre 2015
  • Gare aux cancers génitaux !

    ChiensTout comme chez l’homme, les cancers sont fréquents chez nos animaux de compagnie. Une prise en charge précoce est alors le meilleur gage de guérison et/ou de survie assure Animaux-online.

    09 Février 2016
  • À quel âge dois-je faire le check-up de mon animal ?

    ChiensOn considère qu’un animal est senior dès l’âge de 6 ans pour les molosses, 7-8 ans pour les chiens de taille moyenne, 9 ans pour les chiens de petite taille et même 10-11 ans pour les chats. C’est donc le bon moment pour débuter la surveillance des premières pathologies liées à la vieillesse. Même en l’absence de symptômes, un petit check-up s’impose, recommande Animaux-online.

    03 Mars 2016