Hérissons domestiques : une association tire la sonnette d’alarme


  • Hérissons domestiques : une association tire la sonnette d’alarmePhoto : Hérisson d'Afrique - Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Face à la mode croissante transformant des hérissons pygmées d’Afrique en animaux de compagnie,  la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) a publié un communiqué pour rappeler que ces petits mammifères ne sont pas faits pour être domestiqués. En France, les hérissons sont une espèce protégée et il est interdit d’en élever ou d’en posséder.

    En août, l’association britannique de protection animale RSPCA a recueilli, dans le métro londonien, un hérisson abandonné dans une cage. Rebaptisé Paddington, le mini-hérisson a pu être soigné et la RSPCA a saisi l’occasion pour alerter les personnes, de plus en plus nombreuses, séduites par ce petit mammifère, afin de leur rappeler que le hérisson n’est pas fait pour être un animal de compagnie.

    Paddington est un hérisson pygmée d’Afrique, un cousin de nos hérissons d’Europe, qui suscite depuis quelques années un véritable engouement, particulièrement en Amérique du Nord et dans quelques pays européens comme l’Espagne ou l’Allemagne. Certains de ces hérissons sont mêmes devenus de vraies stars sur les réseaux sociaux, comme Mr. Pokee, suivi par plus de 300 000 abandonnés sur son compte Instagram.

    Originaire d’une zone semi-aride d’Afrique, ce hérisson a des besoins particuliers auxquels « il est difficile de répondre adéquatement […] dans un environnement domestique », explique Nicola White de la RSPCA. La température de son habitat doit constamment être maintenue entre 24 et 30 °C, et ils doivent avoir accès à un endroit assez grand, à l'extérieur, pour creuser des trous, se nourrir et faire de l’exercice… difficile donc d’imaginer vivre avec ce petit compagnon en appartement. S’occuper d’un hérisson demande beaucoup de temps et suscite beaucoup plus de contraintes que ce que l’on peut imaginer en regardant les photos « craquantes » sur Internet, souligne la RSPCA.

    De nombreux élevages aux États-Unis et au Québec proposent des hérissons pygmées d’Afrique à la vente, ce qui est normalement impossible en France et en Europe. « Ces animaux sont en fait un mélange de deux espèces : Atelerix albiventris et Atelerix algirus. Cette dernière espèce bénéficie d’une protection totale dans l’Union européenne, au même titre que le hérisson européen », explique Marie-Agnès Guichard, présidente du Hameau des hérissons. Dans les faits cependant, des hérissons pygmées sont notamment en vente dans certaines animaleries en Espagne, et sont ramenés en France par des voyageurs.

    Ce phénomène représente un vrai danger pour nos écosystèmes. Bien souvent incapables de s’en occuper, les propriétaires éphémères des hérissons d’Afrique les relâchent dans la nature. « Ces hérissons sont de plus petite taille et moins résistants au froid que les hérissons d’Europe. Si par malheur les deux espèces venaient à se mélanger, cela pourrait être une catastrophe et accélérer la disparition de nos hérissons », alerte Marie-Agnès Guichard.

    Le hérisson, maillon fort de la biodiversité

    En Europe, leur population a chuté de près de 90 % depuis 60 ans, et le développement de l’urbanisation et la multiplication des clôtures dans les jardins ne cessent de réduire leurs habitats naturels.

    Hérisson d'Europe dans un jardin-Shutterstock

    Aujourd’hui, selon la loi, on ne peut récupérer un hérisson que s’il est en danger de mort. Dans ce cas, l’animal doit être immédiatement redirigé vers un centre de soins pour la faune sauvage. Autrement, il est très important de laisser les hérissons dans la nature pour qu’ils puissent se reproduire et recoloniser les espaces, tout en assurant leur rôle de super assistants du jardinier. « Véritables maillons forts pour la biodiversité, les hérissons sont aussi utiles que la abeilles. Si les butineuses permettent la reproduction des fleurs, des légumes et des fruits, le hérisson, lui, permet de les protéger en mangeant les insectes qui s’attaquent aux plantations (limaces, vers de terre…) », rappelle la présidente du Hameau des hérissons. 


    Autres articles à lire

  • Pourquoi le cerf brame-t-il un peu plus tôt chaque année ?

    Faune sauvageHabituellement, la saison du brame du cerf démarre dans nos forêts à la mi-septembre. Mais depuis quelques années, l’appel du brame commence plus tôt. Eric Dion, gestionnaire du domaine de Saint-Benoît, à Rambouillet, nous explique pourquoi.

    13 Octobre 2018
  • Quand la technologie vient au secours des rhinocéros

    Faune sauvageTués pour leur corne, les rhinocéros sont la cible d’attaques de plus en plus féroces des braconniers. Si rien n’est fait pour leur protection, ils risquent de disparaître d’ici une dizaine d’années. Pour lutter contre ce phénomène, des dispositifs ultra-performants de surveillance sont mis en place dans les réserves.

    28 Septembre 2017
  • Des Ours à Paris

    Faune sauvageProfitez des vacances des Noël pour découvrir le travail du photographe animalier Vincent Munier dans le cadre de l’exposition « Ours » au jardin des Plantes, à Paris.

    16 Décembre 2016
  • Miguel et Junior vivront

    Faune sauvageLes rescapés du groupe de macaques de la Pinède ont rejoint le sanctuaire de l’Arche, où ils pourront être vus sans danger. Pourtant, ils sont porteurs de l’herpès B, comme leurs 163 congénères, euthanasiés en mai dernier. Seraient-ils mort pour rien ?

    02 Août 2018
  • Au Népal, des caméras cachées pour compter les tigres sauvages

    Faune sauvageDes milliers de photographies défilent, toutes prises par des caméras cachées dans la jungle du Népal. Au bout du compte, une certitude réjouissante: la population de tigres de ce pays himalayen a quasiment doublé en une décennie après être passée tout près de l'extinction.

    06 Novembre 2018
  • Braconnage : des pandas roux revendus comme animaux de compagnie

    Faune sauvagePlusieurs ONG tirent la sonnette d’alarme face à une recrudescence de captures illégales de pandas roux en Asie pour en faire des animaux de compagnie, à cause de « leur image craquante ».

    09 Février 2018
  • La musaraigne-éléphant : un animal original et méconnu

    Faune sauvageNouveauLe parc Biotropica, en Normandie, s’est vu confier par le zoo de Rotterdam un couple de musaraignes-éléphants de Peters. Au total, seule une quinzaine d’individus peuvent être observés en Europe. Zoom sur cette espèce aussi intrigante qu’intéressante.

    22 Mai 2019
  • La sexualité de nos animaux 50/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… la ménopause.

    21 Mai 2016
  • Il n’y a plus de chevaux sauvages sur Terre

    Faune sauvageLes Przewalski, que l’on croyait être les derniers chevaux sauvages au monde, étaient, à l'origine, des équidés domestiqués qui ont retrouvé un mode de vie naturel au fil de l'histoire, d'après les résultats d'une étude, qui remet en question toutes nos connaissances sur l’origine des chevaux.

    23 Février 2018
  • Demain, les tigres et les lions ne seront-ils plus que des peluches ?

    Faune sauvageTigres, lions et pandas sont partout sur nos écrans, dans les livres pour enfants et les magasins de jouets. Mais en faisant croire qu'ils sont répandus dans la nature, leur omniprésence cache une triste vérité : ces animaux sont en danger.

    13 Avril 2018
  • Une majorité de Français favorable à la réintroduction de l'ours

    Faune sauvageUne nette majorité de quelque 6.000 internautes français consultés en juillet sont favorables à la prochaine introduction de deux ourses dans les Pyrénées voulues par Nicolas Hulot, y compris parmi les habitants des six départements du massif.

    23 Août 2018
  • La sexualité de nos animaux 47/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les testicules.

    18 Mai 2016
  • Projet « Dulan » : le nouveau défi de l’association Kalaweit

    Faune sauvageLes équipes de l'association Kalaweit, fondée il y a 20 ans par Chanee, viennent de découvrir un petit bijou de biodiversité sur l'île de Bornéo. Seul problème, ces 1 500 hectares de forêts sont encerclés par des compagnies de charbon et d'huile de palme…

    17 Décembre 2018
  • Dans l'intimité des suricates

    Faune sauvageEn plein cœur du désert du Kalahari, les photographes animaliers Marie-Luce Hubert et Jean-Louis Klein ont suivi un clan de suricates, ces petites mangoustes du désert. Ils nous font découvrir une tranche de vie de ces sentinelles à la vie sociale très riche…

    04 Août 2017
  • Pourquoi les éléphants d’Afrique ont-ils la peau craquelée ?

    Faune sauvageUne équipe de chercheurs suisses a étudié la peau des éléphants et notamment les crevasses qui la composent. À quoi servent-elles ? Comment se forment-elles ? Quelques réponses dans cet article.

    08 Octobre 2018
  • Incroyable découverte : un lionceau des cavernes retrouvé congelé

    Faune sauvageUn petit lion, vieux d’au moins 20 000 ans, a été retrouvé en Sibérie dans un très bon état de conservation, ce qui devrait permettre aux chercheurs d’en apprendre plus sur les félins, à l’époque où ils côtoyaient les mammouths et les ours des cavernes.

    14 Novembre 2017
  • Sauvez les gorilles, recyclez vos vieux téléphones

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne met en lumière le fait que l’accumulation de vieux téléphones participe à la disparition des gorilles en République démocratique du Congo. Moins de recyclage, plus d’extraction minière et donc destruction de l’habitat de ces animaux…

    12 Décembre 2018
  • Chanee, 'Monsieur gibbon'

    Faune sauvageL’ONG qu’il a créée est devenue le plus grand projet au monde de sauvegarde des gibbons. Aurélien Brulé, dit Chanee, fondateur de Kalaweit (« gibbon » en indonésien), se passionne depuis l’adolescence pour ces primates menacés. En 18 ans, cet Indonésien d’adoption a réussi à sauver de nombreux animaux mais aussi à faire avancer les mentalités. A l’occasion de son passage en France, nous l’avons rencontré.

    22 Septembre 2016
  • [VIDEO] Les ourses Claverina et Sorita s’apprêtent à hiverner

    Faune sauvageDepuis leur lâcher dans les Pyrénées en octobre, les deux ourses slovènes ont parcouru près de 530 kilomètres chacune. Elles sont en pleine forme et même plus jeunes qu’on ne le pensait. La preuve en images.

    19 Décembre 2018
  • Montreurs d’ours et de loups : une pratique à combattre

    Faune sauvageLors du colloque qui s’est tenu le 12 novembre à l’Assemblée nationale, intitulé « vers la fin des animaux sauvages dans les spectacles : pourquoi nous devons légiférer », une pratique rare mais malheureusement toujours présente en France a été abordée : les montreurs d’ours et de loups.

    15 Novembre 2018