Animaux de guerre : les projets d’hommage à Paris


  • Animaux de guerre : les projets d’hommage à ParisPhoto : Sergent Stubby, chien de guerre - DR
  • Vivre ensemble

    Sous l’impulsion de l’association Paris Animaux Zoopolis, des projets de plaques commémoratives sont en cours dans différents arrondissements de la capitale. Une statue à la mémoire des chiens de guerre pourrait également voir le jour.

    En cette année de commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, une trentaine d’associations de défense animale, dont la Fondation 30 Millions d’Amis, soutiennent le projet porté par Paris Animaux Zoopolis (PAZ). Elles ont adressé une lettre commune, le 15 mai 2018, à Florence Parly, la ministre des Armées, Anne Hidalgo, la maire de Paris, et Catherine Vieu-Charier, l’adjointe au maire chargée des questions relatives à la mémoire.

    Dans ce courrier, les associations engagent la France et Paris à suivre l’exemple de Londres, Bruxelles, Canberra ou Ottawa, où des monuments ont été érigés pour rendre hommage aux animaux de guerre. On estime à environ 11 millions le nombre d’équidés (chevaux, ânes et mulets) enrôlés pendant la Première Guerre mondiale, ainsi que plusieurs centaines de milliers d’autres animaux comme des chiens et des pigeons. « Il est important que la France reconnaisse, par l’édification d’un monument mémoriel, le rôle majeur et les souffrances des animaux utilisés pour la Grande Guerre », revendique PAZ.

    Animals in War Memorial - DR

    « À ce jour, notre courrier est resté sans réponse », regrette cependant l’association. La Ville Lumière semble encore bien loin des ambitions d’une capitale comme Londres, qui a inauguré en novembre 2004, dans le centre-ville, son Animals in War Memorial. Cette œuvre imposante, réalisée par l’artiste anglais David Backhouse, est dédiée « à tous les animaux qui ont servi et sont morts aux côtés des forces britanniques et alliées dans les guerres et les campagnes à travers le temps », peut-on lire sur la sculpture. Une épitaphe y est également gravée : « Ils n’avaient pas le choix. »

    Le 14e arrondissement à l’avant-garde

    À Paris, pour l’heure, se profile plutôt l’installation de plaques commémoratives, apposées dans certains lieux de la ville où des animaux ont été élevés ou réquisitionnés pour la Grande Guerre. Le 14e arrondissement fait figure d’avant-garde puisque l’installation d’une plaque a été d’ores et déjà validée lors d’un conseil d’arrondissement, sur proposition du groupe écologiste. La plaque sera installée sur le mur de l'École d’économie de Paris et de l’Institut mutualiste Montsouris, au 38-48, boulevard Jourdan, Paris 14e. Cette école était auparavant un important centre de dépôt destiné à rassembler et dresser de jeunes chevaux avant leur départ pour le front. « C’est une page d’Histoire que les habitant(e)s du 14e arrondissement vont (re)découvrir grâce à cette heureuse initiative, s’est réjoui Paris Animaux Zoopolis. Nous encourageons les autres arrondissements de Paris à suivre l'exemple ».

    Pour ce faire, l’association a mené un travail d’enquête. « Nous avons effectué des recherches afin d’établir tous les liens qu’il y a eu entre Paris et les animaux utilisés pendant la guerre, comme des écoles de dressage de chiens, ou des lieux de réquisition des animaux, indique Amandine Sanvisens, cofondatrice de Paris Animaux Zoopolis. Cela n’est pas évident car beaucoup de documents liés aux animaux de guerre ont été détruits, l’administration militaire ne jugeant pas forcément utile de les conserver. Mais aux Archives nationales et à la Bibliothèque historique de Paris, nous avons quand même pu retrouver certaines indications, notamment à travers des coupures de presse ». Ce travail a abouti à l’élaboration d’une liste, non exhaustive, concernant six arrondissements parisiens : le 14e, le 6e, le 7e, le 8e, le 13e et le 15e.

    Une statue dans Paris ?

    Paris Animaux Zoopolis échange ainsi avec les mairies de chacun de ces arrondissements. Si la démarche a été un succès avec la mairie du 14e, elle a en revanche échoué auprès de la mairie du 13e arrondissement. Un vœu avait été déposé pour qu’une plaque soit installée au 56, boulevard Arago, là où se trouvait un lieu de réquisition des chevaux, ânes et mulets. Mais la proposition a finalement été rejetée. Un autre projet, plus ambitieux, pourrait voir le jour, dans la mairie du 7e arrondissement. Il concernerne l’installation d’une plaque commémorative aux Invalides (musée de l'Armée), dans la galerie supérieure de la cour d'honneur, mais également l’installation d’une statue rendant hommage à Vitrier, un chien de guerre du 26e bataillon de chasseurs cyclistes.

    Selon les recherches de PAZ, le chien a été « retrouvé très affaibli sur le boulevard Raspail, dans le quartier Saint-Thomas-d’Aquin, en août 1914. Il arrivait du front où il avait perdu la trace de sa troupe ». À travers cet hommage rendu à Vitrier, c’est la mémoire de près de 100 000 chiens utilisés pour la Grande Guerre qui serait saluée. Le projet devrait également inclure l’installation d’un « Panneau Histoire de Paris », à l’angle de l’avenue Bosquet et du quai d’Orsay, à l’emplacement du Magic Cabaret, détruit en 1920, où se trouvait un lieu de réquisition d’équidés pour la Grande Guerre.

    Un vœu reprenant ces propositions devait initialement être déposé le 13 juin. Finalement, il a été reporté en septembre, nous a indiqué Paris Animaux Zoopolis. En attendant, l’association poursuit ses échanges avec plusieurs arrondissements de la capitale, et travaille sur l’organisation, en octobre, d’une conférence sur le rôle des animaux dans la Grande Guerre, au côté de l’historien Éric Baratay, auteur du livre Bêtes de tranchées, des vécus oubliés (CNRS Éditions). 


    Autres articles à lire

  • Université d'été de l’animal 2017 : Pierre Jouventin

    Vivre ensemblePierre Jouventin est un ancien directeur de recherche en éthologie au CNRS. Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, portant sur « La Domestication du loup et le rôle majeur du chien dans l’évolution humaine ». Rencontre.

    30 Juin 2017
  • Un séminaire pour débattre du bien-être des animaux de compagnie

    Vivre ensembleCo-organisé par la Société francophone de cynotechnie et l’université de Nanterre, Pet Revolution est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de la faculté, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Antoine Bouvresse, vétérinaire et co-organisateur de cette deuxième édition (avec Thierry Bedossa), nous en dévoile l’esprit et le programme…

    29 Juin 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Caroline Gilbert

    Vivre ensembleCaroline Gilbert est vétérinaire, éthologue et maître de conférences à l’école nationale vétérinaire d’Alfort. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    27 Septembre 2016
  • Fêtes de Noël : 10 conseils pour nos animaux de compagnie

    Vivre ensembleNos animaux sont devenus des membres à part entière de nos familles. Nul doute qu’ils vont célébrer les fêtes de fin d’année à nos côtés. Mais attention toutefois, quelques précautions s’imposent pour veiller à leur santé et à leur sécurité. Voici nos conseils.

    18 Décembre 2017
  • Que faire de son corps après sa mort?

    Vivre ensembleAvec une espérance de vie bien plus courte que la nôtre, nos petits compagnons finissent tôt ou tard par disparaître. Se pose alors la question de savoir quoi faire de leur corps…

    09 Avril 2017
  • Raphaël Gamand, le dompteur de fourmis

    Vivre ensembleCet ingénieur agronome, co-fondateur de la société Insecto, a mis sur pied un programme de vulgarisation scientifique qui permet de mieux connaître les insectes. A l’université d’été de l’animal, qui se tiendra du 24 au 26 août au château de la Bourbansais, Raphaël Gamand parlera plus particulièrement des fourmis…

    13 Août 2018
  • Université d’été de l’animal 2017 : un rendez-vous réussi

    Vivre ensembleDu 25 au 27 août s’est déroulée la deuxième édition de l’université d’été de l’animal au château de la Bourbansais, à Combourg, en Bretagne. La journaliste Yolaine de La Bigne, organisatrice de l’événement, dresse le bilan de ce week-end riche en enseignements, mettant à l’honneur l’intelligence encore trop mal connue du monde animal.

    29 Août 2017
  • Université d'été de l'animal 2017 : Chris Herzfeld

    Vivre ensembleChris Herzfeld est philosophe et historienne des sciences, ainsi qu’artiste, passionnée par les grands singes. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme » (qui se déroulera du 25 au 27 août prochains), intitulée « Adoptions interspécifiques et intelligences partagées : Cinq chimpanzés en famille ». Rencontre.

    19 Juillet 2017
  • Nicolas Hulot quitte le gouvernement

    Vivre ensembleEn plein direct au micro de France Inter, le ministre en charge de la Transition écologique, Nicolas Hulot, annonce qu’il quitte le gouvernement. Se sentant sans influence, il préfère jeter l'éponge…

    28 Août 2018
  • Le chien, le meilleur ami de la femme

    Vivre ensembleDans son livre Blouse blanche et poils de chiens, Valérie Fromantin, infirmière à l’institut Curie et docteur en sciences, retrace l’incroyable parcours qui l’a amenée à développer le projet « KDog » permettant de détecter précocement le cancer du sein grâce à l’odorat des chiens. Rencontre.

    20 Avril 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Charlotte Duranton

    Vivre ensembleCharlotte Duranton est éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    01 Septembre 2016
  • Université d'été de l'animal 2017 : Anne-Claire Gagnon

    Vivre ensembleAnne-Claire Gagnon est écrivain, vétérinaire et passionnée de chats. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Entre espièglerie et sagesse, vivre en bonne intelligence avec les chats ». Rencontre.

    11 Juillet 2017
  • Le concept one health, c'est aussi pour eux

    Vivre ensembleCe concept part du principe que la santé humaine est intimement liée à la santé des animaux, à celle de l’environnement, et réciproquement ! L’amélioration des unes passant nécessairement par l’amélioration des autres… Décryptage sur Animaux-online.

    01 Janvier 2016
  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sébastien Mouret

    Vivre ensembleSébastien Mouret est sociologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    29 Septembre 2016
  • Chien guide : 8 choses à savoir avant de devenir famille d’accueil

    Vivre ensembleJusqu'au 24 septembre, la Fédération française des associations des chiens guides d’aveugles (FFAC) organise une semaine de sensibilisation pour faire mieux connaître la cause des personnes déficientes visuelles accompagnées par des chiens spécialement formés. L’occasion de découvrir la mission essentielle des familles d’accueil pour le chien guide.

    21 Septembre 2017
  • Des challenges à la mode

    Vivre ensembleLes challenges à faire avec son animal se multiplient sur la toile et créent un phénomène viral à travers le monde. L’équipe d’animaux-online vous donne quelques astuces pour réaliser ces challenges.

    29 Août 2018
  • Au programme de Pet Revolution : l’éducation pour les chiens de refuge

    Vivre ensembleFavoriser leur bien-être, faciliter les adoptions, limiter les retours : l’éducation des chiens dans les refuges est un travail essentiel mené par l’éducatrice canine Catherine Collignon auprès de la SPA. Elle partagera son expérience lors du séminaire « Pet Revolution, L’Animal en marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains.

    01 Août 2017
  • Au programme de Pet Revolution : communiquer avec eux sans les mots

    Vivre ensembleAnnaïk Fève est neurologue, psychanalyste et docteur en neurosciences. Spécialiste du langage non verbal chez l’homme, elle interviendra lors du séminaire « Pet Revolution, L’Animal en marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains pour croiser son expertise avec celle des spécialistes du comportement animal.

    09 Août 2017
  • Chiens et chats : leur place dans nos foyers évolue

    Vivre ensembleNos animaux de compagnie deviennent de véritables partenaires : de plus en plus préoccupés par leur bien-être et leur santé, nous apprécions, en retour, les bienfaits de leur présence comme la diminution du stress ou de la solitude.

    08 Février 2017