L'huître, sentinelle des pollutions marines


  • L'huître, sentinelle des pollutions marinesPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage

    Un simple mouvement de valve et l'huître devient vigie des pollutions marines dans l'Arctique ou le Golfe, grâce aux travaux d'un petit laboratoire à Arcachon, sur la côte girondine.

    Avec AFP.

    Le mollusque bivalve "est très bien outillé pour goûter la qualité de l'eau qu'il filtre toute la journée" et réagir à la moindre fuite d' hydrocarbure émanant de plateformes offshore ou de raffineries dans les estuaires de l'hexagone, explique à l'AFP Jean-Charles Massabuau, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Il planche sur le sujet depuis 2011. C'est lui qui, le premier, a établi que l'huître réagissait au son, et montré avec l'Université de Bordeaux, comment on peut l'utiliser comme "biocapteur de l'eau".

    Dans la deuxième station marine la plus ancienne au monde, le laboratoire exigu est plongé dans le noir pour les besoins de l'expérience. Entre paillasses et microscopes, le biologiste scrute dans l'aquarium le comportement d'une douzaine d'huîtres connectées à des électrodes, sur une "table isolante", faite de plaques de polystyrène et béton, de balles de tennis et de chambres à air. Le tout planté dans des boîtes de conserve remplies de sable. Ici, on applique la "méthode valvométrique" permettant de mesurer en temps quasi réel les cycles d'ouverture et de fermeture des valves de l'huître.

    Objectif: déterminer à distance l'état de santé de l'animal pour fabriquer un indicateur de la qualité de l'eau. L'huître est le cobaye idéal. Sédentaire, elle peut être facilement suivie en temps réel dans son milieu naturel, "et n'a rien d'autre à faire que de capter le bruit ambiant, les variations de température ou de lumière", selon le scientifique. Son hypersensibilité fait d'elle un excellent lanceur d'alerte, bien avant que ne survienne une marée noire. L'hyperactivité des valves est un premier signal d'alerte.

    Comme chez l'Homme, le stress peut modifier les rythmes du sommeil, de la reproduction, et même l'appétit. "L'électrode collé sur la valve envoie des signes à chaque mouvement, relayés par un ordinateur - conçu par le laboratoire - qui les transforme en alerte", explique le scientifique. La réponse du mollusque est immédiate et d'autant plus forte que la concentration de pétrole est élevée. Une observation éprouvée en mer de Barents, et dans les canaux artificiels du site de Total à Lacq (Pyrénées-Atlantiques).

    L'industriel en pétrochimie, Total, s'intéresse à ce projet 

    L'industriel Total n'a pas tardé à s'intéresser aux travaux de cette petite cellule de biologistes, mathématiciens et informaticiens, lui apportant son soutien financier. La valvométrie est un outil prometteur "pour le suivi industriel de la qualité des milieux aquatiques autour de nos installations", et pour une détection "très précoce" de possibles fuites "silencieuses", assure Philippe Blanc, responsable de la lutte anti-pollution, chez Total.

    La multinationale, partenaire du laboratoire depuis 2012, a donc conclu "des accords contractuels" avec l'Université de Bordeaux et le CNRS, pour amener cette technologie "au niveau d'un outil industriel performant, fiable et reconnu". Une collaboration, représentant "un investissement en dépenses externes d'environ 1,7 million d'euros", selon Total. Après un premier "pilote" sur le champ d'Abu Al Bukhoosh, au large d'Abu Dhabi où des huîtres perlières ont séjourné 14 mois sous une plateforme pétrolière, Total veut en équiper d'autres "sur le champ d'Al Khalij au Qatar". Mais ce partenariat peut être "à double tranchant" pour le géant pétrolier, bête noire des écologistes. "Car l'huître peut révéler beaucoup de choses", prévient Jean-Charles Massabuau. "Pour redorer une très mauvaise image de marque, ajoute-t-il, Total cherchait des techniques et des hommes pouvant servir de référents, afin de montrer les efforts qu'il essaie de faire pour être plus propre".

    Mais plutôt qu'une "caution scientifique", le chercheur préfère être une "garantie crédible". "A condition toutefois que l'industriel s'engage à résoudre concrètement, en étroite concertation avec le laboratoire, et en toute transparence, tout problème éventuel de pollution aussitôt qu'il serait détecté". "Parce que moi, insiste le biologiste, mon problème c'est que la mer soit plus propre, et les industriels aussi".


    Autres articles à lire

  • Des photos pour défendre la vie sauvage avec humour

    Faune sauvageLe Comedy Wildlife Photography Awards a récompensé les photos les plus drôles d’animaux de l’année 2016. Le but de ce concours ? Sensibiliser le grand public à la préservation de la vie sauvage en jouant la carte de l’humour.

    09 Décembre 2016
  • Nicolas Hulot ministre de l’Environnement : un « signal positif »

    Faune sauvageL’arrivée de Nicolas Hulot au ministère de la transition écologique et solidaire suscite de nombreuses réactions positives des associations de défense des animaux … mais également beaucoup d’attentes.

    18 Mai 2017
  • Vienne : des singes dans la vallée

    Faune sauvageDans la Vienne, les noms des grandes primatologues se rappellent à notre esprit dès les premiers pas accomplis, à la rencontre des 400 primates du parc de la Vallée des singes. Diane Fossey qui a vécu au Rwanda avec les gorilles des montagnes. Claudine André qui a fondé Lola ya bonobo en République démocratique du Congo, ou encore l’Anglaise Jane Goodall qui agit pour la protection des chimpanzés en Afrique.

    27 Octobre 2015
  • La sexualité de nos animaux 37/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les distinctions.

    08 Mai 2016
  • Les lémuriens pourraient être menacés d’extinction

    Faune sauvage95% des lémuriens sont menacés d'extinction selon des défenseurs de l'environnement.

    02 Août 2018
  • Ringo, Rafa, Rudo… Choisissez le prénom de ce bébé rhinocéros !

    Faune sauvageNouveauÀ l’occasion de la naissance d’un bébé rhinocéros blanc, un événement rare, dans la réserve africaine de Sigean (dans l’Aude), il est possible de voter pour son prénom sur Facebook. Le résultat sera annoncé lors de la Journée mondiale du rhinocéros, le 22 septembre.

    20 Septembre 2018
  • Parc animalier d’auvergne : pour la préservation des espèces

    Faune sauvageCe zoo en plein cœur du Puy-de-Dôme a fait peau neuve pour remplir au mieux sa mission de préservation des espèces menacées et de sensibilisation des visiteurs, les deux principaux axes de développement de tous les parcs animaliers modernes.

    19 Mai 2017
  • Un juge américain bloque une chasse au grizzli près de Yellowstone

    Faune sauvageUn juge américain a bloqué jeudi l'ouverture de la chasse au grizzli qui devait avoir lieu ce week-end autour du parc national de Yellowstone pour la première fois en 40 ans.

    03 Septembre 2018
  • Ces images ne sont pas celles que vous croyez

    Faune sauvageRegardez bien, il ne s’agit pas de trophées de chasse mais de photos célébrant la vie des animaux sauvages : ces visuels chocs et optimistes sont le fruit de la collaboration entre l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) et l’agence de communication Y&R Paris.

    19 Avril 2017
  • Le rat de Sein bientôt éradiqué de la petite île bretonne

    Faune sauvageNouveauUne île, des centaines de rats et une biodiversité en danger: une vaste campagne de dératisation est en cours sur l'île de Sein, afin d'éradiquer le 'rattus norvegicus', une espèce très présente sur les îles bretonnes.

    19 Septembre 2018
  • A la recherche de l'ADN du monstre du Loch Ness

    Faune sauvageEt s'il y avait un fond de vérité aux histoires de créatures géantes surgissant des eaux sombres du Loch Ness? C'est ce que va tenter de découvrir un scientifique néo-zélandais en analysant l'ADN des eaux de ce lac écossais célèbre dans le monde entier.

    18 Juin 2018
  • La chauve-souris, un insecticide naturel plein de promesses

    Faune sauvageSa mauvaise image lui colle à la peau et pourtant, la chauve-souris est une alliée précieuse, en ville comme à la campagne, pour lutter contre certains insectes comme les moustiques. De quoi nous inciter à préserver ce petit mammifère, de plus en plus menacé.

    12 Juin 2018
  • Le delta du Danube, paradis des oiseaux

    Faune sauvageGrand comme deux fois le Luxembourg, le delta du Danube, avec ses 400 lacs, ses 330 espèces d’oiseaux, ses 135 variétés de poissons et des mammifères comme la loutre ou le chien viverrin, est un haut lieu de la biodiversité mondiale, placé depuis 1991 sous l’égide de l’Unesco. Echappée belle.

    27 Août 2018
  • Une campagne dans les transports en Île-de-France crée une polémique

    Faune sauvageLa RATP et la SNCF ont lancé une campagne contre le harcèlement sexuel dans les transports en commun. Plusieurs associations de défense animale déplorent que des images d’animaux sauvages aient été choisies pour symboliser les agresseurs.

    06 Mars 2018
  • Baptisez les oursons de l'année

    Faune sauvageLes quatre oursons nés cet hiver dans les Pyrénées vont être nommés. Et c'est vous qui allez choisir les prénoms!

    06 Septembre 2016
  • Le gouvernement présente un plan pour sauver la biodiversité

    Faune sauvageEdouard Philippe et Nicolas Hulot ont fixé des objectifs ambitieux pour lutter contre l’érosion de la biodiversité en France. Le manque de moyens et de mesures véritablement contraignantes sont toutefois critiqués.

    05 Juillet 2018
  • Alouettes, abeilles et orchidées... un Eden près des tarmacs français

    Faune sauvageLes espaces verts près des aéroports, protégés des activités humaines, servent de refuge à une partie de la vie sauvage.

    23 Juillet 2018
  • Lycaon, entre chien et loup

    Faune sauvageLe lycaon est souvent surnommé le loup peint tant sa robe, fauve, noire, crème et blanche, est caractéristique. Tout comme son comportement de prédateur qui lui vaut d’être autant haï que les hyènes. Pourtant, ce chien sauvage est un mammifère des plus sociables et dévoués à son clan. Rencontre…

    01 Juin 2015
  • Des gènes de la domestication découverts chez les renards

    Faune sauvage'Si tu veux un ami, apprivoise-moi' dit le renard. Que faut-il faire ? répond le Petit prince. Débutée il y a 60 ans, une expérience sur des renards visant à mieux comprendre le processus d'apprivoisement a permis de découvrir des gènes impliqués dans l'agressivité et la domestication.

    08 Août 2018
  • Les plus belles photos « nature » du concours National Geographic

    Faune sauvageVoici les gagnants de la catégorie nature du grand concours annuel de photographies de voyage organisé par le prestigieux magazine National Geographic.

    23 Août 2017