La vidéosurveillance dans les abattoirs reste facultative


  • La vidéosurveillance dans les abattoirs reste facultativePhoto : Shutterstock
  • Protection/ Elevage

    L’amendement voté à l’Assemblée nationale prévoit une expérimentation de la vidéosurveillance dans les abattoirs pendant deux ans, sur la base du volontariat.

    AFP

    L'Assemblée nationale a voté dans la nuit de dimanche à lundi le principe d'une expérimentation de la vidéosurveillance dans des abattoirs volontaires pour veiller au bien-être animal, plutôt qu'une obligation de caméras, après de vifs échanges. Les députés ont voté à main levée un amendement de Loïc Dombreval (LREM) au projet de loi agriculture et alimentation en faveur de cette expérimentation de caméras aux postes de saignée et de mise à mort, pour deux ans et avec l'accord des représentants du personnel. Ces vidéos seront consultables en interne, à des fins d'autocontrôle, et par les services vétérinaires.

    Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a donné un avis de « sagesse positif » à la mesure, qu'il a présentée comme un « compromis ». « Je préfère que les inspecteurs vétérinaires accompagnent et (le cas échéant) sanctionnent plutôt que les installer derrière des écrans vidéos », a-t-il aussi lancé.

    « Régression et reniement »

    L'amendement d'Olivier Falorni (non-inscrit) qui prévoyait une obligation de la vidéosurveillance a été rejeté. Le député avait présidé en 2016 la commission d'enquête parlementaire sur les abattoirs, créée après les images chocs d'abattoirs diffusées par l'association L214, montrant des bêtes mal étourdies ou accrochées vivantes notamment. « Régression et reniement », a accusé sur twitter le député, au temps de parole très réduit, voyant dans l'expérimentation « un rideau de fumée grotesque ».

    M. Falorni était parvenu à faire voter par l'Assemblée en janvier 2017 l'obligation de caméras dans les abattoirs, via sa proposition de loi sur le « respect de l'animal en abattoir », qui n'a jamais été adoptée définitivement. L'Assemblée nationale « préserve l'opacité des abattoirs », a réagi pour sa part L214, dans la  nuit.

    Les partis politiques divisés

    « Face à des vidéos d'abattoirs isolées mais qui nous heurtent tous, nous défendons une solution équilibrée pour le bien-être animal: formation et sensibilisation plutôt que stigmatisation d'une profession », a estimé le groupe majoritaire LREM sur le même réseau social.

    Mais le sujet a divisé la plupart des camps. Porte-parole LREM, Aurore Bergé a ainsi estimé que « la transparence rétablit la confiance », ajoutant que « nous avons pris un engagement et nous devons nous y tenir », en référence à la promesse du candidat Macron de mettre en place cette vidéosurveillance dans les abattoirs. Au total, neuf députés LREM ont voté l'amendement Falorni.

    « Est-ce qu'on veut un big brother? », a interrogé à l'inverse leur collègue « marcheur » Nicolas Démoulin, demandant s'il faudrait également des caméras par exemple dans les établissements pour personnes âgées. La droite s'est montrée également partagée, Eric Diard plaidant que la vidéo est un gage de « protection des salariés » mais Jean-Charles Taugourdeau évoquant un « engrenage hallucinant ». Les élus MoDem se sont dits favorables à une expérimentation permettant de « poser des jalons » notamment face à une opinion publique très favorable aux caméras.

    Le projet de loi prévoit par ailleurs le doublement des sanctions en cas de mauvais traitements sur les animaux (portées à un an d'emprisonnement et à 15.000 euros d'amende), et la création d'un nouveau délit visant à réprimer les mauvais traitements envers les animaux commis dans les transports et les abattoirs. Dans chaque abattoir, une personne responsable de la protection animale devra en outre être désignée. De plus les lanceurs d'alerte parmi le personnel seront protégés, ont voté les députés.

     


    Autres articles à lire

  • Abattoirs : une enquête sur les dérives d’un système

    ProtectionEnvoyé spécial diffuse ce soir sur France 2 un reportage tourné dans trois abattoirs français, montrant la réalité de la souffrance animale, mais aussi des personnes qui y travaillent.

    16 Février 2017
  • Des cochons maltraités pour produire du jambon de Parme

    ProtectionPlusieurs associations dénoncent les dessous de la production du jambon de Parme, ainsi que des jambons de San Daniele et de Toscane, suite à une vidéo choc tournée dans six élevages en Italie.

    29 Mars 2018
  • Carrefour veut poser des caméras dans ses abattoirs

    ProtectionLe distributeur Carrefour a annoncé qu'il allait faire passer un audit à tous les abattoirs qui le fournissent en viande pour sa marque de distributeur (MDD), et ensuite leur demander d'installer des caméras, au nom de ses engagements en faveur du bien-être animal. Mais est-ce que ce sera vraiment efficace ?

    19 Janvier 2019
  • Brigitte Bardot adresse une lettre au ministre de l'Agriculture

    ProtectionBrigitte Bardot, présidente de la fondation éponyme, adresse une lettre à Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture qu'elle appelle ''ministre de la Souffrance''. Une supplique suite aux deux nouvelles vidéos tournées par L214 dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • Des pipeaux pour dénoncer les tromperies de l’agroalimentaire

    ProtectionLundi 19 juin, la Nouvelle Seine, une péniche en plein Paris, accueillait la soirée des Trophées des bêtes noires de la pub. Une cérémonie officielle et décalée pour remettre des prix à des spots, affiches ou campagnes publicitaires trompant le consommateur sur le traitement des animaux.

    20 Juin 2017
  • Bien-être animal : les entreprises s’engagent de plus en plus

    ProtectionD’après une étude menée auprès de 99 entreprises agroalimentaires à l’international, près des trois quarts s’engagent à respecter le bien-être animal et à faire preuve de plus de transparence sur le sujet. Encore à la traîne, la France tend néanmoins à rattraper son retard en la matière.

    13 Février 2017
  • Vidéo choc de L214 : Des vaches à hublot traitées comme des machines

    ProtectionUne nouvelle vidéo de l’association L214 dénonce aujourd’hui les dérives de l’élevage intensif des animaux. Des images commentées par Nagui montrent des vaches percées pour des expériences sur l’alimentation afin qu’elles produisent plus de lait. Abominable !

    20 Juin 2019
  • Monoprix retire les œufs de poules élevées en batterie de ses rayons

    ProtectionDepuis le 11 avril, les clients des magasins de cette marque de distribution ne trouvent plus dans leurs rayons d'œufs issus de poules élevées en batterie. Bio, plein air, au sol, en volière ou encore en batterie, comment faire la différence ? Un exemple à suivre pour les magasins d'alimentation.

    12 Avril 2016
  • La Californie interdit la vente d’animaux d’élevage en animalerie

    ProtectionLa Californie est le premier État américain à promulguer une loi interdisant la vente de chiens, de chats et de lapins provenant d’élevages intensifs dans les animaleries, dès le 1er janvier 2019.

    24 Octobre 2017
  • Intrusion dans un abattoir : 4 militants et un photographe condamnés

    ProtectionQuatre militants de la cause animale et un photographe ont été condamnés lundi à des amendes allant jusqu'à 3.000 euros par le tribunal correctionnel de Versailles pour s'être introduits en avril dans un abattoir porcin à Houdan (Yvelines).

    11 Septembre 2018
  • Abattoirs : des « Nuits debout » contre l'exploitation animale

    ProtectionL’association végan « 269 Life Libération Animale », opposée à toute forme d’exploitation animale, a lancé mardi soir un mouvement de protestation en organisant des viellées nocturnes devant près de 80 abattoirs, principalement en France.

    27 Septembre 2017
  • Le plan d'action du gouvernement pour le bien-être animal

    ProtectionBroyage des poussins mâles, castration à vif des porcs, poules pondeuses… Le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a présenté mercredi dans l’Allier la feuille de route du gouvernement pour améliorer le bien-être animal. Celle-ci comprend des dispositions existantes, des éléments de la future loi Alimentation et des mesures à l’étude.

    29 Août 2018
  • L’Europe veut bannir l’élevage des lapins en cages

    ProtectionMardi 14 mars, les eurodéputés ont adopté une résolution invitant les éleveurs de lapins à revoir les normes de leur élevage afin d’améliorer le bien-être des quelque 340 millions de lapins qui vivent reclus dans des cages minuscules en Europe.

    15 Mars 2017
  • Deux nouveaux abattoirs dénoncés par L214 pour maltraitance

    ProtectionC’est encore par une vidéo que l’association de protection animale L214 vient de dénoncer les maltraitances sur les animaux dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • Les députés ne veulent pas de caméras dans les abattoirs

    ProtectionTrop coûteuse, mettant une pression sur les salariés, la mesure qui proposait de placer des caméras de surveillance dans les abattoirs vient d’être rejetée par les députés réunis en commission.

    14 Décembre 2016
  • L214 sur le banc des accusés

    ProtectionLe procès de deux membres de L214, dont son cofondateur Sébastien Arsac, qui devait se dérouler ce lundi a été reporté à la rentrée. Les deux activistes seront jugés pour avoir tourné clandestinement en 2016 des images dans l'abattoir de Houdan.

    12 Juin 2017
  • Un an de prison requis pour maltraitance animale dans un abattoir

    ProtectionAu tribunal correctionnel d'Alès, le procureur a requis un an de prison avec sursis contre le principal prévenu du premier procès pour maltraitance animale dans un abattoir français.

    23 Mars 2017
  • L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeuses

    ProtectionL’association publie des images tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules dans la Somme et demande à ce que le gouvernement vote pour l’interdiction des élevages en cage alors que 90 % des Français y sont favorables.

    15 Mai 2018
  • Une nouvelle vidéo choc dans un abattoir

    ProtectionUn troisième abattoir est mis en cause dans une vidéo choc diffusée ce mardi matin par l’association L214. Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a ordonné aux préfets de procéder sans délai à une inspection des abattoirs sur la protection animale.

    29 Mars 2016
  • Loi agricole : les inquiétants reculs pour la condition animale

    ProtectionLe projet de loi doit être voté à l’Assemblée nationale la semaine prochaine, alors que les mesures phares concernant la condition animale – la fin des poules pondeuses en cage et le contrôle vidéo en abattoirs – ont été retirées.

    16 Mai 2018