L’ONU demande à l’Espagne d’interdire les corridas aux enfants

  • 715 vues

  • L’ONU demande à l’Espagne d’interdire les corridas aux enfantsPhoto : Shutterstock
  • Protection/ Corrida

    Dans un rapport rendu le 8 février, le Comité des droits de l’enfant de l’ONU reconnaît le caractère violent des corridas et demande à l’Espagne, comme cela avait été le cas pour plusieurs autres pays, d’en interdire l’accès aux mineurs.

    L’ONU demande à nouveau à ce que les enfants de moins de 18 ans soient exclus des corridas, que ce soit en tant que spectateurs ou en tant que toreros. Dans un nouveau rapport périodique consacré à l’Espagne et publié le 8 février, le Comité des droits de l’enfant de l’ONU (CRC)* s’inquiète en effet des « effets nocifs » de la tauromachie sur les mineurs dans sa partie consacrée aux violences faites aux enfants. Il demande à ce que les enfants ne soient pas exposés à ces manifestations violentes. Les mêmes conclusions avaient déjà été rendues par le CRC lors de rapports consacrés à six autres nations où les corridas sont pratiquées, dont la France et le Portugal.

    Les écoles taurines dans le collimateur

    « L’impact symbolique de ces nouvelles recommandations de l’ONU est évident, s’agissant du pays où est né la tauromachie, l’Espagne, a réagi Roger Lahana, secrétaire de la Fédération des luttes pour l’abolition des corridas (FLAC) et président de l'association No Corrida. Reste à espérer que ce rapport aura un effet, ajoute-t-il. À l’heure actuelle, cela n’a été que très marginal, voire inexistant, dans les autres pays déjà concernés. Il n’empêche que ce désaveu officiel de la plus haute instance représentant la communauté internationale vis-à-vis de la tauromachie, en particulier à l’encontre de l’Espagne, est un pas de plus vers son abolition ».

    Les préoccupations et recommandations rendues par le CRC ont en effet seulement valeur d’observation, et rien n’oblige les États à mettre en œuvre les réformes demandées. En outre, comme l’a souligné en conférence de presse Gehag Madi, représentant du comité, le CRC ne se positionne pas contre la tauromachie en général et ne demande pas l’abolition de cette pratique, bien qu'elle soit reconnue violente. Pour les experts, ce sont avant tout les enfants qui doivent en être protégés, particulièrement les mineurs formés dans les écoles taurines. On en compte encore une cinquantaine en Espagne, pays où la corrida est inscrite sur la liste du « patrimoine culturel immatériel » national.

    Une préoccupation similaire pour la France

    Cette nouvelle recommandation du CRC n’a pas manqué de faire réagir les associations en France, où le comité avait également demandé, en 2016, à ce que les enfants soient protégés des violences des corridas. Thierry Hély, président de la FLAC, a publié une lettre ouverte au maire de Béziers, Robert Ménard. « Dans la mesure où la mairie de Béziers a versé 140 000 euros sur 5 ans pour son école taurine, où l'on apprend à des enfants toreros l'art de tuer de jeunes animaux, avez-vous l'intention, en conformité avec l'esprit du Comité des droits de l'enfant, d'accorder toujours ces subventions considérables ? » interroge-t-il.

    Les subventions reçues par l’école de Béziers lui permettent de dispenser gratuitement ses cours aux enfants. Il existe en France quatre autres écoles taurines : une à Arles, une autre à Aire-sur-l'Adour et deux à Nîmes. Selon la FLAC, il serait possible d’y inscrire les enfants dès l’âge de 8 ans, et les « meilleurs » élèves commenceraient à tuer leurs premiers veaux dès l’âge de 14 ans. Un entraînement se pratiquant sur des terrains privés, à l’abri des regards, car ces « coups d’essais » sont de véritables massacres, selon les témoignages recueillis par la FLAC.

    Une pétition pour l’abolition de la corrida

    Interdire l’accès des enfants de moins de 18 ans aux corridas et interdire la formation d’enfants dans les écoles taurines pourraient être les premiers pas vers une interdiction totale des courses taurines sur notre territoire. « C’est en inculquant aux enfants le respect de la vie sous toutes ses formes et le rejet de toutes les maltraitances et cruautés envers leurs semblables et les animaux qu’ils deviendront des adultes meilleurs », avait réagi Reha Hutin, la Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis, en 2014, lors de la première prise de position du CRC contre la présence d’enfants aux corridas.

    La Fondation, « qui soutient toutes les actions pour faire disparaître ces spectacles de sang et de torture »,  a par ailleurs lancé une pétition « Pour l'abolition de la corrida » en France. Interdite sur notre territoire, la corrida est cependant tolérée dans 10 départements du Sud, au nom d’une « tradition locale ininterrompue ». Selon un sondage Ifop de 2017 commandé par l'Alliance anti-corrida, les trois quarts des habitants de ces départements sont cependant opposés à la corrida.

     

     

    * Le Comité des droits de l’enfant de l’ONU est un groupement d'experts indépendants chargé de contrôler l'application de la Convention internationale des droits de l'enfant des Nations unies par les gouvernements ayant ratifié la Convention.

     


    Autres articles à lire

  • Les Baléares interdisent la mise à mort des taureaux lors des corridas

    ProtectionLe parlement régional de l’archipel des Baléares a voté lundi 24 juillet une loi de protection animale qui devrait conduire à la fin de la corrida dans cette communauté autonome d’Espagne.

    26 Juillet 2017
  • La corrida de nouveau autorisée en Catalogne

    ProtectionL’article d’une loi régionale interdisant la tauromachie en Catalogne vient d'être annulé par la Cour constitutionnelle espagnole.

    20 Octobre 2016
  • Les animaux abandonnés ont aussi droit à leur Noël

    ProtectionLa SPA célèbre le Noël des animaux avec un refuge éphémère installé à Paris, place de la République, ce week-end. Le but, leur offrir en cette fin d’année une nouvelle famille pour les accueillir.

    05 Décembre 2017
  • Les ours exploités dans des fermes à bile bientôt libérés au Viêtnam

    ProtectionLe Viêtnam est en passe de mettre fin définitivement au commerce illégal de la bile d’ours, entraînant la souffrance et la mort de milliers d’animaux. Les ours encore présents dans « des fermes à bile » devraient être libérés et placés dans des refuges spécifiques grâce à l’action et au financement d’ONG comme Animals Asia.

    24 Juillet 2017
  • Les avocats au chevet de l’animal

    ProtectionMaître Desvallon, avocate au Barreau de Paris, a créé un groupe réunissant vingt avocats du Barreau de Paris pour travailler à la création d’un statut juridique propre à l’animal, inexistant aujourd’hui.

    24 Novembre 2017
  • En Savoie, les abattages de 3 loups jugés illégaux

    ProtectionAlors qu’un nouveau « plan loup » peine à être mis en place, le tribunal administratif de Grenoble a donné raison à trois associations de protection animale, l’Aspas, Ferus et One Voice, en jugeant illégaux les abattages successifs de trois loups survenus en 2015 en Savoie.

    18 Octobre 2017
  • En été, adopter c’est être solidaire !

    ProtectionChaque été, les histoires d’abandons de chiens et de chats remplissent les colonnes de la presse et attristent évidemment les amoureux des animaux. Pleins à craquer, les refuges attendent désespérément que des candidats à l’adoption soulagent hommes et animaux.

    03 Août 2016
  • Vers la fin du massacre des phoques sur la banquise ?

    ProtectionLa prochaine saison de chasse commerciale aux phoques débutera le 10 avril sur la côte atlantique du Canada. Des milliers de jeunes phoques se feront massacrer pour leur peau alors même que les débouchés commerciaux s'amenuisent.

    08 Avril 2016
  • Fourrure : Signez la pétition

    ProtectionLa Fondation 30 Millions d’Amis dénonce le massacre de millions d’animaux pour le commerce scandaleux de la fourrure.

    01 Juin 2015
  • Corrida, abattoirs, maltraitance : l’offensive judiciaire se durcit

    ProtectionLa SPA a annoncé avoir déposé plainte contre les organisateurs de corridas en France et prépare d’autres actions judiciaires « contre les tortionnaires des bêtes ». L’ensemble des associations de la cause animale se battent ainsi pour que leurs combats, portés depuis de nombreuses années, fassent enfin évoluer la loi en faveur des animaux.

    10 Novembre 2017
  • Delphinarium : interdiction de la reproduction en captivité confirmée

    ProtectionLe Conseil d'Etat a confirmé l'interdiction de la reproduction des dauphins et des orques en captivité, une disposition d'un arrêté interministériel de mai contesté par trois parcs marins, dont le Marineland d'Antibes.

    02 Août 2017
  • Pour la création d’un secrétariat d’Etat à la condition animale !

    ProtectionDans un manifeste publié par Le Monde, plusieurs personnalités – dont Boris Cyrulnik et Matthieu Ricard – plaident pour que l’animal obtienne une meilleure place dans notre société.

    18 Octobre 2016
  • L'Irlande et l’Italie disent non aux animaux sauvages dans les cirques

    ProtectionDeux nouveaux pays européens viennent s’ajouter à la liste des 41 États dans le monde ayant banni l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques. En France, aucune interdiction de ce type mais de plus en plus de villes refusent d’accueillir les cirques présentant des spectacles avec les animaux.

    13 Novembre 2017
  • Les JO propres avec les chevaux

    ProtectionDeux cavaliers ont été disqualifiés pour brutalité, une autre a renoncé pour préserver son cheval malade… Ces JO seraient-ils ceux de la morale pour les chevaux ?

    16 Août 2016
  • L’Australie veut tuer deux millions de chats errants

    ProtectionEn Australie, la prolifération des chats sauvages serait une des causes de la disparition d’espèces endémiques comme l’opossum ou le numbat. Le continent entend les éradiquer par l’extermination pure et simple de deux millions d’entre eux.

    16 Octobre 2015
  • Meurtre du chat Chevelu : le ras-le-bol des défenseurs des animaux

    ProtectionLe responsable de la mort du chat Chevelu, massacré en mai dernier dans le centre de Draguignan, a été condamné à 6 mois de prison ferme. Pour le Parti animaliste, la forte mobilisation citoyenne autour de ce meurtre exprime un vrai ras-le-bol des défenseurs des animaux qui demandent à ce que des mesures soient mises en place pour mieux prévenir les cas de barbarie et répondre aux problématiques des animaux errants.

    19 Septembre 2017
  • Les animaux au cinéma : pour de meilleurs contrôles

    ProtectionUne vidéo choquante prise pendant le tournage du film américain 'Mes vies de chien' provoque de vives réactions et pose la question de l’utilisation des animaux dans l’industrie du cinéma.

    20 Janvier 2017
  • L214 sur le banc des accusés

    ProtectionLe procès de deux membres de L214, dont son cofondateur Sébastien Arsac, qui devait se dérouler ce lundi a été reporté à la rentrée. Les deux activistes seront jugés pour avoir tourné clandestinement en 2016 des images dans l'abattoir de Houdan.

    12 Juin 2017
  • Disparition : Rob Stewart, grand défenseur des requins

    ProtectionLe cinéaste canadien de 37 ans, grand défenseur de la cause des requins, est mort le 31 janvier suite à un accident de plongée alors qu’il était en train de tourner un nouveau documentaire.

    06 Février 2017
  • L’identification n’est pas indispensable pour un Français sur trois

    ProtectionSi l’identification de son chien ou de son chat est obligatoire en France, elle n’est pourtant pas systématique. Une grande enquête réalisée par TNS-Sofres avec le Fichier national d’identification des carnivores (I-Cad) fait le point sur le sentiment des propriétaires d’animaux sur cette obligation.

    05 Octobre 2016