Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Les selfies dangereux pour les animaux sauvages

  • 405 vues

  • Les selfies dangereux pour les animaux sauvagesPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage

    Une ONG lance une alerte concernant la pratique de plus en plus en vogue qui consiste à se prendre en photo avec des animaux sauvages. Car derrière les clichés de vacances se trouve bien souvent la triste réalité de l’exploitation animale.

    AFP.

    De plus en plus de touristes se prennent en photo avec des animaux sauvages, une tendance qui met notamment en danger des espèces de la forêt amazonienne, alertent des militants écologistes. Un rapport de l'ONG World Animal Protection indique une augmentation de 292 % du nombre de selfies avec des animaux sauvages publiés sur Instagram ces trois dernières années.

    Plus de 40 % des clichés analysés montrent des personnes « se comportant de façon inappropriée avec les animaux ». Selon l'association, nombre de ces selfies sont en fait des mises en scène avec des animaux capturés et traités avec cruauté pour des poses avec des touristes qui ignorent tout de ces méfaits. « À l'abri des regards, ces animaux sont souvent frappés pour être soumis, séparés de leur mère ou de leurs enfants et maintenus secrètement en captivité », explique le rapport. Les animaux sont aussi sans cesse attirés avec de la nourriture, une alimentation « qui pourrait avoir un impact négatif à long terme sur leur organisme et sur leur comportement ».

    « Trop souvent, la cruauté qui rend ces animaux soumis et disponibles est totalement invisible aux yeux des touristes », résume le rapport. Une pratique très répandue dans la région amazonienne : dans la ville brésilienne de Manaus, par exemple, 18 agences de tourisme mentionnées dans le rapport offrent la possibilité de « toucher des animaux et prendre des photos avec eux » dans 94 % de leurs excursions.

    « Nous avons des raisons de croire que la plupart ne survivent pas plus de six mois à ces maltraitances », dénonce l'ONG. Roberto Cabral, responsable de l'Agence brésilienne de l'environnement (Ibama), a rappelé à l'AFP que maintenir des animaux en captivité pour qu'ils puissent être pris en photo avec des touristes était illégal. Même s'il considère ce problème comme « minime » par rapport au braconnage et au trafic d'animaux, M. Cabral reconnaît que la pratique est courante au Brésil. « L'ironie, c'est que le touriste qui se prend en photo avec un animal est en général une personne qui aime les animaux, mais ne se rend pas compte qu'il contribue à leur maltraitance », déplore-t-il.


    Autres articles à lire

  • Non aux animaux dans les cirques : une campagne dans le métro de Paris

    15/09/2017

    Jusqu'au 26 septembre, les usagers du métro parisien peuvent voir dans les couloirs souterrains des affiches contre la présence d’animaux dans les cirques. Le but : sensibiliser le grand public et inciter la ville à interdire les spectacles avec les animaux sur son territoire.

    Faune sauvage
  • La girafe rejoint la liste des espèces menacées

    09/12/2016

    Le plus grand animal terrestre, longtemps considéré comme peu en danger, est désormais un animal vulnérable qu’il devient urgent de protéger. En 30 ans, 40% des girafes dans le monde ont disparu.

    Faune sauvage
  • Dans l'intimité des suricates

    04/08/2017

    En plein cœur du désert du Kalahari, les photographes animaliers Marie-Luce Hubert et Jean-Louis Klein ont suivi un clan de suricates, ces petites mangoustes du désert. Ils nous font découvrir une tranche de vie de ces sentinelles à la vie sociale très riche…

    Faune sauvage
  • Attaque symbolique contre les massacres de cétacés aux îles Féroé

    31/05/2017

    La statue de la Petite Sirène de Copenhague, au Danemark, a été repeinte en rouge. Cet acte serait l’œuvre de défenseurs des animaux protestant contre le massacre annuel de mammifères marins aux Îles Féroé.

    Faune sauvage
  • Qu’est-ce que la sixième extinction massive des espèces ?

    11/07/2017

    Une étude montre que la sixième extinction massive de la biodiversité s’accélère : un plus grand nombre d’animaux et de plus en plus d’endroits de la planète sont touchés. Phénomène rapide, globalisé et lié à l’activité humaine, voici ce que l’on sait aujourd’hui de cette crise alarmante.

    Faune sauvage
  • La Fête de la Nature : découvrez les animaux près de chez vous

    17/05/2017

    Ce mercredi 17 mai donne le coup d’envoi de la Fête de la Nature : jusqu’au 21 mai, des milliers d’activités sont organisées partout en France pour apprendre à mieux connaître notre environnement. Voici une sélection d’événements autour des animaux :

    Faune sauvage
  • Forêt de Dreux : un important réseau de braconnage démantelé

    29/06/2017

    Suite à une enquête menée par l’ONCFS et la gendarmerie nationale, 9 personnes vont être jugées pour braconnage. Extrêmement bien organisé, le réseau se livrait principalement à un trafic de viande de cerf.

    Faune sauvage
  • Nicolas Hulot veut mettre fin au braconnage de l’ortolan

    10/08/2017

    Le ministre de la Transition écologique et solidaire a demandé au préfet des Landes de renforcer la lutte contre le braconnage du passereau, encore chassé dans le département malgré les interdictions. La mesure est saluée par la LPO, qui rappelle cependant que les pinsons sont aussi victimes de chasses illégales.

    Faune sauvage