10 Idées reçues sur les infections de l’hiver


  • 10 Idées reçues sur les infections de l’hiverPhoto : Shutterstock
  • Chats/ Santé

    Peu sensibles aux mêmes microbes que leurs maîtres, chiens et chats peuvent néanmoins attraper une infection hivernale… ou ce qui en a tout l’air !

    Avec l'aimable collaboration de Jean-Claude Jestin, docteur vétérinaire. 

     

    1 - Un vieux chien qui tousse a la grippe

    FAUX

    La survenue d’une toux chez un chien âgé laisse plutôt craindre une insuffisance cardiaque responsable d’un œdème des poumons qui l’empêche de respirer normalement. C’est une cause fréquente qui mérite toujours un traitement d’urgence pour éliminer l’oedème, puis un traitement à vie pour soutenir ce coeur défaillant. Les efforts sont interdits à un chien cardiaque, mais pas la marche tranquille. D’autres causes sont possibles, comme les fibroses pulmonaires du yorkshire et du westie.

    2 – Les chiens à museau plat toussent plus

    VRAI

    Mais pas pour des raisons infectieuses. En effet, ces chiens sont sujets au reflux gastro-oesophagien responsable d’une inflammation du larynx et donc, d’une toux d’irritation chronique. Il faut traiter ces reflux par des médicaments antiacides car des voies aériennes ainsi fragilisées sont plus sensibles aux microbes et donc, au risque de surinfection bactérienne.

    3 - La toux du chenil est transmissible à l’homme

    FAUX

    Même si le virus para-influenzae, qui est en cause dans la toux du chenil (encore appelée trachéobronchite infectieuse), est assez proche du virus humain à l’origine de la grippe saisonnière, il faudrait qu’il mute pour devenir dangereux pour l’homme. Ce qui n’est pas le cas. Ce virus peut toucher un chien non vacciné à l’occasion d’un séjour en collectivité, d’une exposition canine ou d’une mauvaise rencontre avec un chien contaminé. Son traitement repose alors sur les antitussifs, les anti-inflammatoires et les antibiotiques. Comme ce virus peut s’associer à la bactérie Bordetella bronchiseptica, le vaccin contre cette dernière est aussi recommandé.

    4 - Un chat peut contracter la grippe aviaire

    VRAI

    En théorie… Mais cette contamination demeure exceptionnelle car elle suppose un contact étroit avec des oiseaux malades. Dans les faits, quand un chat a les yeux qui coulent, éternue, ne mange plus et présente de la fièvre, il s’agit beaucoup plus souvent d’un coryza, une maladie féline très fréquente. Le traitement est à base d’antibiotiques au stade de coryza surinfecté par une  bactérie. Attention, si le risque de transmission à l’homme est nul en cas de coryza non surinfecté, celui-ci est réel lorsqu’une bactérie est en cause, mais seulement si l’animal n’est pas traité et si les règles d’hygiène ne sont pas respectées (mains non lavées après s’être occupé du chat, pièce où il séjourne non lavée et non aérée, etc.).

    5 - Un chat qui tousse et siffle en respirant souffre de bronchiolite

    FAUX

    La bronchiolite du nourrisson n’est pas une maladie de chat, ni même de chaton ! En revanche, ces symptômes sont évocateurs d’un asthme, d’origine allergique ou pas (au vétérinaire de faire des tests pour le savoir), et cela mérite un traitement félin de l’asthme. Il peut enfin s’agir d’un coryza (contagieux pour les autres chats).

    6 - Un chien peut attraper une gastro-entérite

    VRAI

    Mais quand cela se produit, la gastro- entérite n’est pas due aux mêmes germes que chez l’homme et elle peut prendre une forme hémorragique. Vomissements et diarrhées hémorragiques sont au rendez-vous (de sorte que le chien est très déshydraté et abattu), alors que la fièvre peut être absente. Le germe responsable peut être un parvovirus (contre lequel il existe un vaccin). Une bactérie du genre Clostridium perfringens pourrait également être en cause. Sans perfusion et antibiothérapie, les risques de décès sont importants, surtout chez les jeunes. Les chiens de petite race comme le cairn terrier, le caniche, le King Charles spaniel, le schnauzer nain et le teckel semblent plus vulnérables à cette infection, très contagieuse entre chiens, mais pas entre chiens et maîtres.

    7 - Le rhume du chat est sans gravité

    FAUX

    Si le rhume est bénin chez l’homme, certains coryzas peuvent s’avérer mortels chez le chat. Les deux virus le plus souvent en cause sont l’herpès virus félin et le calicivirus. Un chat se contamine en croisant le chemin d’un congénère déjà malade. Tout semble débuter par un rhume (éternuements, yeux rouges et larmoyants, nez qui coule), mais rapidement, la situation se dégrade.

    Selon le germe en cause, des ulcérations peuvent apparaître sur sa langue (herpès virus), ses lèvres, son nez et/ou sa cornée (calicivirus). Comme il n’arrive plus à bien s’alimenter, son état général peut se détériorer. Des complications sont même assez fréquentes (pneumonie chez les adultes, décès chez les chatons, etc.). Le traitement repose sur la réhydratation, des collyres, une antibiothérapie, mais le plus sage est encore de le faire vacciner. Même si ce vaccin ne protège pas de tous les coryzas, il permet d’éviter les formes les plus sévères.

    8 - Le rhume du chat est dû à un virus

    FAUX

    Il arrive aussi qu’une bactérie soit en cause. La chlamydiose, notamment, est due à une bactérie, et un chat malade en contact proche avec un autre peut le contaminer via ses larmes et/ou ses écoulements de nez. Or la chlamydiose peut être confondue avec un coryza car elle entraîne des signes proches : des yeux rouges, des larmes purulentes, un écoulement nasal, des éternuements et une toux. Une antibiothérapie et des inhalations pour dégager ses voies respiratoires en viennent à bout. La prévention repose aussi sur un vaccin.

    9 - Les zoonoses sont véhiculées uniquement par des virus et des bactéries

    FAUX

    Même si les bactéries, et plus rarement les virus, sont impliqués dans les contaminations de l’animal à l’homme, il arrive qu’un champignon soit en cause. C’est le cas d’Aspergillus felis, qui est exceptionnellement à l’origine d’une maladie transmissible du chat à l’homme et du chat au chien. Chez le chat, le champignon provoque des pseudotumeurs des sinus alors que, chez l’homme, il entraîne plutôt une infection pulmonaire. Comme cette zoonose est vraiment rare, il faut y penser en cas d’infection réfractaire aux traitements habituels.

    10 - Le tabagisme passif fait tousser nos animaux

    VRAI

    Mais, dans ce cas, hélas, c’est plutôt un cancer qu’il faut craindre. Tout comme la fumée du tabac peut finir par provoquer chez un fumeur une insuffisance respiratoire et des cancers, le risque est le même pour l’animal qui vit à ses côtés, respire des composés cancérigènes et ingère des substances toxiques en se léchant. Les chiens à face plate sont exposés à un risque accru de cancer du poumon. Ceux à long museau doublent leur risque de cancer des voies nasales. Enfin, les chats encourent un risque accru de prolifération cancéreuse d’une lignée de cellules sanguines (lymphome). Autant de raisons supplémentaires pour dire adieu à la cigarette !

    A lire aussi :  7 Préjugés sur le froid


    Autres articles à lire

  • Antiparasitaire : ne pas traiter son chat avec un produit pour chiens

    ChatsTraiter son chat avec un antiparasitaire pour chien à base de perméthrine peut entraîner des réactions graves, voire mortelles. L’Anses ne cesse de mettre en garde le public.

    08 Mai 2019
  • La médecine à distance, c'est quoi ?

    ChatsLa médecine connectée permet d’effectuer de nombreux actes vétérinaires sans devoir obligatoirement se déplacer. Revue de détail des moyens d’ores et déjà disponibles.

    18 Février 2019
  • La génétique au service de leur santé

    ChatsDomaine majeur de la médecine en général, la génétique est indéniablement le grand gagnant des progrès scientifiques de ces dernières années. La médecine vétérinaire ne fait pas exception.

    18 Février 2019
  • Pourquoi perd-il ses poils?

    ChatsOutre la fierté que l’on peut éprouver à avoir un animal doté d’une belle fourrure soyeuse, cette dernière est aussi le reflet d’une bonne santé. Alors forcément, quand les poils tombent en trop grande quantité, on s’en inquiète.

    02 Octobre 2017
  • Chien et chat : peuvent-ils être cardiaques ?

    ChatsLes affections cardiaques sont fréquentes surtout chez le chien (10 % d’entre eux) mais aussi chez le chat. Elles peuvent être présentes dès la naissance ou survenir au cours de la vie de l’animal.

    10 Novembre 2018
  • Traitement antipuces, quand et comment les appliquer ?

    ChatsLes produits antipuces ont récemment beaucoup évolué. L’éfficacité des médicaments a augementé, les formes pharmaceutiques sont devenues plus faciles à administrer et le temps d’action s’est allongé.

    14 Août 2018
  • Comment gérer les chaleurs ?

    ChatsPour les propriétaires n’ayant pas fait stériliser leurs chiennes ou leurs chattes, cette période peut vite virer au casse-tête!

    20 Juillet 2016
  • Quand ça fait mal…

    ChatsLa douleur est inévitable dans la vie de votre petit compagnon : à l’occasion d’une maladie, d’une blessure, d’une opération, etc. Si les progrès vétérinaires permettent aujourd’hui de l’atténuer sensiblement, voire de la supprimer, vous pouvez également agir à votre niveau…

    10 Juillet 2017
  • Mon véto et moi : le TOC de Nala

    ChatsNala, une petite chatte noir charbon, arrive en consultation à la suite de léchages intenses qui lui font perdre une bonne partie de ses poils. Allergie, parasites ou trouble du comportement?

    22 Juillet 2016
  • L’obésité est-elle la maladie du siècle ?

    ChatsComme nous, nos animaux sont parfois victimes de leur gourmandise. Pourtant, le surpoids fait courir des risques au chat comme au chien au niveau de leur santé. A nous d'être vigilant…

    28 Septembre 2015
  • Chien et chat : leur repas de Noël

    ChatsEt si vous invitiez vos animaux à votre table de Noël ? Pas sur la nappe, mais en concoctant aux fourneaux pour vous et pour eux quatre plats de fête. Nos recettes et nos conseils.

    20 Décembre 2018
  • L'Animal, un patient comme les autres

    ChatsGérer la douleur, prévenir la maladie, se spécialiser, s’adapter aux espèces et à la clientèle… Le vétérinaire a, ces dernières décennies, opéré une révolution de sa pratique. Une nécessité s’il veut coller à l’évolution de la société, qui considère désormais l’animal comme un membre de la famille à part entière.

    18 Février 2019
  • Le métier de vétérinaire se féminise

    ChatsDans les écoles vétérinaires, on compte désormais plus de 80% de femmes. Si la féminisation du métier est une bonne nouvelle, son hyperféminisation dans le futur peut avoir des conséquences sur la prise en charge vétérinaire des animaux, notamment dans les campagnes.

    05 Avril 2019
  • De l'homéopathie contre le stress ?

    ChatsChiens et chats ont de la mémoire. S’ils ont déjà vécu un départ en vacances, ils savent très bien ce qui se trame quand ils vous voient sortir valises et bagages ! Animaux-online vous conseille pour que tout se passe au mieux.

    16 Décembre 2015
  • Protéger l’homme en traitant les parasites des animaux domestiques

    ChatsHôtes privilégiés de divers parasites externes et internes, les animaux de compagnie peuvent être, malgré eux, un relais pour certaines maladies transmises chez l’homme par les parasites de nos animaux (zoonoses). La prévention est la meilleure arme contre ce risque potentiel.

    26 Mars 2019
  • Gare aux accidents domestiques

    ChatsCurieux, rapides, inexpérimentés, chatons et chiots sont les premières victimes des accidents domestiques. Avec eux, il faut anticiper tous les dangers!

    07 Août 2017
  • Mon chat a un FIV

    ChatsEn cas de contamination par un rétrovirus (Feline Immunodeficiency Virus), la vie du chat bascule: malade à vie, il devient plus sensible à d’autres infections. C’est pourquoi le FIV est surnommé communément le «sida du chat».

    06 Août 2017
  • Races : quand la popularité devient néfaste

    ChatsComme on dit, la célébrité n’arrive jamais seule. Chez les races de chiens ou de chats, elle peut venir avec son lot de maladies génétiques…

    03 Janvier 2019
  • Que faire avec un chaton trouvé ?

    ChatsTrouver un chaton seul en apparence, quoi de plus banal ? Cela arrive à la campagne mais aussi en ville lorsque la mère chatte a été victime d’un accident de la circulation…

    18 Août 2018
  • Peut-il me transmettre ses maladies ?

    ChatsDes maladies transmissibles à l’homme, il peut en contracter toute l’année. Mais le risque est encore accru en vacances, en raison de nouvelles activités et d’une vigilance en berne. C’est donc au retour des congés ou après que le diagnostic risque de tomber !

    02 Décembre 2015