Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

L'ambition d'une vie meilleure ensemble

  • 539 vues

  • L'ambition d'une vie meilleure ensemblePhoto : shutterstock
  • Vivre ensemble

    Lancé il y a un peu plus d’un an en Europe, le programme Purina in Society a été l’objet d’un premier bilan à Londres, le 23 novembre dernier. Initié par Nestle Purina PetCare Emena, il fixe 10 engagements pour que notre société favorise la présence de l’animal auprès de l’homme. Lors de cette réunion, les quatre objectifs visant à renforcer le lien homme-animal ont été au cœur des présentations.

    "La vie est meilleure quand on est ensemble". C’est ce slogan qui porte l’ambitieux programme de Nestle Purina PetCare Emena développé en 2016 et articulé autour de 10 engagements pour les individus, les communautés et la planète. Quatre d’entre eux concernent directement la relation entre l’homme et l’animal afin de préserver le lien qui les unit et qui embellit leur vie.

    Eduquer les jeunes à l’animal

    Le programme Peccram auprès des enfants de Courbevoie. Photo A. Beinat

    Atteindre 2 millions de jeunes Européens d’ici à 2023. C’est l’un des objectifs que s’est fixés l'industriel pour faire de la jeunesse, les propriétaires d’animaux de demain, des possesseurs responsables. Pour cela, il soutient et accompagne des programmes de sensibilisation à l’animal comme celui du Peccram développé en France par Chantal Hazard, et distribue dans les écoles des kits pédagogiques (Pet@school) à destination des maîtres. Grâce à ces matériels et ateliers, les plus jeunes font connaissance avec le chien (et le chat), décryptent leurs comportements et leurs besoins afin d’adopter les bons gestes pour éviter les risques de morsures. A ce jour, près de 200 000 jeunes Européens ont déjà bénéficié de ces programmes.

    Faire entrer le chien dans l’entreprise

    Maya, la mascotte de 30 Millions d'amis qui sait les bénéfices d'un animal au bureau ! Photo A. Beinat

    Purina entend également favoriser la présence des chiens dans les entreprises, via son programme « PetsatWork ». D’ici 2020, elle entend rallier 200 entreprises à travers l’Europe en partageant sa propre expérience d’accueil du chien au sein de ses bureaux et les bienfaits que les salariés en retirent tant au niveau de leur travail, de leur stress que de leur productivité. Pour Purina, l’idée que l’homme et l’animal vivent mieux quand ils sont ensemble s’étend au delà de la sphère familiale pour s’inviter dans celle du travail.

    Favoriser l’adoption

    L'adoption est un des objectifs du programme. Photo A. Beinat

    Au côté d’associations et de fondations de protection de l’animal, Purina soutient d'ores et déjà des programmes visant à favoriser l’adoption de chiens et de chats dans 6 pays européens. La société entend atteindre 10 pays partenaires d’ici à 2023 à l’image de ce qu’elle entreprend actuellement en Angleterre aux côtés de Cats Protection UK, la plus importante association de protection des chats au Royaume Uni qui travaille sur trois axes : favoriser la prise de conscience du bénéfice de posséder un chat, augmenter le nombre de familles d’adoption et diminuer les abandons de chats qui s’élèvent, outre Manche, à 200 000 chaque année rien que pour les félins.

    En France, Purina apporte son soutien à l’application adopte-moi qui permet, via la géolocalisation, de trouver un animal à adopter proche de chez soi. 

    Lutter contre l’obésité

    Prévenir l'obésité en partenariat avec les vétérinaires. Photo A. Beinat

    45% des chiens et 40% des chats seraient en surpoids. Le phénomène se serait aggravé depuis 2009 selon les vétérinaires et les maîtres n’en auraient pas toujours conscience puisqu’un sondage montre que 63% d’entre eux estiment que leur animal n’a pas de problème de poids. C’est pour endiguer ce phénomène que Purina entend développer et soutenir des programmes de prévention de l’obésité sur les 10 principaux marchés européens d’ici à 2023. En Angleterre, elle accompagne déjà les vétérinaires, via le programme « Healthy Love » lancé au début de l’année qui permet d’aborder la question de l’obésité avec les maîtres sans les culpabiliser ni les juger.

    Afin d’encourager les initiatives européennes qui favorisent la relation bénéfique entre l’homme et l’animal, un prix "Purina Better Together" d’une valeur de 100 000 CHF (un peu plus de 85 000 euros) sera décerné l’an prochain. Les candidats doivent s’inscrire sur la plateforme OpenIDEO, à partir de mars 2018.

    4 engagements

    Ces quatre objectifs du programme Purina in Society visent à renforcer le lien homme-animal pour le bien-être de chacun.



    Autres articles à lire

  • Pic du Lion : Des chiens guides d’aveugles au sommet

    22/03/2016

    Six chiens guides d’aveugles accompagnés de leurs maîtres ont gravi le pic du Lion, dans les Pyrénées, samedi 19 mars. Une opération incroyable menée par l’Association chiens guides d’aveugles grand sud.

    Vivre ensemble
  • La propreté : l'obsession numéro 1 des villes

    19/04/2016

    Canisettes, toutounettes, sacs, pelles à crottes… Les villes ont développé un vocabulaire à la hauteur du défi que leur lancent les chiens qui fréquentent leurs rues. Si Paris est la première à avoir mis les pieds dedans, d’autres villes lui ont emboîté le pas en y mettant les moyens.

    Vivre ensemble
  • Le concept one health, c'est aussi pour eux

    01/01/2016

    Ce concept part du principe que la santé humaine est intimement liée à la santé des animaux, à celle de l’environnement, et réciproquement ! L’amélioration des unes passant nécessairement par l’amélioration des autres… Décryptage sur Animaux-online.

    Vivre ensemble
  • Les Britanniques inquiets de l’importation de maladies canines

    22/04/2016

    Depuis la fin de la quarantaine prononcée en février 2000, les chats et les chiens de compagnie peuvent entrer librement sur le territoire britannique. La communauté vétérinaire s'inquiète du risque de contamination que ces échanges représentent pour les animaux insulaires.

    Vivre ensemble
  • Au programme de Pet Revolution : comportements répétitifs des animaux

    14/08/2017

    Vétérinaire, résidente en médecine du comportement au centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort (Chuva) de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, Emmanuelle Titeux présentera lors du séminaire Pet Revolution, L’Animal en marche, les 30 octobre et 1er septembre prochains, son travail sur les liens entre les comportements répétitifs des animaux et leur mal-être.

    Vivre ensemble
  • « Gamelles pleines » : soutenir des maîtres SDF et leurs animaux

    12/12/2017

    NouveauL’association Gamelles Pleines réunit dans un calendrier 2018, de superbes photographies en noir et blanc : des portraits de personnes vivant dans la précarité au côté de fidèles compagnons. Les ventes serviront à soutenir les actions en faveur d’une intégration de l’animal à part entière dans l’aide sociale.

    Vivre ensemble
  • chiens abandonnés : 2nd chance

    01/06/2015

    Jugés turbulents, incontrôlables ou mordeurs, ces chiens ont été maltraités puis abandonnés. Jusqu’au jour où des policiers passionnés ont su percevoir chez eux les qualités qui font les chiens d’exception…

    Vivre ensemble
  • Fort McMurray : un chien sauvé des flammes retrouve sa famille

    12/05/2016

    Abby est une petite chienne sourde et âgée de 14 ans, vivant à Fort McMurray. Ses propriétaires se trouvaient sur leur lieu de travail lorsque l’ordre d’évacuation a été donné. Sans pouvoir retourner chez eux, ils ont passé trois jours à attendre que les secours ramènent Abby. C’est finalement grâce à deux bons samaritains qu’ils ont pu récupérer leur chienne…

    Vivre ensemble