A la recherche de l'ADN du monstre du Loch Ness


  • A la recherche de l'ADN du monstre du Loch NessPhoto : Château d'Urquhart sur la rive du Loch Ness
  • Faune sauvage

    Et s'il y avait un fond de vérité aux histoires de créatures géantes surgissant des eaux sombres du Loch Ness? C'est ce que va tenter de découvrir un scientifique néo-zélandais en analysant l'ADN des eaux de ce lac écossais célèbre dans le monde entier.

    AFP

    Neil Gemmell a fait le voyage depuis l'université d'Otago à Dunedin pour prélever des échantillons d'eau dans l'espoir d'en savoir plus sur les créatures qui habitent les profondeurs du « loch ». « Plus de 1000 personnes affirment avoir vu un monstre. Peut-être qu'il y a quelque chose d'extraordinaire là-dessous », dit-il à l'AFP en plongeant une sonde de cinq mètres dans le lac. L'objectif de M. Gemmell est avant tout d'analyser la biodiversité du lac grâce aux techniques dites d'ADN environnemental, qui consistent à séquencer un échantillon d'eau. Mais bien sûr, il garde l'oeil ouvert à toute découverte concernant « l'ADN du monstre ».

    Un habitant du cru, Adrian Shine, estime que les recherches du scientifique pourraient contribuer à son propre projet, le Loch Ness Project, prolongement des recherches d'explorateurs comme l'Américain Dan Taylor qui, à la fin des années 1960, a sondé les eaux du lac à bord de son sous-marin jaune inspiré de la chanson des Beatles. « Je suis sûr que nous trouverons certaines espèces qui n'ont probablement jamais été décrites. Ce seront plus probablement des bactéries », estime-t-il. « Si on découvre autre chose, et je dis bien si, alors on aura une bonne idée de quelle sorte de créature ou animal on a affaire ».

    Les théories abondent sur la nature du monstre, allant du reptile marin préhistorique au poisson géant en passant par un oiseau aquatique ou... le mouvement des vagues sous l'effet du vent. « La moindre chose inexpliquée aperçue sur le lac peut se transformer en monstre du Loch Ness du jour », s'amuse Adrian Shine.

    Brouillard et mystère

    La première mention de la créature du Loch Ness est attribuée à Saint Colomba, évangélisateur de l'Écosse au VIème siècle. La dernière remonte au 26 mars dernier, par un couple d'Américains en visite sur les ruines du château de Urquhart. « Ils ont décrit une grande ombre se mouvant sous les eaux, dont ils estiment qu'elle mesurait 9 mètres de long », dit Dave Bell, capitaine du bateau de touristes « Nessie Hunter », ou « chasseur de Nessie » - Nessie étant le surnom donné au monstre.

    « L'an dernier, nous avons eu un record de vues, onze au total », affirme-t-il. Lui n'a pour sa part jamais rien observé malgré les nombreuses années passées sur le lac, qui s'étire sur 39 km de long et seulement 1 à 3 km de  large. Rien n'ébranlera toutefois sa conviction que quelque chose se cache bien dans les profondeurs. « C'est dur d'imaginer que plus d'un millier de personnes puissent se tromper », dit-il. « Trop de gens rationnels et équilibrés ont dit avoir vu ce qu'ils pensent être une créature dans le lac ».

    Les Highlands écossais connaissent un boum touristique qui n'est pas entièrement lié à la quête des monstres de légende. Inverness, la capitale culturelle de la région, constitue la porte d'entrée pour le North Coast 500, un sentier de 500 milles (800 kilomètres) surnommée « la route 66 d'Écosse » et qui a attiré 26% de touristes supplémentaires l'an dernier. « Il y a beaucoup de monde dans les parages », constate Joanna Stebbings, chef des opérations au centre de secours marin du Loch Ness qui a effectué un record de 33 interventions l'an dernier.

    Andrea Ferguson, 56 ans, une enseignante originaire du Missouri (États-Unis), a réservé une place sur le « Nessie Hunter », pour essayer de voir le monstre qui la fascine depuis l'enfance. « Tant de gens l'ont vu qu'il peut bien avoir un petit fond de vérité », glisse-t-elle à l'AFP. « Le lac est énorme, beaucoup plus grand que je ne le croyais. L'eau est sombre, très mystérieuse, il y a beaucoup de brouillard et de grandes montagnes drapées dans les nuages qui lui donnent un air de majesté et de mystère. C'est beau ».


    Autres articles à lire

  • L'huître, sentinelle des pollutions marines

    Faune sauvageUn simple mouvement de valve et l'huître devient vigie des pollutions marines dans l'Arctique ou le Golfe, grâce aux travaux d'un petit laboratoire à Arcachon, sur la côte girondine.

    14 Septembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 25/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… ne pensent-ils qu'à ça ?

    26 Avril 2016
  • Le gouvernement présente un plan pour sauver la biodiversité

    Faune sauvageEdouard Philippe et Nicolas Hulot ont fixé des objectifs ambitieux pour lutter contre l’érosion de la biodiversité en France. Le manque de moyens et de mesures véritablement contraignantes sont toutefois critiqués.

    05 Juillet 2018
  • La plus grande réserve d’Afrique confiée à une ONG française

    Faune sauvageL’ONG française Noé vient de se voir confier par le Niger, et pour une durée de 20 ans, la plus grande réserve terrestre d’Afrique : Termit et Tin Toumma. Il s’agit d’une 'délégation de gestion', c'est-à-dire d'un accord juridique entre l’État et Noé.

    30 Novembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 36/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… un peu d'anatomie.

    07 Mai 2016
  • ArAnimA : de l’art engagé au service de la cause animale

    Faune sauvageGrâce à l’organisation d’une vente caritative réunissant une centaine d’œuvres et 48 artistes, l’association ArAnimA a remis un chèque de 3 546 euros à One Voice afin de soutenir l’ONG dans son action contre la captivité des cétacés.

    25 Décembre 2017
  • Le rat de Sein bientôt éradiqué de la petite île bretonne

    Faune sauvageUne île, des centaines de rats et une biodiversité en danger: une vaste campagne de dératisation est en cours sur l'île de Sein, afin d'éradiquer le 'rattus norvegicus', une espèce très présente sur les îles bretonnes.

    19 Septembre 2018
  • Vienne : des singes dans la vallée

    Faune sauvageDans la Vienne, les noms des grandes primatologues se rappellent à notre esprit dès les premiers pas accomplis, à la rencontre des 400 primates du parc de la Vallée des singes. Diane Fossey qui a vécu au Rwanda avec les gorilles des montagnes. Claudine André qui a fondé Lola ya bonobo en République démocratique du Congo, ou encore l’Anglaise Jane Goodall qui agit pour la protection des chimpanzés en Afrique.

    27 Octobre 2015
  • La sexualité de nos animaux 37/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les distinctions.

    08 Mai 2016
  • Les images d’animaux récompensées par le World Press Photo 2017

    Faune sauvageCe concours international récompense chaque année les photos d’actualité les plus marquantes. Voici les gagnants de la catégorie « Nature », montrant l’impact de l’homme sur son environnement et la faune sauvage : des images fortes, impressionnantes ou choquantes, qui donnent à réfléchir…

    20 Février 2017
  • La sexualité de nos animaux 28/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'avortement.

    29 Avril 2016
  • Le delta du Danube, paradis des oiseaux

    Faune sauvageGrand comme deux fois le Luxembourg, le delta du Danube, avec ses 400 lacs, ses 330 espèces d’oiseaux, ses 135 variétés de poissons et des mammifères comme la loutre ou le chien viverrin, est un haut lieu de la biodiversité mondiale, placé depuis 1991 sous l’égide de l’Unesco. Echappée belle.

    27 Août 2018
  • Nicolas Hulot ministre de l’Environnement : un « signal positif »

    Faune sauvageL’arrivée de Nicolas Hulot au ministère de la transition écologique et solidaire suscite de nombreuses réactions positives des associations de défense des animaux … mais également beaucoup d’attentes.

    18 Mai 2017
  • Baptisez les oursons de l'année

    Faune sauvageLes quatre oursons nés cet hiver dans les Pyrénées vont être nommés. Et c'est vous qui allez choisir les prénoms!

    06 Septembre 2016
  • Ces images ne sont pas celles que vous croyez

    Faune sauvageRegardez bien, il ne s’agit pas de trophées de chasse mais de photos célébrant la vie des animaux sauvages : ces visuels chocs et optimistes sont le fruit de la collaboration entre l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) et l’agence de communication Y&R Paris.

    19 Avril 2017
  • Qu’est-ce que la sixième extinction massive des espèces ?

    Faune sauvageUne étude montre que la sixième extinction massive de la biodiversité s’accélère : un plus grand nombre d’animaux et de plus en plus d’endroits de la planète sont touchés. Phénomène rapide, globalisé et lié à l’activité humaine, voici ce que l’on sait aujourd’hui de cette crise alarmante.

    11 Juillet 2017
  • Ringo, Rafa, Rudo… Choisissez le prénom de ce bébé rhinocéros !

    Faune sauvageÀ l’occasion de la naissance d’un bébé rhinocéros blanc, un événement rare, dans la réserve africaine de Sigean (dans l’Aude), il est possible de voter pour son prénom sur Facebook. Le résultat sera annoncé lors de la Journée mondiale du rhinocéros, le 22 septembre.

    20 Septembre 2018
  • Allemagne: cinq félins dont deux lions s'échappent d'un zoo

    Faune sauvageLes cinq félins qui s'étaient échappés d'un zoo dans l'ouest de l'Allemagne ont été retrouvés et capturés vendredi, ont annoncé à l'AFP les autorités locales.

    01 Juin 2018
  • Une journée pour les océans

    Faune sauvageCe 8 juin, la planète célèbre la Journée mondiale des Océans. Elle vise à nous rappeler l’importance de l’océan comme source de vie. Proclamée il y a dix ans à l’occasion du Sommet de la Terre et des Nations Unies qui s’est tenu à Rio de Janeiro, elle a pour but de nous sensibiliser sur notre rôle dans la préservation de la qualité des milieux marins et de leurs ressources.

    08 Juin 2016
  • Les espèces menacées en 3 chiffres clés

    Faune sauvageLe 11 mai est une journée de sensibilisation consacrée aux espèces menacées dans le monde. Quelques chiffres montrent l’accélération inquiétante de ce phénomène.

    11 Mai 2018