Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Nicolas Hulot veut mettre fin au braconnage de l’ortolan

  • 544 vues

  • Nicolas Hulot veut mettre fin au braconnage de l’ortolanPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage

    Le ministre de la Transition écologique et solidaire a demandé au préfet des Landes de renforcer la lutte contre le braconnage du passereau, encore chassé dans le département malgré les interdictions. La mesure est saluée par la LPO, qui rappelle cependant que les pinsons sont aussi victimes de chasses illégales.

    Officiellement interdite depuis 1999, la chasse à l’ortolan perdure dans le département des Landes, en France. Une irrégularité à laquelle entend mettre fin le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. Dans un communiqué publié le 8 août, le ministre a déclaré avoir demandé au préfet des Landes de « renforcer toutes les mesures de surveillance, de contrôle et de verbalisation, tant à l’égard des braconniers que des intermédiaires qui se livreraient à un trafic, et de n’accorder, comme l’an dernier, aucune tolérance aux pratiquants. »

    Le Code de l’environnement interdit la chasse de l’oiseau migrateur, classé comme espèce en danger sur la liste rouge de L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Selon l’ONG BirdLife, près de 30 000 bruants ortolans seraient pourtant tués en France, principalement dans les Landes, où la chasse à cet oiseau est revendiquée en tant que « tradition » par certains chasseurs.

    Rappel à l’ordre de l’Union européenne

    À la fin de l’été, entre mi-août et mi-septembre, l’activité de braconnage risque de reprendre, au moment où les ortolans quittent la France pour rejoindre le Proche-Orient et l’Afrique et y passer l’hiver. En cette période, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) dépêche des équipes dans les Landes pour identifier et poursuivre les braconniers. Avec l’aide des contrôles renforcés de la police de la nature (ONCFS), plusieurs chasseurs ont pu être identifiés, donnant lieu à deux procès devant les tribunaux correctionnels de Dax et de Mont-de-Marsan. 11 chasseurs poursuivis pour la capture d’ortolans et de pinsons, ont été condamnés, fin 2016, à des amendes et à des retraits provisoires de permis de chasse.

    Outre les rappels à l’ordre de la justice française, la Cour de justice de l’Union européenne menace la France de sanctions qui pourraient conduire à une amende de plusieurs dizaines de millions d’euros pour non-respect des dispositions visant à protéger le bruant ortolan, espèce faisant l’objet d’une protection stricte par une directive européenne de 2009.

    Près de 200 000 pinsons également victimes du braconnage

    « La préservation de la biodiversité est essentielle à l’avenir de notre humanité. […] Il ne s’agit pas seulement de ralentir la destruction des écosystèmes et des espèces mais, au-delà, de restaurer la nature, car c’est le socle sur lequel reposent notre culture, notre économie et l’ensemble de notre société. Nous ne réussirons ce défi que si nous commençons par faire respecter les règles que nous nous sommes fixées. La pratique du braconnage des ortolans est illégale, elle doit cesser », a déclaré Nicolas Hulot dans le communiqué.

    La LPO salue ces déclarations mais rappelle cependant que les menaces de braconnage dans les Landes ne pèsent pas uniquement sur les bruants ortolans. Les pinsons du Nord et les pinsons des arbres, espèces protégées depuis 1976, sont également piégés pour être consommés. Près de 200 000 pinsons seraient tués chaque année en France selon les estimations de BirdLife. 


    Autres articles à lire

  • Faites un geste pour la Journée mondiale des animaux

    04/10/2017

    Créée en 1929, à Vienne en Autriche, à l'occasion du Congrès international pour la protection des animaux, la Journée mondiale des animaux a lieu ce 4 octobre, jour de la Saint-François d'Assises. L'occasion saisie par l'ONU de mettre en lumière les espèces menacées sur notre planète. Le guépard fait partie des plus fragiles. Et si vous faisiez un geste pour aider à sa préservation dans le Masaï-Mara ?

    Faune sauvage
  • L'arche de Namibie

    05/09/2017

    Du nord au sud, la Namibie est une terre de contrastes. Entre le désert du Kalahari, le désert du Namib et la Skeleton Coast, la faune sauvage a su s’adapter à l’intense sécheresse et y trouver des lieux de tranquillité, jusque-là à l’abri du braconnage.

    Faune sauvage
  • Aidez-nous à sauver les guépards du Masaï Mara

    22/09/2017

    Le magazine 30 Millions d’amis soutient le programme de l’association Cheetah for Ever, dont la mission est de venir en aide aux guépards du Masaï Mara, au Kenya. Retrouvez, dans notre dernier numéro en kiosque, notre article consacré à la situation alarmante de ces animaux, et contribuez à la cagnotte en ligne pour aider l’association.

    Faune sauvage
  • Une espèce de baleine filmée pour la première fois

    09/03/2017

    Des chercheurs ont réussi à faire la première vidéo en mer de baleines à bec de True, des cétacés des profondeurs océaniques, peu connus et rarement observés.

    Faune sauvage
  • Les ours exploités dans des fermes à bile bientôt libérés au Viêtnam

    24/07/2017

    Le Viêtnam est en passe de mettre fin définitivement au commerce illégal de la bile d’ours, entraînant la souffrance et la mort de milliers d’animaux. Les ours encore présents dans « des fermes à bile » devraient être libérés et placés dans des refuges spécifiques grâce à l’action et au financement d’ONG comme Animals Asia.

    Faune sauvage
  • Des Ours à Paris

    16/12/2016

    Profitez des vacances des Noël pour découvrir le travail du photographe animalier Vincent Munier dans le cadre de l’exposition « Ours » au jardin des Plantes, à Paris.

    Faune sauvage
  • Zoo de Beauval : un bébé panda attendu début août

    27/07/2017

    Huan Huan, la femelle panda du zoo de Beauval, dans le Loir-et-Cher, est en gestation. Il s’agit d’une première en France pour un panda géant. Une bonne nouvelle de plus pour l’espèce qui, grâce aux programmes de conservation, est moins menacée.

    Faune sauvage
  • Dans l'intimité des suricates

    04/08/2017

    En plein cœur du désert du Kalahari, les photographes animaliers Marie-Luce Hubert et Jean-Louis Klein ont suivi un clan de suricates, ces petites mangoustes du désert. Ils nous font découvrir une tranche de vie de ces sentinelles à la vie sociale très riche…

    Faune sauvage