Canicule : certains chiens souffrent plus que d’autres


  • Canicule : certains chiens souffrent plus que d’autresPhoto : Shutterstock
  • Chiens/ Santé

    En période de canicule, des chiens sont plus sensibles que d’autres aux fortes températures. Il faut donc redoubler de vigilance pour éviter des complications médicales.

    Comme chez les humains, certains individus supportent moins bien la chaleur. En particulier en période de canicule. Avec le mercure qui a parfois atteint les 40 degrés, la moindre sortie de votre boule de poils peut devenir un calvaire pour elle. Surtout, si elle présente des sensibilités. Maladies, âge ou l’appartenance à certaines races sont des vecteurs qui amplifient les conséquences d’une forte chaleur sur l’organisme de votre chien. Le docteur vétérinaire Bertrand Chefneux, praticien dans une clinique de Neuilly-sur-Seine, nous donne plus de précisions.

    Les chiens malades :

    ShutterstockUn chien malade est afflaibli, il est plus sensible à la chaleur.

    Un chien malade ou en convalescence a un organisme affaibli qui marche au ralenti. Les sujets les plus sensibles sont notamment ceux touchés par des maladies reliées aux organes permettant la respiration. Ces individus auront beaucoup plus de mal à réguler leur température. Mais d’autres maladies comme l’hypothyroïdie ou les dérèglements hormonaux empêchent l’animal de faire baisser la température de son corps. Certains chiens malades qui pourraient très bien supporter la chaleur y sont plus sensibles à cause de leur traitement. « Les médicaments comme les calmants modifient la circulation sanguine et donc réduisent l’apport en oxygène. Cela va impacter la régulation de la température qui ne se fera pas correctement », ajoute Bertrand Chefneux. Ces animaux auront plus de risque de faire un coup de chaleur qui peut être mortel dans certains cas.

    Les chiots :

    ShutterstockUn chiot a une surface corporelle plus petite, il a plus de mal à refroidir son organisme quand il se couche sur un sol froid.

    Le principal danger pour les chiots est leur jeune âge. Ils ne sont pas encore assez matures pour réguler leur température. C’est donc au propriétaire de gérer l’activité de son chiot. « Chez un  jeune chien, l’organisme n’est pas encore tout à fait fini, du coup ils ont du mal à réguler leur température », explique le praticien.

    Quand un chien adulte se couche sur un sol froid, il créé une perte de chaleur par le contact de sa peau chaude contre le sol froid. En revanche, pour un chiot qui a moins de surface corporelle, la perte de températures sera beaucoup moins efficace.

    Les vieux chiens :

    ShutterstockLes sujets âgés ont plus de mal à se déplacer pendant une période de canicule et se fatiguent plus rapidement.

    Les vieux chiens supportent moins bien la chaleur car leur organisme est vieillissant. Ils auront comme les chiots, plus de mal à se protéger. Les difficultés des chiens âgés viennent très souvent de pathologies associées à leur âge comme l’insuffisance cardiaque, respiratoire ou rénale, mais aussi de problèmes d’arthrose. Ils ont du mal à se déplacer et la chaleur ne les aide pas. « La chaleur ajoute de la difficulté lorsqu’ils veulent se déplacer. Tout prend des proportions plus importantes », commente le vétérinaire.   

    Les chiens brachycéphales :

    ShutterstockLes chiens brachycéphales ont une morphologie qui les empêchent de respirer correctement. 

    Les chiens dits « brachycéphales » sont sensibles à la chaleur durant toute leur vie à cause de leur morphologie. « Ils ont un nez « écrasé », des narines beaucoup trop serrées, un voile du palais trop long et une trachée réduite en diamètre », détaille Bertrand Chefneux.

    En temps normal c’est déjà compliqué pour eux mais en période de canicule la difficulté augmente de façon phénoménale. En plus, le syndrome brachycéphale peut s’aggraver avec les années. En vieillissant, ces chiens ont tendance à prendre du poids notamment chez les carlins. Se rajoute à ça l’affaissement des tissus mous de l’arrière bouche, ce qui augmente encore plus leur problème de respiration. Ils ont un gros risque d’œdème pulmonaire.

    Les insuffisants cardiaques : 

    Si la pathologie est de naissance ou détectée très tôt elle peut être prise en charge rapidement. Cela peut ralentir et stabiliser la maladie, le chien sera alors moins sensible mais il faudra tout de même le surveiller. En revanche, si votre animal est atteint d’une pathologie cardiaque plus grave, sa circulation sanguine est plus lente. « Cela entraîne une diminution du système de refroidissement et le risque principal est que le chien fasse un œdème cardiaque », précise le vétérinaire.

    Les précautions à prendre :

    Les précautions à prendre sont les mêmes que pour les chiens moins sensibles. C’est à dire qu’il faut sortir votre chien pendant les périodes les moins chaudes de la journée, le mettre à l’ombre, lui laisser un accès total à sa gamelle d’eau. Attention, de l’eau fraîche n’est pas conseillée, ça risquerait de provoquer des diarrhées et des vomissements. En balade, pensez au vaporisateur pour rafraîchir votre chien. Chez vous, n’hésitez pas à arroser l’animal et lui mettre des linges humides sur le corps.

    « Lorsque vous rafraîchissez votre chien, il faut bien surveiller sa température. Il faut arrêter de le refroidir quand sa température atteint 39 degrés (la température corporelle d’un chien est situé entre 37,5 et 38,5 degrés) et laisser son organisme finir le processus. Si vous continuez, votre animal risque une hypothermie »,  prévient Bertrand Cheflieux.

    http://www.animaux-online.com/article,lecture,948_canicule-attention-au-coup-de-chaud-chez-le-chien.html

    http://www.animaux-online.com/article,lecture,445_10-gestes-pour-le-proteger-de-la-chaleur.html

     

    Tondre son chien l’été, une mauvaise idée :

    Les propriétaires se font souvent de fausses idées sur le pelage de leur animal. Leurs poils servent d’isolant thermique aussi bien pour la chaleur que pour le froid. Ce n’est pas une bonne idée d’enlever cette couverture protectrice.Certaine animaux ont du mal à réguler leur température non pas à cause d’un pelage épais mais dense. Dans ce cas, il faut privilégier un bon brossage pour enlever un maximum de sous-poil pour diminuer la densité. Les chiens tondus risquent les coups de soleil et ont plus de mal à réguler leur température. Ils ont plus de risque de faire un coup de chaleur.  

    Autres articles à lire

  • Jouer avec lui, c'est bon pour sa santé

    ChiensLe jeu n’est pas réservé aux chiots et aux chatons, même s’il en faut très peu pour amuser ces derniers. Le jeu a des vertus à tout âge… même pour vous!

    07 Mai 2017
  • Les dermatites à la loupe

    ChiensDémangeaisons, rougeurs, irritations… La fourrure de votre chien ou de votre chat n’est pas toujours sans plaie et sans reproche ! Lorsque dermatite (inflammation de la peau) il y a, mieux vaut en trouver la cause exacte car la réussite du traitement en dépend.

    15 Novembre 2015
  • Voyager en avion, un vrai risque pour les animaux à « face plate »

    ChiensLe triste sort d’un bouledogue français mort lors d’un vol en cabine sur la compagnie United Airlines pose la question de la législation sur le transport des animaux et rappelle les dangers d’un voyage en avion pour les animaux fragiles, particulièrement les races brachycéphales.

    16 Mars 2018
  • Santé du chien : les tiques en 5 questions

    ChiensLe retour des beaux jours, propice aux balades avec votre animal, marque également la reprise de l’activité des tiques. Quels sont les risques, comment les prévenir, comment retirer les indésirables… quelques « piqûres » de rappel :

    24 Mai 2018
  • Comment protéger son chien de la leishmaniose ?

    ChiensQuarante mille chiens sont infectés chaque année sur notre territoire par cette parasitose que l’on ne sait pas guérir. Il existe toutefois un traitement à vie, lourd et coûteux.

    03 Août 2018
  • Qui et quand vermifuger ?

    ChiensDes vers dans son intestin ? Ce n’est ni glamour ni bon pour la santé de votre animal… ou la vôtre. Une bonne raison pour le vermifuger d’office !

    04 Octobre 2018
  • Le vétérinaire en un clic

    ChiensA l’instar de ce qui se passe en médecine humaine, les vétérinaires proposent de plus en plus aux propriétaires de leurs patients la possibilité de prendre un rendez-vous sans passer par le téléphone. Sur Smartphones, tablettes ou ordinateurs, la consultation est au bout du clic.

    27 Juin 2018
  • 10 poisons à tenir loin de la portée de nos chats et chiens

    ChiensNos maisons, nos jardins ne sont pas aussi sûrs que nous l’espérons. Sans le vouloir ou par négligence, nous mettons sous le nez de nos compagnons des tentations toxiques.

    13 Août 2018
  • 7 règles d’or pour le soigner soi-même

    ChiensComme nous, nos animaux ont parfois de petits problèmes de santé que leurs maîtres peuvent prendre en charge seuls, sans passer par la case vétérinaire. À eux de savoir les identifier et les soigner sans passer à côté de quelque chose de plus sérieux.

    11 Juin 2017
  • À quel âge dois-je faire le check-up de mon animal ?

    ChiensOn considère qu’un animal est senior dès l’âge de 6 ans pour les molosses, 7-8 ans pour les chiens de taille moyenne, 9 ans pour les chiens de petite taille et même 10-11 ans pour les chats. C’est donc le bon moment pour débuter la surveillance des premières pathologies liées à la vieillesse. Même en l’absence de symptômes, un petit check-up s’impose, recommande Animaux-online.

    03 Mars 2016
  • Les aliments qui soignent

    ChiensLa santé est peut-être dans leur gamelle ! Certains épices, légumes, poissons, huile… sont en effet des compléments alimentaires qui permettent, naturellement, de soulager des douleurs et de contribuer à leur bon état général.

    17 Janvier 2019
  • Soigner ses coussinets en hiver

    ChiensMême si les coussinets de votre animal sont adaptés à la marche et aux intempéries, en cas de problème, il n’a pas droit à une paire de rechange ! C’est pourquoi il faut absolument veiller à ce que ceux-ci soient bien entretenus.

    13 Janvier 2019
  • Le manque de sommeil des chiens de refuge nuit à leur santé

    ChiensUne étude dirigée par deux chercheurs des universités de Lincoln et Liverpool, au Royaume-Uni, révèle que les chiens qui ne peuvent pas dormir tout leur soûl dans la journée sont plus stressés et ont des problèmes de comportement.

    26 Octobre 2016
  • Canicule : attention au coup de chaud chez le chien

    ChiensAlors que la vague de chaleur s’installe en France, voici quelques conseils toujours utiles à rappeler pour protéger votre chien des températures élevées.

    21 Juin 2017
  • Comment gérer le diabète de mon chien ou de mon chat ?

    ChiensComme on le fait déjà pour l’homme, il est possible pour un maître d’améliorer l’état de son chien ou de son chat diabétique. À condition de faire preuve de régularité et de rigueur…

    03 Novembre 2018
  • Les congés c'est la santé

    ChiensEnfin presque! Si l’été rime avec chaleur et bonne humeur, les vacances peuvent virer au drame pour votre animal si vous ne prenez pas les précautions nécessaires. Coups de chaleur, noyades, tiques, puces, leishmaniose… autant de dangers et maladies qu’il va falloir éviter.

    28 Mai 2016
  • Quels soins pour votre chien brachycéphale ?

    ChiensEn raison de son anatomie si particulière, le chien brachycéphale est sujet, plus que n’importe quel autre, aux affections cardio-respiratoires et digestives. Animaux-online vous éclaire sur les soins à apporter à votre chien.

    16 Novembre 2015
  • Quelle solution pour la hernie du chien et du chat ?

    ChiensL’apparition d’une boule chez le chien ou le chat n’est pas forcément synonyme de hernie, mais elle mérite un avis vétérinaire pour s’assurer du diagnostic et, si besoin, opérer avant la survenue de complications.

    13 Août 2015
  • Pourquoi tremble-t-il ?

    ChiensDe froid, de peur, de maladie, par faiblesse musculaire… Nos animaux sont comme nous : ils peuvent trembler. Pour les aider, mieux vaut faire preuve d’observation.

    19 Juillet 2016
  • Qu’est-ce que la grossesse nerveuse ?

    ChiensLa grossesse nerveuse, ou lactation de pseudo-gestation, est un état physiologique qui apparaît chez une femelle non gestante dans les semaines suivant ses chaleurs. La femelle présente des signes physiques et comportementaux d’une mise bas récente.

    27 Décembre 2018