Nicolas Hulot quitte le gouvernement


  • Nicolas Hulot quitte le gouvernementPhoto : shuttestock
  • Vivre ensemble

    En plein direct au micro de France Inter, le ministre en charge de la Transition écologique, Nicolas Hulot, annonce qu’il quitte le gouvernement. Se sentant sans influence, il préfère jeter l'éponge…

    Coup de tonnerre dans le milieu politique que cette annonce a surpris car, Nicolas Hulot l’a confirmé lui-même à l’antenne : il n’a prévenu ni Edouard Philippe, le premier ministre, ni Emmanuel Macron, le président.

    « Je sais que ce ne serait pas forcément très protocolaire. C'est une décision entre moi et moi. Et je ne vais pas me mentir. Où sont mes troupes ? Qui est derrière moi ? » a-t-il tenu à précisé au micro de France Inter.

    Cette décision n’a pas été prise sur un coup de tête, a expliqué l’écologiste. Mais elle est le résultat de son analyse sur l’influence qu’il a vraiment au sein de ce gouvernement qui vient d’être applaudi par les chasseurs pour avoir notamment divisé par deux le prix du permis de chasse.  

    « J'ai un peu d'influence, pas de pouvoir. C'est une accumulation de déceptions », a continué Nicolas Hulot que Brigitte Bardot avait elle-même qualifié de « trouillard de première catégorie et qui ne sert à rien », au début du mois d’août. L’icône du cinéma français des années 60, excédée par ce qu’elle nomme son « inaction », avait d'ailleurs réclamé sa démission. La colère de la présidente de la fondation éponyme s’est accentuée à l’occasion de la consultation publique à propos des quotas de chasse traditionnelle qui s’est déroulée au mois d’août mais qui n’aurait pas dû avoir lieu selon cette dernière.

    Nicolas Hulot a avoué au micro de France Inter que si sa décision a été mûrie de longs mois, elle n’a été prise que lundi dans la soirée. Il reconnaît ne pas en avoir informé les principaux intéressés à la tête de l’Etat par crainte qu’ils n’essaient de le convaincre de rester… Une faiblesse qui l’a peut-être conduit, ces derniers mois, à « baisser les bras », de son propre aveu, par lassitude à mener seul un combat écologique dont l’urgence ne fait plus de doute.

    L'élément déclencheur qui aurait précipité la dédision de l'écologiste serait la présence de Thierry Coste, un influent représentant de la Fédaration nationale des chasseurs (FNC) à l'occasion d'une réunion sur la chasse à l'Elysée sans que le ministre de la Transition écolgique n'ait été prévenu. "Jai découvert la présence d'un lobbyiste qui n'était pas invité à cette réunion, a-t-il précisé à l'antenne. Et c'est syptomatique de la présence des lobbys dans les cercles du pouvoir. Il faut poser ce sujet sur la table parce que c'est un problème de démocratie." Un affront de trop pour Nicolas Hulot…

     

    L'annonce du prochain départ du gouvernement de Nicolas Hulot semble déjà faire des heureux. En tout cas du côté des Pyrénées atlantiques où le toujours ministre de la Transition écologique prévoyait de relâcher deux ourses slovènes cet automne afin de renforcer les effectifs de l'espèce. Cette décision qui faisait partie du plan ours 2018-2028, et à laquelle une majorité de Français était favorable, avait suscité la colère des éleveurs locaux hostiles à la présence de l'ursidé. Le départ prochain de l'écologiste est donc perçu comme une bonne nouvelle. 

    "Nous sommes soulagés mais nous restons concentrés sur l'objectif : ne pas permettre la réintroduction de l'ours", a déclaré à l'AFP Julien Lassale, éleveur de brebis. La mobilisation qui avait été prévue, demain mercredi, pour la venue du toujours actuel ministre en charge de l'environnement, est maintenue afin "de dire au gouvernement que nous ne voulons pas d'autre monsieur ours", a-t-il poursuivi.

    Toutefois, certains avouent tout de même que ce renoncement à l'engagement politique est "dommage pour l'enjeu global de la transition écologique. C'est un monsieur qui avait des convictions avec la transition écologique, le nucléaire, et autres…" a reconnu Francis Poineau, un éleveur du pays basque.

    Interrogé au Danemark où il est en déplacement, Emmanuel Macron a conssenti à quelques commentaires sur la décision surprise de Nicolas Hulot. Il estime qu'elle "est la décision personnelle d'un homme libre." Avant d'ajouter qu'il "respecte sa décision". Et de poursuivre : "Si j'ai choisi Nicolas Hulot il y a 15 mois, c'est parce qu'il est entre autres un homme libre. Je respecte cette liberté. Je souhaite qu'elle n'enlève rien à son engagement, et, donc, je souhaite pouvoir toujours compter sur lui sous une autre forme, là où il sera."

     

     


    Autres articles à lire

  • Fêtes de Noël : 10 conseils pour nos animaux de compagnie

    Vivre ensembleNos animaux sont devenus des membres à part entière de nos familles. Nul doute qu’ils vont célébrer les fêtes de fin d’année à nos côtés. Mais attention toutefois, quelques précautions s’imposent pour veiller à leur santé et à leur sécurité. Voici nos conseils.

    18 Décembre 2017
  • Les bacheliers planchent sur le rapport homme-animal

    Vivre ensembleLe sujet du bac de français 2018, soumis aux élèves de première des filières S et ES, avait pour thème les hommes face aux animaux. Les élèves ont notamment été amenés à s’interroger sur la cruauté des hommes, et le droit des animaux.

    19 Juin 2018
  • Kalina Raskin : le vivant pour inspiration

    Vivre ensembleNe vous y trompez pas. Ce sourire malicieux cache une âme engagée qui s’inspire du vivant pour développer une science responsable et durable. Une volonté qui a mené cette ingénieure physico-chimiste et docteure en biologie vers le biomimétisme. Elle exposera cette science à l’université d’été du 24 au 26 août au château de la Bourbansais.

    15 Août 2018
  • Au programme de Pet Revolution : l’éducation pour les chiens de refuge

    Vivre ensembleFavoriser leur bien-être, faciliter les adoptions, limiter les retours : l’éducation des chiens dans les refuges est un travail essentiel mené par l’éducatrice canine Catherine Collignon auprès de la SPA. Elle partagera son expérience lors du séminaire « Pet Revolution, L’Animal en marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains.

    01 Août 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Séverine Belkhir

    Vivre ensembleSéverine Belkhir est éthologue et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    14 Septembre 2016
  • Un séminaire pour débattre du bien-être des animaux de compagnie

    Vivre ensembleCo-organisé par la Société francophone de cynotechnie et l’université de Nanterre, Pet Revolution est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de la faculté, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Antoine Bouvresse, vétérinaire et co-organisateur de cette deuxième édition (avec Thierry Bedossa), nous en dévoile l’esprit et le programme…

    29 Juin 2017
  • Que faire de son corps après sa mort?

    Vivre ensembleAvec une espérance de vie bien plus courte que la nôtre, nos petits compagnons finissent tôt ou tard par disparaître. Se pose alors la question de savoir quoi faire de leur corps…

    09 Avril 2017
  • Caroline Gilbert, « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? »

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Le Dr Caroline Gilbert présentera une intervention intitulée « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? ».

    22 Août 2017
  • Université d'été de l'animal 2017 : Christine Rollard

    Vivre ensembleChristine Rollard est enseignante-chercheuse et arachnologue au Muséum national d’histoire naturelle. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Approche soyeuse sur les capacités des 'aragnes' ». Rencontre.

    06 Juillet 2017
  • Le chien, le meilleur ami de la femme

    Vivre ensembleDans son livre Blouse blanche et poils de chiens, Valérie Fromantin, infirmière à l’institut Curie et docteur en sciences, retrace l’incroyable parcours qui l’a amenée à développer le projet « KDog » permettant de détecter précocement le cancer du sein grâce à l’odorat des chiens. Rencontre.

    20 Avril 2018
  • Les gens qui parlent aux animaux seraient plus intelligents

    Vivre ensembleSelon un spécialiste du comportement, le fait de parler à nos compagnons à quatre pattes et de leur attribuer des caractéristiques humaines serait une preuve de sensibilité et d’intelligence sociale supérieures à la moyenne.

    10 Avril 2017
  • Université d'été de l'animal 2017 : Robin Meier

    Vivre ensembleRobin Meier est un artiste plasticien sonore passionné par la musique, l’informatique et les animaux. Avec lui, les ordinateurs parlent aux moustiques, qui leur répondent. Les 25, 26 et 27 août, il exposera son travail dans le cadre de l’Université d’été de l’animal, un séminaire consacré à l’intelligence animale. Rencontre.

    04 Juillet 2017
  • Les propriétaires de chien auraient une vie plus longue

    Vivre ensembleUne étude suédoise a montré que les personnes vivant aux côtés de chiens ont moins de risque de développer des maladies cardiovasculaires que le reste de la population.

    22 Novembre 2017
  • Les enfants et leur chien : une relation positive pour l’avenir

    Vivre ensembleQuand il s’agit d’acquérir un chien, l’influence des enfants serait décisive dans 20 % des cas !

    01 Septembre 2018
  • Les Britanniques inquiets de l’importation de maladies canines

    Vivre ensembleDepuis la fin de la quarantaine prononcée en février 2000, les chats et les chiens de compagnie peuvent entrer librement sur le territoire britannique. La communauté vétérinaire s'inquiète du risque de contamination que ces échanges représentent pour les animaux insulaires.

    22 Avril 2016
  • 5 questions à vous poser avant d’adopter un animal

    Vivre ensembleParfois, le coup de cœur doit s’accompagner d’un petit moment de réflexion si on ne veut pas que la belle histoire d’amour vire au cauchemar. Avant d’adopter un chat ou un chien, suivez les conseils d’animaux-online.

    25 Août 2015
  • Ouragan Florence : ces animaux sauvés des inondations

    Vivre ensemble[Diaporama] Pompiers, associations et volontaires ont redoublé d’efforts pour porter secours aux animaux piégés par les eaux de l’ouragan Florence (Etats-Unis). Voici le récit, en images, des efforts déployés par les équipes de sauvetage.

    24 Septembre 2018
  • Les enfants ne reconnaissent pas les signes de peur chez le chien

    Vivre ensembleUne récente étude britannique montre que les jeunes enfants ne savent pas reconnaître les signes de la peur chez le chien. Une méconnaissance qui les rend plus vulnérables aux morsures. En France, un programme à destination des primaires vise à les familiariser avec les postures des chiens.

    15 Septembre 2016
  • Delphinariums : vers la fin de la captivité ?

    Vivre ensembleDe l’autre côté de l’Atlantique, les défenseurs de la cause animale se mobilisent aussi devant les delphinariums. Tout comme en France, les activistes dénoncent la captivité, les conditions de vie des cétacés dans les parcs et militent pour la fin des delphinariums.

    25 Juillet 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Antoine Bouvresse

    Vivre ensembleAntoine Bouvresse est vétérinaire comportementaliste. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    28 Septembre 2016