Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Nicolas Hulot veut mettre fin au braconnage de l’ortolan

  • 388 vues

  • Nicolas Hulot veut mettre fin au braconnage de l’ortolanPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage

    Le ministre de la Transition écologique et solidaire a demandé au préfet des Landes de renforcer la lutte contre le braconnage du passereau, encore chassé dans le département malgré les interdictions. La mesure est saluée par la LPO, qui rappelle cependant que les pinsons sont aussi victimes de chasses illégales.

    Officiellement interdite depuis 1999, la chasse à l’ortolan perdure dans le département des Landes, en France. Une irrégularité à laquelle entend mettre fin le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot. Dans un communiqué publié le 8 août, le ministre a déclaré avoir demandé au préfet des Landes de « renforcer toutes les mesures de surveillance, de contrôle et de verbalisation, tant à l’égard des braconniers que des intermédiaires qui se livreraient à un trafic, et de n’accorder, comme l’an dernier, aucune tolérance aux pratiquants. »

    Le Code de l’environnement interdit la chasse de l’oiseau migrateur, classé comme espèce en danger sur la liste rouge de L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Selon l’ONG BirdLife, près de 30 000 bruants ortolans seraient pourtant tués en France, principalement dans les Landes, où la chasse à cet oiseau est revendiquée en tant que « tradition » par certains chasseurs.

    Rappel à l’ordre de l’Union européenne

    À la fin de l’été, entre mi-août et mi-septembre, l’activité de braconnage risque de reprendre, au moment où les ortolans quittent la France pour rejoindre le Proche-Orient et l’Afrique et y passer l’hiver. En cette période, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) dépêche des équipes dans les Landes pour identifier et poursuivre les braconniers. Avec l’aide des contrôles renforcés de la police de la nature (ONCFS), plusieurs chasseurs ont pu être identifiés, donnant lieu à deux procès devant les tribunaux correctionnels de Dax et de Mont-de-Marsan. 11 chasseurs poursuivis pour la capture d’ortolans et de pinsons, ont été condamnés, fin 2016, à des amendes et à des retraits provisoires de permis de chasse.

    Outre les rappels à l’ordre de la justice française, la Cour de justice de l’Union européenne menace la France de sanctions qui pourraient conduire à une amende de plusieurs dizaines de millions d’euros pour non-respect des dispositions visant à protéger le bruant ortolan, espèce faisant l’objet d’une protection stricte par une directive européenne de 2009.

    Près de 200 000 pinsons également victimes du braconnage

    « La préservation de la biodiversité est essentielle à l’avenir de notre humanité. […] Il ne s’agit pas seulement de ralentir la destruction des écosystèmes et des espèces mais, au-delà, de restaurer la nature, car c’est le socle sur lequel reposent notre culture, notre économie et l’ensemble de notre société. Nous ne réussirons ce défi que si nous commençons par faire respecter les règles que nous nous sommes fixées. La pratique du braconnage des ortolans est illégale, elle doit cesser », a déclaré Nicolas Hulot dans le communiqué.

    La LPO salue ces déclarations mais rappelle cependant que les menaces de braconnage dans les Landes ne pèsent pas uniquement sur les bruants ortolans. Les pinsons du Nord et les pinsons des arbres, espèces protégées depuis 1976, sont également piégés pour être consommés. Près de 200 000 pinsons seraient tués chaque année en France selon les estimations de BirdLife. 


    Autres articles à lire

  • La préservation des abeilles, un enjeu pour l’avenir

    22/06/2017

    La huitième édition des ApiDays débute ce jeudi 22 juin : pendant trois jours, des manifestations sont organisées partout en France, gratuitement, pour sensibiliser le grand public à l’inquiétant déclin de la population des abeilles, pourtant essentielles à l’équilibre de notre biodiversité.

    Faune sauvage
  • Devenir bénévole pour défendre les ours

    11/05/2017

    L’association Ferus cherche des bénévoles dans les Pyrénées pour informer et sensibiliser les touristes et les habitants sur la présence de l’ours en France, et créer une dynamique en faveur du plantigrade.

    Faune sauvage
  • Biodiversité : la Nouvelle-Calédonie passée au crible

    19/10/2016

    Menée conjointement par le Muséum national d’histoire naturelle et Pro-Natura International, le programme d’exploration baptisé « La planète revisitée » s’attaque à la Nouvelle-Calédonie. Le but ? Réaliser un inventaire de la biodiversité marine et terrestre.

    Faune sauvage
  • Une exposition généreuse et engagée pour sauver les éléphants

    28/06/2017

    La ville de Chambéry, très attachée au pachyderme, accueille du 27 juin au 3 septembre une exposition « éléphantesque », en partenariat avec le WWF : découverte, art, sensibilisation et récolte de fonds sont au cœur de cette manifestation.

    Faune sauvage
  • En Alaska, on peut désormais tuer des ours en hibernation

    11/04/2017

    Donald Trump a signé un projet de loi autorisant notamment la chasse d’oursons et de louveteaux dans leur tanière dans les réserves naturelles d’Alaska, ainsi que la traque des animaux depuis un hélicoptère.

    Faune sauvage
  • Deux bébés pandas au lieu d'un seul attendus au zoo de Beauval

    02/08/2017

    Huan Huan, la panda femelle prêtée par la Chine au zoo de Beauval à Saint-Aignan-sur Cher, attend des bébés jumeaux et non pas un seul bébé, a révélé mardi une ultime échographie effectuée avant la mise bas, prévue vendredi ou samedi.

    Faune sauvage
  • S’engager pour protéger les guépards de l’extinction

    03/01/2017

    Selon une récente étude britannique, le guépard est devenu une espèce en danger. Consciente de cette menace, l’association Cheetah For Ever a mis en place dès 2015 un programme de surveillance pour limiter la mortalité des guépardeaux et protéger le félin.

    Faune sauvage
  • De rares et superbes photos des léopards des neiges

    12/01/2017

    Espèce menacée et difficile à observer, le léopard des neiges se dévoile devant les caméras de l’association Snow Leopard Trust qui œuvre à la préservation du félin.

    Faune sauvage