Canicule : certains chiens souffrent plus que d’autres


  • Canicule : certains chiens souffrent plus que d’autresPhoto : Shutterstock
  • Chiens/ Santé

    En période de canicule, des chiens sont plus sensibles que d’autres aux fortes températures. Il faut donc redoubler de vigilance pour éviter des complications médicales.

    Comme chez les humains, certains individus supportent moins bien la chaleur. En particulier en période de canicule. Avec le mercure qui a parfois atteint les 40 degrés, la moindre sortie de votre boule de poils peut devenir un calvaire pour elle. Surtout, si elle présente des sensibilités. Maladies, âge ou l’appartenance à certaines races sont des vecteurs qui amplifient les conséquences d’une forte chaleur sur l’organisme de votre chien. Le docteur vétérinaire Bertrand Chefneux, praticien dans une clinique de Neuilly-sur-Seine, nous donne plus de précisions.

    Les chiens malades :

    ShutterstockUn chien malade est afflaibli, il est plus sensible à la chaleur.

    Un chien malade ou en convalescence a un organisme affaibli qui marche au ralenti. Les sujets les plus sensibles sont notamment ceux touchés par des maladies reliées aux organes permettant la respiration. Ces individus auront beaucoup plus de mal à réguler leur température. Mais d’autres maladies comme l’hypothyroïdie ou les dérèglements hormonaux empêchent l’animal de faire baisser la température de son corps. Certains chiens malades qui pourraient très bien supporter la chaleur y sont plus sensibles à cause de leur traitement. « Les médicaments comme les calmants modifient la circulation sanguine et donc réduisent l’apport en oxygène. Cela va impacter la régulation de la température qui ne se fera pas correctement », ajoute Bertrand Chefneux. Ces animaux auront plus de risque de faire un coup de chaleur qui peut être mortel dans certains cas.

    Les chiots :

    ShutterstockUn chiot a une surface corporelle plus petite, il a plus de mal à refroidir son organisme quand il se couche sur un sol froid.

    Le principal danger pour les chiots est leur jeune âge. Ils ne sont pas encore assez matures pour réguler leur température. C’est donc au propriétaire de gérer l’activité de son chiot. « Chez un  jeune chien, l’organisme n’est pas encore tout à fait fini, du coup ils ont du mal à réguler leur température », explique le praticien.

    Quand un chien adulte se couche sur un sol froid, il créé une perte de chaleur par le contact de sa peau chaude contre le sol froid. En revanche, pour un chiot qui a moins de surface corporelle, la perte de températures sera beaucoup moins efficace.

    Les vieux chiens :

    ShutterstockLes sujets âgés ont plus de mal à se déplacer pendant une période de canicule et se fatiguent plus rapidement.

    Les vieux chiens supportent moins bien la chaleur car leur organisme est vieillissant. Ils auront comme les chiots, plus de mal à se protéger. Les difficultés des chiens âgés viennent très souvent de pathologies associées à leur âge comme l’insuffisance cardiaque, respiratoire ou rénale, mais aussi de problèmes d’arthrose. Ils ont du mal à se déplacer et la chaleur ne les aide pas. « La chaleur ajoute de la difficulté lorsqu’ils veulent se déplacer. Tout prend des proportions plus importantes », commente le vétérinaire.   

    Les chiens brachycéphales :

    ShutterstockLes chiens brachycéphales ont une morphologie qui les empêchent de respirer correctement. 

    Les chiens dits « brachycéphales » sont sensibles à la chaleur durant toute leur vie à cause de leur morphologie. « Ils ont un nez « écrasé », des narines beaucoup trop serrées, un voile du palais trop long et une trachée réduite en diamètre », détaille Bertrand Chefneux.

    En temps normal c’est déjà compliqué pour eux mais en période de canicule la difficulté augmente de façon phénoménale. En plus, le syndrome brachycéphale peut s’aggraver avec les années. En vieillissant, ces chiens ont tendance à prendre du poids notamment chez les carlins. Se rajoute à ça l’affaissement des tissus mous de l’arrière bouche, ce qui augmente encore plus leur problème de respiration. Ils ont un gros risque d’œdème pulmonaire.

    Les insuffisants cardiaques : 

    Si la pathologie est de naissance ou détectée très tôt elle peut être prise en charge rapidement. Cela peut ralentir et stabiliser la maladie, le chien sera alors moins sensible mais il faudra tout de même le surveiller. En revanche, si votre animal est atteint d’une pathologie cardiaque plus grave, sa circulation sanguine est plus lente. « Cela entraîne une diminution du système de refroidissement et le risque principal est que le chien fasse un œdème cardiaque », précise le vétérinaire.

    Les précautions à prendre :

    Les précautions à prendre sont les mêmes que pour les chiens moins sensibles. C’est à dire qu’il faut sortir votre chien pendant les périodes les moins chaudes de la journée, le mettre à l’ombre, lui laisser un accès total à sa gamelle d’eau. Attention, de l’eau fraîche n’est pas conseillée, ça risquerait de provoquer des diarrhées et des vomissements. En balade, pensez au vaporisateur pour rafraîchir votre chien. Chez vous, n’hésitez pas à arroser l’animal et lui mettre des linges humides sur le corps.

    « Lorsque vous rafraîchissez votre chien, il faut bien surveiller sa température. Il faut arrêter de le refroidir quand sa température atteint 39 degrés (la température corporelle d’un chien est situé entre 37,5 et 38,5 degrés) et laisser son organisme finir le processus. Si vous continuez, votre animal risque une hypothermie »,  prévient Bertrand Cheflieux.

    http://www.animaux-online.com/article,lecture,948_canicule-attention-au-coup-de-chaud-chez-le-chien.html

    http://www.animaux-online.com/article,lecture,445_10-gestes-pour-le-proteger-de-la-chaleur.html

     

    Tondre son chien l’été, une mauvaise idée :

    Les propriétaires se font souvent de fausses idées sur le pelage de leur animal. Leurs poils servent d’isolant thermique aussi bien pour la chaleur que pour le froid. Ce n’est pas une bonne idée d’enlever cette couverture protectrice.Certaine animaux ont du mal à réguler leur température non pas à cause d’un pelage épais mais dense. Dans ce cas, il faut privilégier un bon brossage pour enlever un maximum de sous-poil pour diminuer la densité. Les chiens tondus risquent les coups de soleil et ont plus de mal à réguler leur température. Ils ont plus de risque de faire un coup de chaleur.  

    Autres articles à lire

  • Quel est le plus gros danger pour nos chiens pendant l'été?

    ChiensOu comment éviter que la période estivale ne se transforme en cauchemar mortel pour nos amis à quatre pattes...

    04 Juillet 2017
  • Comment bien bander son animal ?

    ChiensUn bon bandage maintient la compresse et protège la blessure. Pensez à museler votre chien pour éviter les risques de morsures. Suivez les conseils de Dany et Patrice Boudot du Centre de formation cyno-aquatique et de secourisme de la Meuse Terre-neuve 55 pour effectuer des bandages au poil..

    17 Juin 2016
  • Attention, les chenilles processionnaires sont de retour

    ChiensAlors que le printemps s’annonce timidement, les chenilles processionnaires ont déjà entamé la descente des pins pour s’enfouir dans le sol : une période à risque pour les hommes comme pour les animaux, confrontés aux redoutables poils urticants de cet insecte.

    20 Mars 2018
  • Mon chien peut-il attraper la grippe ?

    ChiensVotre chien tousse et se trouve anormalement fatigué ? Peut-être a-t-il attrapé la grippe canine. Qu’est-ce que cette maladie, quand s’inquiéter, comment la soigner : le point sur ce mal de l'hiver.

    24 Janvier 2018
  • Un chien stressé vieillit plus vite

    ChiensL’anxiété et l’impulsivité peuvent aussi toucher le chien. Selon une étude américaine, l’une des conséquences visibles de ce stress chez l’animal serait le blanchiment précoce de ses poils, signe de vieillissement.

    31 Janvier 2017
  • Mon chien a une hernie discale, que faire ?

    ChiensLes humains n’ont pas le monopole de la hernie discale. Même s’ils marchent à quatre pattes, nos chiens peuvent aussi être touchés, un peu, beaucoup, parfois jusqu’à la paralysie…

    31 Janvier 2018
  • Comment protéger son animal de la pollution ?

    ChiensSi l’on a beaucoup parlé ces derniers jours des problèmes de santé que la pollution peut engendrer sur les humains, on a tendance à oublier que nos animaux de compagnie sont aussi affectés, parfois sévèrement.

    12 Décembre 2016
  • Gare à la chenille processionnaire du pin

    ChiensC’est au printemps, parfois plus tôt dans l’année, que les chenilles processionnaires du pin descendent de leurs arbres en file indienne. Leur poil urticant est un danger pour nos animaux, en particulier nos chiens.

    18 Février 2016
  • Comment gérer le diabète de mon chien ou de mon chat ?

    ChiensComme on le fait déjà pour l’homme, il est possible pour un maître d’améliorer l’état de son chien ou de son chat diabétique. À condition de faire preuve de régularité et de rigueur…

    03 Novembre 2018
  • Quelle solution pour la hernie du chien et du chat ?

    ChiensL’apparition d’une boule chez le chien ou le chat n’est pas forcément synonyme de hernie, mais elle mérite un avis vétérinaire pour s’assurer du diagnostic et, si besoin, opérer avant la survenue de complications.

    13 Août 2015
  • Voyager en avion, un vrai risque pour les animaux à « face plate »

    ChiensLe triste sort d’un bouledogue français mort lors d’un vol en cabine sur la compagnie United Airlines pose la question de la législation sur le transport des animaux et rappelle les dangers d’un voyage en avion pour les animaux fragiles, particulièrement les races brachycéphales.

    16 Mars 2018
  • Mon animal vomit, est-ce grave?

    ChiensQui ne s’est jamais inquiété de voir son chien ou son chat vomir? Toute la question est de différencier un simple incident d’une pathologie nécessitant un avis vétérinaire.

    23 Août 2016
  • Peut-on donner sans risque de la viande crue à son animal ?

    ChiensDans une étude publiée en janvier 2018, une équipe de chercheurs néerlandais a mis en évidence les dangers que peut représenter pour nos animaux carnivores une alimentation à base de viande crue.

    24 Janvier 2018
  • Boules, nodules, tumeurs cutanées… C'est quoi ?

    ChiensRien ne ressemble plus à une excroissance sur la peau qu’une autre excroissance sur la peau ! C’est pourquoi avant de la mettre sur le compte d’une inoffensive verrue, mieux vaut demander l’avis du vétérinaire, conseille Animaux-online.

    19 Janvier 2016
  • Il a de la fièvre, dois-je m'inquiéter ?

    ChiensLa fièvre est un symptôme à prendre au sérieux car, comme chez l’humain, elle annonce toujours que quelque chose ne tourne pas rond. Quoi ? Là est toute la question ! Animaux-online vous éclaire sur ce sujet brûlant.

    31 Décembre 2015
  • Les pattes de nos animaux sont-elles à toute épreuve ?

    ChiensEn cas de problème, votre petit compagnon ne peut prétendre à une paire de rechange. C’est pourquoi ses pattes – et ses coussinets en particulier – méritent toute votre attention.

    07 Janvier 2016
  • Les soigner autrement

    ChiensL’ostéopathie, l’acupuncture, l’homéopathie, vous connaissez – et vous avez sans doute vous-même déjà testé. Mais savez-vous que ces approches peuvent également faire des miracles sur nos animaux? Depuis quelques années, les pratiques vétérinaires alternatives et naturelles suscitent un engouement grandissant.

    01 Avril 2017
  • Soigner par le toucher

    ChiensOstéopathie et acupuncture sont des méthodes douces dont les champs d’application dépassent ceux des «simples» problèmes locomoteurs.

    02 Avril 2017
  • Le mental au secours du corps

    ChiensLes troubles du comportement, comme les affections qui pourraient être déclenchées par le stress, sont désormais pris en compte dans le soin aux animaux.

    04 Avril 2017
  • Comment le soulager s’il a de l’arthrose ?

    ChiensLes vétérinaires ont des traitements efficaces pour atténuer la douleur. Mais rien n’empêche les maîtres de multiplier les petites attentions pour aider votre petit compagnon ! Nos conseils.

    02 Janvier 2018