Cosmétiques : l'Europe pour l’arrêt mondial des tests sur animaux


  • Cosmétiques : l'Europe pour l’arrêt mondial des tests sur animauxPhoto : Shutterstock
  • Protection/ Expérimentation

    Les députés européens se sont prononcés, à une écrasante majorité, pour une interdiction, partout dans le monde, de l’expérimentation animale dans le secteur des cosmétiques.

    Avec AFP.

    « L'expérimentation animale ne peut plus être justifiée pour les cosmétiques », ont affirmé les eurodéputés, jeudi 3 mai, dans une résolution votée en séance plénière à Bruxelles à une majorité écrasante : 620 voix pour, 14 contre. Par ce texte, les députés appellent ainsi l'Union européenne et les différents États membres à soutenir le « développement de méthodes d'expérimentation novatrices et humaines » au nom d’une « opposition des citoyens » grandissante à la souffrance animale.

    En France, 90 % de la population est opposée à l’expérimentation animale lorsque des méthodes alternatives existent, selon un sondage de la Fondation 30 Millions d’Amis, réalisé en 2018. Un résultat en très nette progression, de 5 points, par rapport à 2003. Tandis qu’à l’échelle de l’Union européenne, un sondage Eurobaromètre publié en 2016 montre que 90 % des citoyens européens souhaitent la mise un œuvre de normes éthiques élevées en matière de bien-être dans le monde.

    Face à ces constats, les députés européens ont donc préparé, début 2018, une résolution permettant à l’Europe d’agir et de faire entendre sa voix à l’échelle internationale, en demandant à ce qu’une réglementation internationale impose, d’ici à 2023, une interdiction similaire à ce qui existe déjà au sein de l’UE, dans le domaine des cosmétiques.

    Depuis 2013, en effet, l'Union européenne interdit tous les tests sur animaux pour l'industrie cosmétique ainsi que la vente de produits testés sur les animaux. Une réglementation stricte qui n’a pas eu d’impact négatif sur le développement du secteur des cosmétiques dans l'UE, assure le Parlement : avec deux millions d'emplois, il est en outre « le plus grand marché de produits cosmétiques au monde ».

    « Je me souviens qu’en 2009, lorsqu'une interdiction européenne concernant l’expérimentation animale dans le secteur cosmétique a commencé à émerger, il y a eu de véritables levées de boucliers et des prédictions alarmistes sur l’effondrement de l’industrie cosmétique en Europe ou bien encore sur l’émergence de gros problèmes de sécurité ou sanitaires. Or on voit bien que rien de tout cela ne s’est produit », constate Audrey Jougla, présidente de l’association « Animal Testing ». Pour elle, le chemin parcouru en seulement moins de 10 ans est encourageant. « On en est aujourd’hui à donner des leçons à nos voisins », remarque-t-elle, non sans ironie. « On constate généralement que lorsque le droit progresse à un endroit, quel que soit le domaine, cela entraîne une dynamique positive générale. Il devient alors beaucoup plus facile pour les autres pays de légiférer, et pour ceux qui ne s’engagent pas sur la voie donnée, la pression est de plus en plus forte pour que des mesures similaires soient adoptées. »

    80 % des pays dans le monde autorisent l'expérimentation animale

    C’est en tout cas ce que semblent espérer les députés européens. Car en l’absence d’interdiction internationale, il reste pratiquement impossible de garantir aux citoyens européens que les produits cosmétiques vendus dans leur pays n’ont pas engendré de souffrance animale. En effet, le Parlement européen a dénoncé le fait que certains cosmétiques sont testés sur des animaux en dehors de l'UE avant d'être testés à nouveau dans  l'UE, avec des méthodes alternatives, ce qui permet à ces produits d'être mis en vente en Europe.

    Environ 80 % des pays dans le monde continuent à autoriser l'expérimentation animale et la commercialisation de produits cosmétiques expérimentés sur des animaux, note le Parlement. Les eurodéputés demandent ainsi à la Commission européenne et aux dirigeants de l'UE de porter cette cause devant les Nations unies, en l'inscrivant à l'ordre du jour de la prochaine session de l'Assemblée générale, et de « faciliter, promouvoir et soutenir » la conclusion d'une convention internationale. « Lapins, hamsters, souris, plusieurs millions d'animaux sont tués chaque année dans les laboratoires du monde entier, alors que pour les cosmétiques, plus rien, aujourd'hui, ne le justifie. Des méthodes de test alternatives existent, qui sont souvent moins chères, plus rapides et plus efficaces », a souligné l'eurodéputée belge Frédérique Ries.

    Une évolution progressive

    La résolution des eurodéputés traduit un changement évident des mentalités concernant l’expérimentation animale. Mais le secteur des cosmétiques n’est pas le seul concerné par le développement de méthodes d’expérimentation scientifique alternatives, n’engendrant pas de souffrance animale. Christiane Laupie-Koechlin, fondatrice du comité scientifique Pro Anima, rappelle que la science a aujourd’hui fait des progrès énormes et que des méthodes de remplacement se développent, et ce, dans de nombreux domaines comme  la toxicologie, la recherche sur le cancer ou encore sur les maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson. Des méthodes qui sont non seulement plus éthiques, mais aussi plus fiables scientifiquement. « Nous avons démontré que l’on peut faire mieux que des recherches incluant des tests sur les animaux. Mais il y a encore un réel manque de financement et de volonté politique pour développer ces méthodes de remplacement », regrette Christiane Laupie-Koechlin.

     


    Autres articles à lire

  • Diesel : Volkswagen accusé de tests sur des singes et des humains

    ProtectionLes constructeurs automobiles allemands Volkswagen, Daimler et BMW doivent affronter les informations données par la presse concernant des tests d'émissions de gaz diesel effectués sur des singes, mais aussi sur des humains.

    29 Janvier 2018
  • En finir avec l'expérimentation animale

    Protection12 millions d’animaux sont sacrifiés chaque année en Europe pour faire avancer la recherche scientifique. C’est 12 millions de trop pour les amoureux des animaux qui entendent bien que la révision de la directive européenne relative à l’expérimentation animale entérine l’abolition pure et simple de cette pratique. Fantasme ou futur possible ? Un dossier à découvrir dans le numéro de septembre de 30 Millions d'amis, actuellement en kiosques.

    05 Septembre 2017
  • Peta dénonce l’expérimentation animale financée par le Téléthon

    ProtectionL’association de lutte contre la souffrance animale dénonce le financement par l’AFM-Téléthon d’expériences «cruelles et inefficaces» sur des chiens malades dans un laboratoire français, vidéo à l’appui.

    01 Décembre 2016
  • Cosmétiques : la Californie interdit les tests sur les animaux

    ProtectionNouveauLe 31 août, la Californie a voté à l’unanimité l’interdiction de vendre des produits cosmétiques testés sur les animaux. Christiane Laupie-Koechlin, fondatrice et secrétaire générale de l’association Pro Anima, nous parle plus en détails de cette avancée.

    19 Septembre 2018
  • « Les expérimentations animales n’ont plus lieu d’être »

    ProtectionLa Journée mondiale des animaux dans les laboratoires, ce 24 avril, est l’occasion pour de nombreuses associations de dénoncer les tests sur les animaux et de rappeler que des méthodes efficaces de substitution existent et sont à développer.

    24 Avril 2017
  • Expérimentation animale : une règle des « trois R » inefficace

    ProtectionDouze millions d’animaux sont sacrifiés chaque année en Europe pour faire avancer la recherche. Une directive européenne encadre depuis 2010 cette pratique mais reste cependant insuffisante.

    28 Février 2018
  • Des cygnes décapités retrouvés sur le bassin d’Arcachon

    ProtectionPlusieurs cygnes décapités ont été retrouvés depuis lundi 9 août, flottant à la dérive sur le littoral du Bassin d'Arcachon (Gironde), une découverte qui a suscité sur les réseaux sociaux l'indignation des riverains et de plusieurs associations, dont la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et son président Allain Bougrain-Dubourg.

    11 Août 2016
  • Belgique : la renarde du CHU de Liège retrouvée morte

    ProtectionNous vous en parlions jeudi : une renarde et ses petits, vivant au CHU de Liège, devaient être déplacés dans un centre de réhabilitation. Mais la maman a été retrouvée morte ce week-end, prise au piège d'un collet. Alors que deux renardeaux ont pu être capturés et mis en sécurité, deux autres sont toujours recherchés…

    23 Mai 2016
  • Bruxelles : une cinquantaine de lapins en colère

    ProtectionDes militants de l'association Compassion in World Farming (CIWF) déguisés en lapins ont manifesté leur mécontentement au Conseil de l'Union européenne, à Bruxelles, concernant les conditions de vie dans les élevages de lagomorphes destinés à finir dans nos assiettes. Présente le 17 mai dernier, Aurélia Greff, porte-parole du CIWF, donne son éclairage sur ce combat.

    19 Mai 2016
  • Alizé : un dauphin du Marineland d’Antibes est décédé

    ProtectionUn communiqué du Marineland d'Antibes annonce que le dauphin, âgé de 24 ans, a succombé à un problème rénal chronique le 12 mai dernier. Sa mort intervient plus d’un an après la disparition de Valentin. L’orque, âgée de 19 ans, est décédée des suites d’une torsion de l’intestin. La série noire continue pour les pensionnaires du parc aquatique .

    17 Mai 2016
  • Refuge saccagé à Montgeron : l’association a besoin d’aide

    ProtectionLe refuge de l’association Animaux sans foyer, à Montgeron, dans l’Essonne, a été saccagé et pillé dans la nuit du 25 décembre. Les animaux sont en état de choc mais saufs. La structure a cependant un besoin urgent d’argent pour réparer les dégâts et sécuriser le site. Une cagnotte en ligne a été ouverte pour récolter les fonds nécessaires.

    03 Janvier 2018
  • Cause animale: le déjà lourd bilan de Donald Trump

    ProtectionDepuis son arrivée au pouvoir, Donald Trump n’a pas vraiment fait progresser la cause animale. En plus d’être le premier président des Etats-Unis en presque 130 ans à ne pas avoir d’animal de compagnie, ses deux fils sont adeptes des safaris de chasse. En seulement 5 mois, il a abrogé et promulgué un nombre considérable de mesures défavorables pour les animaux. Voici donc une liste exhaustive des mesures relatives aux animaux mises en place depuis l’investiture de Donald Trump.

    28 Juin 2017
  • Maltraitance : les limites à l’interdiction de détention d’un animal

    ProtectionLes peines pour maltraitance animale peuvent être assorties d’une interdiction, parfois à vie, de détenir un animal. Si la mesure est essentielle pour lutter contre les atteintes faites aux animaux, elle comporte, en l’état, des limites dans son application.

    07 Juin 2018
  • Diesel : Volkswagen accusé de tests sur des singes et des humains

    ProtectionLes constructeurs automobiles allemands Volkswagen, Daimler et BMW doivent affronter les informations données par la presse concernant des tests d'émissions de gaz diesel effectués sur des singes, mais aussi sur des humains.

    29 Janvier 2018
  • Devenir bénévole pour défendre les ours

    ProtectionL’association Ferus cherche des bénévoles dans les Pyrénées pour informer et sensibiliser les touristes et les habitants sur la présence de l’ours en France, et créer une dynamique en faveur du plantigrade.

    11 Mai 2017
  • « Les expérimentations animales n’ont plus lieu d’être »

    ProtectionLa Journée mondiale des animaux dans les laboratoires, ce 24 avril, est l’occasion pour de nombreuses associations de dénoncer les tests sur les animaux et de rappeler que des méthodes efficaces de substitution existent et sont à développer.

    24 Avril 2017
  • Protection des éléphants : 600 kilos d’ivoire détruits à Nice

    ProtectionL’opération d’envergure a été menée sur la Côte d’Azur afin de lutter contre le trafic et le braconnage des éléphants.

    31 Mai 2018
  • Le chien n'est pas un bien de consommation remplaçable

    ProtectionDécidément, les animaux restent au centre des débats juridiques et la décision de la Cour de cassation du 9 décembre 2015 (dont la publication confirme l’importance) a confirmé que le chien, animal de compagnie, n’est pas susceptible de remplacement au sens de l’article L. 211-9 du Code de la consommation. Cette décision a été abondamment commentée.

    10 Mars 2016
  • Le délit de maltraitance animale devrait être étendu aux abattoirs

    ProtectionLe gouvernement doit annoncer, ce jeudi, en clôture des États généraux de l’alimentation, de nouvelles mesures contre la maltraitance animale, concernant notamment les transports d’animaux vivants et les abattoirs.

    21 Décembre 2017
  • La Garantie de conformité s’applique aux troubles du comportement

    ProtectionA l’occasion d’une plainte d’un acheteur à propos du comportement du chien qacquis auprès d’une éleveuse, le Tribunal d’instance de Musset a eu l’occasion de prononcer, dans une décision du 23 mars 2018 (RG n°11 17-000046), la résolution de la vente d’un chien sur la base de la garantie de conformité appliquée aux troubles du comportement.

    24 Avril 2018