Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Gulli, contre les spectacles avec des animaux sauvages

  • 775 vues

  • Gulli, contre les spectacles avec des animaux sauvagesPhoto : Shutterstock
  • Protection

    La chaîne de télévision pour enfants a annoncé ne plus diffuser de spectacles avec des animaux sauvages, nottament certains cirques, au nom de son positionnement contre la souffrance animale.

    La société évolue vers « un recul historique de la captivité des animaux de spectacle », selon Amandine Sanvisens, présidente de l’association Paris Animaux Zoopolis. La décision annoncée par la chaîne de télé française Gulli (Lagardère Active), leader dans les programmes pour la jeunesse, confirme cette évolution des mentalités. Plus aucun spectacles mettant en scène des animaux sauvages ne sera diffusé sur Gulli a affirmé la chaîne via un communiqué.

    Cette décision concerne également les autres chaînes du groupe en France (Tiji, Canal J et la Chaîne du Père Noël) et à l'international (Gulli Girl en Russie, Gulli Africa, Gulli Bil Arabi).

    Pour Caroline Cochaux, la présidente de Gulli, cette décision traduit la prise de position de la direction contre la souffrance animale. « Susciter une conscience, forger ses opinions … c’est aussi la mission de Gulli » est-il indiqué dans le communiqué. La chaîne souhaite ainsi « amorcer les prises de conscience » auprès de ses jeunes spectateurs, mais également que ceux-ci deviennent des ambassadeurs de la cause animale pour « ouvrir le dialogue dans les familles, à l’école. »

    Cette prise de position a notamment été saluée par l’association Peta, qui incite les autres chaînes de télévision à suivre cet exemple. Gulli semble rejoindre une prise de conscience collective sur la souffrance des animaux sauvages retenus en captivité et exploités à des seules fins de divertissement. En France, le cirque Joseph Bouglione a d’ores et déjà annoncé ne plus faire appel à des animaux dans ses spectacles. Une quarantaine de communes ont également décidé de ne plus accueillir des cirques utilisant la faune sauvage, même si Paris fait encore figure de grande absente.

    Pour prendre position contre la captivité des animaux sauvages utilisés dans les spectacles, vous pouvez signer la pétition en ligne de la Fondation 30 Millions d’amis.   


    Autres articles à lire

  • Tirs de loups : les internautes français disent : 'Non !'

    11/03/2016

    5 563 contributeurs ont pris le parti de la préservation du loup en France sur les 6 153 qui se sont exprimés sur le site internet du ministère en charge de l'Écologie concernant la question d'ajouter 6 loups au quota des 36 déjà tués.

    Protection
  • La Chine, nouvel eldorado pour les spectacles d’orques ?

    28/03/2017

    En Europe et aux Etats-Unis, les parcs SeaWorld tentent de se conformer aux attentes d’un public de plus en plus sensibilisé, en s’engageant à ne plus élever d’orques en captivité. En Asie, la société veut se développer en Chine, où les parcs aquatiques ont, malheureusement, le vent en poupe.

    Protection
  • Une image choc pour lutter contre la captivité des cétacés

    02/05/2017

    L’association C’est Assez! organise une campagne d’affichage dans le métro parisien, du 2 au 8 mai, pour sensibiliser le grand public à la souffrance et à la mortalité auxquelles sont confrontés les orques et les dauphins en captivité dans les parcs d’attraction.

    Protection
  • Un premier diplôme en France pour le droit des animaux

    07/12/2016

    Alors que le code civil a fait évoluer le statut juridique de l’animal, l’université de Limoges a créé le premier diplôme universitaire consacré à la question complexe et méconnue du droit animal. Une initiative soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis.

    Protection
  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    20/07/2017

    Les enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    Protection
  • Il faut sauver le renard roux

    03/05/2017

    L’Aspas organise le 12 et 13 mai un colloque sur le renard, une espèce aujourd’hui considérée comme «nuisible» en France, afin de permettre au grand public de mieux connaître ce petit carnivore et de comprendre son rôle dans l’équilibre des milieux.

    Protection
  • Un conseil du bien-être animal créé à Bruxelles

    21/12/2016

    La Belgique confirme son avance en matière de protection animale avec la création lundi 19 décembre d’un conseil du bien-être animal à Bruxelles, capitale européenne.

    Protection
  • Décès d'une orque à Marineland : une plainte déclarée irrecevable

    09/11/2017

    La plainte déposée par Sea Shepherd suite au décès d’une orque dans le parc Marineland, en 2015, a été jugée irrecevable par le tribunal, à cause d’un problème de procédure. L’ONG assure poursuivre le combat.

    Protection