Face au tollé, Donald Trump suspend sa décision


  • Face au tollé, Donald Trump suspend sa décisionPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    La décision du président américain de ré autoriser l’importation de trophées de chasse d’éléphants en provenance d’Afrique a mobilisé les associations de protection animales aux Etats-Unis et partout dans le monde, incitant Donald Trump à faire volte-face.

    AFP

    Donald Trump a gelé vendredi soir l'autorisation d'importer des trophées d'éléphants tués au Zimbabwe et en Zambie, vingt-quatre heures seulement après l'annonce très controversée par son administration de réinstaurer ces permis. Les associations de défense des animaux et de l'environnement aux Etats-Unis et à travers le monde étaient vent debout depuis jeudi contre la décision, qui revenait sur une interdiction imposée par la précédente administration de Barack Obama.

    Le président Donald Trump a annoncé sur Twitter le « gel de la décision sur les trophées le temps qu'(il) vérifie les faits sur la conservation », promettant de donner « rapidement » des nouvelles sur la question en compagnie de son ministre des Ressources naturelles, Ryan Zinke. Le milliardaire républicain semble avoir tenu compte du tollé quasi-unanime de la décision, qui rouvrait la possibilité pour les chasseurs américains de revenir aux Etats-Unis par exemple avec des pieds, des têtes, ou encore de très recherchées défenses d'ivoire d'éléphants.

    L'U.S. Fish & Wildlife Service (USFWS), l'agence fédérale américaine chargée des questions de chasse et de pêche, a en effet annoncé jeudi qu'elle allait « émettre des permis autorisant l'importation des trophées d'éléphants chassés par loisir au Zimbabwe à partir du 21 janvier 2016 et jusqu'au 31 décembre 2018 ». Cela était également valable pour la Zambie, selon son site internet. L'administration du président républicain exploitait pour ce faire un aspect de la loi américaine sur les espèces en danger, qui stipule que l'importation de tels trophées peut être légale si preuve est apportée que la chasse bénéficie à la conservation plus large des espèces.

    La lettre de Brigitte Bardot à Donald Trump

    « La chasse pour le loisir, légale, bien encadrée, dans le cadre d'un programme, peut bénéficier à la conservation de certaines espèces en incitant les populations locales à conserver les espèces et en injectant l'argent dans la conservation », expliquait ainsi l'USFWS jeudi. Dans une lettre adressée vendredi avant l'annonce du gel par le président  républicain, dont les deux fils aînés Eric et Donald Jr sont connus pour être des amateurs de chasse en Afrique, Brigitte Bardot a dénoncé la décision.

    « Aucun despote au monde ne peut prendre la responsabilité de faire disparaitre une espèce millénaire faisant partie du patrimoine mondial de l'humanité », a écrit l'ancienne actrice française qui a créé la Fondation Brigitte Bardot pour la protection des animaux. « L'éléphant est un animal sacré, magique, unique, respecté, et protégé. En agissant de manière aussi indigne vous confirmez les rumeurs qui doutent de vos capacités présidentielles », a écrit la star de 83 ans, dénonçant « la décadente autorité mortifère à laquelle vous soumettez le règne animal et végétal dans son ensemble ».

     Selon l'organisation Great Elephant Census, le nombre de pachydermes a chuté de 30% entre 2007 et 2014 en Afrique, avec une baisse de 6% pour le Zimbabwe. De nombreuses associations américaines avaient, à l'instar de The Elephant Project, déploré un « comportement répréhensible de l'administration Trump ».  « 100 éléphants sont déjà tués chaque jour. Cela mènera à davantage de braconnage », avait souligné l'organisation. Pour sa part, le centre américain pour la biodiversité avait déploré qu'en autorisant à faire entrer « des têtes, des pieds et des queues d'éléphants morts aux Etats-Unis », Donald Trump « légalise le fait de tuer des éléphants menacés ».

     


    Autres articles à lire

  • Mort de plusieurs rhinocéros placés dans une nouvelle réserve

    Faune sauvageNeuf rhinocéros noirs, une sous-espèce en grand danger d'extinction, sont morts après avoir été déplacés en juin dans une réserve du sud du Kenya. Une enquête est en cours pour déterminer les raisons de ces disparitions.

    18 Juillet 2018
  • Luc Besson pourra garder ses cerfs

    Faune sauvageLa justice a débouté, ce jeudi 26 décembre 2019, des chasseurs qui avaient porté plainte contre le cinéaste Luc Besson en l'accusant de laisser proliférer sur sa propriété de l'Orne des cerfs au détriment des champs voisins, selon les avocats des deux parties.

    26 Décembre 2019
  • Podcast : L’humain, seule espèce utilisant des outils ?

    Faune sauvageL’étude du comportement animal peut faire réfléchir au fait que ce que l’on appelle animal semble parfois très proche de ce que l’on nomme humain.

    03 Octobre 2019
  • La girafe rejoint la liste des espèces menacées

    Faune sauvageLe plus grand animal terrestre, longtemps considéré comme peu en danger, est désormais un animal vulnérable qu’il devient urgent de protéger. En 30 ans, 40% des girafes dans le monde ont disparu.

    09 Décembre 2016
  • Australie : réintroduction réussie pour le chat marsupial moucheté !

    Faune sauvageCette petite bouille ne ressemble à aucun animal de votre répertoire ? C’est normal, il vient d’Australie ! Alors qu'il a disparu depuis 60 ans, des personnes se sont battues pour le réintroduire, avec succès !

    04 Juin 2019
  • De rares et superbes photos des léopards des neiges

    Faune sauvageEspèce menacée et difficile à observer, le léopard des neiges se dévoile devant les caméras de l’association Snow Leopard Trust qui œuvre à la préservation du félin.

    12 Janvier 2017
  • Une exposition généreuse et engagée pour sauver les éléphants

    Faune sauvageLa ville de Chambéry, très attachée au pachyderme, accueille du 27 juin au 3 septembre une exposition « éléphantesque », en partenariat avec le WWF : découverte, art, sensibilisation et récolte de fonds sont au cœur de cette manifestation.

    28 Juin 2017
  • Lacoste : le célèbre crocodile cède sa place pour la bonne cause

    Faune sauvageLa griffe se joint à l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) pour une opération de sensibilisation et de collecte de fonds afin de sauver des espèces au bord de l’extinction.

    02 Mars 2018
  • Sauvez les gorilles, recyclez vos vieux téléphones

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne met en lumière le fait que l’accumulation de vieux téléphones participe à la disparition des gorilles en République démocratique du Congo. Moins de recyclage, plus d’extraction minière et donc destruction de l’habitat de ces animaux…

    12 Décembre 2018
  • Lionne abattue dans un zoo belge : une mort « inexplicable »

    Faune sauvageUne jeune lionne échappée de son enclos a été tuée d'un coup de feu jeudi dans un zoo de Belgique, suscitant de vives critiques d'un ministre et d'une association de défense des animaux qui ont mis en cause les méthodes de la police.

    22 Juin 2018
  • Pyrénées : les oursons de Sorita ont disparu...

    Faune sauvageL’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a perdu la trace des deux oursons de Sorita, l’une des deux ourses réintroduites en Béarn en octobre 2018. L’hypothèse avancée est la prédation des petits par un ours mâle.

    05 Juin 2019
  • Des noms pour les oursons !

    Faune sauvageA l'issue d'un vote sur Internet, les quatre oursons nés dans les Pyrénées en 2014 et 2015 ont été baptisés.

    11 Octobre 2016
  • Un lièvre de Patagonie découvert dans l’Oise

    Faune sauvageUn lièvre de Patagonie a été capturé par les services de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage dans une zone industrielle du Val-d’Oise. Probablement échappé de chez un particulier, il a été remis au zoo de Vincennes.

    13 Juin 2016
  • Des chercheurs réclament des « congés maternité » pour les éléphantes

    Faune sauvageLe travail des éléphants domestiques, représentant la moitié des 800 pachydermes du pays, s’intensifie au Laos : pour tenter de mieux les protéger et enrayer le déclin de l’espèce, des chercheurs demandent à ce que les femelles ne soient pas obligées de travailler pendant leur période de gestation.

    03 Novembre 2017
  • La gorille Koko est morte

    Faune sauvageLe gorille qui parlait le langage des signes est mort ce jeudi 21 juin à l’âge de 46 ans. Mondialement célèbre, la primate (c'était une femelle) a été élevée par l’éthologue Penny Patterson dont les travaux scientifiques ont suscité la polémique à cause d’une trop grande proximité affective avec Koko.

    21 Juin 2018
  • La survie de l'ours brun des Pyrénées menacée

    Faune sauvageLes associations saisissent les tribunaux afin que l’État agisse enfin pour la survie de l’ours dans les Pyrénées dont le sort n’est toujours pas scellé.

    01 Juin 2015
  • Hérissons domestiques : une association tire la sonnette d’alarme

    Faune sauvageFace à la mode croissante transformant des hérissons pygmées d’Afrique en animaux de compagnie, la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) a publié un communiqué pour rappeler que ces petits mammifères ne sont pas faits pour être domestiqués. En France, les hérissons sont une espèce protégée et il est interdit d’en élever ou d’en posséder.

    11 Septembre 2017
  • Fritz, l’ourson de Berlin, n’a pas survécu

    Faune sauvageLe jeune ours polaire né il y a quatre mois dans le Tierpark de Berlin a succombé à une hépatite, a annoncé le zoo avec tristesse.

    08 Mars 2017
  • Singes en péril : « chacun peut prendre ses responsabilités »

    Faune sauvageUne étude américaine a montré que 75% des populations de singes dans le monde sont en déclin, en grande partie à cause des activités humaines. Pour la primatologue Shelly Masi, il est encore temps d’enrayer le phénomène, si chacun prend conscience de la menace et change ses habitudes.

    25 Janvier 2017
  • Disparition de Bertha, la plus vieille des hippopotames

    Faune sauvageUne hippopotame du zoo de Manille est morte le 7 juillet de vieillesse à l’âge de 65 ans, après avoir largement dépassé l’espérance de vie de ces mammifères. Il s’agissait vraisemblablement de la doyenne des hippopotames vivant en captivité.

    12 Juillet 2017