Stop aux cages : une pétition pour interdire les poules en batterie


  • Stop aux cages : une pétition pour interdire les poules en batteriePhoto : Capture écran vidéo L214
  • Protection/ Elevage

    L’animateur de télévision Stéphane Bern présente une nouvelle vidéo choc de L214, tournée dans un élevage de poules en cage, en Bretagne. Une pétition en ligne a été créée pour demander au gouvernement une loi interdisant ce type de pratique, provoquant « d’intolérables souffrances » chez les animaux.

    Une nouvelle vidéo choc a été mise en ligne par l’association L214 dans la nuit de dimanche à lundi. Cette enquête, réalisée « il y a seulement quelques jours », concerne un élevage industriel de poules pondeuses dans les Côtes-d’Armor, en Bretagne. Une partie de ces œufs est commercialisée dans les supermarchés à la marque Matines, tandis qu’une autre partie de la production de cet élevage est utilisée dans la fabrication de produits à bases d’œufs (les ovoproduits).

    Ces images sont présentées par l’animateur de télévision Stéphane Bern, engagé pour la cause animale. « Les animaux sont des êtres sensibles et sont reconnus comme tels dans le Code civil depuis 2015 », rappelle-t-il en introduction. Or, des millions de poules, à l’instar des « près de 140 000 » de cet élevage, sont encore maintenues dans « un état désastreux » à cause de « conditions d'élevage déplorables », dénonce-t-il.

    Une plainte pour maltraitance a été déposée auprès du Tribunal de Grande Instance de Saint-Malo. La Fondation 30 Millions d’Amis s’est portée partie civile pour appuyer la plainte de L214.

    Par ailleurs, au côté de L214, Stéphane Bern appelle à une mobilisation générale en invitant les Français à signer la pétition en ligne « Stop aux cages », adressée au président Emmanuel Macron pour que soient totalement interdits les élevages de poules en batterie dans notre pays. Selon un sondage OpinionWay réalisé en 2014, 90 % des sondés sont contre ce type d’élevage.

    Mayonnaise, gâteaux, plats préparés : les produits dérivés sont aussi concernés

    Aujourd’hui, environ 68 % des 47 millions de poules élevées en France (soit 32 millions) sont enfermées dans des cages. Emmanuel Macron s’est engagé à interdire la vente d’œufs en boîte issus de ces élevages d’ici à 2022. Mais L214 demande à ce que cette proposition aille plus loin et aboutisse à la fermeture de l’ensemble des élevages de poules en batterie, y compris ceux destinés à la fabrication des ovoproduits. Comme le souligne Stéphane Bern, « les oeufs ne sont pas seulement vendus dans des boîtes en supermarché », ils se trouvent aussi « dans les plats préparés, les biscuits, les gâteaux ou encore dans la restauration ».

    Selon Welfarm, « 40 % des œufs consommés en France le sont sous forme d’ovoproduits. Or, ce marché est approvisionné à 90 % par des élevages en cage ». Contrairement aux œufs en boîte, « la loi n’impose pas d’indiquer le mode d’élevage sur l’emballage des produits contenant des œufs. Pour être certains [qu’un produit] contient bien des œufs provenant d’élevages respectueux des animaux, les consommateurs doivent chercher sur les étiquettes la mention "œufs de poules élevées en plein air" ou la présence du label bio », informe l’association.

    L’industrie agroalimentaire se met au diapason

    La situation s’améliore cependant pour certains produits comme la mayonnaise. À l’instar d’Amora, Maille et récemment Bénédicta, ainsi que de certaines marques de distributeurs comme E. Leclerc et Carrefour, plusieurs industriels se sont engagés à ne plus utiliser d’œufs issus de poules élevées en cage dans la fabrication de leur mayonnaise d’ici quelques années.

    Ces acteurs agro-industriels suivent ainsi un mouvement général, induit par « une opinion publique largement hostile à ce type d’élevage », souligne L214, qui indique que les principales « enseignes de la grande distribution et de l'hôtellerie se sont déjà engagés à exclure, d’ici à 2025, les œufs issus d’élevages en cage ». Ces changements de pratiques impactent l’ensemble de la filière de l’œuf en France, qui doit aujourd’hui se reconvertir. Ainsi, une coopérative de 29 éleveurs de poules appartenant au groupe D’Aucy a annoncé en cette fin d’année sa décision d’arrêter l’élevage de poules en cage d’ici à 2025.

    Pour Stéphane Bern, « les temps changent » et les élevages impliquant la souffrance des animaux ne sont plus dignes de la France, au XXIe siècle. « Désormais, nous devons l’inscrire dans la loi »,  demande-t-il au gouvernement. 


    Autres articles à lire

  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    ProtectionLes enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    20 Juillet 2017
  • Abattoirs : une enquête sur les dérives d’un système

    ProtectionEnvoyé spécial diffuse ce soir sur France 2 un reportage tourné dans trois abattoirs français, montrant la réalité de la souffrance animale, mais aussi des personnes qui y travaillent.

    16 Février 2017
  • Transport des animaux vivants : une situation à faire changer

    ProtectionUne proposition de loi vise à mieux protéger les animaux d’élevage pendant leur transport, en diminuant la durée autorisée des trajets en France et en renforçant les règles pour les voyages hors de l’Union européenne.

    09 Février 2017
  • Chevaux de course : une retraite bien méritée ?

    ProtectionLa Fondation 30 millions d'amis interpelle le monde des courses après la diffusion d'une vidéo de l'association L214 sur les réseaux sociaux tournée dans un abattoir de chevaux en France, dont la moitié sont des galopeurs et des trotteurs.

    21 Décembre 2018
  • La vidéosurveillance dans les abattoirs reste facultative

    ProtectionL’amendement voté à l’Assemblée nationale prévoit une expérimentation de la vidéosurveillance dans les abattoirs pendant deux ans, sur la base du volontariat.

    28 Mai 2018
  • Sophie Marceau interpelle les députés contre la souffrance animale

    ProtectionL’actrice s’engage aux côtés de L214 pour dénoncer les conditions d’un élevage industriel de poules pondeuses en Bretagne, et appelle les députés à mettre fin au « supplice vécu chaque année par 33 millions de poules pondeuses ».

    22 Mai 2018
  • Un Salon de l’agriculture sous haute surveillance

    ProtectionL’édition 2018 du Salon international de l’agriculture ouvre ses portes ce week-end, alors que les questions autour de l’élevage intensif ou de la réglementation des abattoirs sont soulevées par les ONG de protection animale.

    20 Février 2018
  • BOSTON : la vente d’animaux interdite en animalerie

    ProtectionÀ Boston, aux États-Unis, les chiens et chats issus d’élevages ne pourront plus être vendus en animalerie, en raison d’un arrêté municipal adopté le 2 mars dernier. Une décision qui participe à la lutte contre le trafic d’animaux et incite les futurs maîtres à adopter.

    11 Mars 2016
  • Loi agricole : les inquiétants reculs pour la condition animale

    ProtectionLe projet de loi doit être voté à l’Assemblée nationale la semaine prochaine, alors que les mesures phares concernant la condition animale – la fin des poules pondeuses en cage et le contrôle vidéo en abattoirs – ont été retirées.

    16 Mai 2018
  • La France mettra-t-elle fin au broyage des poussins en 2021 ?

    ProtectionLes ministres de l'Agriculture français, Didier Guillaume, et allemande, Julia Klöckner, ont affiché lundi 13 janvier à Berlin leur volonté de mettre fin 'd'ici fin 2021' au broyage des poussins mâles, une pratique d'élevage dénoncée par les défenseurs des animaux mais jugée pour l'instant incontournable par les filières avicoles.

    15 Janvier 2020
  • Un an de prison requis pour maltraitance animale dans un abattoir

    ProtectionAu tribunal correctionnel d'Alès, le procureur a requis un an de prison avec sursis contre le principal prévenu du premier procès pour maltraitance animale dans un abattoir français.

    23 Mars 2017
  • Carrefour veut poser des caméras dans ses abattoirs

    ProtectionLe distributeur Carrefour a annoncé qu'il allait faire passer un audit à tous les abattoirs qui le fournissent en viande pour sa marque de distributeur (MDD), et ensuite leur demander d'installer des caméras, au nom de ses engagements en faveur du bien-être animal. Mais est-ce que ce sera vraiment efficace ?

    19 Janvier 2019
  • Intrusion dans un abattoir : 4 militants et un photographe condamnés

    ProtectionQuatre militants de la cause animale et un photographe ont été condamnés lundi à des amendes allant jusqu'à 3.000 euros par le tribunal correctionnel de Versailles pour s'être introduits en avril dans un abattoir porcin à Houdan (Yvelines).

    11 Septembre 2018
  • L214 : 100 % des cailles pondeuses vivent en enfer

    ProtectionL’association L214 vient de dévoiler les images d’une enquête tournée en décembre 2018 dans un élevage de cailles. Entassement, maladies, blessures, crasse… ces animaux vivent un véritable enfer et aucune loi n’existe pour les protéger.

    21 Mars 2019
  • Vidéo choc de L214 : Des vaches à hublot traitées comme des machines

    ProtectionUne nouvelle vidéo de l’association L214 dénonce aujourd’hui les dérives de l’élevage intensif des animaux. Des images commentées par Nagui montrent des vaches percées pour des expériences sur l’alimentation afin qu’elles produisent plus de lait. Abominable !

    20 Juin 2019
  • Lapin : des acteurs de la filière vont lancer des élevages sans cage

    ProtectionLes principaux acteurs de la filière de la viande de lapin vont lancer des élevages responsables, sans cage, dont les produits seront en vente dans la grande distribution début 2020, ont-ils annoncé mercredi lors d'une conférence de presse.

    06 Juin 2019
  • Bien-être animal : les entreprises s’engagent de plus en plus

    ProtectionD’après une étude menée auprès de 99 entreprises agroalimentaires à l’international, près des trois quarts s’engagent à respecter le bien-être animal et à faire preuve de plus de transparence sur le sujet. Encore à la traîne, la France tend néanmoins à rattraper son retard en la matière.

    13 Février 2017
  • Maltraitance dans un abattoir : 8 mois de prison avec sursis

    ProtectionL’abattoir du Vigan et l’un de ses anciens employés ont été condamnés par la justice pour maltraitance animale, une première en France.

    28 Avril 2017
  • Abattoirs : des « Nuits debout » contre l'exploitation animale

    ProtectionL’association végan « 269 Life Libération Animale », opposée à toute forme d’exploitation animale, a lancé mardi soir un mouvement de protestation en organisant des viellées nocturnes devant près de 80 abattoirs, principalement en France.

    27 Septembre 2017
  • 130 chercheurs réclament une protection des lanceurs d'alerte

    ProtectionQuelque 130 enseignants-chercheurs, principalement en sciences sociales, ont demandé mardi, dans une lettre ouverte à la Garde des Sceaux, une protection des lanceurs d'alerte sur la question du bien-être animal, face à 'l'influence grandissante', selon eux, des lobbies de l'élevage intensif.

    22 Janvier 2020