Croquettes, pâtées, nourriture maison : quelle est la gamelle idéale ?


  • Croquettes, pâtées, nourriture maison : quelle est la gamelle idéale ?Photo : Shutterstock
  • Chats/ Santé

    Dans son livre Vous êtes fous de leur faire avaler ça !, la journaliste Morgane Kergoat donne les clés essentielles pour bien nourrir ses chiens et ses chats, et prendre ainsi soin de leur santé.

    Face à l’offre pléthorique proposée par lindustrie de la nourriture pour nos animaux, il est souvent difficile de s’y retrouver et d’être assuré de donner à nos chiens et chats des aliments de qualité. La journaliste Morgane Kergoat publie un livre : Vous êtes fous de leur faire avaler ça ! aux éditions Flammarion, pour aider les propriétaires à décrypter les étiquettes du pet food, mais aussi bien comprendre les besoins nutritionnels de nos animaux et faire le point sur les ingrédients à privilégier ou à bannir de leur alimentation. Un guide complet, agréable à lire et sur lequel on peut s’appuyer chaque fois que l’on a un doute sur ce qu'on fait avaler à nos compagnons à quatre pattes.

    Animaux-Online : La « malbouffe » est-elle aujourd’hui l’un des principaux problèmes de santé de nos chiens et de nos chats ?

    Morgane Kergoat : Oui, même si ce n’est pas forcément un problème très visible, mis à part certaines maladies comme le diabète. Les vétérinaires que j’ai interrogés voient tous les jours dans leur cabinet des animaux malades à cause de leur alimentation. Les propriétaires n’en sont pas toujours conscients car les conséquences d’une mauvaise alimentation ne se voient pas du jour au lendemain, sauf en cas de grave intoxication. Or, ce que l’on peut appeler la « malbouffe » rend malade et peut même tuer à petit feu nos animaux. Il est donc important d’avoir toutes les clés en main pour choisir, en connaissance de cause, la nourriture que l’on donne à son animal.

    A-O : Pour ce livre, vous avez enquêté sur l’alimentation industrielle pour chiens et chats : comment bien choisir leurs croquettes et leurs pâtées ?

    MK : Ce qui est sûr, c’est qu’il y a une grande différence entre les aliments de supermarché, qui sont bas de gamme, et ceux vendus par exemple chez les vétérinaires, qui sont haut de gamme. Mais le but de ce livre n’est pas de donner des injonctions aux propriétaires. Chacun fait ce qu’il peut, en fonction de son mode de vie, de son budget… le but n’est pas non plus de dire que telle ou telle marque de croquettes ou pâtée est mieux que telle autre, parce que tout dépend de l’animal, de son poids, mais aussi de son environnement, s'il est stérilisé ou pas, s’il a certaines pathologies… Avec ce livre, j’ai voulu aider les propriétaires à s’y retrouver face à la grande diversité d’offre du pet food, mais aussi à comprendre les principaux enjeux concernant la nourriture et la santé de leur animal lorsqu’ils discutent avec leur vétérinaire, qui pourra donner des conseils plus ajustés.

    A-O : Parmi ces risques, vous évoquez notamment celui des mycotoxines, quel est-il ?

    MK : C’est ce qui m’a le plus frappée lors de mon enquête. Les industriels utilisent généralement des céréales pour fabriquer des croquettes car c’est ce qui sert de liant. Or, ces céréales, particulièrement l’avoine et le maïs, peuvent contenir des résidus très nocifs. Il s’agit de mycotoxines pouvant affecter les fonctions de l’organisme de nos animaux, parfois des fonctions vitales. Normalement, seules de faibles doses de mycotoxines peuvent se retrouver dans leur nourriture. Mais il n’existe pas, pour le moment, de seuils établissant un taux de la plupart des mycotoxines à ne pas dépasser dans le pet food, et bien sûr rien n’est indiqué à ce sujet sur les boîtes. Il est en fait très difficile pour les propriétaires de bien choisir les aliments à donner à leurs animaux, à cause d’un manque de transparence sur les compositions. Dans mon livre, je donne donc des conseils pour décrypter au mieux les étiquettes, et savoir ce que l’on achète.

    A-O : Faut-il alors se tourner vers  la nourriture maison pour nos animaux ?

    MK : Avant de se lancer dans la préparation de rations ménagères pour ses animaux, il faut savoir qu’il vaudra toujours mieux leur donner un aliment industriel de qualité, comprenant les 40 nutriments essentiels, que de leur faire une gamelle maison déséquilibrée, car cela risque de générer chez eux de graves carences.

    Si l’on décide de leur préparer de la nourriture maison, il faut donc prendre conseil auprès de son vétérinaire pour élaborer des recettes adaptées. Cuisiner pour eux sera toujours plus long que d’ouvrir un sachet de croquettes ou de pâtée, mais peut être bien meilleur pour leur santé. En ce qui concerne le budget, à qualité égale avec des croquettes ou des pâtées haut de gamme, cela ne vous coûtera pas plus cher. On peut aussi opter pour un entre-deux, en le nourrissant avec de la nourriture industrielle bien choisie, et en lui donnant de la nourriture maison le week-end ou sous forme de friandises, comme un yaourt ou un œuf…

    A-O : Vous abordez justement dans votre livre les aliments que l’on peut partager, ou pas, avec nos animaux. Peut-on, par exemple, donner du lait à son chat ?

    MK : Globalement, oui. Il faut d’abord rappeler qu’on ne nourrit pas un chat ou un chaton sevré avec le lait que nous buvons nous-même, cela reste une friandise. On peut donner un fond de gamelle, mais pas un bol à moitié plein. Pour un chaton non sevré, le lait de ruminant n'est pas adapté : le lait de chatte ou de chienne a notamment beaucoup plus de protéines que le lait de vache. Mais ce n’est pas parce que les chats peuvent en boire qu’il faut leur en donner tous les jours et en grande quantité. D'abord, certains chats ne supportent pas le lait : soit parce qu’ils sont allergiques aux protéines de vache, mais c’est relativement rare, soit parce qu’une fois sevrés, ils ont arrêté de boire du lait. Si vous leur en donnez à nouveau alors qu’ils n’y étaient plus habitués, ils risqueront d’avoir des troubles digestifs, car ils auront perdu leur capacité à digérer le lactose contenu dans le lait.

    A-O : Certains aliments bons pour nous peuvent être toxiques pour eux. À quoi faut-il faire particulièrement attention ?

    MK : Le chocolat, pour les chats et pour les chiens, est très toxique – une demi tablette de chocolat noir peut tuer un chien de 10 kg, le raisin est également dangereux pour les chiens. Une grappe peut aussi tuer un chien de 10 kg. L’avocat, très tendance dans nos cuisines, et tout ce qui est de la même famille que les oignons et l’ail représentent également de gros risques. Cela peut paraître surprenant, mais les oignons sont la deuxième cause d’intoxication chez le chien, après le chocolat.

    A-O : À l’inverse, y a-t-il d’autres aliments que l’on peut partager sans risque avec eux, en friandise ou dans une gamelle maison ?

    MK : Oui, en veillant toujours à ne pas dépasser les besoins caloriques de son animal. On peut partager avec lui certains fruits comme les pommes. Attention cependant aux légumes verts type épinards qui ne sont pas bons pour les animaux ayant un appareil urinaire sensible. Les œufs sont un très bon apport en protéines, mais mieux vaut leur donner cuits. Les yaourts sont aussi de bonnes friandises pour nos chiens et nos chats : le lactose transformé en acide lactique est bien digéré par nos animaux, et ce sont des produits laitiers moins caloriques que le fromage. Attention aux petits suisses et aux fromages blancs qui ne sont pas complètement fermentés et où il reste donc du lactose.

    A-O : Les repas festifs, comme ceux de Noël ou du jour de l’an, sont souvent l’occasion de gâter nos animaux : peuvent-ils, comme nous, faire un écart lors de ces agapes ? 

    MK : Oui, surtout que, même si l’on a prévu de faire attention à leur régime, il est généralement difficile de contrôler tous les convives qui seront tentés de partager un morceau de leur dîner avec eux ! On peut, en conséquence, diminuer leur ration journalière pour éviter les excès. Si votre animal s’est vraiment goinfré, il est possible de faire sauter un repas à son chat, étant donné qu’il en prend plusieurs par jour. Un chien peut quant à lui jeûner 24 heures, mais il ne faut pas aller au-delà.

    A-O : Nos tables de fin d’année représentent-elles des risques particuliers pour eux ?

    MK : Il faut faire attention à des aliments toxiques pour les organismes de nos animaux pouvant être présents dans certains plats ou desserts sans que l’on y pense : dans la buche, par exemple, il peut y avoir du chocolat, des noix de macadamia, du raisin… on cumule ! Attention aussi à la dinde. On peut en donner un morceau à son chien, mais sans la peau, qui est trop grasse, et sans les marrons qui ne sont pas bons pour lui. Si vous avez peur de ne pas vous y retrouver, le plus simple est peut-être de réfléchir en amont à des recettes que vous pourrez partager sans risque avec vos chiens ou vos chats : par exemple des amuse-gueules à base de courgettes et de crevettes décortiquées, un peu de saumon fumé, etc. Dernière recommandation : attention aux os ! Ne donnez pas à vos animaux les restes d’une carcasse car les os cuits, très cassants, sont dangereux pour eux. 

     

    Vous êtes fous de leur faire avaler ça ! Morgane Kergoat, éditions Flammarion. 19 € 


    Autres articles à lire

  • La résurrection de Freddy

    ChatsCe chat blanc a été trouvé dans la rue. Amaigri, faible, malade, son espérance de vie aurait été limitée sans son sauvetage. Pris en charge par le docteur Bouvresse, Freddy va enfin connaître le sort des chats choyés de maison…

    11 Septembre 2018
  • 10 Idées reçues sur les infections de l’hiver

    ChatsPeu sensibles aux mêmes microbes que leurs maîtres, chiens et chats peuvent néanmoins attraper une infection hivernale… ou ce qui en a tout l’air !

    13 Décembre 2018
  • Mon chat est hypertendu

    ChatsBien que silencieuse, l’hypertension chez ce petit félin n’a rien d’exceptionnel. Parmi les chats de plus de 7 ans, un sur six serait touché par cette maladie – et un sur deux pour les plus âgés !

    30 Avril 2018
  • Le mettre au régime, est-ce la solution ?

    ChatsSortir du surpoids ou de l’obésité passe par le régime. Mais il ne suffit pas de vouloir faire perdre du poids à son animal pour que cela fonctionne. Pour gagner cette bataille, mieux vaut prévoir un plan de lutte et prendre son vétérinaire comme chef de guerre.

    31 Octobre 2019
  • La stérilisation précoce pour lutter contre les abandons

    Chats300 000 exemplaires d’une brochure d’information sera distribuée aux propriétaires de chats pour les sensibiliser à la stérilisation précoce, dès 4 mois. Selon le Conseil national de la protection animale, ce serait le moyen le plus efficace pour lutter contre la prolifération des chats et leur abandon.

    27 Mai 2019
  • Comment gérer les chaleurs ?

    ChatsPour les propriétaires n’ayant pas fait stériliser leurs chiennes ou leurs chattes, cette période peut vite virer au casse-tête!

    20 Juillet 2016
  • L’obésité est-elle la maladie du siècle ?

    ChatsComme nous, nos animaux sont parfois victimes de leur gourmandise. Pourtant, le surpoids fait courir des risques au chat comme au chien au niveau de leur santé. A nous d'être vigilant…

    28 Septembre 2015
  • Des outils de pointe, pour un meilleur diagnostic

    ChatsExamen complémentaire incontournable aujourd’hui pour émettre un diagnostic, l’imagerie médicale a considérablement évolué chez les vétérinaires ces trente dernières années. Scanner et, dans une moindre mesure IRM, sont presque devenus une routine.

    18 Février 2019
  • Mon chat aussi a un cœur !

    ChatsLe chat peut, comme le chien, connaître des problèmes cardiovasculaires. On le sait moins car les signes qui trahissent cette maladie sont, chez lui, plus discrets…

    04 Février 2019
  • Mon chat a un FIV

    ChatsEn cas de contamination par un rétrovirus (Feline Immunodeficiency Virus), la vie du chat bascule: malade à vie, il devient plus sensible à d’autres infections. C’est pourquoi le FIV est surnommé communément le «sida du chat».

    06 Août 2017
  • Races : quand la popularité devient néfaste

    ChatsComme on dit, la célébrité n’arrive jamais seule. Chez les races de chiens ou de chats, elle peut venir avec son lot de maladies génétiques…

    03 Janvier 2019
  • Obésité et surpoids : comment savoir quand mon animal mange trop ?

    ChatsUne prise de poids trop importante peut provoquer des maladies chez le chien et le chat, ou aggraver certaines pathologies. Pour les éviter, il est important de surveiller leur ligne, et de prévenir les kilos en trop.

    01 Mars 2017
  • Surpoids: une lutte sur trois fronts

    ChatsManger (bien) et bouger (plus)! Une fois les causes pathologiques du surpoids écartées par le vétérinaire, le programme d’amaigrissement est simple, à condition de s’y tenir…

    11 Juillet 2017
  • Gare aux accidents domestiques

    ChatsCurieux, rapides, inexpérimentés, chatons et chiots sont les premières victimes des accidents domestiques. Avec eux, il faut anticiper tous les dangers!

    07 Août 2017
  • L'Animal, un patient comme les autres

    ChatsGérer la douleur, prévenir la maladie, se spécialiser, s’adapter aux espèces et à la clientèle… Le vétérinaire a, ces dernières décennies, opéré une révolution de sa pratique. Une nécessité s’il veut coller à l’évolution de la société, qui considère désormais l’animal comme un membre de la famille à part entière.

    18 Février 2019
  • Les chats aussi peuvent avoir la grippe

    ChatsLes chiens ne sont pas les seuls à attraper la grippe. Celle que les vétérinaires nomment la grippe canine peut aussi être attrapée par les chats. C'est en tout cas la récente découverte d'une équipe scientifique américaine…

    07 Mai 2016
  • Chat : quand l’extraction des dents devient inévitable…

    ChatsLe chat est un animal qui n’aime pas montrer qu’il a mal, il a tendance à se cacher quand c’est le cas. Prétez-lui donc toujours beaucoup d’attention si son comportement change. Un chat qui boude ses croquettes, qui a mauvaise haleine et qui souffre visiblement de douleurs au niveau de la bouche ne guérira pas tout seul. Il a besoin de vous !

    10 Mai 2019
  • Cécité, malvoyance: pourquoi ça arrive?

    ChatsL’altération de la vue, complète ou partielle, ne frappe pas uniquement des animaux âgés. Les jeunes peuvent aussi être touchés, le plus souvent pour des raisons génétiques ou à la suite d’un traumatisme.

    06 Mai 2017
  • Pourquoi sont-ils trop gros?

    ChatsNos chiens et chats sont trop enrobés! Victimes, comme leurs maîtres, du mal du siècle – le surpoids – ils mettent leur santé en péril. Alimentation trop riche, déséquilibrée, friandises, sédentarité… À qui la faute?

    02 Juillet 2017
  • Antiparasitaire : ne pas traiter son chat avec un produit pour chiens

    ChatsTraiter son chat avec un antiparasitaire pour chien à base de perméthrine peut entraîner des réactions graves, voire mortelles. L’Anses ne cesse de mettre en garde le public.

    08 Mai 2019