Une maison saine ? Question d'hygiène !

Les astuces du toiletteur


  • Les astuces du toiletteurPhoto : Shutterstock
  • Chats/ Entretien

    Laëtitia Vernet est toiletteuse dans la Drôme. Expérimentée, elle nous livre ses bons tuyaux pour une toilette sans stress.

    Ne pas rater la coupe ou blesser votre animal

    • Si vous utilisez une tondeuse, mettez-y le prix ! Équipez-vous avec du matériel de pro, privilégiez l’acier au plastique, faites affûter régulièrement les têtes de coupe… Et évitez les tondeuses bas de gamme, inefficaces et dangereuses.
    • Mettez votre chat ou votre petit chien en hauteur, sur une table, pour travailler confortablement. S’il est apeuré, attachez-le afin qu’il ne puisse pas sauter brutalement ; il pourrait se blesser.
    • Si vous n’êtes pas à l’aise pour toiletter votre animal, si vous n’en avez pas l’habitude ou si vous avez peur de vous faire mordre ou griffer… faites appel à un professionnel. Au moins les premières fois, pour apprendre les bons gestes !
    Shutterstock

    Le rassurer s’il a peur de l’eau

    Ne commencez jamais par un bain, cela ne ferait qu’empirer la situation. Non seulement vous ne laveriez rien, mais vous ne feriez que resserrer les nœuds, qu’il vaut donc mieux enlever avant (avec une brosse spécifique ou à la tondeuse). Ensuite, seulement, vous pouvez laver, puis bien sécher le poil. Ne passez jamais la tondeuse sur un poil mouillé.

    • Réglez l’eau à température ambiante. Il faut qu’elle ne soit nifroide, ni chaude, mais tiède !
    • N’utilisez le jet que pour le corps et évitez la tête. Faites en sorte qu’il ne reçoive pas d’eau dans les yeux ou les oreilles… Pour la tête, utilisez un gant.
    • Dans la baignoire, au lieu de le forcer à rester au fond, laissez-le poser ses pattes sur le rebord. Le simple fait d’avoir la tête à l’extérieur le rassurera ! N’hésitez pas à mettre un tapis de caoutchouc pour éviter qu’il ne glisse.
    • Même pendant l’été, évitez de laver votre chien au jet d’eau. L’eau est toujours trop froide, et juste après, il ira se rouler dans la terre pour se sécher !
    • Soyez d’une patience à toute épreuve et parlez-lui constamment pour le rassurer.

    Garder le poil de votre animal blanc comme neige

    Vous avez un westie ou un persan chinchilla ? Utilisez exclusivement un shampoing pour pelage blanc ! Non seulement cela empêche le jaunissement du poil (surtout pour les chats, qui se lèchent beaucoup), mais vous obtiendrez un blanc éclatant.

    Optez pour une race blanche au poil « autonettoyant » : berger blanc suisse, husky… Leur poilest tellement imperméable que, même après s’être sali, le chien a juste besoin de s’ébrouer énergiquement pour se nettoyer !

    Nettoyer efficacement un chien à poils longs

    Vous avez un golden retriever, un berger australien, un bouvier bernois, un chien de montagne des Pyrénées… bref, une race avec beaucoup de sous-poil ? Ne lavez jamais votre animal sans avoir au préalable retiré tout le sous-poil. Utilisez une brosse spécifique pour ce « débourrage. S’il n’a pas peur du bruit, séchez-le au séchoir électrique et fignolez à l’extérieur de la maison avec le « pulseur » – idéal pour faire voler les poils morts !

    Lui éviter les coups de soleil

    L’été, en période de fortes chaleurs, ne faites pas l’erreur de tondre ou de couper trop court ! En effet, le poil sert de couche isolante et protège naturellement la peau contre la chaleur et le soleil. Certaines races sont davantage à risque : chats blancs, dalmatiens…