« La condition animale est devenue un véritable enjeu de société »


  • « La condition animale est devenue un véritable enjeu de société »Photo : JohnnyMilliard - Creative Commons
  • Protection/ Droit

    La présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis nous explique toute l’importance de la création du Code de l’animal, étape majeure dans le grand mouvement actuel en faveur du droit animalier.

    Animaux-Online : Que représente l’émergence de ce Code pour la Fondation ?
    Reha Hutin
     : Grâce à la Fondation 30 Millions d’Amis, qui agit pour faire progresser leurs droits, les animaux ont enfin leur propre Code. C’est très symbolique et cela illustre la place que l’animal occupe dans notre société. Depuis la reconnaissance du caractère vivant et sensible des animaux dans le Code civil – que nous avons obtenue en 2015 après 2 ans d’intenses batailles législatives – force est de constater que la condition animale est devenue un véritable enjeu de société. Nous ne pouvons que nous en réjouir. Le Code de l’animal est une nouvelle étape majeure du droit animalier et la Fondation 30 Millions d’Amis se devait d’en être à l’origine.

    Jean-Pierre Marguénaud, co-auteur du Code de l'animal et Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis ©Fondation 30 Millions d’Amis

    A-O : Concrètement, quel est le contenu de ce Code ?
    RH
     : Ce Code de l’animal a nécessité plus d’un an de travail. Il regroupe les milliers de dispositions françaises et européennes ainsi que les grandes décisions jurisprudentielles qui concernent l’animal de compagnie, de ferme, sauvage ou apprivoisé, qui étaient dispersés auparavant dans les 7 codes principaux qui régissent notre rapport aux animaux (les codes civil, pénal, de procédure pénale, rural et de la pêche maritime, de l’environnement, des collectivités territoriales et de la santé publique). En cela, il est l’outil indispensable qui manquait à tous les praticiens du droit animalier, qu’ils soient professionnels (magistrats, procureurs, avocats, vétérinaires…), enseignants, chercheurs ou étudiants.

    A-O : Pour les animaux, quelle serait la prochaine étape juridique ?
    RH
     : La réforme du Code civil de 2015 a « placé » les animaux entre les « Personnes » et les « Biens ». Avec la création du Code de l’animal, il est désormais pertinent de préparer pour eux la prochaine étape, à savoir la reconnaissance de la personnalité juridique des animaux selon des modalités auxquelles nous travaillons déjà. Notre droit étant très attaché à la division bipartite « Personnes/Biens », plutôt que de créer une catégorie propre aux animaux avec une modification du Livre II du Code civil, la Fondation 30 Millions d’Amis a toujours considéré que la « personne » est une catégorie suffisamment souple pour pouvoir les y accueillir. En témoigne l’existence des personnes morales, dotées de la personnalité juridique pour des raisons techniques.

    A-O : Pour la protection animale, que signifierait cette reconnaissance de la personnalité juridique des animaux ?
    RH 
    : C’est fondamental. Doter l’animal de compagnie de la personnalité juridique permettra d’en faire un véritable sujet de droit, de le protéger pour son intérêt propre en le distinguant de celui de son actuel propriétaire. La Fondation 30 Millions d’Amis s’est entourée de juristes et de praticiens du droit et participe à de nombreux colloques et séances de travail pour définir les contours de cette nouvelle réforme. Elle est à l’initiative de ce grand mouvement en faveur du droit animalier. D’autres organismes de protection animale ou collectifs de magistrats lui ont emboîté le pas et cela contribue très largement à l’amplifier. Mais il faut se rendre à l’évidence : l’ensemble de ces réflexions, de ces travaux devra nécessairement trouver une traduction législative. Pour cela, il faudra pouvoir compter sur une véritable ambition politique, une véritable volonté politique !

     

    Code de l'animal, sous la direction de Jean-Pierre Marguénaud et de Jaques Leroy. LexisNexis. 49 €


    Autres articles à lire

  • Un premier diplôme en France pour le droit des animaux

    ProtectionAlors que le code civil a fait évoluer le statut juridique de l’animal, l’université de Limoges a créé le premier diplôme universitaire consacré à la question complexe et méconnue du droit animal. Une initiative soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis.

    07 Décembre 2016
  • Un syndic d'immeuble peut-il m'interdire de posséder un animal ?

    ProtectionUn règlement de copropriété ne peut, en aucun cas, interdire de posséder, dans son appartement ou sa maison, un animal domestique familier et non dangereux. C’est la loi.

    03 Janvier 2016
  • Nouvelle réglementation pour les orques et les dauphins

    ProtectionLa ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, a signé un arrêté visant à améliorer le bien-être des cétacés dans les parcs animaliers.

    04 Mai 2017
  • Les avocats au chevet de l’animal

    ProtectionMaître Desvallon, avocate au Barreau de Paris, a créé un groupe réunissant vingt avocats du Barreau de Paris pour travailler à la création d’un statut juridique propre à l’animal, inexistant aujourd’hui.

    24 Novembre 2017
  • Un Code de l'animal voit le jour en France grâce à 30 Millions d'Amis

    ProtectionÉdité par la Fondation 30 Millions d’Amis, ce Code rassemble les articles de lois défendant les droits des animaux et constitue une nouvelle étape d’envergure après l’évolution historique du Code civil en 2015, reconnaissant les animaux comme des êtres sensibles.

    26 Mars 2018
  • 6 mesures phares de protection animale réclamées par les Français

    ProtectionÉlevage, corrida, expérimentation : un sondage Ifop réalisé pour la Fondation 30 Millions d’Amis met en avant les principales mesures que les Français souhaitent voir mises en œuvre afin de mieux protéger les animaux.

    19 Février 2018
  • Maltraitance : les limites à l’interdiction de détention d’un animal

    ProtectionLes peines pour maltraitance animale peuvent être assorties d’une interdiction, parfois à vie, de détenir un animal. Si la mesure est essentielle pour lutter contre les atteintes faites aux animaux, elle comporte, en l’état, des limites dans son application.

    07 Juin 2018
  • La Garantie de conformité s’applique aux troubles du comportement

    ProtectionA l’occasion d’une plainte d’un acheteur à propos du comportement du chien qacquis auprès d’une éleveuse, le Tribunal d’instance de Musset a eu l’occasion de prononcer, dans une décision du 23 mars 2018 (RG n°11 17-000046), la résolution de la vente d’un chien sur la base de la garantie de conformité appliquée aux troubles du comportement.

    24 Avril 2018
  • Sensibilisation des enfants aux animaux : le rôle de l’école

    ProtectionIntellectuels, associations et entreprises proposent de faire entrer un enseignement éthique et pratique sur les animaux dans les écoles.

    23 Février 2017
  • Les animaux au cinéma : pour de meilleurs contrôles

    ProtectionUne vidéo choquante prise pendant le tournage du film américain 'Mes vies de chien' provoque de vives réactions et pose la question de l’utilisation des animaux dans l’industrie du cinéma.

    20 Janvier 2017
  • Peut-on faire de son animal son héritier ?

    ProtectionDécédée à l’âge de 95 ans, Jeanne Augier, la célèbre propriétaire du Negresco, à Nice, avait prévu de léguer une partie de sa fortune aux animaux dont elle a toujours été une grande amoureuse. Une partie seulement car le droit français ne permet pas toujours de faire de son animal son unique héritier.

    09 Janvier 2019
  • Corrida, abattoirs, maltraitance : l’offensive judiciaire se durcit

    ProtectionLa SPA a annoncé avoir déposé plainte contre les organisateurs de corridas en France et prépare d’autres actions judiciaires « contre les tortionnaires des bêtes ». L’ensemble des associations de la cause animale se battent ainsi pour que leurs combats, portés depuis de nombreuses années, fassent enfin évoluer la loi en faveur des animaux.

    10 Novembre 2017
  • La liste positive d’une passionnée

    ProtectionA peine diplômée en droit animalier*, Célia Fontaine a reçu le prix Jules-Michelet de la Fondation 30 Millions d’Amis pour sa proposition de loi d’une Liste positive des mammifères exotiques détenus par les particuliers.

    25 Avril 2018
  • Une pétition contre l'euthanasie d'un animal en bonne santé

    ProtectionEn France, tout propriétaire d'un animal de compagnie peut le faire euthanasier sans motif exigé. Aucune loi ne l'interdit. C'est ainsi que, parfois, un chien ou chat en bonne santé peut être amené chez un vétérinaire si sa famille n’en veut plus, et être endormi définitivement. Une pratique qui va pourtant à l’encontre des valeurs de nombreux vétérinaires…

    20 Avril 2016
  • Un manifeste pour exhorter les politiques à s’engager pour les animaux

    ProtectionDans la perspective des échéances électorales de 2017, 26 organisations de protection animale se sont rassemblées au sein du Collectif AnimalPolitique, mutualisant ainsi et de manière totalement inédite dans leur histoire, leurs expertises et leurs expériences. L’objectif est clair: contribuer, à travers 30 propositions concrètes, réalistes et immédiatement applicables, à imposer la question animale au cœur des préoccupations des politiques français.

    23 Novembre 2016
  • Disparition : Tom Regan, théoricien du droit des animaux

    ProtectionLe philosophe américain, auteur d’un ouvrage fondateur pour la pensée moderne sur la condition animale, est décédé à l’âge de 78 ans. Il laisse en héritage la notion de droits moraux et de respect des animaux, comme l’explique son traducteur en français, Enrique Utria.

    21 Février 2017
  • Une loi pour abolir la chasse à courre pourrait voir le jour

    ProtectionDes députés de différentes couleurs politiques soutiennent une proposition de loi visant à interdire la chasse à courre, pratique à laquelle plus de 80% des Français seraient opposés.

    07 Février 2018
  • Isabelle Dudouet-Bercegeay : Un parti pour les animaux

    ProtectionCoprésidente du parti animiste, cette diplômée en sciences agronomiques et techniques entend, avec les siens, mettre la cause animale au cœur du débat politique. En attendant de faire élire ses candidats aux législatives…

    02 Décembre 2016
  • La reproduction des dauphins en captivité n'est pas interdite

    ProtectionLe Conseil d'Etat a annulé lundi un arrêté ministériel interdisant la reproduction des dauphins en captivité, comme le demandaient trois parcs marins dont le Marineland à Antibes.

    29 Janvier 2018
  • La Chine, nouvel eldorado pour les spectacles d’orques ?

    ProtectionEn Europe et aux Etats-Unis, les parcs SeaWorld tentent de se conformer aux attentes d’un public de plus en plus sensibilisé, en s’engageant à ne plus élever d’orques en captivité. En Asie, la société veut se développer en Chine, où les parcs aquatiques ont, malheureusement, le vent en poupe.

    28 Mars 2017