« Plastic Ocean » : la nouvelle campagne choc de Sea Shepherd


  • « Plastic Ocean » : la nouvelle campagne choc de Sea ShepherdPhoto : Sea Sheppherd - FF New York
  • Faune sauvage/ Océans

    La pollution plastique dans les océans est un véritable fléau pour des millions d’animaux marins qui succombent à nos déchets. Pour sensibiliser le plus grand nombre à ce problème, Sea Sheppherd diffuse une vidéo poignante sur les réseaux sociaux.

    Dauphins, tortues, requins … chaque année, plus d’un million d’animaux meurent à cause des débris de plastique déversés en masse dans les mers et les océans. Afin d’alerter sur cette situation et d’inciter chacun à agir, l’ONG Sea Shepherd lance une campagne réalisée avec l’agence FF New York et destinée aux réseaux sociaux. Le but étant de « faire changer les mentalités. En particulier celles des Millenials et Gen Z*,  autour de l'utilisation durable du plastique. »

    Plus de plastique que de poissons

    Peu visible aux yeux des populations éloignées des milieux marins les plus touchés, cette pollution plastique est pourtant colossale. Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), 8,8 millions de tonnes de plastiques rejoignent les mers chaque année. Et il faut savoir qu’un déchet comme un sac plastique met des centaines d’années à disparaître. La disparition d’autres détritus, en plastique plus dur, peut prendre des millénaires.

    La pollution plastique dans les océans est telle qu’une gigantesque décharge flottante s’est constituée dans l’océan Pacifique. Ce « septième continent » s’étend sur une surface de trois fois la France et représente 80 000 tonnes de déchets, alimenté par une production mondiale de plastique qui ne cesse de croitre, dépassant désormais les 320 millions de tonnes par an. Si rien n'est fait pour endiguer ce flux, en 2050 il y aura davantage de plastique que de poisson,  selon une étude de la Fondation Ellen MacArthur.

    Un plongeur britannique filme la polllution plastique lors d'une séance de plongée au large de l'île indonesienne de Bali. 

    La souffrance des tortues marines

    Les tortues marines  font partie des plus de 600 espèces marines directement impactées par la présence de déchets dans les océans. Leur principale menace provient des sacs en plastique, qu’elles confondent avec des méduses ou d’autres sources de nourriture. « Cela provoque une occlusion … mais elles ont toujours faim, alors elles continuent de manger. Ca s’accumule, ça s’accumule, et elles finissent par imploser. Ou bien elles souffrent tellement qu’elles sentent qu’elles doivent cesser de manger. Alors elles meurent de faim » explique à l’AFP Casper van de Geer, directeur du Local Ocean Conservation, qui prend en charge les tortues en détresse de Watamu, au sud-est du Kenya.

    La lutte contre le plastique à usage unique

    « Les plastiques envahissent les océans à une échelle sans précédent. Comme une espèce envahissante, elle est en train d'anéantir la faune océanique et de s'emparer de son habitat, alerte le capitaine Alex Cornelissen, PDG de Sea Shepherd Global. Les êtres humains sont à blâmer pour l'introduction de cette substance, la plus mortelle et si nous n'arrêtons pas sa progression, le poids de plastique des  océans sera plus important que toute la vie animale combinée. Mais nous pouvons renverser la vapeur, nous pouvons arrêter cette invasion. Ce que nous avons causé, nous devons maintenant le réparer. Arrêter la production et l'utilisation de plastiques à usage unique. Ensemble, nous pouvons nettoyer les océans et faire en sorte que ce que nous enlevons reste à l'extérieur. »

    Bouchons, briquets, emballages, rasoirs, bouteilles, pailles, couverts, film fraicheur … le plastique à usage unique représente 50% du plastique produit dans le monde. Et seulement 9% de ce plastique est recyclé à l’échelle de la planète.  Pour agir, les consommateurs peuvent réduire leur utilisation de ces produits, en supprimant l’usage des pailles, en refusant les sacs en plastique jetables, ou en évitant les bouteilles en plastiques.

     

     

    *Appellations de sociologie désignant la génération née dans les années 1980 et 1990 pour les Millenials, et entre le milieu des années 1990 et la fin des années 2000 pour la Gen Z.


    Autres articles à lire

  • Qui sont les tortues marines, fascinantes sentinelles des océans ?

    Faune sauvageApparues il y a 110 millions d’années, les tortues marines sont aujourd’hui menacées par les dangers que nous faisons peser sur nos océans. Pour mieux connaître et protéger ces incroyables voyageuses, Robert Calcagno, directeur de l’Institut océanographique de Monaco, publie un ouvrage de référence sur le sujet.

    15 Décembre 2017
  • La sexualité de nos animaux 44/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui, une question de taille(s)...

    15 Mai 2016
  • Biodiversité : les aires marines protégées sont-elles efficaces ?

    Faune sauvageUne équipe de recherche franco-portugaise s'est intéressée à l'efficacité des aires marines selon leurs réglementations. Résultat, si la zone n'est que faiblement protégée, aucun bénéfice écologique n'est observé.

    05 Septembre 2018
  • Comment sauver le phoque moine ?

    Faune sauvageIl est aujourd’hui le phoque le plus menacé sur la planète. 600 à 700 se répartiraient sur l’est de la Méditerranée et sur quelques côtes atlantiques. A Monaco, à l’occasion de l’OceanWeek, organisé par La Fondation Prince Albert II de Monaco, une journée à été consacrée aux moyens mis en œuvre pour sa préservation.

    18 Avril 2018
  • Le blanchissement des coraux touche aussi les récifs profonds

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne indique que le blanchiment de la Grande Barrière de corail ne se limite pas, comme on le pensait, aux faibles profondeurs.

    13 Septembre 2018
  • Comment agir pour la protection des mammifères marins ?

    Faune sauvageAlors que la Journée internationale de la baleine vient d’avoir lieu, le 19 février, Sandra Guyomard, présidente de l’association Réseau-Cétacés, nous parle plus en détail de l’importance de sensibiliser le public à la condition des cétacés et aux actions que l’on peut mener à son échelle.

    21 Février 2019
  • Abysses : découverte de 3 nouvelles espèces de poissons-limaces

    Faune sauvageDes chercheurs britanniques ont découvert trois nouvelles espèces de poissons situées à 7500 m sous la surface de l’océan Pacifique. Ils ne possèdent ni écailles, ni arêtes !

    18 Septembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 29/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'amour à plusieurs.

    30 Avril 2016
  • La tortue « Tirelire » n’a pas survécu

    Faune sauvageLa tortue marine thaïlandaise surnommée Tirelire pour avoir avalé 915 pièces de monnaie est morte à la suite de complications pendant l’opération visant à extraire les 5 kg de pièces de son corps.

    21 Mars 2017
  • Dans l’Arctique canadien avec la licorne de mer

    Faune sauvageDe tous les cétacés, le narval est celui qui a sollicité le plus l’imagination des scientifiques. À quoi donc servait sa corne torsadée, cette unique défense, apanage des mâles, à quelques exceptions près ? Un mystère en partie résolu…

    08 Janvier 2018
  • Deux bébés phoques échoués sont soignés à l’aquarium de Biarritz

    Faune sauvageDeux jeunes phoques malmenés par les tempêtes hivernales ont été retrouvés échoués sur les plages basques et landaises et recueillis par le centre de soin de l’Aquarium de Biarritz avant d’être relâchés.

    23 Janvier 2018
  • Journée mondiale des océans : comment lutter contre le plastique ?

    Faune sauvageVendredi 8 juin est une journée internationale de sensibilisation au sort des océans. Cette année, elle est centrée sur le thème de la pollution plastique, qui tue 1 million d'oiseaux de mer et 100 000 mammifères marins par an.

    08 Juin 2018
  • Hécatombe au cœur de la Grande barrière de corail

    Faune sauvageClassé au patrimoine mondial de l’humanité, le vaste ensemble de coraux au large de l’Australie a subi des pertes « catastrophiques » lors d’une vague de chaleurs en 2016, l’une des quatre périodes de blanchiment depuis 1998.

    19 Avril 2018
  • Plage : le plastique menace la reproduction des tortues marines

    Faune sauvageDes scientifiques britanniques ont découvert une quantité importante de micro-plastiques au fond des plages de Chypre, là où les tortues marines pondent leurs œufs.

    26 Septembre 2018
  • 19 février : Journée mondiale de la baleine

    Faune sauvageLe 19 février est la Journée mondiale de la baleine. Par extension, cette journée est également consacrée à la défense et la protection de l'ensemble des mammifères marins et autres habitants aquatiques, comme les requins-baleines. Daniel Jouannet, membre actif de l’association Megaptera, explique en quoi consiste le programme de suivi du plus grand poisson cartilagineux au large de Djibouti, en Afrique de l’Ouest.

    19 Février 2016
  • Découverte du premier 'piranha' amateur de chair

    Faune sauvageUn fossile de poisson ayant vécu il y a plus de 150 millions d’années a été découvert en Allemagne. Ses dents et sa mâchoire suggèrent qu’il serait le premier poisson osseux à avoir mangé d’autres… poissons !

    25 Octobre 2018
  • Un navire de pêche arraisonné en Afrique pour pêche aux ailerons

    Faune sauvageUne opération conjointe entre les autorités locales et les défenseurs de la mer a permis une descente sur une opération d’aileronnage de requins par un navire de pêche européen au large des côtes d’Afrique Centrale.

    01 Octobre 2018
  • Une « pouponnière de requins » découverte dans les eaux irlandaises

    Faune sauvageDes milliers d’œufs de requins réunis au même endroit, voilà ce qu’ont découvert des chercheurs en enquêtant sur les récifs coralliens irlandais.

    17 Novembre 2018
  • Il n'y aura pas de vaste sanctuaire marin dans l'Antarctique

    Faune sauvageLa Commission de conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique échoue à créer le plus grand sanctuaire marin après sa réunion à Hobart, en Tasmanie. Les gouvernements présents ne sont pas tombés d'accord, alors que ce projet était soutenu par 22 des 25 membres de la Commission et plus de 2,7 millions de personnes dans le monde.

    02 Novembre 2018
  • La raie Mobula : protégez-la !

    Faune sauvageVous avez dit raie mobula ? C'est elle, sa voilure et son gigantisme sont connus des plongeurs qui ont eu la chance de nager avec ces splendeurs des mers tropicales. L'association Longitude 181 Nature lance une bouteille à la mer sur le net pour que cette population sous-marine continue d'émerveiller les yeux qui les observent derrière leur masque de plongée parmi les coraux.

    18 Mars 2016