Les aliments qui soignent


  • Les aliments qui soignentPhoto : Shutterstock
  • Chiens/ Santé

    La santé est peut-être dans leur gamelle ! Certains épices, légumes, poissons, huile… sont en effet des compléments alimentaires qui permettent, naturellement, de soulager des douleurs et de contribuer à leur bon état général.

    Avec l'aimable collaboration de Jean-Claude Jestin, docteur vétérinaire.

    Au cours des dernières décennies, les propriétaires d’animaux ont été encouragés à donner une alimentation équilibrée à leurs petits compagnons afin de favoriser une croissance harmonieuse et d’éviter la prise de poids, source de bien des tracas (diabète, arthrose, etc.). Il est aujourd’hui possible d’aller encore plus loin…

    DU CURCUMA

    Quel est l’intérêt ?

    L’un des composants du curcuma est la curcumine, puissant antioxydant et anti-inflammatoire. Cette épice ocre, très utilisée en Inde, est disponible en poudre ou sous forme fraîche (rhizomes à râper).

    Comment s’y prendre ?

    Le curcuma (à raison de 200 mg environ pour 10 kilos de poids corporel)  doit impérativement être mélangé à de l’huile végétale et un peu de poivre noir (l’équivalent d’un tour de moulin) pour augmenter son absorption qui, sinon, est très mauvaise. La « sauce » ainsi obtenue peut-être versée directement dans les croquettes ou la pâtée destinée à son animal, qu’il soit chien ou chat. Chez l’humain, le curcuma est surtout utilisé en prévention des cancers et pour soulager des douleurs comme celles de l’arthrose. En médecine vétérinaire, cette épice est aussi utilisée par voie orale pour soulager les douleurs inflammatoires, quelle qu’en soit l’origine.

    Le conseil de 30 Millions d’amis

    Le curcuma peut interférer avec certains traitements, il faut donc prévenir votre vétérinaire si vous en administrez à votre animal. Le curcuma est contre-indiqué en cas d’obstruction des voies biliaires.

    DES POISSONS GRAS

    Shutterstock

    Quel est l’intérêt ?

    Chiens et chats ne savent pas fabriquer les omégas-3, qui sont des acides gras essentiels aux propriétés anti-inflammatoires. Ils entrent dans la composition des membranes des cellules, et certains organes, comme le cerveau et le coeur, en ont grandement besoin.

    Comment s’y prendre ?

    On les trouve essentiellement dans les poissons gras (maquereaux, sardines, harengs, saumons, etc.). Seul bémol : ces poissons apportent aussi le plus souvent de la thiaminase, une enzyme qui dégrade la vitamine B1. C’est pourquoi il ne faut jamais nourrir un chaton exclusivement de poisson cru car il pourrait développer des troubles neurologiques en rapport avec cette carence en vitamine. En revanche, à raison d’une ration de poisson gras par semaine, chiens et chats profitent de leurs vertus sans les inconvénients.

    Le conseil de 30 Millions d’amis

    Attention à l’huile de foie de morue, qui est déconseillée pour nos animaux de compagnie, car même si elle apporte des omégas-3, elle est beaucoup trop riche en vitamines A et D.

    DES COURGETTES

    Quel est l’intérêt ?

    Peu caloriques, riches en fibres, les courgettes favorisent un bon transit intestinal et servent de substrat à la bonne flore intestinale (microbiote). Autant d’atouts utiles pour prévenir le surpoids et le diabète.

    Comment s’y prendre ?

    Il est très facile d’ajouter un peu de courgettes cuites dans l’alimentation de son animal, si possible quand il est encore jeune, pour l’y habituer. Il faut juste les découper en dés de la taille des croquettes car un chat ne va pas manger une grosse rondelle de lui-même !

    Le conseil de 30 Millions d’amis

    Contrairement aux épinards, qui sont très riches en acide oxalique – et, dans une moindre mesure, aux carottes, aux haricots verts et aux aubergines, qui en apportent un peu –, les courgettes en sont totalement dépourvues, ce qui en fait aussi un atout chez les chats sujets aux calculs (cristaux d’oxalate).

    DES MOULES VERTES

    Quel est l’intérêt ?

    Originaires de Nouvelle-Zélande, ces moules sont particulièrement riches en anti-inflammatoires naturels et des études chez le chien attestent d’ailleurs de leur intérêt dans le traitement de l’arthrose. En manger permettrait de diminuer la prise d’antalgiques.

    Comment s’y prendre ?

    Toute la difficulté est d’arriver à se procurer des moules vertes (ou des extraits) de qualité car les composés utiles des moules vertes craignent la chaleur et l’oxydation. Autrement dit, ne sont intéressants que les extraits de moules vertes de Nouvelle-Zélande ayant bénéficié d’un procédé d’extraction à froid, sur place. Les composants actifs s’altèrent en effet dans les heures qui suivent la récolte, un temps de transport et/ou de fabrication trop long est donc délétère pour leur qualité. Cela demande de bien lire l’étiquette pour s’en assurer. Cette précaution est d’autant plus utile qu’il faut s’informer du nombre exact de capsules ou gélules que l’on peut donner à son animal au quotidien car, selon les marques, la concentration des extraits de moules vertes proposée varie…

    Le conseil de 30 Millions d’amis

    Evitez les présentations sous forme de poudre en vrac car elles sont davantage au contact de l’air. Or l’oxydation en diminue les effets. Les formes en capsules (à l’huile d’onagre) permettent de jouer sur la complémentarité puisque l’huile d’onagre est aussi intéressante pour les articulations.

    UN FILET D’HUILE DE COLZA

    Quel est l’intérêt ?

    Outre ses apports en omégas-3, cette huile est assez riche en vitamine E, un antioxydant redoutablement efficace pour combattre les radicaux libres. Produits en permanence au cours des nombreuses réactions biochimiques qui permettent aux cellules de fonctionner, ces radicaux libres sont des composés chimiques très instables, susceptibles d’endommager les membranes des cellules et d’accélérer leur vieillissement. Outre le fait que la vitamine E contribue à la stabilité de la membrane cellulaire, cette vitamine favorise également la production des cellules de défense immunitaire et augmente les taux d’anticorps.

    Comment s’y prendre ?

    Il est très facile d’ajouter une cuillère à café d’huile de colza dans les pâtées ou les croquettes destinées à nos animaux, une fois par semaine (voire deux fois en période à risque).

    Le conseil de 30 Millions d’amis

    Ayez le réflexe « huile de colza » dans toutes les circonstances où l’immunité de votre animal risque d’être mise à rude épreuve, comme la période hivernale, en cas de stress important (car le stress déprime l’immunité) ou après une maladie ou une opération.

     

    A chacun ses aliments

    Certains aliments recommandés pour nous peuvent être fatals pour nos animaux. C’est notamment le cas des avocats, en raison de la présence de pepsine, potentiellement mortelle pour eux. Le thiosulfate de l’ail et des oignons peut détruire leurs globules rouges. Les raisins peuvent provoquer une insuffisance rénale. Les noix de macadamia peuvent entraîner une paralysie. La théobromine du chocolat peut les tuer. Les glycosides cyanogènes des amandes et des fruits à noyaux peuvent mener à un état de choc. Les patates douces peuvent provoquer diarrhées et hallucinations… Soyez très vigilants.

    Autres articles à lire

  • Combien de fois par an vermifugez-vous votre animal ?

    ChiensLe vermifuger. Quand ? Combien de fois par an ? Animaux-online vous prodigue ses conseils.

    25 Novembre 2015
  • Mon animal a la diarrhée, que faire ?

    ChiensCette question peut paraître simple, pourtant la diarrhée est un signal complexe. Est-ce un chien ? Un chat ? Est-il jeune ou vieux ? Y a-t-il d’autres symptômes ? Bref, une simple diarrhée peut signifier une multitude de choses en fonction du contexte. Mylène Hirsch, vétérinaire à la clinique 'Le 100' (Beauvais), nous aide à y voir plus clair.

    21 Novembre 2018
  • Pourquoi faire vacciner son animal contre la rage ?

    ChiensChaque année, à l’occasion du rappel des vaccinations, le propriétaire d’un animal domestique qui ne voyage pas peut légitimement se poser la question de l’opportunité de faire vacciner son animal contre la rage alors que notre territoire est déclaré exempt de cette maladie très contagieuse.

    21 Juin 2016
  • Comment lever un chien peu mobile ?

    ChiensAnimaux-online prodigue les bons gestes que le maître doit suivre pour lever un chien immobiliser de l'arrière-train tout en préservant son dos.

    11 Février 2016
  • Les congés c'est la santé

    ChiensEnfin presque! Si l’été rime avec chaleur et bonne humeur, les vacances peuvent virer au drame pour votre animal si vous ne prenez pas les précautions nécessaires. Coups de chaleur, noyades, tiques, puces, leishmaniose… autant de dangers et maladies qu’il va falloir éviter.

    28 Mai 2016
  • 5 risques pour les chiens en promenade l’été

    ChiensTiques, chenilles et moustiques ne sont pas sans danger pour votre chien à l’arrivée de la période estivale. Voici les principaux risques à identifier et nos conseils vétérinaires pour profiter du grand air avec lui tout en veillant à sa santé.

    16 Juin 2017
  • Qui et quand vermifuger ?

    ChiensDes vers dans son intestin ? Ce n’est ni glamour ni bon pour la santé de votre animal… ou la vôtre. Une bonne raison pour le vermifuger d’office !

    04 Octobre 2018
  • Comment réagir s’il vient d’avaler mes médicaments

    ChiensQuelques bons réflexes à connaître.

    01 Mars 2016
  • Mon vieux chien devient insomniaque

    ChiensLes troubles du sommeil chez les chiens âgés sont souvent le signe d’un problème médical. Une visite chez le vétérinaire s’impose pour en trouver les origines.

    01 Avril 2016
  • Promener son chien, c’est bon pour la sécurité – et la santé !

    ChiensD’après une enquête menée en Australie et aux Etats-Unis, sortir avec un chien procure un sentiment de sécurité aux maîtres. Grâce à leur compagnon, ceux-ci pratiquent aussi davantage de sport que leurs voisins sans toutou.

    18 Octobre 2016
  • Alimentation et activité : s’adapter au transit du chien

    ChiensUn chien en bonne santé se soulage en moyenne 2 à 3 fois par jour. Et ce, quels que soient son âge, son sexe, son poids, sa race, le nombre de sorties quotidiennes et de repas qu’il fait par jour ! Si votre chien a un transit trop rapide ou trop lent, son alimentation et son programme d’activité physique sont peut-être à revoir...

    14 Juin 2019
  • Mon chien peut-il avoir de l’arthrose ?

    ChiensIl rechigne lors de la promenade, boîte, met du temps à se lever au réveil, couine quand on le touche à certains endroits… et si c'était de l'arthrose ?

    09 Novembre 2018
  • Il souffre d'une pancréatite chronique

    ChiensPeu visible, la pancréatite chronique est probablement sous diagnostiquée. C’est d’autant plus dommage que lorsqu’elle est bien prise en charge, la guérison est possible.

    09 Novembre 2016
  • Mon chien peut-il attraper la grippe ?

    ChiensVotre chien tousse et se trouve anormalement fatigué ? Peut-être a-t-il attrapé la grippe canine. Qu’est-ce que cette maladie, quand s’inquiéter, comment la soigner : le point sur ce mal de l'hiver.

    24 Janvier 2018
  • Comment voient nos animaux?

    ChiensLeur vision diffère de la nôtre et, surtout, ils peuvent aussi compter sur leur odorat et leur ouïe, très développés et bien plus performants !

    27 Février 2019
  • Un premier salon dédié au bien être des chiens dans l’Oise

    ChiensMassage, toilettage, communication, ostéopathie … ce samedi 12 novembre, au Potager des Princes à Chantilly, des experts canins délivreront leurs conseils dans le cadre d’un salon entièrement dédié au bien-être des chiens.

    08 Novembre 2017
  • Quelle décision prendre face à son handicap ?

    ChiensLe grand âge, l'accident, la maladie… il en va des animaux comme des hommes: parfois, le handicap vient là où on ne l'attend pas. Pour le praticien, c'est le bien-être de l'animal qui doit guider le propriétaire dans sa décision quant à l'avenir de son compagnon…

    27 Novembre 2015
  • Quelle solution pour la hernie du chien et du chat ?

    ChiensL’apparition d’une boule chez le chien ou le chat n’est pas forcément synonyme de hernie, mais elle mérite un avis vétérinaire pour s’assurer du diagnostic et, si besoin, opérer avant la survenue de complications.

    13 Août 2015
  • À quel âge dois-je faire le check-up de mon animal ?

    ChiensOn considère qu’un animal est senior dès l’âge de 6 ans pour les molosses, 7-8 ans pour les chiens de taille moyenne, 9 ans pour les chiens de petite taille et même 10-11 ans pour les chats. C’est donc le bon moment pour débuter la surveillance des premières pathologies liées à la vieillesse. Même en l’absence de symptômes, un petit check-up s’impose, recommande Animaux-online.

    03 Mars 2016
  • Mon chien avale tout, quels sont les risques ?

    ChiensUn chien qui avale tout ce qu’il trouve est un chien qui se met en danger. Produits ménagers, restes de repas peuvent laisser de graves séquelles sur votre animal.

    23 Juillet 2018