Santé du chien : les tiques en 5 questions


  • Santé du chien : les tiques en 5 questionsPhoto : Shutterstock
  • Chiens/ Santé

    Le retour des beaux jours, propice aux balades avec votre animal, marque également la reprise de l’activité des tiques. Quels sont les risques, comment les prévenir, comment retirer les indésirables… quelques « piqûres » de rappel :

    Que sont les tiques ?

    Comme les aoûtats, les tiques appartiennent à la famille des acariens. On les trouve principalement en forêt et dans les jardins, au printemps et en automne, mais elles peuvent également peupler les parcs et les squares des agglomérations. Les chiens des campagnes ET des villes sont donc exposés aux risques de contamination véhiculés par les tiques. Ces dernières, par l’intermédiaire de leur salive, peuvent en effet transmettre des maladies à l’homme ainsi qu’aux animaux, les chiens étant particulièrement exposés lors de leurs promenades ou activités en plein air.

    À quel moment de l’année représentent-elles un risque ?

    C’est au moment des intersaisons, à l’automne et au printemps, que les tiques sont les plus actives. Elles apprécient peu les températures trop froides ou les climats chauds et secs, et profitent du changement de saison pour se multiplier. Le mois de mai représente généralement un pic d’activité pour les tiques, mais en France, pays tempéré, on peut trouver des tiques tout au long de l’hiver. Un phénomène accentué ces dernières années par le réchauffement climatique.

    Peuvent-elles transmettre des maladies à nos animaux ?

    Les tiques peuvent notamment transmettre différents parasites et bactéries aux chiens, responsables de plusieurs pathologies :

    – La maladie de Lyme (comme pour les humains). Les symptômes peuvent se déclarer plusieurs mois après la morsure de la tique, et ne sont pas toujours facilement détectables ou sont difficiles à associer aux tiques. Il s’agit généralement de fatigue et de fièvre.

    – La piroplasmose est une maladie potentiellement mortelle pour l’animal. Elle se manifeste généralement par des urines foncées, des vomissements et une tendance à boiter les jours suivant la morsure de la tique.

    – L’ehrlichiose. Les symptômes visibles sont des saignements de nez et une perte d’appétit.

    En cas de doutes ou d’apparition de symptômes, il faut consulter d’urgence un vétérinaire. Détectée à temps, la piroplasmose se traite notamment très bien chez le chien : une seule injection (Imidocarb dipropionate) suffit à éliminer la maladie chez un animal atteint, et permet de le protéger pendant plus d'un mois. Cette injection peut aussi être faite de manière préventive.

    Comment prévenir les risques ?

    Pour protéger les animaux contre ces maladies, il est recommandé d’utiliser des antiparisitaires externes, qui peuvent se trouver sous forme de colliers, de sprays, de pipettes ou même de comprimés. Attention à ne pas appliquer un produit pour chien sur des chats. Pour qu'ils soient efficaces contre les tiques, il faut également s’assurer que ces produits sont bien acaricides.

    Les animaux les plus sensibles peuvent être traités tout au long de l’année. Dans tous les cas, il faut veiller à choisir des produits adaptés à chaque animal. Le docteur vétérinaire Laetitia Barlerin recommande un traitement « à la carte. Il faut trouver le plus adapté à son animal et à son mode de vie. Il faut également bien veiller au poids et à l’âge de l’animal. Un animal peut avoir l’âge recommandé mais pas forcément le poids, comme un chihuahua, par exemple. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à se tourner vers son vétérinaire ».

    Il existe également des vaccins contre la piroplasmose et la maladie de Lyme chez le chien. Là encore, la prise de décision doit se faire au cas par cas, en demandant conseil à de son vétérinaire et en discutant de l’opportunité de faire vacciner l’animal, s’il se trouve par exemple dans une zone à risques.

    Que faire en cas de morsure ?

    Après une balade en forêt, il est vivement recommandé de brosser son chien. Cela peut l’aider à se débarrasser d’éventuels petits branchages piquants coincés entre ses poils, mais ce rituel permet aussi et surtout de vérifier qu’il n’a pas attrapé de tique. 

    Si tel est le cas, il faut immédiatement retirer la tique, idéalement avec un tire-tique (que l’on trouve en pharmacie ou chez un vétérinaire), et continuer son inspection. Il est important de retirer la tique le plus tôt possible. Car plus l’acarien reste dans la peau de l’animal, plus le risque de transmission de bactéries ou de parasites est élevé.

    Il est recommandé de surveiller l’état de son chien après lui avoir retiré une tique, et d’être attentif à l’apparition d’éventuels symptômes (décrit plus hauts). En cas de doutes, une consultation chez le vétérinaire s’impose.

    Localiser les tiques

    Le site Tiques et France met à disposition des cartes interactives pour localiser, en fonction des saisons, les zones à risques. L’ANSES, l’Agence nationale de sécurité sanitaire et alimentaire, lance également un projet de science participative, en collaboration avec l’Inra et de l’École nationale vétérinaire de Maisons-Alfort. Via un site internet et une application pour téléphone mobile, les promeneurs sont invités à signaler toute morsure de tique, sur humains ou sur animaux. Les utilisateurs reçoivent alors des conseils, et grâce à leurs signalements, des cartes de présence de tiques peuvent être élaborées. Les données récoltées devraient également permettre la mise en place d’actions de prévention ciblées, et aider les chercheurs à améliorer leurs connaissances des tiques pour mieux comprendre et prévenir la maladie de Lyme.

    A lire aussi : Les conseils pour passer de bonnes vacances avec son chien


    Autres articles à lire

  • Comment évaluer de l’état d’un animal victime d’un accident ?

    ChiensCette chek-list de 7 gestes vous permettra d’avoir une idée assez précise de son état de santé sur les conseils de Dany et Patrice Boudot du Centre de formation cyno-aquatique et de secourisme de la Meuse Terre-neuve 55.

    16 Juin 2016
  • Les vétos de la Lekkarod au service d’athlètes à quatre pattes

    ChiensLa troisième édition de la Lekkarod, course internationale de chiens de traîneau, s’est déroulée du 14 au 22 mars en Savoie. Une équipe de 11 vétérinaires bénévoles a assuré le suivi quotidien des sportifs canins, dont le respect et le bien-être sont au cœur de la philosophie de l’événement.

    23 Mars 2018
  • Canicule : certains chiens souffrent plus que d’autres

    ChiensEn période de canicule, des chiens sont plus sensibles que d’autres aux fortes températures. Il faut donc redoubler de vigilance pour éviter des complications médicales.

    08 Août 2018
  • L’obésité du labrador est d’origine génétique

    ChiensLes travaux d’une équipe de chercheurs américains ont mis en évidence la mutation d’un gène responsable chez le labrador et le flat coated retriever de leur embonpoint, voire leur obésité.

    04 Mai 2016
  • 5 risques pour les chiens en promenade l’été

    ChiensTiques, chenilles et moustiques ne sont pas sans danger pour votre chien à l’arrivée de la période estivale. Voici les principaux risques à identifier et nos conseils vétérinaires pour profiter du grand air avec lui tout en veillant à sa santé.

    16 Juin 2017
  • Une journée pour lutter contre la rage

    ChiensCe vendredi 28 septembre, c’est la Journée mondiale contre la rage. Si, dans notre pays, les rares cas de rage répertoriés ont toujours concerné des animaux (chiens, pour la plupart) introduits de manière illégale sur notre territoire et contaminés dans leur pays d’origine, il est utile de faire vacciner les siens contre cette maladie mortelle.

    28 Septembre 2018
  • Soigner par le toucher

    ChiensOstéopathie et acupuncture sont des méthodes douces dont les champs d’application dépassent ceux des «simples» problèmes locomoteurs.

    02 Avril 2017
  • Surveiller un chien diabétique

    ChiensUn diabète mal équilibré est une source de problèmes, un peu comme si votre animal subissait un vieillissement accéléré au niveau de ses artères, de ses reins, de ses yeux, sans compter un risque accru de cancer. Il faut donc le surveiller de près !

    15 Décembre 2015
  • Un régime sans le stresser

    ChiensQue ce soit en raison d’un surpoids, d’un diabète, d’une allergie, de calculs à répétition, d’une insuffisance rénale, etc., le vétérinaire peut décider de lui prescrire un régime diététique particulier. Reste à le lui faire accepter!

    06 Décembre 2016
  • Mon vieux chien devient insomniaque

    ChiensLes troubles du sommeil chez les chiens âgés sont souvent le signe d’un problème médical. Une visite chez le vétérinaire s’impose pour en trouver les origines.

    01 Avril 2016
  • Qui et quand vermifuger ?

    ChiensDes vers dans son intestin ? Ce n’est ni glamour ni bon pour la santé de votre animal… ou la vôtre. Une bonne raison pour le vermifuger d’office !

    04 Octobre 2018
  • Le sport à domicile en hiver

    ChiensSi rien ne vaut une balade en plein air, un froid polaire peut dissuader les plus courageux de nos chiens de mettre le nez dehors. L’occasion de tester les sports d’intérieur…

    26 Décembre 2018
  • Comment réagir s’il vient d’avaler mes médicaments

    ChiensQuelques bons réflexes à connaître.

    01 Mars 2016
  • Comment protéger son chien de la leishmaniose ?

    ChiensQuarante mille chiens sont infectés chaque année sur notre territoire par cette parasitose que l’on ne sait pas guérir. Il existe toutefois un traitement à vie, lourd et coûteux.

    03 Août 2018
  • Cani-triathlon : quels sports pratiquer avec son chien ?

    ChiensPour la 3ème année consécutive, la clinique vétérinaire Zatozte organise une journée spécialement dédiée au meilleur ami de l’homme, et aux sports pouvant se pratiquer avec lui. L’activité phare reste bien évidemment le cani-triathlon !

    03 Octobre 2018
  • Jouer avec lui, c'est bon pour sa santé

    ChiensLe jeu n’est pas réservé aux chiots et aux chatons, même s’il en faut très peu pour amuser ces derniers. Le jeu a des vertus à tout âge… même pour vous!

    07 Mai 2017
  • Comment bien bander son animal ?

    ChiensUn bon bandage maintient la compresse et protège la blessure. Pensez à museler votre chien pour éviter les risques de morsures. Suivez les conseils de Dany et Patrice Boudot du Centre de formation cyno-aquatique et de secourisme de la Meuse Terre-neuve 55 pour effectuer des bandages au poil..

    17 Juin 2016
  • Mon animal a la diarrhée, que faire ?

    ChiensCette question peut paraître simple, pourtant la diarrhée est un signal complexe. Est-ce un chien ? Un chat ? Est-il jeune ou vieux ? Y a-t-il d’autres symptômes ? Bref, une simple diarrhée peut signifier une multitude de choses en fonction du contexte. Mylène Hirsch, vétérinaire à la clinique 'Le 100' (Beauvais), nous aide à y voir plus clair.

    21 Novembre 2018
  • Comment savoir si sa mue est normale ?

    ChiensChiens et chats perdent des poils toute l’année, avec des pics avant l’été et l’hiver. Mais parfois, la mue se prolonge ou s’intensifie. Est-ce normal?

    02 Mai 2019
  • Quel est le plus gros danger pour nos chiens pendant l'été?

    ChiensOu comment éviter que la période estivale ne se transforme en cauchemar mortel pour nos amis à quatre pattes...

    04 Juillet 2017