Fermes à sang de juments : les ONG interpellent les laboratoires


  • Fermes à sang  de juments : les ONG interpellent les laboratoiresPhoto : Capture écran vidéo Welfarm
  • Animaux de la ferme

    Plusieurs ONG demandent aux laboratoires de cesser de s’approvisionner dans des fermes où des juments subissent un véritable calvaire pour que soit prélevée une hormone dans leur sang, utilisée dans les élevages en France. 

    Le scandale des fermes à sang se poursuit et les ONG interpellent les laboratoires qui s’approvisionnent dans ces différentes structures, basées en Uruguay et en Argentine. Une nouvelle vidéo a été tournée dans 5 fermes, entre janvier et avril 2018, par les associations TSB (association suisse) et AWF (Allemagne). Elle est relayée en France par l’association Welfarm.

    Les fermes épinglées fonctionnent toutes sur le même principe : « Pendant deux mois et demi, des juments gestantes subissent des prélèvements sanguins massifs hebdomadaires. Elles sont ensuite avortées, mises à la reproduction et saignées à nouveau. Et ainsi de suite jusqu’au départ pour l’abattoir » détaille Welfarm.

    En cause, une hormone, l’eCG (gonadotrophine chorionique équine), largement utilisée dans des élevages porcins, bovins, caprins ou ovins à travers le monde, et notamment en Europe, pour faciliter les reproductions. Une hormone  présente dans le sang des juments, uniquement lors de leur premiers mois de gestation. D’où les grossesses, et les avortements à répétition. Un principe que dénoncent les associations, en même temps que les mauvais traitements que subissent les juments, au-delà du processus de ponction de leur eCG. Sur la nouvelle vidéo diffusée par l’association, tournée en caméra cachée, on peut voir des juments, gestantes, frappées et violemment immobilisées.

    Il s’agit de la troisième enquête vidéo dénonçant ce scandale. Des premières images ont été tournées en 2015, puis les deux ONG suisse et allemande sont retournées dans des fermes en Uruguay en 2017, puis dans des fermes en Uruguay et en Argentine en 2018.

    La fiablité des inspections remise en question

    Pour agir, les associations ont demandé à rencontrer les laboratoires, premiers clients de ces fermes à sang. « En 2017, la France a importé pour 5,12 millions de dollars d’eCG à Syntex-Uruguay » indique Welfarm. Parmi les laboratoires commercialisant l’eCG en France, se trouve le laboratoire espagnol HIPRA, l’américain MSD qui a indiqué avoir renoncé à s’approvisionner en Amérique du sud, et le laboratoire français CEVA. Ce dernier a accepté de rencontrer Welfarm à la rentrée selon l’association.

    Ceva a indiqué avoir mené des audits dans la ferme Syntex Argentine depuis 2015. Ils n’auraient révélé aucune forme de maltraitance animale rapporte le laboratoire. Un constat en totale contradiction avec les enquêtes en caméras cachées menées par les ONG. « Ces audits ne sont pas fiables. Souvent programmés à l’avance, ils ne montrent pas la réalité des fermes à sang, sans compter que les laboratoires qui les réalisent ont des intérêts financiers convergents avec les fermes qu’ils inspectent » détaille Adeline Colonat de Welfarm, qui plaide pour des audits externes et indépendants. 

    Suite à la diffusion de ces nouvelles images mettant en cause la ferme Syntex Argentine, Ceva a réagi par communiqué : « Ces images nous sont insupportables et les pratiques qu’elles montrent sont intolérables pour une entreprise comme la nôtre. (…) Si malgré toutes les mesures mises en place nous avions la confirmation de la véracité de ces images, Ceva cesserait définitivement de s’approvisionner chez Syntex. »

    Une mobilisation citoyenne

    En attendant, Welfarm a décidé d’organiser une mobilisation citoyenne pour sensibiliser l’opinion, faire cesser le calvaire des juments dans les fermes à sang et inciter les laboratoires à développer des alternatives à l’eCG. « Le jour de la diffusion de la nouvelle vidéo, le 19 juillet, nous avons mis en place un stand de sensibilisation à Paris, place de la République, indique Adeline Colonat. Si quelques personnes avaient déjà entendu parler de ces fermes à sang, la plupart des gens découvraient le phénomène et étaient effarés de ce qu’il se passe. Beaucoup de personnes se sont mobilisées sur les réseaux sociaux et notre pétition pour mettre fin aux fermes à sang épinglées a récolté plus de 4000 signatures en 24h. »

    Des alternatives à l’eCG

    Si les ONG mobilisent le grand public et interpellent les laboratoires, ainsi que les éleveurs, c’est que pour l’heure, il semble difficile de trouver un cadre légal pour mettre fin à l’existence de fermes à sang en Amérique du Sud, depuis l’Europe. « La commission européenne nous a indiqué qu’elle n’avait aucune base légale pour imposer des conditions sur le respect animal dans des pays tiers. On s’interroge donc sur ce qu’il serait possible de faire au niveau de la législation française » détaille Welfarm.

    En parallèle, l’association milite pour que des alternatives à l’eCG soient développées. Car pour le moment, cette hormone est largement utilisée dans les élevages ovins, caprins et même porcins en Europe et en France. « Nous procédons par étape : pour nous le problème le plus urgent à régler est de sortir les juments des enfers des fermes à sang affirme Adeline Colonat. Puis il faut développer des alternatives à l’eCG pour ne pas que le problème se répète. Mais au final, c’est bien-sûr le principe même de l’utilisation d’hormones à la place de procédés naturels que nous remettons en cause. C’est tout le principe de l’élevage intensif qui est à revoir. »

    Pour l’heure, la Suisse a développé un alternative à l’eCG, qui est une combinaison de deux molécules synthétiques. En France,  des chercheurs du laboratoire de l’INRA de Tour « ont breveté une molécule dont les effets, proches de ceux de l’eCG, s’avèrent prometteurs chez la chèvre et la brebis, fait savoir Welfarm, tout en précisant : Sa mise sur le marché exigerait un investissement financier de la part des laboratoires … »


    Autres articles à lire

  • Des oeufs plus éthiques, une réalité ?

    Animaux de la fermeÉpointage, broyage de poussins mâles, abattage précoce des poules, étiquetage… L’entreprise Poulehouse se bat pour que le consommateur puisse avoir le choix d’acheter des œufs (et prochainement des produits transformés) n’ayant eu aucune conséquence néfaste sur l’animal.

    11 Mai 2019
  • Deux fermes-refuges en danger

    Animaux de la fermeRecueillir des animaux de ferme pour leur fournir la plus belle des retraites, sans aucune aide financière ou humaine, peut être laborieux. Surtout lorsqu’il survient une catastrophe… C’est le cas de ces deux domaines, qui ont cruellement besoin d’aide.

    23 Août 2019
  • Les chevaux et nous

    Animaux de la fermeSon histoire est liée à la nôtre mais personne ne sait véritablement comment tout a commencé entre lui et nous... Mais pourquoi l’homme a-t-il domestiqué le cheval ? Pour le monter, l’atteler, le manger ? Figure-toi que les historiens ne le savent pas avec certitude… Animaux-online a décidé d’enquêter sur la belle et longue histoire qui unit l’homme et le cheval.

    16 Janvier 2016
  • Aube : massacre cruel dans une ferme pédagogique

    Animaux de la fermeLes responsables de la ferme pédagogique de Méry-sur-Seine ont fait une macabre découverte le 29 juillet au matin : leurs animaux ont été massacrés à coups de pierres, de bâtons et de cannettes. Quatre mineurs ont été placés en garde à vue.

    01 Août 2019
  • Les animaux de la ferme à voir au Salon de l’agriculture

    Animaux de la fermeLa plus importante foire agricole de France ouvre ses portes ce week-end. Pour beaucoup, il s’agit d’un rendez-vous immanquable pour aller à la rencontre des animaux, véritables stars du salon. Voici un aperçu des espèces présentes et quelques conseils pour les perturber le moins possible.

    22 Février 2018
  • Le poulailler : en bois ou en plastique ?

    Animaux de la fermeNombreux sont les modèles de poulaillers proposés par les fabricants, qui ne manquent pas d’imagination. Mais faut-il choisir un poulailler en bois ou en plastique ?

    09 Décembre 2018
  • La mue chez les poules

    Animaux de la fermeC’est la fin de l’été et vos poules perdent leurs plumes. Pas d’inquiétude, c’est normal.

    01 Octobre 2018
  • Ecolo mais pas trop : quand le chant du coq dérange les urbains

    Animaux de la fermeUn coq trop matinal, des canards et des grenouilles priés de baisser d'un ton... Les affaires de bruits de campagne qui alimentent les médias révèlent-elles une difficile cohabitation entre ruraux et nouveaux venus ? Jean-Louis Yengué, géographe en charge du laboratoire Ruralités à l'université de Poitiers, nous éclaire sur ces problématiques.

    04 Septembre 2019
  • Salon de l’agriculture : comment choisit-on une vache égérie ?

    Animaux de la fermeCerise, Fine, Haute, et maintenant Imminence : comment est choisie, chaque année, la « vache star » qui représente le Salon international de l’agriculture ?

    20 Février 2019
  • Pour connaître l’humeur d’un cheval, observez ses yeux !

    Animaux de la fermeComment savoir si un cheval est stressé ? Une nouvelle étude américaine vient de montrer que le type de contraction des paupières de l’animal informait avec précision sur son humeur.

    08 Novembre 2019
  • Aston, un colosse aux pieds agiles

    Animaux de la fermeFort comme un bœuf mais gentil comme un agneau, Aston vit heureux dans une ferme lorraine, où il se prend parfois pour un cheval d’obstacle.

    30 Mai 2019
  • Au bonheur des Ânes : notre ami aux yeux de velours

    Animaux de la fermeSi le chat et le chien sont aujourd’hui nos principaux compagnons, l’âne est un animal qui a côtoyé les hommes depuis la nuit des temps. Moins présent aujourd’hui, il leur a pourtant rendu d’innombrables services !

    28 Décembre 2018
  • Le mérens, un prince noir en Ariège

    Animaux de la fermeElevé en race pure depuis de nombreuses générations, le mérens est la fierté de la région Occitanie. Symbole des traditions ancestrales, il doit sa prestance à son mode d'élevage, unique en France, fondé sur l’estive et la transhumance.

    07 Mai 2018
  • Espoir pour la vache bulgare menacée de mort pour avoir quitté l'UE

    Animaux de la fermePenka est une vache de Bulgarie qui s’est aventurée en Serbie voisine pour brouter son herbe. Son escapade pourrait l’envoyer directement à l’abattoir, à cause des règles européennes très strictes en matière d’importation d’animaux vivants.

    11 Juin 2018
  • Une activité qui ne rend pas chèvre !

    Animaux de la fermeUne nouvelle tendance insolite mêlant exercice physique et animaux vient d’apparaître aux Etats-Unis : le « goat yoga » ou « yoga chèvre » désigne comme son nom l’indique des cours de yoga où des chèvres participent aux exercices avec les humains.

    15 Juin 2017
  • Qui est Vésuve de Brekka, le cheval offert par Macron à la Chine ?

    Animaux de la fermeLe cheval de la Garde républicaine, offert par le président français Emmanuel Macron à son homologue chinois Xi Jinping, est arrivé à destination. Après 30 jours de quarantaine, il devrait rejoindre les écuries du chef de l’État chinois.

    16 Janvier 2018
  • Comment le cheval a-t-il influencé l’histoire de l’humanité ?

    Animaux de la fermeLe chercheur Ludovic Orlando coordonne une étude internationale visant à comprendre comment l’homme a façonné le cheval au cours de son histoire. Mais ses recherches ont abouti à des révélations surprenantes, montrant toute l’étendue du mystère de l’origine des équidés.

    08 Mars 2018
  • Mettre fin au calvaire des animaux lors des transports longs

    Animaux de la fermeMercredi 13 septembre s’est déroulée la deuxième édition de la Journée internationale de mobilisation contre les longs transports d'animaux vivants. À cette occasion, les associations dénoncent les conditions insupportables imposées aux animaux d’élevage sur des milliers de kilomètres, et pointent du doigt le projet de la ferme des 4 000 vaches, en Saône-et-Loire.

    14 Septembre 2017
  • Les poules, c'est écolo

    Animaux de la fermeParce qu’elles se nourrissent de nos déchets alimentaires, les poules ont du succès. Mais attention, elles ne sont pas pour autant nos poubelles. Pour elles aussi, il faut trier.

    25 Décembre 2018
  • Le transport d'animaux interdit pendant la canicule

    Animaux de la fermeLe ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a interdit pour 'quelques jours' le transport des animaux, y compris les animaux exportés, en raison de la météo caniculaire qui touche le territoire français, a-t-il annoncé jeudi.

    27 Juin 2019