La reine Zelda


  • La reine ZeldaPhoto : Arnaud Beinat
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    Dans une ancienne ferme de la campagne lorraine, Zelda est une oie qui mène une vie de chien…de compagnie ! Bien au chaud, elle vit au milieu des chats de la maison, qu’elle mène à la baguette !

    Zelda surveille du coin de l’oeil sa maîtresse qui prépare un café. Bientôt ce sera l’heure de la promenade quotidienne et Sylvie Morel lui passera son petit harnais pour la tenir en laisse. Car, selon l’expression de Sylvie, Zelda est une « oie chien » : « J’ai toujours aimé les animaux mais, jusqu’à présent, je n’avais que des chats. En revanche, j’ai toujours aimé les oies. Ne me demandez pas pourquoi, je n’en ai aucune idée. » Inutile aussi de lui demander s’il y a du foie gras ou des rillettes d’oie dans le frigo ; non seulement Sylvie ne raffole pas du goût de ces plats, mais la simple vue de ce que subissent ces animaux pour le plaisir du palais a fini de l’en détourner.

    Arnaud BeinatLa promenade quotidienne de Zelda dure environ trois quarts d'heure.

    Ancienne militaire de l’armée de terre tout comme son mari, elle gère désormais une petite entreprise de couture installée à domicile, dans une ancienne ferme du joli village de Bainville aux-Miroirs, en Meurthe-et-Moselle. Le couple possédait déjà six chats, et c’est tout récemment que Sylvie a décidé d’élever l’animal qu’elle avait depuis longtemps en tête : une oie. En accord avec son mari, Sylvie part en quête de bébés oies dans la campagne environnante.« Mais il n’y en avait pas du tout. Nous avons finalement trouvé un éleveur d’oiseaux d’ornement installé entre Bruxelles et Anvers. Il ne possédait pas moins de 45 races d’oies. » Les Morel prennent la route et tombent sur un spécialiste bien compréhensif : « Il voulait m’en vendre au moins deux car les oies sont malheureuses lorsqu’elles sont seules. Je n’osais pas lui avouer que c’était pour en faire un animal de compagnie, mais il a très bien compris. »

    Ils se décident pour des oies grises qui possèdent encore leur duvet, car tant que le volatile n’a pas ses plumes, son caractère n’est pas encore formé. Lorsque le couple s’éloigne, les parents se mettent à crier et brisent le coeur de Sylvie : « Je n’ai pas eu le courage de leur en prendre trois comme je l’avais prévu. Je leur en ai rendu deux et nous sommes rentrés avec celle qui allait devenir Zelda. » Une fois chez eux, les Morel se posent mille questions : l’oie ne va-telle pas crier à longueur de journée au risque d’exaspérer les voisins ? Va-t elle se faire à cette drôle de nouvelle vie ?

    « Au début, elle feulait et crachait, furieuse d’avoir été séparée de ses parents. Elle avait un peu peur et nous lui avons installé une lampe chauffante pendant un mois et demi pour la rassurer. » Mais très vite, elle s’est habituée… tout comme le vétérinaire. « Il m’a dit : “Madame Morel, qu’est-ce que vous m’avez encore fait !” Mais, du coup, il ne m’a pas fait payer la première consultation… »

    Arnaud BeinatA l'heure de la promenade quotidienne, Zelda, "l'oie-chien", selon l'expression de Sylvie Morel, est l'attraction du village.

    Dans le village, il n’y eut aucune réaction négative ; bien au contraire. Zelda a fait l’unanimité. Elle est même devenue la curiosité qu’on a plaisir à voir. « Elle rappelle le bon vieux temps aux personnes âgées qui les ont connues jadis dans les fermes. » Si la cohabitation avec les chats se passe admirablement, il y eut quelques ajustements de départ : « L’un de nos vieux chats l’a attaquée quand elle est arrivée. Elle s’en est souvenu et désormais il doit faire attention lorsqu’il passe à proximité car elle a une très bonne mémoire. » Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est bien Zelda qui a le dessus.

    Arnaud BeinatLa cohabitation avec les chats de la maison se passe admirablement bien.

    COMME UN COQ EN PÂTE

    Agée de cinq mois au moment du reportage (l’âge adulte étant de six), Zelda, dont les ailes déployées atteignent maintenant un bon mètre cinquante d’envergure, pèse quatre kilos et vit comme un coq en pâte. Elle est installée dans son petit parc personnel, doté d’une barrière que les chats n’ont surtout pas intérêt à franchir…

    L’endroit est décoré à son nom et possède une série de miroirs posés par ses maîtres tout au début, pour lui donner l’illusion d’être avec ses frères et soeurs. Comme elle toussait un peu, on lui a installé un grand tapis en Bullgom pour l’isoler du sol.

    Arnaud BeinatZelda est installée comme une reine dans un parc à son nom.

    Zelda mange un mélange de blé, de nourriture pour dindons, de pain dur et de maïs ainsi que de la salade tous les jours. « En plus, elle est assez difficile, elle ne mange pas n’importe quoi », affirme Sylvie. Zelda ne se contente pas de ses repas et ne dédaigne pas une petite visite dans la gamelle des chats. De même, elle raffole de concombre lorsque Sylvie prépare le repas et se tient toujours à proximité de ses maîtres lorsqu’ils mangent sur la table basse du salon. Et, quand ceux-ci regardent la télé, Zelda est encore là ! Le soir venu, elle regagne son parc et y passe tranquillement la nuit, ne s’agitant que lorsque la maison s’éveille : « Dès que mon mari descend le matin, elle lui fait la fête. »

    Arnaud BeinatAu salon, Zelda peut déployer ses ailes.

    UNE BONNE GARDIENNE

    Dans la journée, elle est, comme le veut la tradition, une très bonne gardienne et hurle dès qu’elle voit quelqu’un dans la rue. En revanche, quand Sylvie, qui se couche souvent tard, lui parle en chuchotant, elle sait qu’il ne faut plus faire de bruit : « En fait, l’expression “avoir une cervelle d’oiseau” est complètement dénuée de sens tant ces animaux sont intelligents et curieux. »

    Zelda exige tout de même un peu d’entretien : son alèse et sa litière sont changées tous les matins et le parc est désinfecté régulièrement. De même, il faudra peut-être lui couper les ongles, qui peuvent pousser plus vite que chez un spécimen vivant dehors en permanence. Seuls désagréments : ses petits besoins qu’elle a tendance à faire là où elle se trouve. Il faut passer derrière et la nettoyer un peu car notre oie ne porte pas de mini-couche, à l’image de certains de ses congénères qui vivent en famille aux Etats-Unis. Quant aux vaccins, pas facile de s’en procurer puisqu’ils sont vendus par lot de mille pour les éleveurs. Les Morel ne s’absentent que rarement, mais lorsque c’est le cas, une voisine vient s’occuper de leur protégée.

    Les oies ont une espérance de vie de trente à quarante ans. Et, quant à la bonne blague de tuer Zelda pour Noël, c’est clairement du réchauffé : « Elle sera plutôt à table avec nous avec sa bavette ! »


    Autres articles à lire

  • Le prince George fête ses trois ans avec le chien Lupo

    Vivre ensembleC’est avec Lupo, le chien de la famille, que le prince George, fils aîné du duc et de la duchesse de Cambridge, pose pour la photo officielle de ses trois ans.

    22 Juillet 2016
  • Duke, le chien devenu maire d’une petite ville des Etats-Unis

    Vivre ensembleIl s’appelle Duke et c’est avec un grand honneur qu’il entame son troisième mandat de maire de la petite ville américaine de Cormorant, dans le Minnesota.

    30 Août 2016
  • Pilots N Paws : des pilotes au grand cœur

    Vivre ensembleAu Canada, l’organisation Pilots N Paws offre une seconde chance à des animaux de refuge en les transportant par avion d’une ville à l’autre. Une manière de désengorger les structures d’accueil et d’éviter l’euthanasie à nombre d’entre eux.

    21 Mars 2016
  • Le paradis des rescapés

    Vivre ensembleÉchappé du camion qui le transportait, le cochon Rosette a été trouvé sur un parking et coule désormais des jours heureux dans une ferme de la Meuse : un refuge pour les animaux d’élevage maltraités.

    03 Avril 2016
  • Un nouveau cimetière pour les animaux dans le Vaucluse

    Vivre ensembleA Sainte-Cécile, dans le Vaucluse, un cimetière communal pour les animaux compagnie va ouvrir ses portes au printemps 2016. En France, il existe plus d’une vingtaine de cimetières dédiés aux animaux, mais c’est le premier dans ce département.

    26 Août 2015
  • Une jeune femme retrouve sa chienne à l’aéroport

    Vivre ensembleGrâce à une chaîne de solidarité, Amelia, une jeune femme britannique, a retrouvé sa chienne Marlin, perdue à l’aéroport de Roissy. L’animal et sa maîtresse revenaient du Viêt-Nam, où Marlin risquait d’être abattue pour sa viande.

    05 Avril 2018
  • « Gamelles pleines » : soutenir des maîtres SDF et leurs animaux

    Vivre ensembleL’association Gamelles Pleines réunit dans un calendrier 2018, de superbes photographies en noir et blanc : des portraits de personnes vivant dans la précarité au côté de fidèles compagnons. Les ventes serviront à soutenir les actions en faveur d’une intégration de l’animal à part entière dans l’aide sociale.

    12 Décembre 2017
  • Au terminus des bienheureux

    Vivre ensembleConsidéré comme l’un des premiers cimetières animaliers au monde, c’est surtout un lieu où règnent l’apaisement et le bonheur d’aimer. Petite promenade dans les allées du cimetière des chiens d’Asnières-sur-Seine…

    08 Mars 2017
  • Vidéo : les animaux câlins

    Vivre ensembleLe 21 janvier nous avons célébré la journée internationale des câlins. L’occasion de faire une pause tendresse avec des photos d’animaux sauvages ou domestiques, en plein moment de détente et de douceur.

    23 Janvier 2017
  • Le tour de Corse à la rame pour payer un chien d’as

    Vivre ensembleLe tour de Corse en kayak de mer de Clément et Mathieu Schaff leur a permis de récolter plus de 5000 € pour Handi chiens (handichiens.org). Soit près de la moitié du budget nécessaire au financement de la formation d’un guide canin qui s’élève à 13 500 €. Les chiens d’assistance de l’association sont remis à des handicapés pour leur prêter main-forte au quotidien.

    10 Septembre 2015
  • Dico, chien flic à la retraite

    Vivre ensembleGrâce à une incroyable chaîne de solidarité et de bonté, un chien de police âgé et malade a trouvé une famille d’accueil. Chez les Drouart, il va pouvoir couler des jours paisibles entouré d’affection et des soins dont il a besoin.

    15 Août 2017
  • Un refuge utilise le monde d’Harry Potter pour favoriser ses adoptions

    Vivre ensembleÀ Orlando, en Floride, un refuge pour animaux a eu l’idée de répartir les chiens selon les quatre maisons de Poudlard, l’école de Harry Potter, en fonction des personnalités des animaux. Une idée pour faciliter les adoptions, et qui cartonne !

    07 Novembre 2017
  • Uggie, le chien de The Artist, est mort

    Vivre ensemblePartenaire canin de Jean Dujardin dans le film The Artist, le petit parson russel terrier est mort des suites d’un cancer.

    12 Août 2015
  • Monique, la poule aventurière

    Vivre ensembleCe gallinacé intrépide parcourt les océans de la planète en compagnie de Guirec, un jeune Breton bien décidé à vivre ses rêves. Un chien, Bosco, a rejoint l’équipage atypique et attachant qui a un nouvel objectif en tête: l’Antarctique.

    10 Octobre 2017
  • Le touchant départ à la retraite d'un cheval de police aux US

    Vivre ensembleAprès trois ans passés auprès de la patrouille de police à cheval de la ville d'Omaha, Blaze, un cheval de 18 ans, prend sa retraite. Son départ a été joliment célébré par ses coéquipiers :

    26 Septembre 2017
  • Après neuf ans d'absence, le chat Moubli est de retour

    Vivre ensembleIl s’appelle Moubli. Et ses propriétaires avaient oublié son existence après sa disparition il y a neuf ans. Jusqu’à ce jour où l’appel téléphonique d’un refuge le fait réapparaître…

    05 Septembre 2016
  • Le retour en liberté d’une tigresse de Sibérie

    Vivre ensembleFilippa, une jeune tigresse a été relâchée dans la nature en Russie le 29 avril dernier, après avoir suivi un programme de réhabilitation de près de deux ans.

    12 Février 2017
  • Une marche d’adieu organisée pour un labrador, héros de guerre

    Vivre ensembleUn soldat américain a organisé une marche pour dire adieu à son labrador atteint d’un cancer. Ensemble, ils ont servi en Afghanistan. Des centaines de personnes se sont rassemblées pour rendre un dernier hommage à ce chien héros.

    29 Septembre 2017
  • Découvrez l’histoire de Nemo, le nouveau chien de l’Élysée

    Vivre ensembleDepuis Georges Pompidou, tous les présidents de la Ve République ont eu un chien pendant leur mandat. Emmanuel et Brigitte Macron n’ont pas dérogé à la règle, mais pour la première fois, ils ont adopté Nemo, leur nouveau compagnon, dans un refuge. Un geste fort, qui a transformé le « premier chien de France » en ambassadeur de la cause animale.

    26 Septembre 2017
  • Mia, la minette de Marianne

    Vivre ensembleNouvel «agent» recruté par la mairie de Montreuil (Seine-Saint-Denis), Mia est toujours de bon poil et fait la joie du personnel communal.

    30 Mars 2019