L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeuses


  • L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeusesPhoto : Capture écran vidéo L214
  • Protection/ Elevage

    L’association publie des images tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules dans la Somme et demande à ce que le gouvernement vote pour l’interdiction des élevages en cage alors que 90 % des Français y sont favorables.

    À quelques jours de l’examen du projet de loi sur l'agriculture et l'alimentation à l’Assemblée nationale, L214 interpelle l’opinion publique et le gouvernement sur la condition animale. Dans une nouvelle vidéo publiée lundi 14 mai, l’association dévoile des images chocs tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules, situé dans la Somme (Hauts-de-France).

    Selon L214, la vidéo a été tournée début avril 2018, dans un établissement de poules pondeuses « produisant des œufs pour Matines, premier producteur d’œufs français (3 milliards d’œufs par an) ». On peut y voir des poules confinées et en surpopulation, certaines étant déplumées, d’autres piétinant dans leurs excréments. Les images montrent également la présence d’animaux morts.

    En parallèle de ces prises de vues, la vidéo diffuse le discours du député LR Thibault Bazin défendant l’élevage, en avril dernier. Il évoquait alors des « volailles joyeuses » dans ce type d’élevages, plus aptes à vivre à l'intérieur qu’à l'extérieur. « Et puis en bâtiment, il y a un truc sympa : les copains », avait-t-il ajouté…

    Pour L214, ces « paroles contrastent fortement avec la réalité de ce qu’endurent les oiseaux ». Mais également avec une forte attente sociétale en faveur d’une amélioration des conditions de vie des animaux d’élevage. Selon un sondage Yougov, 90 % des Français seraient favorables à l'interdiction de l'élevage en cage. Certaines entreprises agroalimentaires, enseignes de distribution, ou bien encore sociétés de restauration collective et d’hôtellerie ont déjà compris cette demande, et se sont engagées « à bannir les œufs de poules en cage de leur approvisionnement au plus tard en 2025 », souligne L214.

    Une mobilisation avant le vote à l’Assemblée nationale

    Pour l’association, c’est désormais au gouvernement de prendre ses responsabilités, alors que la fin des élevages en cage des poules pondeuses faisait partie des promesses de campagne d’Emmanuel Macron. En 2017, il s’était engagé à interdire, d’ici à 2022, les œufs de poules en batterie.

    Mais le gouvernement fait désormais volte-face. À l’issue des États généraux de l’alimentation, un projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable a vu le jour, comprenant un chapitre dédié au « Respect du bien-être animal ». Or, ce dernier a été vidé de sa substance en avril, lors de son examen en commission des affaires économiques. Les différents amendements relatifs au bien-être animal, concernant la fin des élevages en cage des poules pondeuses, mais également le contrôle vidéo dans les abattoirs, ou bien encore la réduction et l’encadrement du transport d’animaux vivants, ont été rejetés.

    À partir du 22 mai, le projet de loi sera examiné en séance publique à l’Assemblée nationale. De nouveaux amendements seront alors déposés en faveur d’une amélioration de la condition animale. Pour inciter les députés à voter en faveur de ces amendements et mobiliser l’opinion publique, L214 annonce la mise en ligne toute cette semaine d’autres vidéos, et renvoie à sa pétition en ligne Stop aux cages.


    Autres articles à lire

  • Le CIWF fixe 4 priorités de l’abattage en France

    ProtectionA la veille des conclusions de la commission d’enquête parlementaire sur les conditions d’abattage des animaux de boucherie, le CIWF qui a été auditionné en mai dernier, fixe 4 priorités sur les modifications à apporter dans la filière dont les pratiques avaient été dénoncées via des vidéos tournées en caméra cachée par L214.

    19 Septembre 2016
  • La vidéosurveillance dans les abattoirs reste facultative

    ProtectionL’amendement voté à l’Assemblée nationale prévoit une expérimentation de la vidéosurveillance dans les abattoirs pendant deux ans, sur la base du volontariat.

    28 Mai 2018
  • Maltraitance : la souffrance des chèvres dans l’industrie du mohair

    ProtectionUne enquête réalisée par Peta Asia révèle de graves cas de souffrance animale dans l’industrie du mohair, en Afrique du Sud, incitant plusieurs marques d’habillement, dont H&M, Gap et Zara, à cesser leur approvisionnement en laine de mohair.

    03 Mai 2018
  • Les députés ne veulent pas de caméras dans les abattoirs

    ProtectionTrop coûteuse, mettant une pression sur les salariés, la mesure qui proposait de placer des caméras de surveillance dans les abattoirs vient d’être rejetée par les députés réunis en commission.

    14 Décembre 2016
  • Bien-être animal : les entreprises s’engagent de plus en plus

    ProtectionD’après une étude menée auprès de 99 entreprises agroalimentaires à l’international, près des trois quarts s’engagent à respecter le bien-être animal et à faire preuve de plus de transparence sur le sujet. Encore à la traîne, la France tend néanmoins à rattraper son retard en la matière.

    13 Février 2017
  • Sophie Marceau interpelle les députés contre la souffrance animale

    ProtectionL’actrice s’engage aux côtés de L214 pour dénoncer les conditions d’un élevage industriel de poules pondeuses en Bretagne, et appelle les députés à mettre fin au « supplice vécu chaque année par 33 millions de poules pondeuses ».

    22 Mai 2018
  • 36 parlementaires contre le broyage des poussins

    ProtectionLa campagne de sensibilisation de l’association de protection L214 a finalement touché le cœur de 36 députés et sénateurs qui ont soumis la question du sort des 50 millions poussins mâles au ministre de l’Agriculture.

    12 Août 2015
  • La fin de l'élevage amateur

    ProtectionEn janvier 2016, les particuliers qui vendent une portée devront se déclarer éleveurs. Jérôme Languille, chef du bureau de la Protection animale au ministère de l’Agriculture, nous explique pourquoi.

    01 Décembre 2015
  • De nouveau l'horreur dans un abattoir

    ProtectionCette fois-ci, c'est une vidéo tournée dans l'abattoir de Limoges qui est présentée par l'association de protection animale L214. Un pas de plus semble être franchi dans l'horreur puisque ce sont des vaches gestantes qui sont abattues. Leurs fœtus meurent par asphyxie tandis que leurs mères se débattent.

    04 Novembre 2016
  • Deux nouveaux abattoirs dénoncés par L214 pour maltraitance

    ProtectionC’est encore par une vidéo que l’association de protection animale L214 vient de dénoncer les maltraitances sur les animaux dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • L214 dénonce de graves dérives dans un élevage de poules

    ProtectionLes lanceurs d’alerte de L214 pointent du doigt, à travers une nouvelle vidéo choc, un élevage de poules en batterie en Vendée, fournissant, selon l’association, le groupe Panzani.

    30 Mai 2017
  • La Californie interdit la vente d’animaux d’élevage en animalerie

    ProtectionLa Californie est le premier État américain à promulguer une loi interdisant la vente de chiens, de chats et de lapins provenant d’élevages intensifs dans les animaleries, dès le 1er janvier 2019.

    24 Octobre 2017
  • Monoprix retire les œufs de poules élevées en batterie de ses rayons

    ProtectionDepuis le 11 avril, les clients des magasins de cette marque de distribution ne trouvent plus dans leurs rayons d'œufs issus de poules élevées en batterie. Bio, plein air, au sol, en volière ou encore en batterie, comment faire la différence ? Un exemple à suivre pour les magasins d'alimentation.

    12 Avril 2016
  • L214 jugé pour avoir placé des caméras dans un abattoir

    ProtectionLe procès de deux militants de L214, dont le cofondateur, Sébastien Arsac, s’ouvre aujourd’hui. Ils sont jugés pour avoir caché des caméras de surveillance dans l’abattoir de Houdan, en décembre dernier.

    04 Septembre 2017
  • L214 sur le banc des accusés

    ProtectionLe procès de deux membres de L214, dont son cofondateur Sébastien Arsac, qui devait se dérouler ce lundi a été reporté à la rentrée. Les deux activistes seront jugés pour avoir tourné clandestinement en 2016 des images dans l'abattoir de Houdan.

    12 Juin 2017
  • L214 condamnée à 6 000 euros d'amende

    ProtectionDeux militants de l'association ont été condamnés à 6 000 euros d'amende pour s'être introduits dans l'abattoir de Houdan en décembre 2016. Les images tournées avaient pour but de montrer et de dénoncer l'étourdissement des cochons au CO2.

    09 Octobre 2017
  • Bruxelles : une cinquantaine de lapins en colère

    ProtectionDes militants de l'association Compassion in World Farming (CIWF) déguisés en lapins ont manifesté leur mécontentement au Conseil de l'Union européenne, à Bruxelles, concernant les conditions de vie dans les élevages de lagomorphes destinés à finir dans nos assiettes. Présente le 17 mai dernier, Aurélia Greff, porte-parole du CIWF, donne son éclairage sur ce combat.

    19 Mai 2016
  • Loi agricole : les inquiétants reculs pour la condition animale

    ProtectionLe projet de loi doit être voté à l’Assemblée nationale la semaine prochaine, alors que les mesures phares concernant la condition animale – la fin des poules pondeuses en cage et le contrôle vidéo en abattoirs – ont été retirées.

    16 Mai 2018
  • Le plan d'action du gouvernement pour le bien-être animal

    ProtectionBroyage des poussins mâles, castration à vif des porcs, poules pondeuses… Le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a présenté mercredi dans l’Allier la feuille de route du gouvernement pour améliorer le bien-être animal. Celle-ci comprend des dispositions existantes, des éléments de la future loi Alimentation et des mesures à l’étude.

    29 Août 2018
  • Le délit de maltraitance animale devrait être étendu aux abattoirs

    ProtectionLe gouvernement doit annoncer, ce jeudi, en clôture des États généraux de l’alimentation, de nouvelles mesures contre la maltraitance animale, concernant notamment les transports d’animaux vivants et les abattoirs.

    21 Décembre 2017