La ferme de tous les espoirs


  • La ferme de tous les espoirsPhoto : Arnaud Beinat
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    À la ferme de Suzi Handicap Animal, les animaux blessés oublient leur calvaire passé auprès de Stéphanie Lisicki. Cassés par la vie, les accidents ou les hommes, ces éclopés se remettent de leurs blessures à l’âme et au corps.

    Quand ils broutent, Winnie et Iris se déplacent en claudiquant lourdement. Mais ils marchent, ce qui est en soi remarquable. Le premier est un pottok âgé de 7 ans qui a un jour posé le sabot sur un piège à renard. Si Winnie a réussi à s’en dégager seul, ce fut au prix d’une jambe broyée qu’il a fallu amputer. Laissé à son sort pendant trois ans, puis vendu sur un site Internet, il a été récupéré par l’association Suzi Handicap Animal qui l’a enfin fait soigner. Ce furent pour lui des mois de harnais pour redresser sa colonne vertébrale, puis d’autres mois pour lui faire accepter une prothèse. A ses côtés se tient Iris, une petite ponette de 12 ans. Une fois opérée d’une tumeur au pied, elle fut, comme Winnie, abandonnée par son propriétaire. Sans doute unis par le malheur d’avoir perdu une jambe, les équidés appareillés sont désormais inséparables et profitent en duo de l’herbe grasse de Normandie.

    La petite chèvre Flora a été laissée sans soins avec une patte cassée qui s'est consolidée dans cette position. ©Arnaud Beinatdescription

    Suzi Handicap Animal est une association dont l’existence remonte à avril 2014. Sa mission : recueillir les animaux blessés ou handicapés, souvent à la suite d’un long martyre. À sa tête, Stéphanie Lisicki, une jeune femme totalement investie dans la cause animale : « Je baigne dedans depuis toujours : ma mère tenait déjà un refuge. Le nom de Suzi vient d’une jument handicapée que j’ai eue à l’âge de 8 ans. J’en ai pris soin pendant 14 ans, je ne me séparais jamais d’elle, je l’emmenais en vacances. Elle est morte il y a cinq ans… ».

    Soumis, comme tout refuge, aux contrôles des services vétérinaires, Suzi Handicap Animal abrite déjà une trentaine de chiens, une soixantaine de chats, une trentaine de chevaux, des chèvres, cochons, moutons, et lapins, et même un furet et un cochon d’Inde. Tout ce petit monde vit dans et autour d’une ferme de 4 hectares située à Montreuil-au Houlme, dans l’Orne, au lieu-dit Le Fonteny. Stéphanie y consacre toutes ses journées, soutenue dans sa tâche par une dizaine de bénévoles. « J’espère bientôt pouvoir trouver une solution pour avoir une autre personne à temps plein lorsque les travaux seront terminés, car nous abritons déjà près de 130 animaux et il y a beaucoup de travail ».

    Georges et Tartine, dont il est tombé amoureux. ©Arnaud Beinat

    L’entraide comme règle

    Beaucoup de travail et beaucoup de souffrance aussi. Car ces protégés pansent les blessures d’un parcours impensable. Ici, un chat aux pattes arrière coupées au sabre ; là, un mouton aux genoux cassés ; plus loin, des chiens qui se traînent, le dos rompu… Ainsi, Cheyenne et Pinta, deux petits chevaux shetland, se remettent-ils peu à peu d’une vie brisée. Cheyenne a eu les yeux si abimés dans le cirque où il travaillait qu’on a dû les lui enlever d’urgence. Pinta est une jument borgne et incontinente, très probablement battue. Pour lui nettoyer sans risque l’arrière-train, Stéphanie doit l’endormir. L’oeil qui lui reste, Pinta le prête bien volontiers à son inséparable compagnon privé de la vue.

    Sans doute conscients de leurs faiblesses, les animaux qui ont eu la chance de se retrouver dans la ferme de Stéphanie laissent derrière eux une partie de leurs instincts. Comme si leurs malheurs supprimaient leurs différences et les obligeaient à l’entraide. Warrior, une petite chienne frappée d’ataxie, une pathologie neuro-musculaire qui lui enlève tout équilibre, dort en compagnie de deux chats, l’un borgne et l’autre paralysé.

    Privée de ses yeux, Cheyenne compte sur Pinta, elle-même borgne. ©Arnaud Beinat

    Dans une autre pièce à nettoyer en continu à cause de l’incontinence de certains sujets, il y a Sparky, un chien loup tchèque dont la mère fut irradiée à Tchernobyl. Né lourdement handicapé, le chiot a été récupéré par Stéphanie après trois jours de voyag en camion : « On lui a retiré une patte qui lui avait poussé dans le cou, l’autre est atrophiée et il souffre d’une inversion du coeur ». Sparky se déplace dorénavant avec un petit chariot qui lui offre une certaine autonomie. Très habile sur ses pattes arrière, il adore jouer avec ses congénères. Parmi ceux-ci, Buzuka est une chienne croisée labrador exfiltrée de Roumanie par l’une des associations locales qui travaillent avec Suzi. On lui avait tranché le museau à la hache. C’est un chirurgien de Deauville qui l’a opérée pour qu’elle respire de nouveau par le nez. En dépit de sa « gueule cassée », Buzuka déborde d’affection et tente de lécher le visage de Stéphanie.

    Suzi Handicap reçoit une quinzaine de demandes de placement par jour. Elles émanent majoritairement des autorités après qu’elles ont retiré un animal à son propriétaire. Il y a par ailleurs de nombreux abandons, souvent pour cause d’incontinence. Sans vergogne, certains propriétaires veulent parfois récupérer leur animal une fois celui-ci remis en forme, une démarche que Suzi Handicap refuse catégoriquement de cautionner.

    Avec son museau tranché, Buzuka tente d'embrasser Stéphanie. ©Arnaud Beinat

    Une réponse au handicap

    Même si leur chemin s’arrête souvent pour toujours à la ferme de Fonteny, ce n’est pas un malheur pour ces animaux. Bien au contraire ! Ce refuge est l’endroit de tous les espoirs. Comme celui d’être aimé et d’aimer à nouveau. C’est le cas de Georges, un perroquet de 3 ans et demi auquel il manque une patte, mais qui a conservé son caractère et son autorité au point qu’il est devenu le patron d’un groupe de chiens incontinents et paralysés. Il est même tombé amoureux de Tartine, une petite cocker qui a été démembrée. Capable de prononcer son nom, le volatile veille sur elle et devient agressif dès qu’on y touche : « S’il a décidé qu’on ne la prenait pas pour le bain du matin, ce n’est pas la peine d’insister, plaisante Stéphanie. Il va pincer ou mordre ! ».

    Françoise, petit poussin d'élevage au bec déformé, a également trouvé refuge dans les mains de Stéphanie. ©Arnaud Beinat

    Promis à une mort certaine à la naissance à cause d’un bec déformé, un petit poussin de batterie a été remis à l’association par un stagiaire étudiant en agriculture qui voulait prouver que l’animal pouvait vivre, pour peu que l’on s’adapte à son problème. Car l’association ne se contente pas de recueillir des éclopés ; elle apporte une réponse possible à leur handicap pour améliorer leurs conditions de vie. Une prothèse coûte 1000 euros pour un chat, mais 5 000, voire 10 000 euros pour un cheval. Les soins vétérinaires se chiffrent à 7 000 euros par mois, auxquels s’ajoute un budget annuel de fonctionnement de 16 0 000 euros. Les membres de l’association organisent des randonnées à moto et des soirées pour récolter des fonds, et ouvrent aussi les portes de la ferme aux écoles. Loin d’effrayer les enfants, la rencontre de Bichou, un amour de cochon de 3 ans, dont la colonne vertébrale a été consolidée par des plaques en acier, les ravit et leur enseigne l’essentiel de l’existence.


    Autres articles à lire

  • Happy Feet : la gygis sauvée des eaux à Tahiti

    Vivre ensembleLa Société d’Ornithologie de Polynésie « Manu » s’est mobilisée pour sauver une gygis, baptisée Happy Feet, et plusieurs autres oiseaux et oisillons menacés par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur les îles de Tahiti et Moorea en janvier.

    27 Janvier 2017
  • Un chien parcourt des milliers de kilomètres en kayak

    Vivre ensembleDepuis deux ans, Nirvana fait le tour de la Méditerranée en kayak avec son maître. Cette ancienne chienne errante a embarqué à bord après une escale il y a deux ans. Elle n'a depuis jamais quitté le pagayeur.

    24 Mai 2016
  • La biographie d’Arthur, ex-chien errant

    Vivre ensembleDe la jungle d’Équateur à la Suède, Arthur est un de ces chiens qui ont une histoire hors du commun. Mikaël Lindnord, son maître, relate son parcours atypique dans un livre intitulé 'Le Chien qui a traversé la jungle pour trouver une famille'. Ce récit a aussi pour objectif de sensibiliser à la cause des animaux errants.

    23 Mai 2016
  • Un photographe découvre une famille de lynx devant sa maison

    Vivre ensembleUn résident d’Alaska a eu la belle surprise de découvrir une maman lynx et ses petits, un matin, sur le porche de sa maison. Cette visite impromptue a donné lieu à une rare et émouvante séance photos.

    03 Octobre 2017
  • Trois phoques gris et deux veaux marins ont repris le chemin du large

    Vivre ensembleBalou, Constance, Mathieu, Rosi et Dominique ont pris la mer durant le week-end de Pâques. Avant d'être relâchés, ces cinq mammifères marins sont passés par le centre de soins de la Ligue de protection des animaux de Calaisis suite à leur naufrage sur une plage du Pas-de-Calais.

    31 Mars 2016
  • Vinaigrette, entre chien et loup

    Vivre ensembleAprès avoir été suivie pour des troubles du comportement, elle est arrivée au refuge breton de Coat Fur en 2011. Sur cette terre d’accueil pour les loups, l’hybride partage son quotidien avec une vingtaine d’autres animaux.

    02 Novembre 2017
  • Les pionniers de la protection animale

    Vivre ensembleChristian Zuber, Jean-Pierre Hutin, Brigitte Bardot... Notre volonté de nous engager trouve souvent sa source dans des modèles: les précurseurs de la protection animale. Ils sont quelques uns à avoir ouvert la voie à une plus grande considération des animaux et de leur bien-être. Portraits

    09 Mars 2017
  • Une fillette prouve à ses parents les bienfaits d’un chat à la maison

    Vivre ensembleRomesa, une Texane de 11 ans, a impressionné les internautes grâce à sa dissertation de six pages relayée sur les réseaux sociaux, destinée à convaincre ses parents d’adopter un chat.

    29 Juin 2017
  • Un Moscovite sauve un chien d’un étang gelé

    Vivre ensembleLe 7 novembre dernier, un chien imprudent s’est retrouvé piégé par la glace sur l’étang Shagovsky, à Kostroma, une ville russe située à 300 km au Nord de Moscou.

    18 Novembre 2016
  • Virgule, le teckel de Stéphane Bern, repose en paix

    Vivre ensembleVirgule, l'un des teckels de Stéphane Bern, s'est éteint. L'animateur a twitté, hier, sa peine. Si, comme lui ou d'autres maîtres endeuillés, vous avez perdu votre compagnon à quatre pattes et que vous vous posez des questions sur comment gérer sa disparition, la rédaction d'Animaux-online aborde les diverses possibilités pour vous aider à prendre vos dispositions.

    23 Mars 2016
  • Penguin, la pie qui sauva toute une famille

    Vivre ensembleAprès le grave accident qui la laisse entièrement paralysée, Sam Bloom, une mère de famille australienne, s’enfonce dans une profonde dépression. Jusqu’au jour où, tel un ange gardien, une pie tombée du ciel lui redonne le goût de vivre…

    21 Septembre 2018
  • Le touchant départ à la retraite d'un cheval de police aux US

    Vivre ensembleAprès trois ans passés auprès de la patrouille de police à cheval de la ville d'Omaha, Blaze, un cheval de 18 ans, prend sa retraite. Son départ a été joliment célébré par ses coéquipiers :

    26 Septembre 2017
  • Le tour de Corse à la rame pour payer un chien d’as

    Vivre ensembleLe tour de Corse en kayak de mer de Clément et Mathieu Schaff leur a permis de récolter plus de 5000 € pour Handi chiens (handichiens.org). Soit près de la moitié du budget nécessaire au financement de la formation d’un guide canin qui s’élève à 13 500 €. Les chiens d’assistance de l’association sont remis à des handicapés pour leur prêter main-forte au quotidien.

    10 Septembre 2015
  • Yurka ou la vraie vie

    Vivre ensembleChaque année, des milliers d’animaux sont victimes de la cruauté humaine. Certains s’en sortent, d’autres non. Yurka aurait pu faire partie de la seconde catégorie, mais le destin l’a placée sur le chemin d’Elsa Meier, ingénieur géologue de 24 ans reconvertie dans la photographie animalière, et son père Antoine.

    12 Août 2018
  • Gloria, des Kids United, dans 30 Millions d'amis

    Vivre ensembleElle a ouvert les portes de sa ménagerie personnelle à la rédaction de 30 Millions d'amis.

    28 Novembre 2016
  • Max le chien héros en Australie

    Vivre ensembleUn chien sourd et en partie aveugle a protégé et secouru une fillette de 3 ans perdue dans le bush australien. Il a reçu les honneurs de la police pour sa belle loyauté.

    10 Mai 2018
  • Beau succès sur internet d’une chanson hommage à l’ourse Cannelle

    Vivre ensembleLe chanteur Damien Kalune a réalisé une chanson dénonçant la disparition de l’ourse Cannelle tuée par un chasseur en 2004. Le clip a été visionné près de 300 000 fois sur les réseaux sociaux. L’artiste se confie pour Animaux-Online sur son engagement pour la préservation de la biodiversité et le respect du vivant.

    16 Janvier 2018
  • Emmanuel et Brigitte Macron adoptent un chien dans un refuge

    Vivre ensembleLe président et son épouse se sont rendus ce week-end dans un refuge de la SPA pour accueillir Nemo, un croisé labrador-griffon noir. Le chien, qui a rejoint l’Élysée avec ses nouveaux propriétaires, succède ainsi à Philae, le labrador de François Hollande.

    28 Août 2017
  • Une chatte londonienne retrouvée en France

    Vivre ensembleMoon Unit, 11 ans, qui avait faussé compagnie à ses propriétaires fin 2007 à Londres, a été récupérée par une association en mai dernier en Essonne. Le périple du félin rescapé reste un mystère.

    11 Août 2016
  • Plume, la poule aux œufs d'or

    Vivre ensembleCette belle faverolles vivant dans la Sarthe a obtenu, en juillet dernier, le titre convoité de Miss Poule 2016. Rencontre avec ce gallinacé distingué et ses heureux propriétaires, la famille Dubois.

    08 Juillet 2017