Penguin, la pie qui sauva toute une famille


  • Penguin, la pie qui sauva toute une famillePhoto : Cameron
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    Après le grave accident qui la laisse entièrement paralysée, Sam Bloom, une mère de famille australienne, s’enfonce dans une profonde dépression. Jusqu’au jour où, tel un ange gardien, une pie tombée du ciel lui redonne le goût de vivre…

    Penguin est arrivée dans ma vie au moment où je n’étais plus tout à fait sûre de vouloir la poursuivre… Sans elle, j’aurais mis beaucoup plus de temps à recouvrer mes forces, physiquement et moralement. » Quatre ans après le drame, l’Australienne Sam Bloom n’a rien oublié de sa gratitude envers Penguin. Tout comme son mari, Cameron, elle reste persuadée que la pie a joué un rôle déterminant dans son combat pour retrouver l’envie de vivre.

    CameronGrâce à Penguin, la famille Bloom a retrouvé le sourire après le drame qui l'a frappé.

    Comment un simple petit oiseau, qui plus est d’une espèce généralement peu appréciée, a-t-il bien pu opérer ce miracle ?

    « L’histoire de Sam et Penguin a contribué à donner une meilleure image des pies, se réjouit Cameron, photographe professionnel, dont le livre, Penguin Bloom, est devenu un best-seller international. Elle a modifié la perception que les gens avaient des pies, réputées agressives et imprévisibles. Or, cet oiseau est non seulement très intelligent, mais aussi capable d’une grande douceur et d’une véritable empathie envers l’humain. »

    CameronLa petite pie rescapée est devenue un membre de la famille à part entière.

    Tout commence en janvier 2013, lorsque la famille Bloom au complet – Sam, Cameron et leurs trois garçons, âgés à l’époque de 8, 10 et 11 ans – se rend en vacances en Thaïlande. Dans ce lieu paradisiaque, la vie de la famille bascule en enfer en même temps que cède la rambarde métallique sur laquelle Sam est appuyée… La chute laisse Sam inerte, le corps disloqué sur le sol de béton, sous les yeux épouvantés de son mari et de ses enfants. La jeune femme échappe de peu à la mort, mais sa colonne vertébrale est fracturée. Elle qui était particulièrement sportive, adorant la natation, le surf, le skateboard et le VTT, ne marchera plus jamais.Après sept mois passés à l’hôpital, Sam rentre enfin chez ell e. Clouée dans son fauteuil roulant, malgré l’amour immense de son mari et de ses enfants, elle dépérit. « Elle se retranchait peu à peu du monde, raconte Cameron. Rien ne semblait pouvoir l’aider. C’est alors que Penguin est entrée dans nos vies. »

    Une patience infinie

    Un beau jour, Noah, le fils cadet, trouve près de leur maison une petite pie tombée du nid et quasi mourante. « C’était trois mois après mon retour à la maison, se souvient Sam. Parce qu’elle était noire et blanche, nous l’avons appelée Penguin. » Ancienne infirmière, Sam veille sur l’oiselle blessée et la soigne avec une patience infinie, jusqu’à ce que sa petite protégée retrouve la santé.

    « Avant son arrivée, je me sentais faible, inutile, incapable de m’occuper de mes enfants. J’ai alors vu dans cet événement le reflet de ce qui m’était arrivé. Penguin était comme un miroir pour moi : nous avions failli mourir toutes les deux, nous avions besoin l’une de l’autre, et nous nous sommes entraidées. » Car l’amour n’est pas à sens unique : une fois guérie, c’est au tour de Penguin de s’occuper de Sam. « Elle m’a boostée ! Ce petit oiseau m’a redonné ce que j’avais cru perdre à jamais : la confiance en moi.

    CameronQuand parfois le courage manque à Sam, Penguin, perchée sur son épaule, la rebooste.

    Elle m’a concrètement encouragée à aller de l’avant, venant se poser sur mon épaule et jouant avec mes cheveux quand j’étais découragée. Dès que je m’étendais, elle venait s’allonger à côté de moi, sur le dos, les pattes en l’air ! Elle gazouillait à mon oreille, je lui faisais des confidences… Penguin était ma petite psychologue. » Cette amitié fusionnelle entre deux êtres blessés, trouvant chacun chez l’autre la force de se battre, Cameron la résume d’une jolie formule : « C’était deux âmes soeurs, fortes et fragiles à la fois, unies par un seul mot d’ordre : aller toujours plus haut. Sam voulait se redresser, se lever, tenir debout seule. Penguin rêvait de voler par-delà les cimes et les nuages. »

    Dès lors, les progrès de Sam sont remarquables. Elle s’exerce des heures durant, en dépit de souffrances qui ne lui laissent aucun répit « Sam a été incroyablement courageuse, confie Cameron avec admiration. Penguin nous a rendus plus forts, elle a ramené la joie dans notre famille. Au début, nous pensions avoir secouru Penguin. En réalité, c’est Penguin qui nous a sauvés. »

    Une entière liberté

    Même si Penguin est plus proche de Sam, elle se montre aussi très affectueuse envers Cameron et les enfants. « Elle était particulièrement liée à Noah, se souvient Sam. Penguin adorait la musique et se perchait sur sa guitare quand il jouait ! Chaque jour, à l’heure précise où nos enfants sortaient de l’école, elle annonçait leur arrivée prochaine en pépiant joyeusement. Postée sur le toit de la maison, elle leur faisait la fête, en sautillant dans tous les sens et en claquant des ailes. Puis elle adorait être caressée, câlinée… »

    CameronMême si Penguin est plus proche de Sam, elle se montre aussi très affectueuse envers les enfants.

    Penguin n’est pas traitée en animal de compagnie pour autant par les Bloom, qui tiennent absolument à respecter son statut d’animal sauvage : « Nous n’avons jamais voulu la mettre en cage, ni l’empêcher de vivre sa vie d’oiseau, insiste Cameron. Elle sortait et rentrait librement, et s’est mise à passer de plus en plus de temps dehors, y compris la nuit. Le matin, elle entrait par la fenêtre de notre chambre et venait faire une petite sieste câline sur notre lit avant qu’on se lève ! » Et puis, deux ans après son arrivée, Penguin décide réellement de prendre son envol : « Un soir de juillet 2015, elle est sortie et n’est plus revenue, raconte Sam. Etrangement, c’était la nuit précédant mon départ en vacances en Italie… Plusieurs voisins nous ont dit l’avoir vue, mais elle s’est envolée plus loin encore, retournant à la vie sauvage. Bien sûr, elle nous a manqués… Elle faisait partie intégrante de la famille – d’où le titre du livre, Penguin Bloom ! Mais nous étions heureux pour elle. »

    Depuis quelque temps, un autre oiseau sauvage rend visite aux Bloom : il s’agit d’un cassican flûteur (de la famille des passereaux), qui rentre et qui sort par la fenêtre pour tenir compagnie aux enfants. Un peu comme si Penguin avait envoyé un petit messager à sa famille d’adoption…


    Autres articles à lire

  • Borias, le petit chat bonheur

    Vivre ensembleVoici l’histoire d’un sauvetage inattendu qui a changé la vie d’un bébé chat –nommé Borias- comme celle de sa maîtresse.

    20 Août 2018
  • Corbeille, une corneille bien tombée

    Vivre ensembleSauvé in extremis alors qu’il n’était qu’un oisillon, ce petit corvidé a mené la vie de pacha, jusqu’à ce qu’il soit emporté par la tempête, en décembre 2017… Entre Gil, Laetitia et leurs deux chiens, la belle corneille avait trouvé un équilibre.

    30 Décembre 2018
  • Max le chien héros en Australie

    Vivre ensembleUn chien sourd et en partie aveugle a protégé et secouru une fillette de 3 ans perdue dans le bush australien. Il a reçu les honneurs de la police pour sa belle loyauté.

    10 Mai 2018
  • La biographie d’Arthur, ex-chien errant

    Vivre ensembleDe la jungle d’Équateur à la Suède, Arthur est un de ces chiens qui ont une histoire hors du commun. Mikaël Lindnord, son maître, relate son parcours atypique dans un livre intitulé 'Le Chien qui a traversé la jungle pour trouver une famille'. Ce récit a aussi pour objectif de sensibiliser à la cause des animaux errants.

    23 Mai 2016
  • 10 questions sur le bénévolat?

    Vivre ensembleVous avez envie de vous engager dans la cause animale, mais vous hésitez car l’univers du bénévolat vous est étranger? Notre FAQ* est là pour y voir un peu plus clair, savoir quels sont vos devoirs et les droits des associations.

    02 Mars 2017
  • Euro 2016 : les supporters sous la protection d'une équipe canine

    Vivre ensembleUne équipe cynophile de onze chiens s'entraîne depuis trois mois à détecter des explosifs sur des personnes en mouvement. Cette élite canine est bientôt prête à identifier d'éventuels kamikazes et à sécuriser l'événement sportif. Une première en France.

    23 Mai 2016
  • Bubba : le chat étudiant

    Vivre ensembleIl doit être le premier de son espèce à être officiellement admis à l’université. Il faut dire que Bubba, le chat, fréquente les bancs de la fac avec assiduité !

    27 Août 2015
  • Pilots N Paws : des pilotes au grand cœur

    Vivre ensembleAu Canada, l’organisation Pilots N Paws offre une seconde chance à des animaux de refuge en les transportant par avion d’une ville à l’autre. Une manière de désengorger les structures d’accueil et d’éviter l’euthanasie à nombre d’entre eux.

    21 Mars 2016
  • Noël : des beaux livres à glisser sous le sapin

    Vivre ensembleA ceux qui n’auraient pas encore finalisé leurs cadeaux de Noël, voici une sélection de livres pour faire plaisir à coup sûr aux amoureux des animaux.

    15 Décembre 2016
  • Une sculpture en chocolat en hommage au rhinocéros de Thoiry

    Vivre ensembleA l’occasion des fêtes de Pâques, le sculpteur et pâtissier chocolatier Eric Thévenot, ému par la disparition du rhinocéros Vince, abattu en mars dernier au zoo de Thoiry à cause de sa corne, lui rend un bel hommage avec une imposante sculpture à son effigie.

    13 Avril 2017
  • Le tour de Corse à la rame pour payer un chien d’as

    Vivre ensembleLe tour de Corse en kayak de mer de Clément et Mathieu Schaff leur a permis de récolter plus de 5000 € pour Handi chiens (handichiens.org). Soit près de la moitié du budget nécessaire au financement de la formation d’un guide canin qui s’élève à 13 500 €. Les chiens d’assistance de l’association sont remis à des handicapés pour leur prêter main-forte au quotidien.

    10 Septembre 2015
  • Mia, la minette de Marianne

    Vivre ensembleNouvel «agent» recruté par la mairie de Montreuil (Seine-Saint-Denis), Mia est toujours de bon poil et fait la joie du personnel communal.

    30 Mars 2019
  • Happy Feet : la gygis sauvée des eaux à Tahiti

    Vivre ensembleLa Société d’Ornithologie de Polynésie « Manu » s’est mobilisée pour sauver une gygis, baptisée Happy Feet, et plusieurs autres oiseaux et oisillons menacés par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur les îles de Tahiti et Moorea en janvier.

    27 Janvier 2017
  • Royaume-Uni : un chat accusé d'espionnage

    Vivre ensembleLe chat Palmerston, adopté le mois dernier pour chasser les rongeurs au ministère des Affaires étrangères, s'est retrouvé au cœur d'une petite plaisanterie entre les membres du Parlement britannique. Soupçonné d'espionnage, il doit dorénavant montrer patte blanche…

    27 Mai 2016
  • Plume, la poule aux œufs d'or

    Vivre ensembleCette belle faverolles vivant dans la Sarthe a obtenu, en juillet dernier, le titre convoité de Miss Poule 2016. Rencontre avec ce gallinacé distingué et ses heureux propriétaires, la famille Dubois.

    08 Juillet 2017
  • Des toutous à la plage pour la bonne cause

    Vivre ensembleCunta et Baïné, deux chiennes du Refuge de la côte basque, ont profité d’une sortie à la plage organisée par une clinique vétérinaire de Bidart pour embellir leur quotidien, et encourager les adoptions.

    23 Mai 2017
  • Un chien parcourt des milliers de kilomètres en kayak

    Vivre ensembleDepuis deux ans, Nirvana fait le tour de la Méditerranée en kayak avec son maître. Cette ancienne chienne errante a embarqué à bord après une escale il y a deux ans. Elle n'a depuis jamais quitté le pagayeur.

    24 Mai 2016
  • Duke, le chien devenu maire d’une petite ville des Etats-Unis

    Vivre ensembleIl s’appelle Duke et c’est avec un grand honneur qu’il entame son troisième mandat de maire de la petite ville américaine de Cormorant, dans le Minnesota.

    30 Août 2016
  • Minous à la ferme : des chats sauvés grâce aux rongeurs

    Vivre ensembleDans l’Etat de Washington, aux Etats-Unis, des chats de refuges jugés inadoptables sont placés dans des fermes où ils font carrière comme chasseurs de rongeurs. Une reconversion organisée par le refuge SpokAnimals afin de leur éviter l’euthanasie.

    23 Mars 2016
  • Un Moscovite sauve un chien d’un étang gelé

    Vivre ensembleLe 7 novembre dernier, un chien imprudent s’est retrouvé piégé par la glace sur l’étang Shagovsky, à Kostroma, une ville russe située à 300 km au Nord de Moscou.

    18 Novembre 2016