Traitement antipuces, quand et comment les appliquer ?


  • Traitement antipuces, quand et comment les appliquer ?Photo : Shutterstock
  • Chats/ Santé

    Les produits antipuces ont récemment beaucoup évolué. L’éfficacité des médicaments a augementé, les formes pharmaceutiques sont devenues plus faciles à administrer et le temps d’action s’est allongé.

    Parmi les produits vendus aujourd’hui, nombreux sont ceux qui assurent une protection contre les puces pendant plus de deux mois. Est-ce une bonne chose pour les propriétaires de chiens et de chats ?

    Une seule administration pour protéger plusieurs mois ?

    Les shampooings insecticides présentent l’avantage d’éliminer très rapidement les puces présentes sur un animal très parasité au moment du lavage mais l’effet est de courte durée. En général, ces produits n’ont pas d’effet répulsif ensuite. En revanche, la plupart des autres produits antipuces agissent pendant au moins 3 à 4 semaines. Un traitement préventif contre les puces seulement tous les 2 voire 3 mois est également possible avec des produits très rémanents.

    Certains colliers antipuces gardent leur efficacité encore plus longtemps. Quand le substrat du collier permet de bien contrôler la migration des molécules antiparasitaires depuis la matrice jusqu’à la surface du collier, la concentration en insecticide reste suffisante pour assurer l’effet protecteur jusqu’à 8 mois ! Attention, si le pelage de l’animal est au contact de l’eau plus d’une fois par semaine, la durée d’action contre les puces peut cependant diminuer plus vite.

    Enfin, il existe aussi la possibilité de demander au vétérinaire de faire une injection tous les 6 mois pour  protéger un chat contre les puces. En pratique, il convient d’être très vigilant et de surveiller son animal : en fonction  de sa taille, de la longueur du pelage, de l’état de l’épiderme et de ses conditions de vie, la fréquence des traitements peut avoir besoin d’être revue à la hausse. Si jamais vous voyez votre chien ou votre chat se gratter alors qu’il est théoriquement protégé, inspectez-le de près !

    Demandez conseil à votre pharmacien pour bien vérifier le mode d’emploi et les précautions à prendre avant d’utiliser un produit antipuce.

    Un traitement mensuel, idéal pour la majorité des propriétaires ?

    En 2016, la question suivante a été posée à plus de 200 propriétaires de chiens : « À quelle fréquence préférez-vous que votre chien soit traité avec un produit vétérinaire contre les parasites externes ? » Les résultats de l’enquête* ont montré que pour 31 % des propriétaires, la fréquence optimale de traitement est d’une fois par mois. Ils sont 12% à préférer une fois tous les deux mois, 27 % sont en faveur d’un traitement trimestriel, 17 % seraient preneurs d’un traitement tous les 6 mois et seulement 13 % une seule fois par an. Plus les traitements sont espacés, plus les propriétaires ont peur d’oublier. Un rythme mensuel est plus facile à mémoriser.

    Comment éviter les erreurs d’administration ?

    En pratique, les animaux sont souvent mal protégés à cause des erreurs de manipulation des propriétaires au moment de l’administration du produit antipuce. Il ne sert à rien d’acheter un produit rémanent s’il n’est pas bien utilisé ! Quelques éléments sont donc à connaître pour éviter les bêtises les plus fréquentes.

    Les pipettes

    Shutterstock La pipette est plébiscitée par les propriétaires mais son efficacité dépend du soin mis à bien laisser couler le produit sur la peau et les poils.

    Lisez d’abord bien le mode d’emploi. Les pipettes « spot-on »  sont à appliquer en un seul point sur la peau. Écartez soigneusement les poils avant d’appliquer le produit au contact de la peau. (Si le contenu d’une pipette estappliqué sur le pelage au lieu de la peau, l’efficacité contre les puces sera considérablement diminuée). La pénétrationdu produit dans la peau se fait ensuite naturellement,ne frottez surtout pas !

    Les comprimés

    ShutterstockSi vous donnez un comprimé antipuce à votre chat, assurez-vous qu'il l'avale bien devant vous.
     

    Des produits antipuces longue action sont vendus sous forme de comprimés. C’est une forme d’administration très pratique, à condition que l’animal avale bien le comprimé ! Le chat étant maître dans l’art de faire semblant, vérifiez bien que le vôtre ne recrache pas le comprimé dès que vous aurez le dos tourné.

    Les colliers

    ShutterstockLisez bien les recommandations d'emploi pour savoir quand le changer.

    Un collier antiparasitaire doit être posé et réglé de manière à ce qu’il soit bien au contact de la peau, sous les poils. Il faut en effet que la molécule active puisse diffuser facilement au niveau cutané. Surveillez bien que le collier ne soit pas trop serré et que la peau ne soit pas irritée. 

    http://www.animaux-online.com/article,lecture,69_pourquoi-mon-chien-se-gratte-t-il-.html

    Importance des traitements antipuces pour les animaux allergiques. 

    La dermatite par allergie aux piqûres de puces (DAPP) est liée à une hypersensibilité du chien ou du chat aux antigènes contenus dans la salive des puces. La théorie de la puce unique capable de déclencher des signes d’allergie chez un animal sensibilisé est cependant aujourd’hui battue en brèche. On parle plutôt « d’association de malfaiteurs », où les puces sont associées à d’autres facteurs prédisposants : une peau sensible, une allergie alimentaire, des infections cutanées… À partir d’un certain seuil d’irritation, ces différents facteurs peuvent déclencher des démangeaisons intenses, très douloureuses pour l’animal, et qui rendent surtout le grattage difficile à interrompre une fois que le prurit est déclenché. Pour assurer le bien-être d’un chien ou d’un chat, la protection contre les puces est primordiale.

    Autres articles à lire

  • Comment prolonger la longévité de son chat ?

    ChatsLe plus vieux chat du monde est décédé ce mois-ci à l'âge de 30 ans. Une longue et heureuse vie pour Scooter, inscrit au livre des records en mars dernier. Mais comment peut-on garder son animal en vie aussi longtemps ? La vétérinaire Anne-Claire Gagnon nous donne quelques conseils pour prolonger la longévité de son chat.

    21 Mai 2016
  • Chat, toxoplasmose et santé humaine : des liens souvent surestimés

    ChatsLa toxoplasmose est une maladie redoutée –à juste titre- par les femmes enceintes car elle peut avoir des conséquences graves pour celles qui n’ont pas encore été en contact avec le parasite et qui n’ont donc pas d’anticorps pour se protéger. Il faut cependant faire attention aux idées reçues qui concernent nos amis les chats.

    06 Septembre 2019
  • La génétique au service de leur santé

    ChatsDomaine majeur de la médecine en général, la génétique est indéniablement le grand gagnant des progrès scientifiques de ces dernières années. La médecine vétérinaire ne fait pas exception.

    18 Février 2019
  • Des produits d’intérieur toxiques pour les chats

    ChatsLe magazine 60 Millions de consommateurs met en garde contre l’utilisation, dans nos maisons, de certains produits contenant de la perméthrine, une substance qui peut être mortelle pour le chat.

    13 Mars 2017
  • Races : quand la popularité devient néfaste

    ChatsComme on dit, la célébrité n’arrive jamais seule. Chez les races de chiens ou de chats, elle peut venir avec son lot de maladies génétiques…

    03 Janvier 2019
  • 3 comportements qui nuisent à sa santé

    ChatsParce qu’ils passent du temps à nos côtes, nos animaux de compagnie peuvent payer la note de nos mauvais comportements.

    07 Août 2019
  • Protéger l’homme en traitant les parasites des animaux domestiques

    ChatsHôtes privilégiés de divers parasites externes et internes, les animaux de compagnie peuvent être, malgré eux, un relais pour certaines maladies transmises chez l’homme par les parasites de nos animaux (zoonoses). La prévention est la meilleure arme contre ce risque potentiel.

    26 Mars 2019
  • Que faire avec un chaton trouvé ?

    ChatsTrouver un chaton seul en apparence, quoi de plus banal ? Cela arrive à la campagne mais aussi en ville lorsque la mère chatte a été victime d’un accident de la circulation…

    18 Août 2018
  • Mon chat vomit régulièrement, est-il malade ?

    ChatsLe chat est une espèce qui vomit facilement, mais il est important de savoir faire la différence entre des vomissements « physiologiques » et « pathologiques ». Suivant la fréquence des vomissements, le contenu expulse, les symptômes éventuellement associés... il peut être ou non nécessaire de consulter votre vétérinaire.

    09 Juillet 2019
  • La stérilisation précoce pour lutter contre les abandons

    Chats300 000 exemplaires d’une brochure d’information sera distribuée aux propriétaires de chats pour les sensibiliser à la stérilisation précoce, dès 4 mois. Selon le Conseil national de la protection animale, ce serait le moyen le plus efficace pour lutter contre la prolifération des chats et leur abandon.

    27 Mai 2019
  • Mon chat aussi a un cœur !

    ChatsLe chat peut, comme le chien, connaître des problèmes cardiovasculaires. On le sait moins car les signes qui trahissent cette maladie sont, chez lui, plus discrets…

    04 Février 2019
  • Obésité et surpoids : comment savoir quand mon animal mange trop ?

    ChatsUne prise de poids trop importante peut provoquer des maladies chez le chien et le chat, ou aggraver certaines pathologies. Pour les éviter, il est important de surveiller leur ligne, et de prévenir les kilos en trop.

    01 Mars 2017
  • 10 Idées reçues sur les infections de l’hiver

    ChatsPeu sensibles aux mêmes microbes que leurs maîtres, chiens et chats peuvent néanmoins attraper une infection hivernale… ou ce qui en a tout l’air !

    13 Décembre 2018
  • Chien et chat : leur repas de Noël

    ChatsEt si vous invitiez vos animaux à votre table de Noël ? Pas sur la nappe, mais en concoctant aux fourneaux pour vous et pour eux quatre plats de fête. Nos recettes et nos conseils.

    20 Décembre 2018
  • Peut-il me transmettre ses maladies ?

    ChatsDes maladies transmissibles à l’homme, il peut en contracter toute l’année. Mais le risque est encore accru en vacances, en raison de nouvelles activités et d’une vigilance en berne. C’est donc au retour des congés ou après que le diagnostic risque de tomber !

    02 Décembre 2015
  • Quand je nettoie ses oreilles, le coton est tout noir. Pourquoi ?

    ChatsLa présence, en abondance, de cérumen brun très foncé dans les oreilles d’un chien ou d’un chat peut être le signe d’une affection auriculaire appelée 'gale d'oreille'.

    04 Novembre 2018
  • Mon chat a attrapé un coryza. Que faire?

    ChatsYeux rouges larmoyants, écoulement nasal et éternuements chez un chat susceptible d’avoir croisé un congénère contaminé : voilà qui ressemble fort à un coryza.

    21 Juillet 2016
  • 7 Préjugés sur le froid

    ChatsMême s’ils vivent à nos côtés depuis qu’ils sont tout petits, nos animaux sont mieux armés que nous pour affronter les températures négatives de l’hiver. A quelques exceptions près.

    21 Janvier 2019
  • La médecine à distance, c'est quoi ?

    ChatsLa médecine connectée permet d’effectuer de nombreux actes vétérinaires sans devoir obligatoirement se déplacer. Revue de détail des moyens d’ores et déjà disponibles.

    18 Février 2019
  • Grippe : les chats aussi pouraient-être touchés

    ChatsL’épidémie de grippe court toujours et le virus H3N2, touchant les hommes et les chiens, pourrait également être à l’origine de pathologie chez les chats, comme l’a montré une étude américaine.

    27 Janvier 2017