Penguin, la pie qui sauva toute une famille


  • Penguin, la pie qui sauva toute une famillePhoto : Cameron
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    Après le grave accident qui la laisse entièrement paralysée, Sam Bloom, une mère de famille australienne, s’enfonce dans une profonde dépression. Jusqu’au jour où, tel un ange gardien, une pie tombée du ciel lui redonne le goût de vivre…

    Penguin est arrivée dans ma vie au moment où je n’étais plus tout à fait sûre de vouloir la poursuivre… Sans elle, j’aurais mis beaucoup plus de temps à recouvrer mes forces, physiquement et moralement. » Quatre ans après le drame, l’Australienne Sam Bloom n’a rien oublié de sa gratitude envers Penguin. Tout comme son mari, Cameron, elle reste persuadée que la pie a joué un rôle déterminant dans son combat pour retrouver l’envie de vivre.

    CameronGrâce à Penguin, la famille Bloom a retrouvé le sourire après le drame qui l'a frappé.

    Comment un simple petit oiseau, qui plus est d’une espèce généralement peu appréciée, a-t-il bien pu opérer ce miracle ?

    « L’histoire de Sam et Penguin a contribué à donner une meilleure image des pies, se réjouit Cameron, photographe professionnel, dont le livre, Penguin Bloom, est devenu un best-seller international. Elle a modifié la perception que les gens avaient des pies, réputées agressives et imprévisibles. Or, cet oiseau est non seulement très intelligent, mais aussi capable d’une grande douceur et d’une véritable empathie envers l’humain. »

    CameronLa petite pie rescapée est devenue un membre de la famille à part entière.

    Tout commence en janvier 2013, lorsque la famille Bloom au complet – Sam, Cameron et leurs trois garçons, âgés à l’époque de 8, 10 et 11 ans – se rend en vacances en Thaïlande. Dans ce lieu paradisiaque, la vie de la famille bascule en enfer en même temps que cède la rambarde métallique sur laquelle Sam est appuyée… La chute laisse Sam inerte, le corps disloqué sur le sol de béton, sous les yeux épouvantés de son mari et de ses enfants. La jeune femme échappe de peu à la mort, mais sa colonne vertébrale est fracturée. Elle qui était particulièrement sportive, adorant la natation, le surf, le skateboard et le VTT, ne marchera plus jamais.Après sept mois passés à l’hôpital, Sam rentre enfin chez ell e. Clouée dans son fauteuil roulant, malgré l’amour immense de son mari et de ses enfants, elle dépérit. « Elle se retranchait peu à peu du monde, raconte Cameron. Rien ne semblait pouvoir l’aider. C’est alors que Penguin est entrée dans nos vies. »

    Une patience infinie

    Un beau jour, Noah, le fils cadet, trouve près de leur maison une petite pie tombée du nid et quasi mourante. « C’était trois mois après mon retour à la maison, se souvient Sam. Parce qu’elle était noire et blanche, nous l’avons appelée Penguin. » Ancienne infirmière, Sam veille sur l’oiselle blessée et la soigne avec une patience infinie, jusqu’à ce que sa petite protégée retrouve la santé.

    « Avant son arrivée, je me sentais faible, inutile, incapable de m’occuper de mes enfants. J’ai alors vu dans cet événement le reflet de ce qui m’était arrivé. Penguin était comme un miroir pour moi : nous avions failli mourir toutes les deux, nous avions besoin l’une de l’autre, et nous nous sommes entraidées. » Car l’amour n’est pas à sens unique : une fois guérie, c’est au tour de Penguin de s’occuper de Sam. « Elle m’a boostée ! Ce petit oiseau m’a redonné ce que j’avais cru perdre à jamais : la confiance en moi.

    CameronQuand parfois le courage manque à Sam, Penguin, perchée sur son épaule, la rebooste.

    Elle m’a concrètement encouragée à aller de l’avant, venant se poser sur mon épaule et jouant avec mes cheveux quand j’étais découragée. Dès que je m’étendais, elle venait s’allonger à côté de moi, sur le dos, les pattes en l’air ! Elle gazouillait à mon oreille, je lui faisais des confidences… Penguin était ma petite psychologue. » Cette amitié fusionnelle entre deux êtres blessés, trouvant chacun chez l’autre la force de se battre, Cameron la résume d’une jolie formule : « C’était deux âmes soeurs, fortes et fragiles à la fois, unies par un seul mot d’ordre : aller toujours plus haut. Sam voulait se redresser, se lever, tenir debout seule. Penguin rêvait de voler par-delà les cimes et les nuages. »

    Dès lors, les progrès de Sam sont remarquables. Elle s’exerce des heures durant, en dépit de souffrances qui ne lui laissent aucun répit « Sam a été incroyablement courageuse, confie Cameron avec admiration. Penguin nous a rendus plus forts, elle a ramené la joie dans notre famille. Au début, nous pensions avoir secouru Penguin. En réalité, c’est Penguin qui nous a sauvés. »

    Une entière liberté

    Même si Penguin est plus proche de Sam, elle se montre aussi très affectueuse envers Cameron et les enfants. « Elle était particulièrement liée à Noah, se souvient Sam. Penguin adorait la musique et se perchait sur sa guitare quand il jouait ! Chaque jour, à l’heure précise où nos enfants sortaient de l’école, elle annonçait leur arrivée prochaine en pépiant joyeusement. Postée sur le toit de la maison, elle leur faisait la fête, en sautillant dans tous les sens et en claquant des ailes. Puis elle adorait être caressée, câlinée… »

    CameronMême si Penguin est plus proche de Sam, elle se montre aussi très affectueuse envers les enfants.

    Penguin n’est pas traitée en animal de compagnie pour autant par les Bloom, qui tiennent absolument à respecter son statut d’animal sauvage : « Nous n’avons jamais voulu la mettre en cage, ni l’empêcher de vivre sa vie d’oiseau, insiste Cameron. Elle sortait et rentrait librement, et s’est mise à passer de plus en plus de temps dehors, y compris la nuit. Le matin, elle entrait par la fenêtre de notre chambre et venait faire une petite sieste câline sur notre lit avant qu’on se lève ! » Et puis, deux ans après son arrivée, Penguin décide réellement de prendre son envol : « Un soir de juillet 2015, elle est sortie et n’est plus revenue, raconte Sam. Etrangement, c’était la nuit précédant mon départ en vacances en Italie… Plusieurs voisins nous ont dit l’avoir vue, mais elle s’est envolée plus loin encore, retournant à la vie sauvage. Bien sûr, elle nous a manqués… Elle faisait partie intégrante de la famille – d’où le titre du livre, Penguin Bloom ! Mais nous étions heureux pour elle. »

    Depuis quelque temps, un autre oiseau sauvage rend visite aux Bloom : il s’agit d’un cassican flûteur (de la famille des passereaux), qui rentre et qui sort par la fenêtre pour tenir compagnie aux enfants. Un peu comme si Penguin avait envoyé un petit messager à sa famille d’adoption…


    Autres articles à lire

  • Des chevaux pour remettre le pied à l'étrier

    Vivre ensembleAutrefois réservés à l’encadrement, les chevaux militaires ont une nouvelle mission: réapprendre à des jeunes les codes d’une vie sociale à laquelle ils ont souvent tourné le dos…

    01 Septembre 2017
  • Vinaigrette, entre chien et loup

    Vivre ensembleAprès avoir été suivie pour des troubles du comportement, elle est arrivée au refuge breton de Coat Fur en 2011. Sur cette terre d’accueil pour les loups, l’hybride partage son quotidien avec une vingtaine d’autres animaux.

    02 Novembre 2017
  • Emmanuel et Brigitte Macron adoptent un chien dans un refuge

    Vivre ensembleLe président et son épouse se sont rendus ce week-end dans un refuge de la SPA pour accueillir Nemo, un croisé labrador-griffon noir. Le chien, qui a rejoint l’Élysée avec ses nouveaux propriétaires, succède ainsi à Philae, le labrador de François Hollande.

    28 Août 2017
  • Après neuf ans d'absence, le chat Moubli est de retour

    Vivre ensembleIl s’appelle Moubli. Et ses propriétaires avaient oublié son existence après sa disparition il y a neuf ans. Jusqu’à ce jour où l’appel téléphonique d’un refuge le fait réapparaître…

    05 Septembre 2016
  • Le paradis des rescapés

    Vivre ensembleÉchappé du camion qui le transportait, le cochon Rosette a été trouvé sur un parking et coule désormais des jours heureux dans une ferme de la Meuse : un refuge pour les animaux d’élevage maltraités.

    03 Avril 2016
  • Connaissez-vous Félix, employée d’une gare en Angleterre ?

    Vivre ensembleSon job ? chasser les nuisibles de la gare d’Huddersfield, en Angleterre. La jolie minette est si utile et populaire qu’elle a été promut, possédant désormais badge et uniforme.

    14 Mars 2016
  • Lizzy, heureuse chef de bande

    Vivre ensembleSauvée d’un chenil en Roumanie après une vie d’errance, Lizzy a trouvé, grâce à Ester et à son compagnon, un foyer aimant où elle mène une vie sereine avec d’autres animaux.

    30 Janvier 2018
  • Le chat aime-t-il la musique ?

    Vivre ensembleOn dit que la musique adoucit les mœurs. Parfois, elle provoque le contraire… chez les chats ! Follement drôle !

    22 Octobre 2015
  • Vaillant, le pigeon héros de Fort de Vaux

    Vivre ensembleCe dimanche 21 février marquera le coup d’envoi des cérémonies qui vont célébrer le centenaire de la bataille de Verdun. Cette bataille fut notamment marquée par le siège et la résistance du fort de Vaux, au cours duquel un pigeon fit figure de héros. Animaux-online vous raconte son histoire.

    21 Février 2016
  • Le prince George fête ses trois ans avec le chien Lupo

    Vivre ensembleC’est avec Lupo, le chien de la famille, que le prince George, fils aîné du duc et de la duchesse de Cambridge, pose pour la photo officielle de ses trois ans.

    22 Juillet 2016
  • Beau succès sur internet d’une chanson hommage à l’ourse Cannelle

    Vivre ensembleLe chanteur Damien Kalune a réalisé une chanson dénonçant la disparition de l’ourse Cannelle tuée par un chasseur en 2004. Le clip a été visionné près de 300 000 fois sur les réseaux sociaux. L’artiste se confie pour Animaux-Online sur son engagement pour la préservation de la biodiversité et le respect du vivant.

    16 Janvier 2018
  • La belle histoire de Guy, le beagle de Meghan Markle

    Vivre ensembleAprès une vie de chien, c'est le conte de fées pour Guy: le beagle rejoint la cour d'Angleterre suite au mariage de sa maîtresse, Meghan Markle, avec le prince Harry samedi 19 mai à Windsor.

    22 Mai 2018
  • Noël : des beaux livres à glisser sous le sapin

    Vivre ensembleA ceux qui n’auraient pas encore finalisé leurs cadeaux de Noël, voici une sélection de livres pour faire plaisir à coup sûr aux amoureux des animaux.

    15 Décembre 2016
  • Sauvé après 7 mois passés sous une voiture

    Vivre ensembleAaron, c’est son nom, vivait depuis 7 mois sous une voiture. Alertée, l’association Hope for Paws, lui offre un peu de bonheur. Découvrez la vidéo de son sauvetage.

    15 Septembre 2015
  • A 11 ans, il saute à l'eau pour sauver deux chiots de la noyade

    Vivre ensembleAlors qu'il se promenait le long de la Charente avec ses grands-parents, Enzo, un jeune garçon âgé de 11 ans assiste à une scène surréaliste. Une femme jette des chiots du haut d'un pont. Sans hésiter, il saute dans l'eau pour sauver deux jeunes beagles.

    10 Mai 2016
  • Borias, le petit chat bonheur

    Vivre ensembleVoici l’histoire d’un sauvetage inattendu qui a changé la vie d’un bébé chat –nommé Borias- comme celle de sa maîtresse.

    20 Août 2018
  • « Gamelles pleines » : soutenir des maîtres SDF et leurs animaux

    Vivre ensembleL’association Gamelles Pleines réunit dans un calendrier 2018, de superbes photographies en noir et blanc : des portraits de personnes vivant dans la précarité au côté de fidèles compagnons. Les ventes serviront à soutenir les actions en faveur d’une intégration de l’animal à part entière dans l’aide sociale.

    12 Décembre 2017
  • Des toutous à la plage pour la bonne cause

    Vivre ensembleCunta et Baïné, deux chiennes du Refuge de la côte basque, ont profité d’une sortie à la plage organisée par une clinique vétérinaire de Bidart pour embellir leur quotidien, et encourager les adoptions.

    23 Mai 2017
  • Un nouveau cimetière pour les animaux dans le Vaucluse

    Vivre ensembleA Sainte-Cécile, dans le Vaucluse, un cimetière communal pour les animaux compagnie va ouvrir ses portes au printemps 2016. En France, il existe plus d’une vingtaine de cimetières dédiés aux animaux, mais c’est le premier dans ce département.

    26 Août 2015
  • Trois phoques gris et deux veaux marins ont repris le chemin du large

    Vivre ensembleBalou, Constance, Mathieu, Rosi et Dominique ont pris la mer durant le week-end de Pâques. Avant d'être relâchés, ces cinq mammifères marins sont passés par le centre de soins de la Ligue de protection des animaux de Calaisis suite à leur naufrage sur une plage du Pas-de-Calais.

    31 Mars 2016