Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

À la découverte du brame du cerf

  • 562 vues

  • À la découverte du brame du cerfPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage

    De la mi-septembre à la mi-octobre, on peut entendre retentir, en forêt, une multitude de cris rauques et puissants : le brame du cerf, annonçant la période des amours.

    Le roi de la forêt ne se dévoile pas facilement. La profondeur protectrice des bois constitue le cœur du domaine vital de ces animaux proies. Il est donc difficile de les observer en temps normal. Mais une fois par an, le cervidé sort de sa réserve pour occuper le devant de la scène. Il s’agit de la saison des amours, celle du brame, qui s’étend généralement de la mi-septembre à la mi-octobre. Il est alors possible de l’apercevoir, au crépuscule ou au point du jour, et d’assister à ces impressionnantes épreuves de force dont l’unique but est l’accouplement.

    « Le brame désigne à la fois cette saison des saillies et les cris puissants émis par le cerf à cette occasion », explique Christian Gambier, garde forestier dans la réserve nationale de Chambord. Le parc fait partie des endroits privilégiés où écouter le brame du cerf, grâce à des sorties organisées en petits groupes accompagnés d’un guide*.

    Chaque cerf émet son propre brame, qui est en quelque sorte sa signature. Plus l’animal sera âgé, plus son cri sera grave. Grâce à ce son caractéristique, le cerf avertit les autres mâles de sa présence pour les dissuader de s’approcher de son territoire et de ses biches. « Pendant cette période, les mâles sont uniquement occupés à se reproduire et à défendre leur territoire. Ils déploient alors une énergie folle et peuvent perdre entre 25 % et 30 % de leur poids », détaille Christian Gambier.

    À la fin de la saison des amours, les cerfs les plus puissants sont épuisés, et les jeunes mâles saisissent l’occasion pour conquérir leur territoire. En cas de rencontre, si le brame ne suffit pas à faire fuir les rivaux, le duel vocal se transforme en « marche parallèle », durant laquelle les deux adversaires se jaugent et cherchent à s’impressionner. Bois contre bois, un combat s’engage, parfois jusqu'à ce que mort s’ensuive. 

    Ces rituels de reproduction font partie des phénomènes les plus étonnants offerts par la forêt. S'il est magique à observer, il est toutefois très important de ne pas perturber ce processus en respectant la sensibilité des animaux. Les biches, notamment, sont très craintives, et les faire fuir, en s’approchant trop, risque d’anéantir le dur labeur du cerf.

     

    * Informations pratiques : 

    Départs tous les jours de la mi-septembre à la mi-octobre. 

    Réservations : 02 54 50 50 40 ou reservations@chambord.org

    Où écouter le brame du cerf : notre sélection en France 


    Autres articles à lire

  • Singes en péril : « chacun peut prendre ses responsabilités »

    25/01/2017

    Une étude américaine a montré que 75% des populations de singes dans le monde sont en déclin, en grande partie à cause des activités humaines. Pour la primatologue Shelly Masi, il est encore temps d’enrayer le phénomène, si chacun prend conscience de la menace et change ses habitudes.

    Faune sauvage
  • Une soigneuse a été tuée par un tigre dans un zoo en Espagne

    03/07/2016

    Une soigneuse a été retrouvée morte samedi 2 juillet dans la cage d'un tigre du parc animalier où elle était employée. Aucune explication sur cette mort pour le moment.

    Faune sauvage
  • Le retour fragile du lynx ibérique

    04/11/2017

    En Andalousie, les équipes du centre La Olivilla sont dévouées à la préservation de ce félidé sauvage dont la population était réduite à 90 individus il y a une dizaine d’années. Le photographe Laurent Geslin a suivi le travail des biologistes et «piégé» le bel animal…

    Faune sauvage
  • Une journée pour les océans

    08/06/2016

    Ce 8 juin, la planète célèbre la Journée mondiale des Océans. Elle vise à nous rappeler l’importance de l’océan comme source de vie. Proclamée il y a dix ans à l’occasion du Sommet de la Terre et des Nations Unies qui s’est tenu à Rio de Janeiro, elle a pour but de nous sensibiliser sur notre rôle dans la préservation de la qualité des milieux marins et de leurs ressources.

    Faune sauvage
  • Parc animalier d’auvergne : pour la préservation des espèces

    19/05/2017

    Ce zoo en plein cœur du Puy-de-Dôme a fait peau neuve pour remplir au mieux sa mission de préservation des espèces menacées et de sensibilisation des visiteurs, les deux principaux axes de développement de tous les parcs animaliers modernes.

    Faune sauvage
  • La survie de l'ours brun des Pyrénées menacée

    01/06/2015

    Les associations saisissent les tribunaux afin que l’État agisse enfin pour la survie de l’ours dans les Pyrénées dont le sort n’est toujours pas scellé.

    Faune sauvage
  • Faites un geste pour la Journée mondiale des animaux

    04/10/2017

    Créée en 1929, à Vienne en Autriche, à l'occasion du Congrès international pour la protection des animaux, la Journée mondiale des animaux a lieu ce 4 octobre, jour de la Saint-François d'Assises. L'occasion saisie par l'ONU de mettre en lumière les espèces menacées sur notre planète. Le guépard fait partie des plus fragiles. Et si vous faisiez un geste pour aider à sa préservation dans le Masaï-Mara ?

    Faune sauvage
  • La tortue d’Hermann victime des incendies

    04/08/2017

    Les forêts qui ont brûlé dans le Var abritaient notamment des tortues d’Hermann, une des espèces les plus menacées de France. Les populations vont mettre du temps à se reconstruire.

    Faune sauvage