L’ONU demande à l’Espagne d’interdire les corridas aux enfants


  • L’ONU demande à l’Espagne d’interdire les corridas aux enfantsPhoto : Shutterstock
  • Protection/ Corrida

    Dans un rapport rendu le 8 février, le Comité des droits de l’enfant de l’ONU reconnaît le caractère violent des corridas et demande à l’Espagne, comme cela avait été le cas pour plusieurs autres pays, d’en interdire l’accès aux mineurs.

    L’ONU demande à nouveau à ce que les enfants de moins de 18 ans soient exclus des corridas, que ce soit en tant que spectateurs ou en tant que toreros. Dans un nouveau rapport périodique consacré à l’Espagne et publié le 8 février, le Comité des droits de l’enfant de l’ONU (CRC)* s’inquiète en effet des « effets nocifs » de la tauromachie sur les mineurs dans sa partie consacrée aux violences faites aux enfants. Il demande à ce que les enfants ne soient pas exposés à ces manifestations violentes. Les mêmes conclusions avaient déjà été rendues par le CRC lors de rapports consacrés à six autres nations où les corridas sont pratiquées, dont la France et le Portugal.

    Les écoles taurines dans le collimateur

    « L’impact symbolique de ces nouvelles recommandations de l’ONU est évident, s’agissant du pays où est né la tauromachie, l’Espagne, a réagi Roger Lahana, secrétaire de la Fédération des luttes pour l’abolition des corridas (FLAC) et président de l'association No Corrida. Reste à espérer que ce rapport aura un effet, ajoute-t-il. À l’heure actuelle, cela n’a été que très marginal, voire inexistant, dans les autres pays déjà concernés. Il n’empêche que ce désaveu officiel de la plus haute instance représentant la communauté internationale vis-à-vis de la tauromachie, en particulier à l’encontre de l’Espagne, est un pas de plus vers son abolition ».

    Les préoccupations et recommandations rendues par le CRC ont en effet seulement valeur d’observation, et rien n’oblige les États à mettre en œuvre les réformes demandées. En outre, comme l’a souligné en conférence de presse Gehag Madi, représentant du comité, le CRC ne se positionne pas contre la tauromachie en général et ne demande pas l’abolition de cette pratique, bien qu'elle soit reconnue violente. Pour les experts, ce sont avant tout les enfants qui doivent en être protégés, particulièrement les mineurs formés dans les écoles taurines. On en compte encore une cinquantaine en Espagne, pays où la corrida est inscrite sur la liste du « patrimoine culturel immatériel » national.

    Une préoccupation similaire pour la France

    Cette nouvelle recommandation du CRC n’a pas manqué de faire réagir les associations en France, où le comité avait également demandé, en 2016, à ce que les enfants soient protégés des violences des corridas. Thierry Hély, président de la FLAC, a publié une lettre ouverte au maire de Béziers, Robert Ménard. « Dans la mesure où la mairie de Béziers a versé 140 000 euros sur 5 ans pour son école taurine, où l'on apprend à des enfants toreros l'art de tuer de jeunes animaux, avez-vous l'intention, en conformité avec l'esprit du Comité des droits de l'enfant, d'accorder toujours ces subventions considérables ? » interroge-t-il.

    Les subventions reçues par l’école de Béziers lui permettent de dispenser gratuitement ses cours aux enfants. Il existe en France quatre autres écoles taurines : une à Arles, une autre à Aire-sur-l'Adour et deux à Nîmes. Selon la FLAC, il serait possible d’y inscrire les enfants dès l’âge de 8 ans, et les « meilleurs » élèves commenceraient à tuer leurs premiers veaux dès l’âge de 14 ans. Un entraînement se pratiquant sur des terrains privés, à l’abri des regards, car ces « coups d’essais » sont de véritables massacres, selon les témoignages recueillis par la FLAC.

    Une pétition pour l’abolition de la corrida

    Interdire l’accès des enfants de moins de 18 ans aux corridas et interdire la formation d’enfants dans les écoles taurines pourraient être les premiers pas vers une interdiction totale des courses taurines sur notre territoire. « C’est en inculquant aux enfants le respect de la vie sous toutes ses formes et le rejet de toutes les maltraitances et cruautés envers leurs semblables et les animaux qu’ils deviendront des adultes meilleurs », avait réagi Reha Hutin, la Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, en 2014, lors de la première prise de position du CRC contre la présence d’enfants aux corridas.

    La Fondation, « qui soutient toutes les actions pour faire disparaître ces spectacles de sang et de torture »,  a par ailleurs lancé une pétition « Pour l'abolition de la corrida » en France. Interdite sur notre territoire, la corrida est cependant tolérée dans 10 départements du Sud, au nom d’une « tradition locale ininterrompue ». Selon un sondage Ifop de 2017 commandé par l'Alliance anti-corrida, les trois quarts des habitants de ces départements sont cependant opposés à la corrida.

     

     

    * Le Comité des droits de l’enfant de l’ONU est un groupement d'experts indépendants chargé de contrôler l'application de la Convention internationale des droits de l'enfant des Nations unies par les gouvernements ayant ratifié la Convention.

     


    Autres articles à lire

  • Pérou : la justice rejette une demande d'interdiction de la corrida

    ProtectionLa Cour constitutionnelle péruvienne a rejeté mardi un recours déposé par des associations de protection des animaux qui demandaient l'interdiction de la tauromachie et des combats de coqs, très populaires dans le pays.

    26 Février 2020
  • Baléares : l'interdiction des corridas avec mise à mort annulée…

    ProtectionL'interdiction de la mise à mort des taureaux lors des corridas dans l'archipel espagnol des Baléares a été jugée inconstitutionnelle, a annoncé la Cour constitutionnelle espagnole.

    26 Décembre 2018
  • À Bordeaux, « une autre réalité de la corrida » s’expose

    ProtectionDu 10 au 16 juillet, l’association FLAC anticorrida organise une exposition événement destinée à montrer une image non édulcorée de la tauromachie, à l’heure où de plus en plus de Français se prononcent contre cette pratique.

    04 Juillet 2018
  • Comment protéger les mineurs des violences faites aux animaux ?

    ProtectionExposer les enfants à la violence, notamment celle faite aux animaux, a-t-il des conséquences sur leur comportement ? Des réponses ont été apportées lors du colloque sur ‘La protection de l’enfance contre toutes les formes de violences’ organisé par la députée Samantha Cazebonne qui a déposé un projet de loi visant à interdire l’accès aux corridas aux moins de 16 ans.

    24 Octobre 2019
  • Les Baléares interdisent la mise à mort des taureaux lors des corridas

    ProtectionLe parlement régional de l’archipel des Baléares a voté lundi 24 juillet une loi de protection animale qui devrait conduire à la fin de la corrida dans cette communauté autonome d’Espagne.

    26 Juillet 2017
  • La corrida de nouveau autorisée en Catalogne

    ProtectionL’article d’une loi régionale interdisant la tauromachie en Catalogne vient d'être annulé par la Cour constitutionnelle espagnole.

    20 Octobre 2016
  • Un chanteur reverse les bénéfices de son disque à la cause animale

    ProtectionMoby, auteur-compositeur de musique électro, a annoncé vouloir reverser tous les profits de son nouvel album à des associations qui luttent pour le droit des animaux.

    05 Mars 2018
  • Les animaux abandonnés ont aussi droit à leur Noël

    ProtectionLa SPA célèbre le Noël des animaux avec un refuge éphémère installé à Paris, place de la République, ce week-end. Le but, leur offrir en cette fin d’année une nouvelle famille pour les accueillir.

    05 Décembre 2017
  • Isabelle Dudouet-Bercegeay : Un parti pour les animaux

    ProtectionCoprésidente du parti animiste, cette diplômée en sciences agronomiques et techniques entend, avec les siens, mettre la cause animale au cœur du débat politique. En attendant de faire élire ses candidats aux législatives…

    02 Décembre 2016
  • En Suisse, les homards ne pourront plus être ébouillantés vivants

    ProtectionÀ partir du 1er mars, le pays va interdire de plonger les homards vivants dans de l’eau bouillante sans les avoir préalablement étourdis. Une série d’autres mesures concernant le bien-être ont également été adoptées. Parmi elles, l’interdiction des dispositifs empêchant les chiens d’aboyer.

    12 Janvier 2018
  • La vidéosurveillance dans les abattoirs reste facultative

    ProtectionL’amendement voté à l’Assemblée nationale prévoit une expérimentation de la vidéosurveillance dans les abattoirs pendant deux ans, sur la base du volontariat.

    28 Mai 2018
  • 6 mesures phares de protection animale réclamées par les Français

    ProtectionÉlevage, corrida, expérimentation : un sondage Ifop réalisé pour la Fondation 30 Millions d’Amis met en avant les principales mesures que les Français souhaitent voir mises en œuvre afin de mieux protéger les animaux.

    19 Février 2018
  • Le bien-être animal au cœur des débats politiques

    ProtectionLe sort des poussins mâles broyés, les abandons de l’été… nos politiques semblent découvrir le triste sort des animaux d’élevage et de compagnie dans notre pays. Il n’est jamais trop tard…

    12 Août 2015
  • La Suisse veut limiter la souffrance du homard

    ProtectionLa Suisse étudie un texte de loi visant à mieux traiter le homard en interdisant de plonger le crustacé vivant dans de l’eau bouillante.

    04 Janvier 2017
  • Autopsie : l’ours Mischa a été maltraité pendant des années

    ProtectionL’autopsie de l’ours Mischa, décédé le 12 novembre au zoo-refuge La Tanière – qui l’avait recueilli pour tenter de le sauver –, a révélé plus que des simples négligences... La préfecture du Loir-et-Cher vient de décider du placement provisoire de Bony et Glasha, les deux ours toujours détenus par les dresseurs Poliakov.

    26 Novembre 2019
  • Abattoir : vers un délit de maltraitance à animaux

    ProtectionCe mardi 5 avril, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a révélé les 20 mesures du plan du gouvernement pour le bien-être animal. Ce plan fait suite aux images choquantes tournées dans un troisième abattoir français montrant des maltraitances envers les animaux de boucherie.

    05 Avril 2016
  • Loup : les associations craignent la mort de 40 animaux d’ici décembre

    ProtectionLes défenseurs du loup attendent beaucoup du nouveau plan promis par Nicolas Hulot, qui devrait, dès janvier 2018, repenser entièrement la gestion du prédateur en France pour favoriser la cohabitation avec le pastoralisme. En attendant, les associations craignent que le plafond d’abattage de 40 loups actuellement autorisé ne soit rapidement atteint.

    07 Septembre 2017
  • La lutte s’organise contre les braconniers du web

    ProtectionLe commerce en ligne d’animaux sauvages et de produits dérivés comme l’ivoire représente un vaste marché illégal aujourd’hui de plus en plus contré par l’engagement de grandes sociétés d’Internet. Mais il manque encore un cadre législatif plus strict pour venir en aide aux espèces les plus menacées.

    21 Décembre 2017
  • Réflexions et émerveillements pour comprendre la cause animale

    ProtectionRencontre avec le photographe Laurent Baheux et la philosophe Audrey Jougla, qui publient un livre mêlant images et pensées afin de comprendre, en 12 chapitres clés, les principaux enjeux actuels de la cause animale.

    17 Avril 2018
  • Abattoirs : une enquête sur les dérives d’un système

    ProtectionEnvoyé spécial diffuse ce soir sur France 2 un reportage tourné dans trois abattoirs français, montrant la réalité de la souffrance animale, mais aussi des personnes qui y travaillent.

    16 Février 2017