Au programme de Pet Revolution : comportements répétitifs des animaux


  • Au programme de Pet Revolution : comportements répétitifs des animauxPhoto : Emmanuelle Titeux
  • Vivre ensemble

    Vétérinaire, résidente en médecine du comportement au centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort (Chuva) de l’École nationale vétérinaire d’Alfort, Emmanuelle Titeux présentera lors du séminaire Pet Revolution, L’Animal en marche, les 30 octobre et 1er septembre prochains, son travail sur les liens entre les comportements répétitifs des animaux et leur mal-être. 

    Marches incessantes, mouvements de la tête, toilettages répétés mais aussi tournis ou mutilations, comme les hommes, les animaux peuvent présenter des comportements répétitifs. Ce phénomène est bien connu chez les animaux de zoo ou de rente, pour lesquels on parle de « stéréotypie ». Cependant, ce phénomène peut aussi être observé chez nos animaux de compagnie. Dans ce cas, on évoque plutôt des troubles compulsifs, voire des troubles obsessionnels compulsifs. Pour le docteur Emmanuelle Titeux, qui animera une conférence à ce sujet lors du séminaire Pet Revolution, L'Animal en Marche, ces comportements ne sont pas une maladie, mais trouveraient plutôt leur origine dans un environnement inadapté à l’animal.

    Stéréotypies et comportements répétitifs

    Toutes les espèces d’animaux peuvent être concernées par ces troubles du comportement, mais ce phénomène n’a jamais été observé, à ce jour, chez des animaux sauvages en liberté. On parlera plutôt de « stéréotypie » pour les animaux sauvages détenus en captivité ou pour les animaux de rente (cochons, chevaux, vaches, etc…), et de comportements compulsifs pour les animaux de compagnie (chiens et chats). Cette classification aurait une origine neurologique différente en fonction des comportements observés. Dans un premier cas, il s’agit de la reproduction, en grande quantité, d’un comportement qui n’a pas de fonction pour l’animal alors que dans le second, il aurait une utilité pour l’animal, mais serait problématique car produit en trop grande quantité, comme chez un chat se toilettant de manière excessive.

    « Quoi qu’il en soit, le résultat est proche et il s’agit toujours de comportements produits en trop grande quantité, consommant une trop grande partie de l’activité des animaux concernés », souligne Emmanuelle Titeux.

    Un indicateur de mal-être et d’un environnement inadapté

    Pour mesurer l’état de « bien-être » d’un animal, les spécialistes disposent de plusieurs outils de mesure physiologiques, comme le taux de cortisol ou la fréquence cardiaque, détaille la scientifique. Mais ces indicateurs ne sont pas les seuls à prendre en compte. Il faut également des outils concernant les comportements exprimés. L’ensemble de ces données permet d’évaluer le bien-être d’un animal, c’est-à-dire l'adéquation de son environnement avec ses besoins éthologiques.

    Or, c’est lorsque les animaux évoluent dans des environnements où ils ne peuvent pas exprimer les comportements propres à leur espèce que les troubles répétitifs apparaissent. « Chaque animal est un individu d’une espèce donnée, avec son  tempérament et donc des besoins éthologiques propres à son espèce et à lui-même, rappelle Emmanuelle Titeux. Dans le cas de nos animaux de compagnie, nous leur imposons de vivre dans un environnement correspondant à nos besoins, mais pas forcément aux leurs : nous contrôlons leur accès à la nourriture, nous leur interdisons certaines explorations pendant la promenade, ou réduisons les contacts qu’ils peuvent avoir les congénères rencontrés, nous décidons des moments et des lieux où ils peuvent éliminer… Tout cela pourrait être à l’origine de l’apparition de comportements répétitifs. »

    Des troubles qui se soignent, mais sans traitement

    Toilettage excessif, attaque d’objets inappropriés, léchage de pattes jusqu'à la mutilation, chasse de mouches imaginaires, mais aussi polyphagie, boulimie ou malpropreté : chez le chat comme chez le chien, l’éventail des comportements répétitifs est très large. Cependant, « si ces troubles sont pris en charge en tant qu’indicateurs de mal-être, on peut supposer que des modifications de l’environnement conduiront à leur disparition. Et ce, sans traitement médical. »

    Emmanuelle Titeux travaille avec beaucoup d’animaux « en échec thérapeutique. Lorsque les propriétaires me les amènent, c’est souvent en dernier recours, après avoir consulté des vétérinaires spécialisés en gastrologie, en nutrition, en dermatologie… L’origine comportementale devrait être prise en compte dès l’apparition des symptômes. »

    Pour approfondir ce sujet et échanger avec Emmanuelle Titeux, rendez-vous le dimanche 1er  octobre au séminaire Pet Revolution, L'Animal en marche.

    Emmanuelle Titeux
    Après quatre années d’études à l’école d’Alfort et un internat en chirurgie de deux ans, le docteur Emmanuelle Titeux a exercé en clientèle généraliste dans une clinique vétérinaire à Versailles. Depuis 2012, elle exerce uniquement en référé, en médecine du comportement, en région parisienne et à l’École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA). Elle est chargée d’enseignement à l’ENVA et dans les universités de Paris-Descartes et de Reims. Elle est co-responsable du diplôme d’école de l’ENVA « le comportement du chien-applications à la relation homme-chien » destiné aux non-vétérinaires. Depuis septembre 2015, elle est résidente du collège européen de médecine du comportement (ECAWBM BM).

    Autres articles à lire

  • SOS ANIMAL PERDU, comment agir ?

    Vivre ensembleVous avez perdu votre animal et vous ignorez comment agir ? Découvrez la démarche à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté et le retrouver.

    17 Août 2015
  • Les Britanniques inquiets de l’importation de maladies canines

    Vivre ensembleDepuis la fin de la quarantaine prononcée en février 2000, les chats et les chiens de compagnie peuvent entrer librement sur le territoire britannique. La communauté vétérinaire s'inquiète du risque de contamination que ces échanges représentent pour les animaux insulaires.

    22 Avril 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sarah Jeannin

    Vivre ensembleSarah Jeannin est psychologue clinicienne et future éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    16 Septembre 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Jocelyne Porcher

    Vivre ensembleJocelyne Porcher est directrice de recherches à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    26 Septembre 2016
  • Université d'été de l'animal 2017 : Sabrina Krief

    Vivre ensembleSabrina Krief est primatologue et Maître de Conférence au Muséum National d’Histoire Naturelle. Elle animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, sur « Les chimpanzés médecins». Rencontre :

    21 Juillet 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Charlotte Duranton

    Vivre ensembleCharlotte Duranton est éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    01 Septembre 2016
  • Les intervenants de Pet Revolution : AVA et la fin de vie des animaux

    Vivre ensembleCes moments difficiles de la vieillesse et de la fin de vie de nos animaux est l’un des sujets abordés par le séminaire « Pet Revolution, L’Animal en Marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains. Maud Lefèvre, responsable des soigneurs au refuge AVA, présente en avant-première pour Animaux-Online son travail et les principales interrogations autour du « bien mourir ».

    20 Juillet 2017
  • Fêtes de Noël : 10 conseils pour nos animaux de compagnie

    Vivre ensembleNos animaux sont devenus des membres à part entière de nos familles. Nul doute qu’ils vont célébrer les fêtes de fin d’année à nos côtés. Mais attention toutefois, quelques précautions s’imposent pour veiller à leur santé et à leur sécurité. Voici nos conseils.

    18 Décembre 2017
  • Ouragan Florence : ces animaux sauvés des inondations

    Vivre ensemble[Diaporama] Pompiers, associations et volontaires ont redoublé d’efforts pour porter secours aux animaux piégés par les eaux de l’ouragan Florence (Etats-Unis). Voici le récit, en images, des efforts déployés par les équipes de sauvetage.

    24 Septembre 2018
  • Université d'été de l'animal 2017 : Robin Meier

    Vivre ensembleRobin Meier est un artiste plasticien sonore passionné par la musique, l’informatique et les animaux. Avec lui, les ordinateurs parlent aux moustiques, qui leur répondent. Les 25, 26 et 27 août, il exposera son travail dans le cadre de l’Université d’été de l’animal, un séminaire consacré à l’intelligence animale. Rencontre.

    04 Juillet 2017
  • Peluche, coffret cadeaux... C'est aussi Noël pour nos animaux

    Vivre ensembleDe plus en plus de propriétaires glissent un ou plusieurs cadeaux sous le sapin, destinés à leur animal de compagnie : mais qui de nos toutous ou de matous sont les plus gâtés, quels sont les budgets moyens, quels cadeaux ont la cote ? Découvrez les tendances de ce Noël 2017.

    20 Décembre 2017
  • Université d'été de l'animal 2017 : Anne-Claire Gagnon

    Vivre ensembleAnne-Claire Gagnon est écrivain, vétérinaire et passionnée de chats. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Entre espièglerie et sagesse, vivre en bonne intelligence avec les chats ». Rencontre.

    11 Juillet 2017
  • Caroline Gilbert, « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? »

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Le Dr Caroline Gilbert présentera une intervention intitulée « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? ».

    22 Août 2017
  • Au programme de Pet Revolution : communiquer avec eux sans les mots

    Vivre ensembleAnnaïk Fève est neurologue, psychanalyste et docteur en neurosciences. Spécialiste du langage non verbal chez l’homme, elle interviendra lors du séminaire « Pet Revolution, L’Animal en marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains pour croiser son expertise avec celle des spécialistes du comportement animal.

    09 Août 2017
  • Des challenges à la mode

    Vivre ensembleLes challenges à faire avec son animal se multiplient sur la toile et créent un phénomène viral à travers le monde. L’équipe d’animaux-online vous donne quelques astuces pour réaliser ces challenges.

    29 Août 2018
  • 5 conseils pour choisir le prénom de son animal

    Vivre ensembleAprès 2016 année du « M », 2017 est officiellement l’année du « N ». Au-delà du principe bien connu « d’une lettre par année », que faut-il savoir pour bien choisir les noms de nos compagnons ? Voici les conseils de nos spécialistes.

    10 Janvier 2017
  • Seniors : la promenade du chien, excellente pour la santé

    Vivre ensembleDes chercheurs britanniques ont montré que les seniors propriétaires de chiens marchent 22 minutes de plus par jour, en moyenne, que ceux qui n’en ont pas. Une étude de plus venant prouver les bienfaits mutuels que s’apportent l’homme et l’animal.

    28 Août 2017
  • Kalina Raskin : le vivant pour inspiration

    Vivre ensembleNe vous y trompez pas. Ce sourire malicieux cache une âme engagée qui s’inspire du vivant pour développer une science responsable et durable. Une volonté qui a mené cette ingénieure physico-chimiste et docteure en biologie vers le biomimétisme. Elle exposera cette science à l’université d’été du 24 au 26 août au château de la Bourbansais.

    15 Août 2018
  • On est mieux ensemble

    Vivre ensembleC’est la conviction des Français, possesseurs ou non d’animaux de compagnie, selon un tout récent sondage réalisé par l’Ifop pour la marque d’aliments Purina. 94% des sondés estiment que les animaux contribuent à améliorer leur santé et participent à leur bien-être.

    08 Juin 2016
  • Monty, le millième chien guide de l’histoire de l’école de Paris

    Vivre ensembleEn 30 ans, l’École de Paris a formé et remis un millier de chiens guides à des personnes déficientes visuelles. Elle lance à cette occasion un appel aux dons pour poursuivre son action auprès des personnes malvoyantes et continuer de promouvoir la relation entre l’homme et l’animal.

    12 Février 2018