84 % de Français sont opposés à la chasse à courre

  • 5229 vues

  • 84 % de Français sont opposés à la chasse à courrePhoto : Shutterstock
  • Protection/ Chasse

    Selon un sondage IFOP pour la Fondation Brigitte Bardot, une forte majorité des personnes interrogées sont opposées à la vénerie tandis que l’ensemble de l’étude révèle une remise en cause générale de la chasse.

    Les revendications des associations pour faire changer les pratiques de chasse en France sont largement partagées par la population. C’est ce que montre un sondage IFOP* réalisé pour la Fondation Brigitte Bardot et dont les principaux enseignements ont été publiés ce jeudi par le journal Le Monde. « On constate une évolution de la société sur des sujets qui paraissaient avant intouchables, comme la chasse. Mais le rapport de force a profondément changé et aujourd’hui le lobby de la chasse ne représente qu’une très faible partie de la population. Il est temps que les décideurs politiques en prennent conscience », analyse Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot. Au côté de plusieurs associations, dont la Fondation 30 Millions d’Amis et l’Aspas, elle demande à ce que l’on mette fin aux dérives de la chasse, à commencer par les pratiques les plus cruelles comme la chasse à courre.

    La chasse à courre interdite ailleurs en Europe

    Selon le sondage, 84 % des personnes interrogées sont contre la chasse à courre. Un chiffre en progression depuis 2005, où les Français étaient déjà à 73 % contre la vénerie. Le récent accident impliquant un cerf abattu dans une propriété suite à l’organisation d’une chasse à courre a suscité une vive émotion auprès de la population et relancé le débat sur l’autorisation de cette pratique « barbare et cruelle » sur notre territoire, comme le dénoncent les associations. Suite à ce dramatique fait divers, une proposition de loi visant à interdire la chasse à courre en France a été rédigée par 14 sénateurs, faisant écho aux propos du ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, qui a qualifié la vénerie de « pratique d'une autre époque ».

    En 2013, déjà, une proposition de loi avait été défendue à cor et à cri par Barbara Pompili, députée de la Somme, pour interdire la chasse à courre en France, mais la mesure n’avait pas abouti. La France apparaît comme retardataire sur ce sujet, plusieurs de nos voisins européens ayant déjà interdit la chasse à courre, comme l'Allemagne, il y a environ 50 ans, la Belgique en 1995, l'Écosse en 2002 ou bien encore, plus récemment, l'Angleterre et le pays de Galles en 2005.

    Sécurité, « nuisibles », trophées : un désaveu général de la chasse

    Au-delà de la chasse à courre, c’est la pratique de la chasse tout court qui est de plus en plus désavouée par les Français d’après ce sondage. Et ce pour un ensemble de facteurs, à commencer par une question de sécurité et de partage du territoire. 71 % des sondés ne se sentent pas en sécurité lorsqu’ils se promènent dans la nature en période de chasse, et 79 % d’entre eux sont favorables à une réduction de la durée de la chasse, quand 85 % des Français veulent faire du dimanche une journée non chassée.

    La gestion actuelle de certaines espèces dites « nuisibles », comme les renards ou les blaireaux, est également remise en cause par une majorité des Français : 66 % d’entre eux sont opposés à la réglementation actuelle autorisant, tout au long de l’année, la destruction de 19 espèces classées nuisibles. « Il faut redire que les chasseurs ne jouent aucun rôle de "régulation" des espèces et qu’ils sont au contraire de très mauvais gestionnaires de la faune française », souligne Christophe Marie, évoquant notamment le problème des « cochongliers », une espèce hybride introduite dans la nature par certains chasseurs et provoquant des portées de marcassins plus importantes qu’un sanglier…

    Au-delà du cas de la France, les sondés se montrent également sensibles aux problématiques de la chasse d’espèces sauvages au-delà de nos frontières. Les Français sont à 89 % pour une interdiction de la chasse aux trophées et de leur importation en France, alors que notre pays représente le 5e pays importateur en Europe, comme le rappelle le journal Le Monde.

    Un mouvement citoyen

    Suite à la publication de ce sondage, 21  organisations de protection animale, dont la Fondation Brigitte Bardot, la Fondation 30 Millions d'Amis, l'Aspas, C'est Assez!, Ses Shepherd, Welfarm et Peta France, ont adressé une demande commune au ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, pour que la France abolisse la chasse à courre. 

    "Nous, organisations signataires de cet appel, représentons un mouvement citoyen autrement plus significatif et représentatif que le lobby de la chasse. Les voix que nous portons ne peuvent plus être ignorées par nos gouvernants. Aujourd’hui nous ne voulons plus nous taire et nous demandons l’abolition de la chasse à courre ! Nous plaçons, Monsieur le Ministre, notre espoir en vous."

     

    * Enquête réalisée les 21 et 22 novembre 2017 selon la méthode des quotas auprès d’un échantillon de 1 014 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

    ** Les organisations signataires : Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) ; C’est Assez ! ; Code Animal ; Collectif pour l’Abolition de la Chasse à Courre ; CRAC Europe ; 269 Life ; Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas (FLAC) ; Fondation Assistance aux Animaux ; Fondation Brigitte Bardot ; Fondation 30 Millions d’Amis ; Fonds International pour la Protection des Animaux (IFAW) ; La Fondation Droit Animal éthique et science ; L214 éthique & animaux ; Global Earth Keeper ; No Corrida ; Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs ; One Voice ; PETA ; Sea Shepherd ; Société Nationale pour la Défense des Animaux (SNDA) ; Welfarm.


    Autres articles à lire

  • Il faut sauver le renard roux

    ProtectionL’Aspas organise le 12 et 13 mai un colloque sur le renard, une espèce aujourd’hui considérée comme «nuisible» en France, afin de permettre au grand public de mieux connaître ce petit carnivore et de comprendre son rôle dans l’équilibre des milieux.

    03 Mai 2017
  • « Chasse cruelle en Alaska » : quelles conséquences pour les espèces ?

    ProtectionLe Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) condamne la signature de Donald Trump d’un décret autorisant des méthodes « barbares de chasse » sur les loups et ours d’Alaska, et dénonce les menaces que cette nouvelle mesure fait peser sur les espèces et les écosystèmes dans des aires protégées.

    12 Avril 2017
  • En Alaska, on peut désormais tuer des ours en hibernation

    ProtectionDonald Trump a signé un projet de loi autorisant notamment la chasse d’oursons et de louveteaux dans leur tanière dans les réserves naturelles d’Alaska, ainsi que la traque des animaux depuis un hélicoptère.

    11 Avril 2017
  • Les oies menacées par la chasse après la date officielle de fermeture

    ProtectionAlors que la fermeture officielle de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau est programmée le 31 janvier, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal accorde aux chasseurs un délai supplémentaire de dix jours pour tuer les oies sauvages en période de migration au-dessus de la France.

    01 Février 2017
  • Un des fils du lion Cecil tué à son tour par des chasseurs

    ProtectionXanda 6 ans, descendant du lion Cecil abattu en 2015 a, à son tour, été victime de la chasse aux trophées au Zimbabwe.

    21 Juillet 2017
  • Cerf tué dans un jardin : à quand la fin de la chasse à courre ?

    ProtectionLa mort d’un cerf, samedi dernier, abattu dans le jardin d’une propriété privée dans l’Oise, a choqué les riverains et suscité une vive émotion auprès de la population, relançant le débat sur l’autorisation de la chasse à courre sur notre territoire.

    25 Octobre 2017
  • Tirs de loups : les internautes français disent : 'Non !'

    Protection5 563 contributeurs ont pris le parti de la préservation du loup en France sur les 6 153 qui se sont exprimés sur le site internet du ministère en charge de l'Écologie concernant la question d'ajouter 6 loups au quota des 36 déjà tués.

    11 Mars 2016
  • « Stop aux tirs des loups »

    ProtectionAlors que le nouveau gouvernement prévoit d’abattre jusqu'à 40 loups en France de juillet 2017 à juin 2018, Cap Loup et plusieurs personnalités se mobilisent pour demander une révision complète de la gestion de cette espèce sur notre territoire.

    19 Juin 2017
  • Loup : les associations craignent la mort de 40 animaux d’ici décembre

    ProtectionLes défenseurs du loup attendent beaucoup du nouveau plan promis par Nicolas Hulot, qui devrait, dès janvier 2018, repenser entièrement la gestion du prédateur en France pour favoriser la cohabitation avec le pastoralisme. En attendant, les associations craignent que le plafond d’abattage de 40 loups actuellement autorisé ne soit rapidement atteint.

    07 Septembre 2017
  • Nouveau rassemblement contre le massacre des dauphins à Taiji

    ProtectionDimanche 3 septembre, à 14 h, les associations C’est assez ! et L214 organisent un rassemblement au Trocadéro, à Paris, pour protester contre le massacre annuel des dauphins dans la baie de Taiji, au large du Japon.

    01 Septembre 2017
  • Vers la fin du massacre des phoques sur la banquise ?

    ProtectionLa prochaine saison de chasse commerciale aux phoques débutera le 10 avril sur la côte atlantique du Canada. Des milliers de jeunes phoques se feront massacrer pour leur peau alors même que les débouchés commerciaux s'amenuisent.

    08 Avril 2016
  • Le gouvernement autorise l'abattage de 40 loups pour 2017-2018

    ProtectionLes ministres de l’Ecologie et de l’Agriculture ont annoncé que le nouveau « plan Loup » du gouvernement autorise l’abattage de 40 animaux entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018. Une décision dénoncée par les associations de protection du canis lupus qui plaident pour la mise en place d’« une vraie politique de cohabitation entre les activités humaines et les loups ».

    21 Juillet 2017
  • En Savoie, les abattages de 3 loups jugés illégaux

    ProtectionAlors qu’un nouveau « plan loup » peine à être mis en place, le tribunal administratif de Grenoble a donné raison à trois associations de protection animale, l’Aspas, Ferus et One Voice, en jugeant illégaux les abattages successifs de trois loups survenus en 2015 en Savoie.

    18 Octobre 2017
  • La Chasse à la baleine perdure en Antarctique

    ProtectionL’association Sea Shepherd a pris sur le fait un bateau-usine japonais venant de tuer une baleine dans un espace protégé de l’océan austral, démontrant une nouvelle fois les menaces qui pèsent sur les cétacés et la biodiversité marine.

    16 Janvier 2017
  • La chasse à courre des renards reste interdite en Grande-Bretagne :

    ProtectionLe gouvernement britannique maintient la réglementation interdisant la chasse à courre du renard, alors que la première ministre conservatrice Theresa May avait promis de revenir sur cette loi.

    05 Juillet 2017
  • L’Australie veut tuer deux millions de chats errants

    ProtectionEn Australie, la prolifération des chats sauvages serait une des causes de la disparition d’espèces endémiques comme l’opossum ou le numbat. Le continent entend les éradiquer par l’extermination pure et simple de deux millions d’entre eux.

    16 Octobre 2015
  • Attaque symbolique contre les massacres de cétacés aux îles Féroé

    ProtectionLa statue de la Petite Sirène de Copenhague, au Danemark, a été repeinte en rouge. Cet acte serait l’œuvre de défenseurs des animaux protestant contre le massacre annuel de mammifères marins aux Îles Féroé.

    31 Mai 2017
  • La mannequin Gisele Bündchen défend une mode sans fourrure

    ProtectionLa top brésilienne, connue pour ses engagements envers les animaux, a posé pour le premier numéro du Vogue Paris consacré à une mode sans cruauté envers les animaux. Une parution faisant écho à la décision récente de la République tchèque d’interdire les élevages d’animaux à fourrure à partir de janvier 2019.

    25 Juillet 2017
  • Stop aux cages : une pétition pour interdire les poules en batterie

    ProtectionL’animateur de télévision Stéphane Bern présente une nouvelle vidéo choc de L214, tournée dans un élevage de poules en cage, en Bretagne. Une pétition en ligne a été créée pour demander au gouvernement une loi interdisant ce type de pratique, provoquant « d’intolérables souffrances » chez les animaux.

    11 Décembre 2017
  • Code du bien-être animal : 7 mesures phares adoptées en Belgique

    ProtectionLe gouvernement wallon met à jour son Code du bien-être animal, proposant de grandes avancées découlant de la reconnaissance du caractère sensible de l’animal.

    14 Mai 2018